février 2015

Archive mensuelle

Tordères fêtera bientôt son 5ème Printemps des Poètes

Créé par le 26 fév 2015 | Dans : Fêtes et animations

Le dimanche 15 mars, à 16h, à la salle polyvalente, Tordères fêtera son cinquième Printemps des Poètes, et accueillera Elsa Buscail, une jeune poète, qui viendra nous dire des poèmes extraits de son recueil « Un jour naîtra la femme-oiseau ».

Au cours de ce Café Poésie, une scène ouverte permettra à chacun de lire, réciter, déclamer ou chanter des poèmes, et pourquoi pas ses propres poèmes! A votre demande, vous pourrez être accompagné par un musicien qui improvisera sur vos mots.

Venez nombreux !

Printemps

Le petit Carnaval du Soleil de Tordères revient en fanfare!

Créé par le 25 fév 2015 | Dans : Fêtes et animations

Le petit Carnaval du Soleil, organisé par Tordères en Fête, se déroulera sur la Plaça Major, à 16h, le dimanche 8 mars 2015, accompagné par la fanfare « Transfrontalière de l’Amor » (fanfarlouf à propulsion dynamique!).

Venez danser nombreux et déguisés! et n’oubliez pas d’apporter de quoi faire du bruit pour le charivari (casseroles, sifflets, percussions, trompettes, etc. sont les bienvenus !)

Participation libre.

Compte-rendu de la commission des affaires sociales du 20 février 2015

Créé par le 24 fév 2015 | Dans : Affaires sociales, Environnement, Equipe municipale et commissions, Santé

Etaient présents : Denys BARCON, Jean BLIN, Jennifer CHAYOU, Gilbert FANTIN, Monique GÏJZELS, Laurence GOURICHON, Maya LESNE, Marie-José MATHIS, Dominique MAURICE, Bernadette MOLINA, Jennifer MOLINA,  Christine MOTTA.

Absents (excusés) : Laurent BREAL, Marie-Hélène TIPY, Yvette VIDAL.

En introduction, un point en chiffres sur la population.

  Tordères est une commune rurale d’un peu plus de 180 habitants qui n’échappe pas complètement à un certain nombre de difficultés sociales rencontrées dans le reste du pays, chômage et précarité de l’emploi en tête.

  La population communale est plutôt jeune puisque 20% d’entre elle a moins de 18 ans tandis que 18% a plus de 65 ans.

  61% des habitants travaillent, 15% sont chômeurs (pas forcément déclarés à Pôle Emploi et il s’agit essentiellement de jeunes et de femmes), 11% sont retraités. Parmi les personnes les plus âgées, on rencontre une recrudescence de veufs et de veuves. Ces dames vivent parfois à l’écart du village dans des maisons isolées. D’autres femmes, plus jeunes, sont célibataires ou divorcées et ont la charge de leurs enfants, avec quelquefois très peu de moyens (RSA).

Enfin, il faut souligner que plus de 50% des foyers tordérencs ne sont pas imposables et vivent avec de faibles revenus (le revenu moyen des foyers fiscaux non imposables est de 874 € par mois, proches du seuil de pauvreté).

 Toutes ces données sont bien sûr à prendre en compte dans une commission des affaires sociales et dans les propositions qu’on peut y faire.

1) Marché

Plusieurs habitants regrettent qu’il n’y ait plus le petit marché du jeudi à Tordères. Une habitante propose de le faire revivre et s’est chargée de contacter des producteurs du département, particulièrement des producteurs en agriculture biologique ou naturelle. Plusieurs ont d’ores et déjà répondu présents mais il manque  un producteur de fruits et légumes, ce qui est essentiel pour attirer du monde au marché. En attendant d’en trouver un, il faudrait parvenir à fixer un jour et des horaires qui conviennent à tous. Pour se prononcer sur le sujet, un formulaire est disponible en mairie.

