Un ravin aux abords de la Tordera a encore une fois été souillé par des pollueurs sans scrupules. A quelques mètres en contrebas de la traverse de Thuir, sur une voie privée, un dépôt sauvage a été retrouvé. Il s’agit de chaises, de tables, d’un lit, d’un bidet et d’une multitude de gravats issus de la destruction d’une salle de bain. Cette pratique honteuse du dépôt sauvage d’ordures est totalement incompréhensible car, nous le rappelons, il existe deux déchetteries auxquelles l’adhésion est gratuite. Une voiture de couleur gris clair a été aperçue à plusieurs reprises sur les lieux. Une enquête va être ouverte pour retrouver le(s) contrevenant(s). La brigade verte du syndicat mixte en charge de l’entretien des rivières viendra avec un bras télescopique pour débarrasser les lieux de ces immondices.

RIMG0829 RIMG0825