avril 2013

Archive mensuelle

Chèque isolation du Conseil Général

Créé par le 20 avr 2013 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

  Le « Chèque Isolation » du Conseil Général des Pyrénées-Orientales a pour ambition de vous aider à isoler votre logement afin de le rendre économe en énergie, confortable en été comme en hiver, tout en réduisant les dépenses énergétiques et en atténuant l’augmentation du coût de l’énergie.

  Les travaux éligibles à cette aide sont : l‘isolation de la toiture en combles perdus (les déperditions de chaleur en toiture sont conséquentes, en effet, situés sous la toiture, les combles ne sont pas chauffés et il est important de les séparer de la zone habitable par une barrière isolante) ; l‘isolation de la toiture en combles aménagés (permet d’utiliser cette partie de l’habitation située sous la toiture et peut être réalisée sous rampants) ; l‘isolation des toitures-terrasses (nécessaire pour éviter les déperditions de chaleur par la toiture) ; l‘isolation de plancher bas sur un local non chauffé ou sur un vide sanitaire (les caves, les garages ou les sous-sols sont des espaces non chauffés et entraînent des déperditions importantes) ; l‘isolation des murs donnant vers l’extérieur (peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur, mais l’isolation des murs par l’extérieur est intéressante car elle permet de réaliser deux opérations de façon simultanée : l’isolation et le ravalement de la façade concernée par les travaux).

  Quelques conditions à respecter pour bénéficier du chèque isolation ? Les isolants utilisés seront bio-sourcés (isolant d’origine végétale ou animale) ; le revenu annuel fiscal de référence de votre foyer doit être inférieur à 45 000  ; vous devez faire appel à un artisan ou un professionnel qualifié qui certifiera le niveau d’exigence atteint (c’est-à-dire l’épaisseur et la nature de l’isolant posé).

  Quels sont les bénéficiaires du chèque isolation ? Les occupants d’une résidence principale achevée depuis plus de 2 ans et située sur le département des Pyrénées-Orientales (propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit) ; les propriétaires bailleurs d’un logement situé sur le département des Pyrénées-Orientales et achevé depuis plus de 2 ans (les propriétaires bailleurs s’engagent à louer le logement nu, à usage d’habitation principale).

 Quel est le montant de l’aide du chèque isolation ?  L’aide allouée, en € / m², sera fonction de la surface isolée (sachant qu’un plafond de surface est défini pour chaque paroi) et de la nature de la paroi isolée :

Catégorie de travaux  Résistance thermiqueadditionnelle exigée Montant de l’aide Plafond de l’aide 
Isolation des planchersbas sur sous-sol, sur vide

sanitaire ou sur passage ouvert 

R ≥3 m².K / W

8 €/m²

600 €

 

Isolation des toitures-terrasses 

R ≥4,5 m².K / W

8 €/m²

600 €

 

Isolation des planchers de combles perdus 

R ≥7 m².K / W

4 €/m²

300 €

 

Isolation des rampants de toiture et des combles

aménagés 

R ≥6 m².K / W

8 €/m²

600 €

 

Isolation par l’intérieur des murs donnant sur

l’extérieur 

R ≥3,7 m².K / W

8 €/m²

600 €

 

Isolation par l’extérieur des murs donnant

sur l’extérieur

R ≥3,7 m².K / W

20 €/m²

1500 €

 

 

   Concrètement comment bénéficier de l’aide du chèque isolation du Conseil Général ? Un dossier de demande de subvention est à compléter et à retourner auprès du Pôle Environnement du Conseil Général, Hôtel du Département – 24 Quai Sadi-Carnot – BP 906 – 66906 Perpignan Cedex. Pour l’obtenir, vous pouvez le demander à l’Espace Info Energie du Conseil Général au 04.68.85.82.18 ou le télécharger sur le site internet du Conseil Général : http://www.cg66.fr/294-developpement-durable.htm

Avancée des travaux de l’église

Créé par le 19 avr 2013 | Dans : A retenir, Communauté de Communes des Aspres, Eglise

  Voici un nouveau point sur l’avancée des travaux de l’église, des travaux longs et complexes qui progressent doucement mais sûrement, menés de main de maître par l’entreprise Arc-Atura (Terrats) pour la partie maçonnerie et par CDF Elec (Millas) pour la partie électricité, sous la direction de Bruno Morin du bureau d’architecture Artus, en concertation avec le maire et ses adjoints ainsi que le président de l’Association de Sauvegarde de l’Eglise de Tordères (à raison d’une réunion par semaine depuis décembre).

1) Chevet :

  Quasiment tout l’extérieur du chevet (toit et façade) est à présent terminé. Les tuiles ont été passées à l’acide dilué pour enlever la laitance de chaux.