2) Formation aux premiers secours et à la manipulation du défibrillateur

Après discussion avec les services du Conseil Général, la commune a réussi à obtenir une formation aux premiers secours et à la manipulation du défibrillateur gratuite pour 10 personnes. Sept personnes s’y sont déjà inscrites au cours de la réunion, c’est pourquoi la municipalité n’exclut pas d’en prévoir une seconde dans l’éventualité où il y aurait trop de volontaires pour une seule session.

3) Mise en place d’un cahier dédié au covoiturage depuis Tordères.

Crise économique, flambée des prix du carburant, prise de conscience environnementale : le covoiturage est devenu une option de transport incontournable et c’est sans doute aussi le rôle de la commune de faciliter ce type de déplacement. Plusieurs personnes ont d’ores et déjà proposé leurs services sur divers parcours à travers le département. Pour les personnes croyantes qui souhaitent covoiturer, il est prévu des possibilités de se rendre à la messe le dimanche. Il est donc proposé de mettre en place un cahier pour faciliter la mise en relation entre ceux qui ont une offre à proposer et ceux qui ont une demande précise.

Ce cahier sera effectif début mars.

Questions diverses :

- Une fête de la nature aura lieu le 26 avril, à Llauro. La commune de Tordères envisage de se joindre à cette initiative en organisant des événements, le samedi 25 avril. Au programme : plantation de fleurs le matin, atelier de fabrication de papier végétal et de calligraphie l’après-midi, contes le soir.

- L’atelier « mémoire » organisé bénévolement par l’association As’Art des Aspres, il y a quelques années, avait remporté un franc succès. Il est proposé d’en organiser un nouveau, ouvert à tous, en faisant de nouveau appel à As’Art des Aspres mais en veillant à ce que l’association soit rémunérée.

- Evocation de l’accueil de jour « Carpe Diem » de la maison de retraite de Thuir, dédié à l’accueil des personnes souffrant d’Alzheimer ou de troubles apparentés.

- Evocation des différents services dédiés à l’enfance et à la jeunesse de la Communauté de Communes des Aspres et du projet de la « Semaine de la parentalité » (qui devrait se dérouler en juin 2015, à travers toute la Communauté de Communes).

Tordères bénéficiaire de la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

Créé par le 21 fév 2015 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Par arrêté interministériel du 17 février 2015, publié au Journal Officiel du 19 février 2015, l’état de catastrophe naturelle est constaté pour la commune de Tordères et pour 74 communes du département au titre du phénomène d’inondations et coulées de boue des 28, 29 et 30 novembre derniers.

Cet arrêté complète celui intervenu dès le 10 décembre 2014, qui avait constaté l’état de catastrophe naturelle dans 65 d’entre-elles.

Ainsi, 139 communes du département sont désormais bénéficiaires de la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle à la suite des intempéries survenues entre le 28 novembre et le 1er décembre 2014 et toutes les demandes communales ont abouti favorablement dans des délais relativement courts.

Conformément aux articles L. 125-1 et suivants du code des assurances, les assurés concernés disposent d’un délai de dix jours après la publication du présent arrêté pour effectuer une déclaration de sinistre auprès de leur compagnie d’assurance, s’ils ne l’ont pas déjà fait depuis la survenance des dommages. L’assureur doit, quant à lui, procéder à l’indemnisation des biens endommagés ou des pertes subies dans un délai de trois mois à compter de cette déclaration (ou à compter de la publication du présent arrêté lorsqu’elle est postérieure à celui-ci). En tout état de cause, une provision sur les indemnités dues au titre de la garantie contre les effets de cette catastrophe naturelle doit être versée aux assurés concernés, dans un délai de deux mois.

Assemblée générale de l’association « Tordères en Fête »

Créé par le 20 fév 2015 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Fêtes et animations

Le mercredi 25 février, à 20h30, l’association « Tordères en Fête » se réunira en assemblée générale pour faire son bilan financier et pour discuter de nouvelles animations (Printemps des Poètes, le Carnaval de Tordères, la Fête de la Musique, les spectacles pour enfants, la fête du 28 juillet, etc.).

