Benvinguts!

Posté par le 31 mar 2014 | Dans : Non classé

MC Calmus

Peinture de Marie-Claire Calmus

      Bonjour à tous, amis de Tordères et d’ailleurs!

    Voici un blog mis à la disposition de chacun pour donner des infos sur la vie de notre petit village, de notre communauté de communes des Aspres et, quelquefois également, sur celle de notre département.

    Nous y aborderons des sujets aussi variés que l’eau, les déchets, la voirie, les finances, l’école, les fêtes, etc.  Nous nous efforcerons de le tenir à jour et d’être les plus transparents et les plus clairs possible.

    Nous attendons avec impatience vos commentaires, vos idées, vos réflexions. Alors, à vos claviers!

    Le Conseil Municipal

Petit rappel : la mairie se situe 2 rue des écureuils, le secrétariat est ouvert le lundi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, ainsi que le jeudi  de 9h30 à 11h30 et de 13h30 à 17h30; le maire et ses adjoints tiennent une permanence ces mêmes jours de 16h à 18h et sur rendez-vous de 18h à 19h. Tél : 04.68.38.80.58.

Site internet de la commune de Tordères : http://torderes.jimdo.com/

Les Tordérencs pris dans les vertiges de l’amour !

Posté par le 27 avr 2016 | Dans : Fêtes et animations

Cet après-midi, il y avait un doux parfum de printemps dans les rues du village. C’était un jour parfait pour tomber amoureux. Le soleil avait rendez-vous avec la lune et se fichait éperdument des nuages menaçants qui planaient sur Tordères. Dans le rôle du soleil, Gaëtan, un trentenaire un peu perdu dans les jeux de l’amour et du hasard. Dans le rôle de la lune, Muriel, une trentenaire un peu seulette dans son village niché au beau milieu de la garrigue, et flanquée d’un frère bien trop envahissant à son goût.

Gaëtan & les dames 2

Muriel 1

De part et d’autre, assistant aux préparatifs de cette première rencontre, tels des éléphants dans un magasin de porcelaine, il y a nous, le public, spectateurs de cette toute première fois, avec ses appréhensions, ses rodomontades, ses émotions, ses roulages de mécaniques, ses maladresses, ses bouffées romantiques, ses désirs qui se muent parfois en cascades, et cet immense espoir qui ne se dit pas mais qui est là, à chaque pas, à chaque mot, bercé par un air d’accordéon entêtant. Et quand le soleil et la lune se rencontrent enfin, c’est nous tous, les voisins, les amis, les grands et les petits, qui nous regardons soudain et nous rencontrons à notre tour. Alors voici que les corps se joignent et se mettent à virevolter joyeusement ensemble.

Trio 1

Danse 3

Un grand merci à la Cie « Les Petites Gens » de nous avoir emportés dans les vertiges de l’amour et de nous avoir fait tourbillonner le temps d’un spectacle ! Merci également à l’asso « Tordères en Fête » et au Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales qui ont permis la rencontre entre une compagnie et son public !

Fermeture exceptionnelle du secrétariat de mairie

Posté par le 26 avr 2016 | Dans : A retenir

Le secrétariat de mairie de Tordères sera exceptionnellement fermé le jeudi 28 avril 2016.

Le maire et ses adjoints tiendront une permanence de 15h à 18h.

Merci de votre compréhension.

Petit point sur la restauration scolaire des écoles de Tordères et Llauro

Posté par le 25 avr 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Ecole

  La restauration scolaire n’est plus une compétence communale depuis le 1er janvier 2010, date à laquelle elle est devenue compétence de la Communauté de Communes des Aspres. Il s’agit d’un service ouvert à tous les écoliers sur l’ensemble du territoire intercommunal (et qui concerne 18 écoles sur les 19 communes que compte le territoire).

  Dans la plupart des cantines scolaires de l’intercommunalité, la confection des repas est effectuée par l’UDSIS (Union Départementale Scolaire et d’Intérêt Social) selon un protocole de « liaison froide », c’est-à-dire de repas fabriqués en usine, à Millas, puis mis sous vide et livrés ensuite aux cantines avant d’être réchauffés par leurs soins. Même s’il s’agit d’une liaison froide, soulignons que l’UDSIS a le souci quotidien d’assurer la qualité des repas proposés et participe également à l’éducation alimentaire des enfants (découverte des différentes saveurs du monde, animations, etc.). Dans la mesure du possible, l’UDSIS recourt aux produits locaux (80% des produits achetés le sont dans le département) et fait une place de plus en plus large aux produits bio.