Avancée des travaux de l'église dans A retenir chevet-acheve-224x300

  A l’intérieur, il a été constaté, après ouverture et piquage des fissures des voûtes d’arêtes du chevet que l’enduit existant était quasiment intégralement désolidarisé de son support et mettait en danger le public (risque de chute de grosses plaques d’enduit). Les voûtes ont donc été piquées puis réenduites, après injection sous pression de coulis de chaux hydraulique naturelle dans les fissures mises à découvert.

plafond-chevet-300x205 dans Communauté de Communes des Aspres plafond-chevet-apres-300x190 dans Eglise

  Au vu de l’état de dégradation de l’arc triomphal, il a fallu également creuser en profondeur les joints et faire des injections ponctuelles à la seringue des moindres lacunes de mortier, puis ouvrir et remailler les fissures. Des morceaux de schistes ont été ajoutés en guise de cales.

arc-triomphal-apres-piquage-300x178 arc-triomphal-apres-300x163

2) Nef :

  Pour vérification, un lit de 40 cm de profondeur a été creusé en biais, afin de vérifier le degré d’emprise des racines du cyprès sous les fondations du mur Nord de la nef et, bonne nouvelle, notre beau cyprès peut rester où il se trouve car il ne menace pas les fondations. Les maçons en ont profité pour injecter en biais le plus profond possible dans ces fondations afin de vérifier qu’il n’y ait pas de grosses fissures. Là encore, une heureuse nouvelle : les maçonneries des fondations sont bonnes et solides.

  Après piquage et remaillage systématique des fissures du mur extérieur de la nef (côté Plaça Major), les joints ont été achevés. Avant de passer l’acide sur cette façade afin d’atténuer la laitance de chaux (qui donne un aspect blanchi aux pierres), les maçons devront attendre que les enduits aient bien séché. Le séchage est ralenti par la présence de ciment dans la murette (une murette que les habitants et le conseil municipal souhaitaient conserver). Pas d’inquiétude donc, même si ça n’est pas encore le cas, le bas du mur de cette façade aura bien le même aspect (couleur, granulosité, etc.) que le haut.

  A l’intérieur de la nef, les fissures des murs de la chapelle nord-ouest ont été ouvertes et remaillées par injection systématique.

 chapelle-nord-ouest-pendant-travaux-223x300 chapelle-nord-enduite-224x300

  Dans cette chapelle, suivant le modèle des autres autels de l’église, le dessus d’autel a été remaçonné après purge, les faces ont été réenduites à la chaux et un emplacement a été réservé en cas de pose d’une pierre consacrée (dans l’éventualité d’une future utilisation liturgique).

autel-300x209

  Comme une partie du toit de la nef était très endommagée et même affaissée (au-dessus de la tribune, à l’entrée de l’église), un gros travail de rénovation a été lancé. La charpente, très abimée, a été intégralement refaite.

charpente-tribune-avant-300x227  charpente-tribune-300x225

La partie la plus dangereuse du toit de la nef est en cours de réfection.

toit-nef-avant1-300x227 toit-nef-debut1-300x246

toit-nef-bis1-300x225 toit-nef1-300x225

3) Sacristie :

  Dans la sacristie, il a fallu procéder à plusieurs consolidations de linteaux dégradés (fenêtre, ancienne porte, porte entre le chevet et la sacristie). Un travail ardu, avec étaiements, percements et chevalements, car on pouvait craindre que des murs entiers s’effondrent.

porte-sacristie1-225x300 oeil-de-boeuf1-226x300 sacristie1-214x300

  Les murs ont été piqués puis enduits et seront bientôt badigeonnés à la chaux.

  Un oculus (dit aussi « œil de bœuf », retrouvé sur le mur est, après grattage des enduits) a été rouvert après injection de chaux dans les parties supérieures. Nous cherchons à présent une association pour nous confectionner un vitrail dont le modèle sera apporté par l’architecte.

  La baie de vidange du lavabo liturgique (également retrouvé en début de chantier) va être rouverte (elle ne sera plus obturée que par un bouchon à l’intérieur).

lavabo-lithurgique-300x225

  La sacristie qui n’avait ni prise électrique ni luminaire est en cours d’aménagement pour recevoir l’électricité.

  Comme prévu initialement, l’habillage bois du plafond ne se fera qu’au cours de la deuxième tranche.

  Les maçons vont bientôt pouvoir s’attaquer à toute la partie qui concerne les murs intérieurs et le toit du clocher. Après avoir dégagé les barbacanes des sables et végétations qui les encombrent, ils vont installer un bac acier couleur ardoise sur des pannes de bois afin de protéger le toit en lloses (en français, « lauzes ») qui date sans doute du 13ème siècle. Ils fixeront également une descente d’eau pluviale.

  La première tranche de ces travaux minutieux, qui demandent patience et réflexion, devraient s’achever à la fin du mois de mai. N’hésitez pas à venir observer sur place les avancées et à consulter les comptes-rendus de travaux (disponibles en mairie).

  Les services de restauration du patrimoine du Conseil Général, précieux soutiens de notre commune, viendront reposer le retable et les statues lors de la première semaine de juin et, si tout se passe bien, l’église accueillera ses deux premiers concerts, les 8 et 9 juin, grâce à l’Association de Sauvegarde de l’Eglise de Tordères qui n’a pas chômé pour préparer une nouvelle saison musicale aussi passionnante que celle de l’an passé. Nous espérons que vous viendrez  nombreux soutenir la restauration de l’église et régaler vos cœurs et vos oreilles !