Venez nombreux proposer de nouvelles animations ou par simple curiosité, vous serez les bienvenus dans cette association ouverte à tous les habitants de Tordères!

A mercredi!

Compte-rendu du conseil municipal du 17 février 2015

Créé par le 19 fév 2015 | Dans : Equipe municipale et commissions

Date de la convocation : 12 Février 2015

Date d’affichage : 12 Février 2015

Afférents au Conseil Municipal : 11

En exercice : 11

Ont pris part à la délibération : 11

L’an deux mille quinze et le dix sept février à vingt heures trente, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s’est réuni au nombre prescrit par la loi, dans le lieu habituel de ses séances, sous la Présidence de Mme LESNÉ Maya, le Maire.

Étaient présents : Mmes LESNÉ Maya, MAURICE Dominique, GIJZELS Monique, MOLINA Bernadette, MOTTA Christine, TIPY Marie-Hélène, Mrs CABRERA Justin, GUIDICELLI Vincent, VIDAL Francis.

Absent : Néant.

Procuration : Gilbert FANTIN a donné procuration à Dominique MAURICE; Laurent BRÉAL a donné procuration à Maya LESNE.

Secrétaire de Séance : Francis VIDAL

ORDRE DU JOUR

FINANCES :DL 15/01 : Mandatement des dépenses d’investissement avant le vote du budget 2015.

DL 15/03 : Demande d’aide financière, dite « Réserve parlementaire » pour la restauration de l’église de Tordères à la Sénatrice des Pyrénées Orientales, Hermeline Malherbe.

DL 15/04 : Demande d’aide financière, dite « Réserve parlementaire » pour la restauration de l’église de Tordères au Sénateur des Pyrénées Orientales, François Calvet.  

DL 15/05 : Demande d’aide financière, dite « Réserve parlementaire » pour la restauration de l’église de Tordères au Député des Pyrénées Orientales, Pierre Aylagas.

PATRIMOINE CULTUREL

DL 15/02 : Demande de classement au titre des Monuments Historiques de la Statue de Saint Yves et de la Pierre de Commémoration de l’église paroissiale de Saint-Nazaire et Saint-Celse.

N° DL 15/01 :

OBJET : Mandatement des dépenses d’investissement avant le vote du budget

Madame le Maire rappelle à l’Assemblée que le budget sera voté au plus tard le 15 avril 2015. Elle explique que les dépenses devant être affectées en section d’investissement devront être engagées en début d’exercice.

Elle explique que pour mandater ces factures avant le vote du budget, le Conseil Municipal doit l’autoriser à engager, liquider et mandater des dépenses d’investissement dans la limite du quart des crédits ouverts au budget de l’exercice précédent (non compris les crédits afférents au remboursement de la dette) soit :

Chapitre   Rappel

BP 2014

Montant autorisé
20

 

21

 

TOTAL

- Immobilisations incorporelles

- Immobilisations corporelles

 

15 862.17

 

8132.63

 

 

3965.54

 

2033.16

 

5998.70

Après avoir entendu les explications et après avoir valablement délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité des membres présents et représentés,

AUTORISE Madame le Maire à engager, liquider et mandater des factures d’investissement dans la limite de 5998.70 € avant le vote du budget 2015.

N° DL 15/02 :

OBJET : Demande de classement au titre des Monuments Historiques de la Statue de Saint Yves et de la Pierre de Commémoration de l’église paroissiale de Saint-Nazaire et Saint-Celse.