  Dans notre intercommunalité, les cantines de Tordères et Llauro font figure d’exception puisque les repas n’y sont pas préparés par l’UDSIS mais par des délégataires locaux (l’ESAT à Tordères et les gérants du Bistrot de Pays à Llauro).

  Les élus de Tordères et Llauro sont largement à l’origine de ce choix, tout comme Mme Maffrand, présidente de Sésame Autisme, qui n’a jamais cessé d’insister sur la nécessité pour le centre d’avoir un rayonnement social et d’être en lien avec les habitants de Tordères. Cette volonté, assumée depuis plus de dix ans, a provoqué une formidable rencontre entre enfants et autistes, développant de part et d’autre les notions de tolérance, d’ouverture et de respect de l’autre dans ses différences. Au-delà de cet aspect social, les enfants ont pu ainsi bénéficier de repas chauds, fabriqués et cuisinés sur place, le jour même, avec des produits frais et locaux.

  Si la formule de l’ESAT était satisfaisante pour les enfants de l’école de Tordères qui arrivent en cinq minutes au restaurant, elle a trouvé ses limites avec ceux de l’école de Llauro, notamment les plus petits d’entre eux, qui multipliaient le temps passé dans les transports. Aussi, d’un commun accord entre les élus des quatre communes du Regroupement Pédagogique Intercommunal, dès lors qu’un Bistrot de Pays (assurant la restauration) a vu le jour à Llauro, en 2013, il a paru naturel que les enfants de l’école de Llauro s’y restaurent. Toutes les normes exigées pour l’accueil d’enfants ont donc été prises en compte dans la conception de ce restaurant.

  Pour y accéder, les enfants n’ont que quelques mètres à parcourir et sont accueillis dans des conditions au moins aussi confortables que celles de l’ESAT, et au même coût. On a épargné ainsi aux écoliers le stress du départ en bus ainsi que les risques et la fatigue qu’engendrait le transport, ils ont maintenant plus de temps pour profiter de la pause méridienne et se détendre à la fin du repas.

  Malheureusement, dans le courant du mois de mars, la commune de Llauro a rencontré des problèmes avec le délégataire en charge de la gestion du Bistrot de Pays, qui ne remplissait pas pleinement son cahier des charges. Alertés par les dames de services qui accompagnent les enfants à la cantine, ils ont pu constater des défaillances dans l’hygiène des locaux et un laisser-aller dans les menus. Voyant que les mises en garde n’y changeaient rien, le conseil municipal de Llauro, en accord avec la Communauté de Communes (en charge de la restauration scolaire), a préféré demander au délégataire de mettre un terme à son bail, ce qu’il a fait le samedi 17 avril.

  Entre le moment où les problèmes sont apparus et celui où le gérant a rendu son tablier, les locaux ont été minutieusement contrôlés chaque matin par le maire de Llauro, tout comme l’ont été les menus et les repas servis à la cantine.

  Contrairement à ce qui a pu être dit, à aucun moment, les enfants n’ont donc été en danger. Cependant, conscients des désagréments rencontrés au cours de ces dernières semaines, les élus d’Aspresivos prient les familles de bien vouloir les excuser de ces dysfonctionnements. La rumeur publique ayant été prolixe en exagérations et, disons-le, en calomnies diverses et variées, l’émotion des parents d’élèves était assez vive. Le mardi 12 avril, d’un commun accord, les élus d’Aspresivos et les délégués de parents d’élèves se sont donc rencontrés pour évoquer le sujet en toute transparence, pour dissiper craintes et malentendus, et discuter sereinement de l’avenir de la cantine de Llauro.

  Plusieurs éventuels repreneurs du Bistrot de Pays (et donc de la cantine scolaire) se sont positionnés et ont été rencontrés par les élus de Llauro et ceux de la Communauté de Communes des Aspres. Après une longue réflexion à laquelle les délégués de parents d’élèves ont participé (de façon consultative), le conseil municipal de Llauro, toujours en plein accord avec la Communauté de Communes des Aspres, a retenu la candidature de Mme Martin (traiteur) et de M. Renaudin (chef de rang en restauration). A partir du 2 mai, ces nouveaux gérants reprendront la gestion de l’épicerie du village et du Bistrot de Pays mais pour leur laisser le temps de prendre leurs marques, c’est l’UDSIS qui se chargera de la confection des repas pour la cantine scolaire de Llauro, du 2 mai au 5 juillet. Vous pouvez découvrir les menus du mois de mai en ligne, en cliquant sur : http://www.udsis.fr/images/menus/mai/MAIecol.pdf