  Merci à tous ceux qui travaillent sur le chantier, notre architecte Bruno Morin et sa brillante assistante, Emilie Goujaud (Bureau Artus), les maçons de l’Entreprise Arc-Atura (Gerrit, Nino, Roger, Kiko, Pierre, Patou, etc.), l’électricien (Entreprise CDF Elec), le menuisier, le clochiste (Entreprise Terrol), le couvreur-zingueur (Entreprise Rodriguez); merci également à tous ceux qui soutiennent le projet depuis le début, bénévoles de l’ASET, souscripteurs particuliers et financeurs des collectivités territoriales (Conseil Général des Pyrénées-Orientales, Communauté de Communes des Aspres, Sénat – à travers la réserve parlementaire de M. Bourquin) ou des associations de sauvegarde du patrimoine (Fondation du Patrimoine, Association de Sauvegarde de l’Art Français)… Sans vous, toute cette belle aventure n’aurait jamais pu se concrétiser.

Photos de l’article : Emilie Goujaud.

 

Une multitude de nouveaux livres à la bibli

Créé par le 17 avr 2013 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Bibliothèque, Fêtes et animations, Infos pratiques

  Près de 300 nouveaux livres (romans, classiques ou policiers, biographie, etc.) nous ont été gentiment offerts par la médiathèque de Céret avec laquelle nous avons un partenariat (il s’agit de livres que la médiathèque possédait en double exemplaire). Ils viennent s’ajouter aux milliers d’ouvrages de notre bibli. Alors n’hésitez plus et venez nous rejoindre chaque mercredi, de 15h à 17h, à l’étage de la mairie.

Un bouquet de poésies pour les écoliers de Tordères

Créé par le 15 avr 2013 | Dans : Affaires sociales, Ecole

Pour ce 4ème Printemps des Poètes, les écoliers de Tordères et leur institutrice ont accueilli une poète de Prades, Marie-José Garand, venue leur présenter son recueil « D’ici et d’ailleurs » (Editions les Presses Littéraires). Ce fut l’occasion de lire et déclamer comptines et poésies mais également de discuter de ce qui pousse chacun à écrire et à créer. Qu’est-ce qu’un poète? Comment et pourquoi se plonge-t-on dans la poésie? Autant de questions longuement débattues au cours de ce bel après-midi, somme toute très philosophique, qui s’est achevé avec la distribution de recueils poétiques pour chacun des écoliers.

Un bouquet de poésies pour les écoliers de Tordères dans Affaires sociales printemps-des-poetes-a-lecole-300x200

Compte-rendu du conseil municipal du 2 avril 2013

Créé par le 14 avr 2013 | Dans : A retenir, Equipe municipale et commissions

Date de la convocation : 28 mars 2013

Date d’affichage : 28 mars 2013

Afférents au Conseil Municipal : 11

En exercice : 10

Ont pris part à la délibération : 8

L’an deux mille treize et le deux avril à vingt heures quarante deux, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s’est réuni au nombre prescrit par la loi, dans le lieu habituel de ses séances, sous la Présidence de Mme LESNÉ Maya, le Maire.

Étaient présents : Mmes LESNÉ Maya, MAURICE Dominique, MATHIS Marie-José, MOLINA Bernadette, Mrs FANTIN Gilbert, VIDAL Francis.

Absents : Justin CABRERA et Vincent GUIDICELLI (excusés)

Procuration : Jacqueline RAFEL à Maya LESNE – José ALBA à Gilbert FANTIN

Secrétaire de Séance : Francis VIDAL

1)Approbation du compte de gestion – Budget Communal – dressé par M. LOUSTAUNAU, Receveur

LE CONSEIL MUNICIPAL,

Après s’être fait présenter le budget primitif de l’exercice 2012 et les décisions modificatives qui s’y rattachent, les titres définitifs des créances à recouvrer, le détail des dépenses effectuées et celui des mandats délivrés, les bordereaux de titres de recettes, les bordereaux de mandats, le compte de gestion dressé par le Receveur accompagné des états de développement des comptes de tiers ainsi que l’état de l’Actif, l’état du Passif, l’état des restes à recouvrer et l’état des restes à payer,

Après avoir entendu et approuvé le compte administratif de l’exercice 2012

Après s’être assuré que le Receveur a repris dans ses écritures le montant de chacun des soldes figurant au bilan de l’exercice 2011, celui de tous les titres de recettes émis et celui de tous les mandats de paiement ordonnancés et qu’il a procédé à toutes les opérations d’ordre qu’il lui a été prescrit de passer dans ses écritures,

1°) statuant sur l’ensemble des opérations effectuées du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2011 y compris celles relatives à la journée complémentaire,

2°) statuant sur l’exécution du budget de l’exercice 2012 en ce qui concerne les différentes sections budgétaires et budgets annexes,

DÉCLARE que le compte de gestion dressé pour l’exercice 2012, par le Receveur, visé et certifié conforme par l’Ordonnateur, n’appelle ni observation ni réserve de sa part.