Madame le Maire, expose que suite à la proposition de la Commission Départementale des objets mobiliers, la Commission Nationale des Monuments Historiques s’est prononcée, lors de sa session d’octobre 2013, pour le classement au titre des Monuments historiques de la statue de Saint Yves, début XVe siècle. Anonyme. Bois sculpté, polychrome. H : 113 cm x l : 35 cm x pr : 31 cm. Propriété de la commune et la pierre de commémoration, 1er quart XIVe siècle (1308). Anonyme. Marbre. H : 45 cm x l : 35 cm x pr : 3 cm. Propriété de la commune, de l’église paroissiale Saint-Nazaire et Saint-Celse.

Le code du patrimoine (art.L622-3) prévoyant que la commune propriétaire des œuvres donne son accord pour que l’arrêté ministériel de protection soit signé.

Madame le Maire demande à l’Assemblée de se prononcer sur ce classement.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, et à l’unanimité des membres présents et représentés, émet un AVIS FAVORABLE sur le classement au titre des Monuments Historiques de la statue de Saint Yves, début XVe siècle. Anonyme. Bois sculpté, polychrome. H : 113 cm x l : 35 cm x pr : 31 cm. Propriété de la commune et la pierre de commémoration, 1er quart XIVe siècle (1308). Anonyme. Marbre. H : 45 cm x l : 35 cm x pr : 3 cm. Propriété de la commune, de l’église paroissiale Saint-Nazaire et Saint-Celse.

N° DL 15/03 :

OBJET : Demande d’aide financière, dite « Réserve parlementaire » pour la restauration de l’église de Tordères à la Sénatrice des Pyrénées Orientales, Hermeline Malherbe.

Madame le Maire rappelle à l’assemblée que la commune va engager en 2015 la 2ème tranche des travaux de rénovation de l’église Saint-Nazaire et Saint-Celse et que ces travaux sont éligibles à une subvention dite sur la Réserve Parlementaire en faveur de Madame Hermeline MALHERBE, Sénatrice des Pyrénées-Orientales et Présidente du Conseil Général des Pyrénées-Orientales.

Le coût prévisionnel de l’opération a été estimé à 123 768 € HT, le financement de l’opération s’établissant ainsi :

- Réserve parlementaire : 5 000€

- Subvention Conseil Général des P.O (A.I.T) : 24 740€

- Etat (D.E.T.R) : 24 754€

- Fonds de concours Communauté de Communes des Aspres : 25 000€

- Conseil Général des P.O en partenariat avec la Fondation du Patrimoine : 7500€

- Subvention Fondation du Patrimoine : 7 500€

- Commune de Tordères : 25 000€

- Souscription populaire : 4 274€

Considérant la possibilité de financement de l’opération, sur la réserve parlementaire,

Le conseil Municipal, après en avoir valablement délibéré, et à l’unanimité des membres présents et représentés,

- Sollicite l’attribution d’une subvention sur la Réserve parlementaire 2015, d’un montant de 5 000 €

- Autorise Madame le Maire à signer tous les documents relatifs à cette demande d’aide financière.

N° DL 15/04 :

OBJET : Demande d’aide financière, dite « Réserve parlementaire » pour la restauration de l’église de Tordères au Sénateur des Pyrénées Orientales, François Calvet.

Madame le Maire rappelle à l’assemblée que la commune va engager en 2015 la 2ème tranche des travaux de rénovation de l’église Saint-Nazaire et Saint-Celse et que ces travaux sont éligibles à une subvention dite sur la Réserve Parlementaire en faveur de Monsieur François CALVET, Sénateur des Pyrénées-Orientales.

Le coût prévisionnel de l’opération a été estimé à 123 768 € HT, le financement de l’opération s’établissant ainsi :

- Réserve parlementaire : 5 000€

- Subvention Conseil Général des P.O (A.I.T) : 24 740€

- Etat (D.E.T.R) : 24 754€

- Fonds de concours Communauté de Communes des Aspres : 25 000€

- Conseil Général des P.O en partenariat avec la Fondation du Patrimoine : 7500€

- Subvention Fondation du Patrimoine : 7 500€

- Commune de Tordères : 25 000€

- Souscription populaire : 4 274€

Considérant la possibilité de financement de l’opération, sur la réserve parlementaire,

Le conseil Municipal, après en avoir valablement délibéré, et à l’unanimité des membres présents et représentés,

- Sollicite l’attribution d’une subvention sur la Réserve parlementaire 2015, d’un montant de 5 000 €

- Autorise madame le Maire à signer tous les documents relatifs à cette demande d’aide financière.