  Un sondage initié par un parent d’élèves et auquel ont répondu huit parents d’écoliers de Llauro nous indique que ces familles souhaiteraient que la cantine devienne intégralement bio. Les élus d’Aspresivos ne sont, à l’heure actuelle, pas en mesure de répondre à cette demande de passage des cantines du Regroupement Pédagogique Intercommunal au bio intégral, comme le préconise le parent d’élève en question, et ce pour plusieurs raisons. La principale tient au fait que la compétence restauration scolaire n’est plus directement du ressort des élus municipaux mais dépend de l’intercommunalité (il n’est donc pas utile de tancer les élus communaux sur la question puisqu’il s’agit d’un sujet éminemment intercommunal, qui concerne donc 19 communes et 38 délégués communautaires et non pas simplement deux élus).

  Enfin, pour information, sachez que la prise en charge du coût de la restauration scolaire est pour large part assumée par l’intercommunalité, à hauteur de 61%, tandis que les parents n’en assument que 39%. Sur les 1 242 180€ que représentait le coût total du service restauration scolaire [1] en 2015, les bénéficiaires n’ont pris en charge que 484 450€, tandis que la communauté de communes supportait les 757 729€ restants. Ce choix, profondément politique, n’est pas anodin et confirme la profonde vocation sociale de la Communauté de Communes des Aspres qui soutient les finances des ménages en ne leur faisant pas supporter l’intégralité du coût réel de la cantine scolaire et en ne leur en faisant payer qu’une part infime. A l’heure actuelle, un repas coûte à une famille 4,10€ pour un enfant mangeant de temps en temps (ce qu’on appelle communément «le repas au ticket ») et 2,99€ pour un enfant mangeant « au forfait » (soit 47,90€ par mois). Si la communauté de communes faisait payer le coût réel du service, les tarifs seraient bien plus élevés (sans doute plus de 6€ pour un ticket repas et près de 5€ pour un repas au forfait). Les élus intercommunaux savent pertinemment que les parents ne pourraient pas assumer de tels frais et qu’à l’heure actuelle, de nombreuses familles ont déjà du mal à en supporter la charge (en 2015, l’intercommunalité a dû absorber 17 281€ d’impayés de la restauration scolaire). On peut aisément imaginer que le passage des cantines en bio intégral ne serait pas sans impact sur le coût du service et qu’il impliquerait sans aucun doute une augmentation des tarifs, ce qui n’est pas envisageable dans cette période déjà si difficile pour tout un chacun. Cela étant dit, les délégataires retenus, qui seront amenés à fabriquer les repas de la cantine à la rentrée 2016-2017, seront prochainement rencontrés par les élus d’Aspresivos et les représentants de la Communauté de Communes, en présence des délégués de parents d’élèves, afin de faire un point sur les attentes de chacun en la matière. Au cours de cette rencontre, la question du bio sera naturellement évoquée mais de façon raisonnable et sans en faire une doctrine…

 

Maya Lesné,

Maire de Tordères et vice-présidente d’Aspresivos.

 


[1] : La Communauté de Communes paye une partie des frais de préparation des repas et participe, par convention, aux frais de personnel, d’entretien des locaux, de fournitures de fluides, restés à la charge des communes concernées.

 

Toutes nos condoléances à la famille Brousset

Posté par le 24 avr 2016 | Dans : Carnet de deuil

Le maire, ses adjoints et l’ensemble du conseil municipal et du personnel communal de Tordères adressent leurs plus sincères condoléances à Elisabeth et Dominique Brousset, à la suite de la disparition brutale de leur fils, Christophe Brousset (38 ans). En ces heures douloureuses, nos pensées accompagnent également Vincent, son frère, ainsi que sa compagne et son fils, Mattéo.

Les gestes de premiers secours destinés aux enfants

Posté par le 23 avr 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Dans le cadre de ses actions de prévention, « Harmonie Mutuelle » organise un atelier, gratuit et ouvert à tous, adhérents et non adhérents, sur le thème de la prévention des accidents domestiques et des gestes de premiers secours à  l’enfant. Il aura lieu le mercredi 4 mai, de 13h30 à 17h30, à Perpignan (lieu exact communiqué à la confirmation d’inscription).

Plus l’enfant acquiert de  l’autonomie, plus les risques d’accidents domestiques augmentent. Il est donc important d’avoir les bons réflexes en cas d’accidents et surtout de savoir comment les éviter. Un formateur de premiers secours de l’Union nationale des associations de secouristes et sauveteurs (Unass) apprendra aux stagiaires à pratiquer les gestes d’urgence.