2) VOTE DU COMPTE ADMINISTRATIF – COMMUNE -  2012

Le Conseil Municipal approuve le compte administratif de l’exercice 2012 qui s’établit ainsi : 

● Dépenses de Fonctionnement : 122 195.03 €   

● Recettes de Fonctionnement : 135 925.13 €   

● Résultat reporté de 2011: 110 578.86 €                         

● Résultat de clôture : +124 308.96 €    

——————————————————————–

● Dépenses d’Investissement : 62 843.99 €

● Recettes d’Investissement : 3 795.57 €

● Résultat reporté de 2011 : 3 770.97 €

● Reste à réaliser en recette d’investissement : 70 732.00 €

● Résultat de clôture : + 15 454.55 €

3) Approbation du résultat d’exploitation de l’exercice 2012 –Budget Communal

LE CONSEIL MUNICIPAL,

Statuant sur l’affectation du résultat de fonctionnement de l’exercice 2012

Considérant que le compte administratif présente

►Un excédent de fonctionnement de  124 308.96 €

Décide d’affecter le résultat comme suit :

POUR MÉMOIRE          

Excédent antérieur reporté (report à nouveau créditeur) : 110 578.86 €             

Virement à la section d’investissement : 70 748.53 €

RÉSULTAT DE L’EXERCICE 2011 : EXCÉDENT : 93 606.84€                                   

A) EXCÉDENT AU 31/12/2012

Affectation obligatoire

- Apurement du déficit (report à nouveau débiteur) : 0 €

- Déficit résiduel reporté

A l’exécution du virement à la section d’investissement (cpte 1068) : 0 €

Solde disponible affecté comme suit :

- Affectation complémentaire en réserves (compte 1068) : 27 000€

- Affectation à l’excédent reporté (report à nouveau créditeur) ligne 002 : 97 308.96€

4) Vote des taux d’imposition

Madame le Maire présente les propositions établies par la commission des finances qui s’est réunie le 26 mars 2013 pour travailler sur le budget primitif et sur les taux d’imposition pour l’année 2013.

Après avoir entendu le Maire, Le Conseil Municipal, à l’unanimité des membres présents

DÉCIDE de voter les taux suivants (Taux constants) :

- TAXE D’HABITATION : 11.73 %

- TAXE FONCIERE (BÂTI) : 16.95 %

- TAXE FONCIERE (NON BÂTI) : 63.42 %

5) Vote du Budget Primitif 2013

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, et à l’unanimité des membres présents et représentés vote le budget primitif comme indiqué ci-dessous :

FONCTIONNEMENT :

Dépenses :                                                                Recettes :

Charges à caractère général : 62 900.00                Produits des services : 60.00

Charges de personnel : 75 100.00                          Impôts et taxes : 54 690.00

Charges de gestion courante : 32 582.34              Dotations et participations : 44 295.00

Charges financières : 48.40                                     Atténuations de charges : 9 500.00

Atténuations de produits : 572.00

Dotations aux amortissements : 364.00

Dépenses imprévues : 4 856.86

Virement à l’investissement : 29 430.36                  Solde d’exécution : 97 308.96

TOTAL :                               205 853.96                  TOTAL :                          205 853.96

INVESTISSEMENT :

Dépenses :                                                                Recettes :

Emprunts et dettes : 307.04                                    Dotations : 28 764.77

Frais d’études et recherche : 1 500.00                  Subventions d’équipement : 36 158.00

Subvention d’équipement : 5 464.64                    Amortissement des immobilisations : 364.00

Terrains nus : 1 200.00                                            Reste à réaliser : 70 732.00

Agencement et aménagement de terrain : 1 600.00  Virement du fonctionnement : 29 430.36

Bâtiments publics : 500.00

Installations générales : 500.00

Matériel Informatique : 700.00

Matériel/outillage défense incendie : 200.00

Matériel/outillage technique : 500.00

Mobilier : 500.00

Autres immobilisations corporelles : 200.00

Restauration église : 97 000.00

Déficit reporté : 55 277.45

TOTAL :                           165 449.13                    TOTAL : 165 449.13

Séance levée à 21h50

 

Compte-rendu conseil d’administration CCAS du 2 avril

Créé par le 14 avr 2013 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Equipe municipale et commissions, Infos pratiques

Date de la convocation : 28 mars 2013

Date d’affichage : 28 mars 2013

Afférents au CCAS : 6

En exercice : 6

Ont pris part à la délibération : 10

L’an deux mille treize et le deux avril à vingt heures quarante deux, se sont réunis les membres du Conseil d’Administration du CCAS de Tordères, sous la Présidence de Mme LESNÉ Maya.

Étaient présents : Maya LESNE, Marie-José MATHIS, Dominique MAURICE, Gilbert FANTIN, Francis VIDAL.TIN Gilbert, GUIDICELLI Vincent, VIDAL Francis.