N° DL 15/05 :

OBJET : Demande d’aide financière, dite « Réserve parlementaire » pour la restauration de l’église de Tordères au Député des Pyrénées Orientales, Pierre Aylagas.

Madame le Maire rappelle à l’assemblée que la commune va engager en 2015 la 2ème tranche des travaux de rénovation de l’église Saint-Nazaire et Saint-Celse et que ces travaux sont éligibles à une subvention dite sur la Réserve Parlementaire en faveur de Monsieur Pierre AYLAGAS, Député des Pyrénées-Orientales.

Le coût prévisionnel de l’opération a été estimé à 123 768 € HT, le financement de l’opération s’établissant ainsi :

- Réserve parlementaire : 5 000€

- Subvention Conseil Général des P.O (A.I.T) : 24 740€

- Etat (D.E.T.R) : 24 754€

- Fonds de concours Communauté de Communes des Aspres : 25 000€

- Subvention Fondation du Patrimoine : 7500€

- Conseil Général des P.O en partenariat avec la Fondation du Patrimoine : 7500€

- Commune de Tordères : 25 000€

Considérant la possibilité de financement de l’opération, sur la réserve parlementaire,

Le conseil Municipal, après en avoir valablement délibéré, et à l’unanimité des membres présents et représentés,

- Sollicite l’attribution d’une subvention sur la Réserve parlementaire 2015, d’un montant de 5 000 €

- Autorise madame le Maire à signer tous les documents relatifs à cette demande d’aide financière.

QUESTIONS DIVERSES :

1) Débat sur les investissements à inscrire au budget 2015 : Afin de bien préparer le budget 2015 qui sera voté le 31 mars, le conseil municipal a listé les achats, les études et les travaux importants à venir pour les intégrer dans la partie consacrée à l’investissement du budget prévisionnel.

Il s’agit notamment de frais d’études et de suivi juridique dans le cadre de la transformation du POS en PLU, de frais de notaire et de géomètre, de la 2ème tranche de travaux de restauration de l’église, de la construction d’un abribus ainsi que de menus travaux dans les bâtiments.

2) Elections départementales : Un roulement est établi pour la tenue du bureau de vote lors des élections départementales des 22 et 29 mars.

Par ailleurs, la salle sera prêtée aux candidats qui le souhaitent et dans la mesure de sa disponibilité. Deux réunions sont déjà prévues (celle de l’UMP, le mardi 3 mars, et celle du PS/PC, le mercredi 11 mars).

3) Transformation du POS en PLU :

- Le comité de pilotage se réunira pour la première fois, le lundi 23 février, à Llauro.

- Dans le cadre du Porter à Connaissance de l’Etat, Thierry Odiot, du service régional de l’archéologie du Languedoc-Roussillon, est venu en mairie aborder les « périmètres archéologiques sensibles » dont il doit définir les contours et qui, dans le prochain PLU de la commune, feront l’objet de prescription de diagnostic préalable aux réalisations futures.

4) Problèmes d’urbanisme :

- Suite de l’affaire de stationnement illégal d’un mobile home sur terrain agricole : Les services de la DDTM se sont déplacés sur le terrain, aux côtés du maire et d’un adjoint, et ont pu constater l’infraction. Le procès-verbal a été transmis au Procureur de la République. Suite à cela, les propriétaires ont déposé une demande de stationnement de caravane pour leur mobile home (transmise à notre service instructeur). Lecture est faite de la lettre qu’ils ont adressée au conseil municipal et qui  accompagne cette demande.

