A la mi-mars, l’équipe municipale et les deux employés de mairie seront formés par les sapeurs-pompiers du SDIS 66 à la manipulation du défibrillateur qui sera installé dans la foulée, vers la fin du mois de mars, sur la façade arrière de la mairie.

  Tout cela s’opère sous la houlette du Conseil Général des P.-O. qui finance entièrement l’opération.

  Comme nous l’expliquions dans un article précédent,  il s’agit d’un défibrillateur semi-automatique conforme à l’article R6311-4, avec un coffret de protection et un service de maintenance.

  Très pratique et maniable, cet appareil est conçu pour être emporté sur les lieux du malaise.

  Rappelons que la formation de secourisme et d’apprentissage de manipulation du défibrillateur sera renouvelée pour dix autres personnes, l’an prochain et, ainsi, au fur et à mesure, d’année en année, chaque habitant saura manier cet appareil et accomplir les premiers gestes qui sauvent.