Absent : Néant

Procuration : Jacqueline DEVOULON à Maya LESNE

Secrétaire de Séance : Francis VIDAL

1) Approbation du Compte de Gestion dressé par M. LOUSTAUNAU, receveur

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION,

Après s’être fait présenter le budget primitif de l’exercice 2012 et les décisions modificatives qui s’y rattachent, les titres définitifs des créances à recouvrer, le détail des dépenses effectuées et celui des mandats délivrés, les bordereaux de titres de recettes, les bordereaux de mandats, le compte de gestion dressé par le Receveur accompagné des états de développement des comptes de tiers ainsi que l’état de l’Actif, l’état du Passif, l’état des restes à recouvrer et l’état des restes à payer,

Après avoir entendu et approuvé le compte administratif de l’exercice 2012,

Après s’être assuré que le Receveur a repris dans ses écritures le montant de chacun des soldes figurant au bilan de l’exercice 2011, celui de tous les titres de recettes émis et celui de tous les mandats de paiement ordonnancés et qu’il a procédé à toutes les opérations d’ordre qu’il lui a été prescrit de passer dans ses écritures,

1°) statuant sur l’ensemble des opérations effectuées du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2011 y compris celles relatives à la journée complémentaire,

2°) statuant sur l’exécution du budget de l’exercice 2012 en ce qui concerne les différentes sections budgétaires et budgets annexes,

DÉCLARE que le compte de gestion dressé pour l’exercice 2012, par le Receveur, visé et certifié conforme par l’Ordonnateur, n’appelle ni observation ni réserve de sa part.

2) Vote du Compte Administratif 2012

Le Conseil D’administration approuve le compte administratif de l’exercice 2012 qui s’établit ainsi :

● Dépenses de Fonctionnement : 0.00 €   

● Recettes de Fonctionnement : 137.50 €   

● Résultat reporté de 2011: 373.54 €                                                              

● Résultat de clôture : + 511.04 €

3) Approbation du résultat d’exploitation de l’exercice 2012

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Statuant sur l’affectation du résultat de fonctionnement de l’exercice 2012

Considérant que le compte administratif présente

►Un excédent de fonctionnement de  511.04 €

Décide d’affecter le résultat comme suit :

POUR MÉMOIRE:

Excédent antérieur reporté (report à nouveau créditeur) : 373.54 €                     

Virement à la section d’investissement : 0 €

RÉSULTAT DE L’EXERCICE 2011 : EXCÉDENT : 373.54 €

A) EXCÉDENT AU 31/12/2011 :

Affectation obligatoire

- Apurement du déficit (report à nouveau débiteur) : 0 €

Déficit résiduel reporté

A l’exécution du virement à la section d’investissement (cpte 1068) : 0 €

Solde disponible affecté comme suit :

- Affectation complémentaire en réserves (compte 1068) : 0 €

- Affectation à l’excédent reporté (report à nouveau créditeur) ligne 002 : 511.04  €

4) Vote du Budget primitif 2013

Le Conseil d’Administration après en avoir délibéré, et à l’unanimité des membres présents et représentés vote le budget primitif comme indiqué ci-dessous :

FONCTIONNEMENT :

Dépenses :

- Autres matières et fournitures : 311.04€

- Autres contributions obligatoires : 200.00€

Recettes :

- Excédent de fonctionnement reporté : 511.04€

Séance levée à 21h50

Compte administratif 2012 et budget primitif 2013

Créé par le 14 avr 2013 | Dans : Equipe municipale et commissions

  Dans sa séance du mardi 2 avril 2013, le Conseil Municipal s’est réuni pour voter le compte administratif 2012 et le budget primitif 2013. C’est un budget tourné vers l’investissement (achèvement de la première tranche des travaux de l’église), sans hausse des impôts communaux, basé sur de saines finances (le compte administratif 2012 laisse apparaître un très bel excédent).

COMPTE ADMINISTRATIF 2012

      ►Investissement                                 Fonctionnement

RECETTES 2012 : 3 795.57€                      RECETTES 2012 : 135 925.13€

                     +                                                       -

Résultat reporté de 2011 : 3770.97€    Résultat reporté de 2011 : 110 578.86€

                     +                                                       -

Reste à réaliser : 70 732.00€                     DEPENSES 2012 : 122 195.03€

                     -

DEPENSES 2012 : 62 843.99€

                   =                                                        =

    Résultat de clôture  2012 :                   Résultat de clôture 2012 :

             + 15 454.55€                                    + 124 308.96€

 RÉSULTAT CUMULÉ INVESTISSEMENT + FONCTIONNEMENT : + 139 763.51€

____________

AFFECTATION DU RÉSULTAT :

Excédent de fonctionnement au 31/12/2012 : + 124 308.96

►Affectation complémentaire en réserve (compte 106) : + 27 000

►Affectation à l’excédent reporté (002) : + 67 878.60  

►Virement de la section de fonctionnement en section d’investissement : + 29 430.36

