Le dimanche 13 avril, une partie des élus du conseil municipal est partie à pied faire le tour de Tordères pour mieux en connaître les lieux-dits, les chemins de traverse, les paysages, la topographie, la végétation, les limites communales, et se rendre compte ainsi, sur le terrain, de la diversité et de la richesse des thématiques que peut offrir un territoire comme le nôtre.

Notre itinéraire pédestre nous a conduit du vieux village aux confins de la Forêt Domaniale du Réart, en longeant les limites de Llauro puis de Passa, du Coll de la Baques à Los Feressous, en passant par Ourteills de Coustalat, Brunes, Bach del Fornas, Sola de Fournas, Clapes, Camp d’Arne, Puig del Mas, et Font Blanque.

Nous avons poursuivi la visite, côté Fourques et Montauriol, en minibus (en passant par la Joncayrole, la Teularie, Camp de Pastou, Mas d’en Carbasse, Puig Carbouné, las Planes, Vigue del Bosc, Correc d’en Tripet, et Camps de Saint Nazaire).

Une prochaine randonnée de découverte devrait nous mener du vieux village jusqu’aux limites de Fourques en passant par la suberaie du massif.

A l’occasion de cette marche, quelle ne fut pas notre stupeur de découvrir, en bordure de la forêt du Réart, un paysage désolé, encore si bucolique il y a à peine deux mois, mais désormais mis à nu, littéralement massacré par des travaux de déboisement massif, opérés sous la ligne haute tension qui traverse la forêt. Ce déboisement systématique serait un moindre mal si les arbres ainsi tronçonnés n’avait pas été abandonnés en vrac sur le terrain, constituant désormais un combustible des plus dangereux en cas d’incendie dans cette zone (Puig del Mas).

L’Office Nationale des Forêts est venu constater les dégâts dès le lendemain et devrait rapidement rappeler à l’ordre l’ERDF sur ses agissements inadmissibles.

Voici un aperçu de ce déboisement :

Carnage 020 Carnage 012 Carnage 013