Le 30 mars 2009, les 56 délégués communautaires se sont réunis pour voter le budget primitif 2009. 

Fonctionnement : 

  Les recettes de fonctionnement s’élèvent à 10 965 880,83 €, dont 488 300 € de produits / services / domaines, 5 416 457 € en impôts et taxes, 1 992 564 € en dotation, subventions et participations diverses, et enfin 38 396 € en produits exceptionnels. 

  Dans le respect de l’équilibre budgétaire, les dépenses de fonctionnement s’élèvent donc également à 10 965 880,83 €, dont 3 741 317 € de charges à caractère général (achats, services extérieurs, autres services, impôts, taxes et versements assimilés), 1 777 443 € en charges de personnel, 1 786 937,85 € en atténuation de charges, 1 527 727 € en autres charges de gestion, 33 013,23 € en charges financières, 141 860,75 € de dotation aux amortissements, enfin, 1 957 582 € en virement à la section d’investissement. 

Investissement : 

  Les recettes d’investissement s’élèvent à 7 280 192,18 €, dont 4 308 510,52 € en dotations et réserves, 30 928 € de subventions, 350 000 € d’emprunts, 2 099 442 € de dotation aux amortissements. 

  Les dépenses d’investissement s’élèvent à 7 280 192,18 €, dont 658 400 € d’emprunts et immobilisations, 2 062 500 € de travaux de bâtiments, et 5 400 € en amortissement des immobilisations. 

 

  Le taux de la taxe professionnelle reste inchangé à 22 %. 

  Le taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) a vu son taux légèrement relevé. Pour Tordères, il s’élève à 14,50 (contre 14,35 % l’an dernier), le taux moyen pour la communauté de communes des Aspres étant de 13,44 %. Ce taux est calculé en fonction du coût des personnels, du nombre de containers, du volume des bacs, des kilomètres, du temps passé sur la commune. Bien évidemment, le temps passé au tri augmente aussi le tarif, c’est pourquoi nous devons trier toujours mieux nos ordures si nous voulons limiter le coût d’enlèvement des ordures ménagères. 

  Le taux des tarifs de portage des repas à domicile augmente également et passe à 6,70 € pour les repas normaux et 7,20 € pour les repas diététiques. 

  En ce qui concerne l’eau et l’assainissement, les surtaxes vont également augmenter afin de rattraper le retard pris dans le remplacement progressif des réseaux d’eau et d’assainissement défaillants et celui des stations d’épuration dépassées (compte tenu de la progression démographique des 21 communes de notre communauté). 

L’eau verra donc sa partie fixe s’élever à 15,41€ (hors taxe) et son prix au m3 passera à 0,3386 (hors taxe), tandis que l’assainissement  verra sa partie fixe à 19,33 € (hors taxe) et le prix au m3 à 0,2732 € (hors taxe). 

Pour les nouvelles construction ,la Participation pour raccordement à l’égout (PRE) s’élèvera à 10 € par mètre carré de surface hors œuvre nette autorisée (SHON x 10 €). 

  Les délégués ont également voté à l’unanimité une aide pour l’installation des chauffe-eau solaires pour les particuliers (l’installation étant faite par un professionnel agréé), à hauteur de 200 € qui s’ajoutent à l’aide de 200 € versée par le Conseil Général. 

    Notons que lors de cette même séance du conseil communautaire du 30 mars, une subvention de 100 000€ a été allouée à l’Office de Tourisme Intercommunal Aspres-Thuir qui avait sollicité une aide financière (subvention inscrite au budget primitif 2009). Les déléguées de Tordères, qui s’étaient précédemment opposées (tout comme l’ensemble du conseil municipal) à la création de cet office, se sont donc logiquement abstenues lors du vote de la subvention.