Pour mémoire : Résultat de l’exercice 2011 = +  110 578.86€ / Excédent antérieur reporté (2012) = + 110 578.86€ / Affectation en réserve (compte 106) : +  0

_________________

FONCTIONNEMENT 2012

 DÉPENSES : 122 195.03€ (2011 : 121 322.77€)

 Frais de fonctionnement : 27 842.89€ (2011 : 27 179.54€)

 - Fournitures diverses : Eau : 3 597.05€ / Electricité : 3 561.48€ / Carburant : 788.36€ /  Petit matériel et fournitures d’entretien : 625.17€ / Vêtements de travail : 200 € / DVD bibliothèque : 270.86 € / Fournitures administratives : 304.91 €; TOTAL : 9347.83€   (2011 : 9 037.08€)

- Frais de téléphone et postaux : Téléphone : 258.36€ / Internet : 606.18€ / La Poste : 446€; TOTAL : 1 310.54€ (2011 : 1 444.49€)

- Entretien bâtiment et matériel : Matériel Sivom : 252.71€; TOTAL : 252.71€ (2011 : 684.08€)

- Services extérieurs : Location photocopieuse + copies : 3 747.77€ / Débroussaillage : 4815.36€ / Maintenance informatique : 635.78€/ Entretien extincteur : 51.03€; TOTAL : 9249.94 € (2011 : 8 233.30€)

- Rémunérations d’intermédiaires : Bureau Véritas (vérification conformité électrique + aire de jeux) : 769.95€ / Paie percepteur : 191.73€ / Convention Atesat : 51.34€ / Visite médicale : 200€; TOTAL : 1 213.02€ (2011 : 1 008.97€)

- Primes d’assurance : Bâtiment, véhicule : 2 343.79€ / Personnel : 2 288€; TOTAL : 4 631.79€ (2011 : 4 888.65€)

- Divers abonnements (Pédagofiches) : 144€ (2011 : 136€)

- Publication, relations publiques : Annonce décès : 125.10€ /  Bon d’achats M. Bonilla (naissance + Noël) : 300€ / Annonce AMF église : 65.94€ / Couronne mortuaire : 100€ ; TOTAL : 591.04€ (2011 : 310.03€)

- Taxe foncière : 120 € (2011 : 112€)

- Intérêts d’emprunt : 63.02€ (2011 : 76.94€)

- Fiscalité SIVU : 555 € (2011 : 520€)

- Dotations aux amortissements : 364€ (2011 : 728€)

Charges salariales : 70 504.81 € (- 19298.71€ remboursés = 31 095.74€)

(2011 : 69 756.72 – 29 869.21 = 39 887.51€)

- Charges du personnel : 56 241.85 (2011 : 55 549.98€)

- Charges des élus : 14 262.96€ (2011 : 14 206.74€)

Contributions aux syndicats et associations : 23 847.33 € (2011 : 24 491.69)

SDIS : 2 364.71€ /SIVM de Ponteilla : 1490.45€ / SIP : 1 050€ / SIVU des Aspres : 2341.99€ / SIE REART : 305.08€ / ASPRESIVOS : 12000€/ SYDEEL : 40€ + 88.05€ / MLJ : 191.60€ / AMF : 125€/ Asso Tordères en Fête: 3 800€/ Fondation du patrimoine : 50€

RECETTES :  135 925.13 + excédent 2011 : 110 578.86= 246 503.99€

- Impôts locaux : 49 718€ (2011 : 49 026€)

- Taxe sur l’électricité + Occupation du domaine publique: 4 525.34€ (2011 : 5 253.03€)

- Fiscalité reversée taxe professionnelle (Communauté de Communes) : 1 963.28 € (2011 : 1 963.28€)

- Dotations diverses : (forfaitaire, solidarité rurale, péréquation, aux élus, de décentralisation, compensation exonération taxe foncière et habitation) : 59 079.40€ (2011 : 62 385.64€)

- Remboursement rémunération M. Mellouk + M. Bonilla: 19 298.71€ (2011 : 23 960.11€)

- Remboursement sur charges (FNCSFT) : 558 € (2011 : 564€)

- Remboursement frigo buvette volé: 399            

- Vente concessions : 275 € (2011 : 0€)                     

- Vente photocopies : 78.40€ (2011 : 41.80€)

- Vente location de salle : 0€ (2011 : 20€)

- Vente composteurs : 30 € (2011 : 30€)

____________________

INVESTISSEMENT 2012

DÉPENSES : 62 843.99€ (2011 : 13 912.45€) 

- Dette SIVU : 292.42 (2011 : 278.49€)

- Travaux SIVU : 5 464.64 € (2011 : 5 464.64€)

- Alarme bâtiments communaux : 1 973.70

- Détecteurs de fumée: 445

- Tables pliantes légères: 724.78 €

- Travaux de l’église: 53 943.45€                                          

RECETTES : 3 795.57(2011 : 18 934.94€)

- FC TVA : restitution d’une partie de la TVA versée sur certaines factures d’investissement de l’ordre de 15.48 % : 930.57€ (2011 : 5147.42€)