- Débat sur la question de l’installation de trois abris de chantier roulants en zone ND (zone naturelle) sur le terrain d’une propriétaire terrienne ayant déjà fait l’objet d’une procédure d’infraction (pour construction illégale). Conscient qu’il ne s’agit pas d’habitations légères de loisirs mais d’abris roulants pour les chevaux et le stockage du matériel, le conseil municipal souhaiterait que soit tirée au clair la question de la légalité de ces installations, aussi les services juridiques de la DDTM vont être rapidement interpellés sur la question et les élus agiront en conséquence.

5) Ecole : Après accord du Conseil Général des Pyrénées-Orientales, le ramassage du bus du mercredi midi a pu être avancé. Départ du bus de l’école de Tordères, à 11h40 (au lieu de 12h). Départ du bus de l’école de Llauro à 11h55. Cela induira un gain d’environ 20 minutes sur chaque arrêt par rapport à aujourd’hui. Ces nouveaux horaires seront mis en place dès le mercredi de la rentrée (le 25 février).

6) Coupure de courant chez un administré isolé : En une semaine, un habitant de Tordères s’est retrouvé deux fois sans électricité parce que le compteur électrique de son coffret extérieur avait été coupé. Acte de malveillance ou canular, la situation est très désagréable pour cet administré qui vit un peu éloigné du village. Il a donc déposé une main courante en gendarmerie afin que soit identifié l’auteur de ce méfait qui n’a que trop duré. Le conseil municipal condamne fermement ces actes malsains et préjudiciables.

7) Troupeau de chèvres errant : Un troupeau de chèvres errantes a été signalé à plusieurs reprises, tant à la gendarmerie qu’à la mairie, par des administrés et des automobilistes sur la D615 qu’elles ont pris l’habitude de traverser au niveau de l’embranchement du chemin du Lieutenant Gourbault. Cette situation rend la circulation dangereuse pour les cyclistes, les automobilistes et les motards. Par ailleurs, avec l’arrivée du printemps, des dégâts ne sont pas à exclure pour les viticulteurs et les arboriculteurs locaux.

8) Container pour déposer des textiles : il est décidé d’installer un container à textiles, géré par la Communauté de Communes des Aspres en partenariat avec le Sydetom, au niveau du point de collecte des ordures ménagères situé à côté de la potence agricole, à l’entrée du chemin du mas Cap Blanc.

9) Transformateur électrique : plusieurs conseillers municipaux soulèvent la question du manque d’esthétisme du grand transformateur électrique situé au niveau de la potence agricole, sur la D23, à l’angle de l’embranchement du chemin du Lieutenant Gourbault. Ne pourrait-il pas être repeint ? Une demande va être envoyée à l’ERDF.

10) Information de l’Association Communale de Chasse Agréée de Tordères : Pour diverses raisons, l’Association Intercommunale de Chasse Agréée de Thuir (qui couvre 39 communes et à laquelle appartient l’ACCA de Tordères) ne souhaite plus prendre en charge le bail qui la liait à l’Office Nationale des Forêts concernant la chasse dans la Forêt Domaniale du Réart. Les battues au sanglier sont pourtant nécessaires pour en limiter la prolifération dans cette zone bordée de cultures (vignoble et arbres fruitiers). L’ACCA de Tordères a donc décidé de reprendre à sa charge ce bail, à compter de 2016. Même si l’ONF accepte de diminuer le prix de la location, il reste cependant élevé au regard des finances de l’association. A partir de 2016, l’association souhaiterait pouvoir obtenir une petite subvention de la commune pour lui venir en aide (n’excédant pas 200€). Le conseil municipal tranchera en cours d’année. Par ailleurs, afin de mieux se faire connaître, l’ACCA participera à l’organisation de la fête patronale du 28 juillet en organisant, en accord avec l’association « Tordères en Fête », différentes activités (promenade de découverte de la nature, mise en place d’un stand dédié à la découverte des animaux, et organisation d’un repas, le midi).

