Alors que le département des Pyrénées-Orientales est celui qui a vu le nombre de cambriolages baisser le plus fortement en 2011 à l’échelle nationale (- 13%), ce début d’année fait apparaître une recrudescence de ces délits dans les premières semaines (12 cambriolages supplémentaires en janvier 2012 à comparer avec janvier 2011). Deux cambriolages ont d’ailleurs été perpétrés à Tordères, mais leurs auteurs, dérangés au cours de leur forfait, ne sont parvenus à leurs fins (ils n’ont toutefois pas été interceptés). Pour lutter contre ce phénomène, la gendarmerie se mobilise. Quinze à vingt opérations de contrôle sont mises en place dans le département chaque semaine (59 interpellations depuis le début de l’année). Outre le traditionnel hélicoptère, de nombreux postes de contrôles sont activés partout dans le département. Des chiens spécialement dressés à la détection d’armes viennent d’être mis à disposition et sont déployés sur les barrages. Enfin quelques véhicules de gendarmerie sont équipés du dispositif « LAPI » (repérage des immatriculations pour identifier les véhicules recherchés). 

Quelques conseils de bonnes pratiques :

- La dissuasion des cambrioleurs commence par une bonne protection de votre domicile et par l’absence de renseignements : n’inscrivez pas vos noms et adresse sur votre trousseau de clés, ne laissez pas d’objets de valeur visibles à travers les fenêtres, pensez à les photographier pour faciliter les recherches,

- en cas d’absence votre domicile doit paraître habité (faites suivre ou relever votre courrier, créez l’illusion d’une présence à l’aide d’un programmateur pour lumière ou radio, ne laissez pas de message sur votre répondeur), etc.

Si vous êtes victime d’un cambriolage : ne touchez à rien et prévenez immédiatement la brigade de gendarmerie : 04.68.53.03.22.