Le manque de précipitations de ces derniers mois (-56% par rapport à la moyenne) a engendré une recharge limitée des nappes de la plaine du Roussillon, alors qu’il s’agit habituellement d’une période de recharge. Ainsi, la situation reste fortement dégradée pour notre département.
Pour plus d’information cliquer ici.