- Taxe Locale d’Equipement : 2 501€ (2011 : 6 808€)

- Subvention d’équipement (église) : 70 732€ (Reste à réaliser)

- Excédent de fonctionnement capitalisé : 0€ (2011 : 6 251.52€)

- Subventions d’équipement aux organismes : 364€ (opération blanche avec à la section de fonctionnement, une dotation aux amortissements) (2011 : 728€)

________________________

BUDGET PRIMITIF 2013

Un budget est un acte par lequel le conseil municipal prévoit et autorise l’ensemble des recettes et des dépenses de la commune. Il est établi pour l’année. C’est à travers lui que prennent corps les différents projets des élus puisqu’il met en place les différents moyens financiers pour les réaliser. C’est également un acte complexe puisque sa forme et son contenu obéissent à des règles très précises.

Deux sections le composent :

- la section de fonctionnement (dite aussi “ordinaire”) qui regroupe toutes les dépenses nécessaires au bon fonctionnement des services communaux (personnel, impôts et taxes, travaux d’entretien, fournitures, etc., sans oublier les intérêts des emprunts qui sont contractés par la commune). Les recettes proviennent pour l’essentiel de dotations de l’Etat et du produit de la fiscalité directe locale composée de taxes d’habitation, foncière et professionnelle;

- la section d’investissement (dite aussi “extraordinaire”) dont les dépenses concernent les opérations modifiant substantiellement la valeur du patrimoine communal : acquisition de gros matériel et de terrains, travaux de voirie, de réseaux et de constructions. Le remboursement du capital des emprunts contractés par la commune figure dans cette section. Les recettes proviennent des dotations de l’Etat (fonds de compensation de la T.V.A. et dotation d’équipement des territoires ruraux pour l’essentiel), des ressources propres de la commune (cession d’actifs, taxe locale d’équipement), d’un prélèvement sur la section de fonctionnement et des emprunts éventuels.

Les deux sections sont deux ensembles rigoureusement distincts et la loi pose le principe selon lequel les budgets communaux doivent être adoptés en équilibre réel.

Le compte administratif 2012 de Tordères fait ressortir un excédent (investissement + fonctionnement) de 139 763.51 €

Le budget primitif 2013 de la commune s’élève à 186 423.60€ de fonctionnement et 110171,68€ d’investissement.

Notez que les sommes budgétisées pour 2013 sont prévisionnelles et doivent, bien évidemment, être étudiées à la lumière des chiffres réalisés en 2012. En effet, ces sommes répondent au principe de l’équilibre budgétaire, inscrit dans la loi de finance, dans laquelle les recettes apparaissant dans un budget communal doivent obligatoirement correspondre aux dépenses. Si cette loi interdit de surestimer les recettes, en revanche, elle interdit de sous-estimer les dépenses.

FONCTIONNEMENT

RECETTES ESTIMÉES : 186 423.60 = 118 545€ + 67 878.60€ (Excédent de 2012)

                             2012 réalisées                  Prévisions 2013

Dotations diverses : 59 079.40€                        55 795€ (environ 5.8% en moins)

Impôts et Taxes : 56 206.62€                           53 190€ (environ 5.7% en moins)

Vente :                   383.40€                            60€

Rembt sur charges : 558.00€                            0€

Rembt sur rémunération : 19 298.71€                9 500€

Rembt divers (frigo, etc.) : 399€                        0€

Total :                        135 925.13€                118 545€

DÉPENSES ESTIMÉES :186 423.60€ = 156 993.24€ + 29430.36€ (virement en recette d’investissement)

                                         2012 réalisées        Prévisions 2013

Charges à caractère général

(Ecole, Electricité, eau, car-

burant, fournitures diverses,

Locations, débroussaillage,

maintenance, assurances,

intermédiaires, relations

Publiques, impôts)              36 747.87€                   53 700€

Charges agents + élus        72 792.81€                   86 300€

Contributions aux syndicats

et associations                   11 672.33€                  13 182.34€

Charges d’intérêt +

fiscalité SIVU                     618.02€                        618.02€        

Dotations aux amortissements   364.00€

Dépenses imprévues                   0€                        2 826.50€

 Total :                            122 195.03€               156 993.24€

INVESTISSEMENT

RECETTES ESTIMÉES : 110 171.68€ = 65 286.77€(recettes estimées) + 15 454.55€ (résultats d’investissement reportés) + 29430.36€  (virement de la section de fonctionnement)

                                     2012  réalisés        Prévisions 2013

- Remboursement de TVA : 930.57€                1 264.77€

-TLE :                               2 501€                   500€

-Excédent de fonctionnement

capitalisé :                             0€                    27 000€

- Subventions (église) :      70 732€                 36 158€

- Intégration aux

amortissements :                   364€                 364€

Total :                   74 527.56€                    65 286.77€

DÉPENSES ESTIMÉES : 170 182.06€

                              2012 réalisés                  Prévisions 2013

- Emprunts (SIVU) :    292.42€                            307.04€

- Travaux investissement SIVU : 5 464.64€          5 464.64€

- Frais d’études de recherche : 0€                       1 500€ (diagnostic accessibilité