L’inscription, gratuite se fait, soit par mail : prevention.so@harmonie-mutuelle.fr, soit par téléphone au 05.63.48.20.51 ou 05.63.48.21.62 soit sur Internet : www.harmonie-prevention.fr Nombre de places limité.

Cérémonie du 8 mai 1945

Posté par le 22 avr 2016 | Dans : A retenir, Equipe municipale et commissions, Histoire

Le conseil municipal vous donne rendez-vous à 11h00, le dimanche 8 mai, au Monument aux Morts, devant l’église, pour le dépôt d’une gerbe en souvenir des femmes et des hommes qui ont combattu la barbarie nazie. L’hommage sera suivi du pot de la Paix et de l’amitié entre les peuples.

Une cellule d’écoute et de soutien pour les victimes de viol et d’inceste

Posté par le 21 avr 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

L’association « Plus jamais ça » aide les victimes de viol et d’inceste à se reconstruire. Reconnue d’intérêt général et soutenue par le conseil départemental, elle reçoit les victimes, lors de ses permanences les lundis, mercredis et vendredis, de 15h à 19h, à la Cyberbodega à Perpignan ou par téléphone. Les hommes et femmes sont écoutés en toute confidentialité et dans le respect de leur anonymat par le président, Jean-Pierre Lacz, et soutenues dans leurs démarches en justice si elles le souhaitent.

Association « Plus Jamais ça », Cyberbodega, 26 rue de l’Avenir à Perpignan. Tél : 07.60.86.11.91.

La Préfète des Pyrénées-Orientales nommée Préfète de l’Essonne

Posté par le 20 avr 2016 | Dans : A retenir, Equipe municipale et commissions

C’est non sans regret que la municipalité de Tordères apprend aujourd’hui que le conseil des ministres vient de nommer Josiane Chevalier, actuelle Préfète des Pyrénées-Orientales, à la tête de la Préfecture de l’Essonne. Pendant son trop court passage dans notre département (un an et demi à peine), elle aura été un précieux soutien pour notre commune et notre intercommunalité. Elle sera remplacée dans ses fonctions par Philippe Vignes, actuellement préfet de la Mayenne.

Tout le conseil municipal se joint au maire pour lui souhaiter une bonne continuation dans son nouveau département d’adoption.

7QB7L8NN1_web

Tous au théâtre à Tordères !

Posté par le 19 avr 2016 | Dans : Fêtes et animations

En partenariat avec le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales, une séance de théâtre sera offerte aux habitants de Tordères et des villages alentours, le mercredi 27 avril, à 17h30, avec la Cie des Petites Gens, compagnie de théâtre « tout terrain », qui présentera « Rendez-vous », une histoire d’amour ambulante ! Point de départ : la Plaça Major.

« Un village, en journée. Un homme et une femme le parcourent, chacun de leur côté et trottent à leur premier rendez-vous. Ils ne se connaissent pas ou si peu… Ils se préparent, ils s’agitent et nous livrent de but en blanc leurs espoirs et leurs déconfitures. Ils sont juste deux trentenaires perdus dans le grand marché de l’amour. Ils  souffrent du grand mal contemporain, la solitude, et la trompe comme ils peuvent en surfant sur le web pour trouver l’âme sœur.

« Rendez-vous », c’est deux déambulations concomitantes : nous demandons au public masculin de suivre la comédienne et les spectatrices suivront Monsieur. Une plongée voyeuriste dans la caboche de l’autre sexe, parait-il si différent !

Au bout du chemin, il y a l’Autre, fruit de tous nos espoirs et de nos peurs. Il y a la gifle ou le baiser, c’est selon. Et la promesse d’un air d’accordéon, une valse donnée et offerte. Un pas de deux, un pas pour deux, pour provoquer au coin d’une rue l’envie de se rencontrer le temps d’une danse. »

Venez nombreuses et nombreux !

Cie les petites gens

Reprise du petit marché de Tordères en juin

Posté par le 18 avr 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Fêtes et animations, Infos pratiques, Santé

Le vendredi 3 juin, puis chaque vendredi, de 17h30 à 20h, le petit marché de Tordères reprendra du service. Il s’agit d’un marché de producteurs fermiers et artisanaux. Vous y trouverez des produits bio et naturels, des fruits, des légumes, du fromage, du pain, de la viande, etc. Venez nombreuses et nombreux !

12345...129

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...