L’ordre du jour étant épuisé et les questions terminées, la séance est levée à 22h24

Carnet rose : Bienvenue à Eloïse Bréal-Estela!

Créé par le 16 fév 2015 | Dans : Carnet rose, bleu et blanc

Une nouvelle petite habitante de Tordères, Eloïse, a ouvert ses beaux yeux bleus sur le monde, le jeudi 29 janvier 2015. Elle fait déjà le bonheur de ses parents, Sandrine Estela et Laurent Bréal, qui l’attendaient avec impatience. Félicitations à toute la famille !

Coupure de courant chez un administré isolé : la blague a assez duré!

Créé par le 15 fév 2015 | Dans : Affaires sociales

En une semaine, un habitant de Tordères s’est retrouvé deux fois sans électricité parce que le compteur électrique de son coffret extérieur avait été coupé. Acte de malveillance ou canular, la situation est très désagréable pour cet administré qui vit dans un écart un peu éloigné du village. Il a donc déposé une main courante en gendarmerie afin que soit identifié l’auteur de ce méfait qui n’a que trop duré.

Le conseil municipal condamne fermement ces actes malsains et préjudiciables.

Conseil municipal, mardi 17 février 2015

Créé par le 12 fév 2015 | Dans : Equipe municipale et commissions

Le Conseil Municipal se réunira le mardi 17 février 2015 à 20h30, à la mairie. Nous vous rappelons qu’en vertu de l’article L. 2121-18 du Code Général des Collectivités Territoriales, les séances des conseils municipaux sont publiques. La salle des séances est donc ouverte à tous, sans restriction.

Ordre du jour :

1) Mandatement des dépenses d’investissement avant le vote du budget 2015.

2) Classement au titre des monuments historiques d’objets de l’église.

3) Demandes d’aide financière, réserves parlementaires pour la restauration de l’église de Tordères (2ème tranche)

Questions diverses.

Des ateliers de cuisine catalane à Ille-sur-Têt

Créé par le 11 fév 2015 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Les Ateliers de Cuisine Catalane veulent être un conservatoire du patrimoine culinaire catalan ouvert à tous.
Le but poursuivi est de faire connaître, d’enseigner, de développer et de promouvoir l’art culinaire catalan, ceci afin de maintenir et de préserver une cuisine qui a son identité et ses particularismes. Elle est à considérer comme élément non négligeable du patrimoine culturel catalan.
A l’enseignement des techniques culinaires catalanes, est associée une information diététique tendant à mettre en évidence l’intérêt nutritionnel très actuel de cette cuisine traditionnelle.

Des informations historiques, géographiques, techniques et diététiques sont données pour chaque plat de cette grande cuisine méditerranéenne : cuisine des rois de Majorque, cuisine bourgeoise de haut niveau, cuisine des « hortolans », et cuisine « senzilla » des « pescaïres » et des « pagés ».

Les Ateliers organisent également de petits voyages en Catalogne-Sud permettant de faire connaître ses diverses productions, ses sites, ses fêtes traditionnelles, ceux-ci donnant lieu à une halte gastronomique.
Ils ont le souci de mettre en valeur les productions agricoles, agro-alimentaires et viticoles de Catalogne-Nord (Département des Pyrénées-Orientales) en suivant le rythme des saisons et des fêtes : chapon farci de Noël, turbot aux asperges vertes de la Salanque, coq au Byrrh, pintade aux deux pêches, canard aux cerises etc.

Pour tout renseignement sur le programme :

Ateliers de Cuisine Catalane
Vieil Hospice d’Ille-sur-Têt
10, rue de l’Hopital 66310 Ille sur Têt
(Centre d’art sacré)
entrée Jardins de la Rodana
Tél : 04.68.55.36.49.
ou 04.68.84.77.68 ou 04.68.86.12.55.

12

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...