                                                                        handicapés)

- terrain nu :                                0€                 1 200€ (achat terrain, géomètre,

                                                                        notaire)

- Agencement et aménagement

de terrain :                                   0€               1 600€ (abribus)

- Bâtiment public :                         0€                500€

- Installations générales,

aménagement (alarme) :             1 973.70€        500€

- Matériel/outillage défense incendie :  445€         200€ (extincteur)

- Installations, matériel technique :   0€                500€

- Matériel de bureau et informatique : 0€              700€

- Mobilier :                                   724.78€           500€

- Autres matériel :                          0€                  200€

- Restauration de l’église :           53 943.45€         97 000€

Total :                                      62 843.99€       110 171.68€

N’oubliez pas de débroussailler!

Créé par le 13 avr 2013 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Equipe municipale et commissions, Infos pratiques

Nous rappelons que dans notre commune tous les terrains autour des habitations doivent être débroussaillés dans un rayon de 50 mètres avant le 15 avril.

Les poursuites prévues par la loi s’échelonnent de contraventions de 4ème et 5ème classe pouvant atteindre 750€ et dans le cas de non exécution, après mise en demeure, procès-verbal avec amende, d’un montant maximum de 30€ par m² soumis à l’obligation de débroussaillement. Les actions répressives sont renforcées et étendues aux propriétaires n’ayant pas débroussaillé sur un fond voisin quand leurs obligations d’entretien (50m autour des bâtiments) vont au-delà de leur limite de propriété.

Pourquoi est-il important de débroussailler ?

Pour protéger vous et vos biens. 

En effet : 

- l’intensité du feu diminue lorsqu’il arrive dans une zone débroussaillée, 

- les services de secours pourront intervenir plus rapidement et avec un maximum de sécurité, 

- si toutefois le feu venait à passer, passant plus vite, les dégâts occasionnés seront moins importants. 

Qu’est-ce qu’un débroussaillement efficace ? 

- éliminer tous les bois morts, les broussailles et les herbes sèches, 

- couper les arbres trop près des habitations et les arbustes sous les grands arbres, 

- espacer les arbres afin que les branches ne se touchent pas, 

- élaguer les branches basses jusqu’à une hauteur minimum de 2 mètres, 

- se débarrasser des végétaux coupés par broyage, par évacuation en déchetterie ou en les compostant.  Débroussailler ne signifie bien évidemment pas couper tous les arbres ! 

http://www.prevention-incendie66.com

 

Les écoliers de Tordères champions d’acrosport

Créé par le 12 avr 2013 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Ecole, Fêtes et animations

  En mars, l’Union Sportive de l’Enseignement du Premier degré (secteur sport scolaire de la Ligue de l’Enseignement) a organisé, en partenariat avec le Conseil Général, une série de rencontres scolaires dédiées à l’acrosport. Celles-ci ont  rassemblé 650 élèves de cycle 3 de tout le département.

  L’acrosport est une activité gymnique artistique, mélangeant danse, gymnastique au sol et cirque. C’est une activité très riche sur le plan athlétique qui favorise l’entraide, la coopération entres les élèves. Les élèves s’étaient également entraînés à évaluer leurs camarades en s’appuyant sur une grille commune de critères. Ce projet demande un réel investissement de la part des enseignants mais a un réel impact en termes d’autonomie et de responsabilité des élèves. Les rencontres se sont déroulées dans les villes d’Alenya, Prades, Amélie-les-Bains et Pollestres qui possèdent de belles infrastructures sportives. Malgré le fait que l’école de Tordères ne possède pas ce type d’installations pour s’entraîner, les écoliers et leur institutrice, Mme Doppler, ont tout de même tenu à participer à ces rencontres et, tenez-vous bien, leur équipe a été classée 2nde sur le podium ! Que les écoliers soient ici félicités pour leur courage, leur goût de l’effort et leur volonté, ainsi que leur institutrice pour son investissement ! Bravo à toutes et tous !

Les écoliers de Tordères champions d'acrosport dans A retenir acrosport-268x300

 

Collecte des radiographies et des cartouches d’encre

Créé par le 10 avr 2013 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

  L’association Enfance et Nature a mis en place dans tout le département des Pyrénées Orientales la collecte gratuite des cartouches vides d’encre d’imprimantes, de téléphones portables en fin de vie. Cette association cherche à sensibiliser tout un chacun au tri sélectif, tout en générant des actions d’aide sociale et de maintien de la nature dans un état respectable.

  Cette association a été sollicitée voilà peu par la Ligue Contre le Cancer 66 pour collecter au cours des tournées de ramassages les vieilles radiographies devenues inutiles. Elle fait donc maintenant appel à la collaboration de chacun tout en garantissant l’enlèvement gracieux de ces vieilles radiographies. Il vous suffit de les déposer en mairie.

Tél. : 04.68.38.53.31. / 06.63.29.00.86contact@enfanceetnature.com ; enfanceetnature@orange.fr      

12

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...