Cet après-midi, il y avait un doux parfum de printemps dans les rues du village. C’était un jour parfait pour tomber amoureux. Le soleil avait rendez-vous avec la lune et se fichait éperdument des nuages menaçants qui planaient sur Tordères. Dans le rôle du soleil, Gaëtan, un trentenaire un peu perdu dans les jeux de l’amour et du hasard. Dans le rôle de la lune, Muriel, une trentenaire un peu seulette dans son village niché au beau milieu de la garrigue, et flanquée d’un frère bien trop envahissant à son goût.

Gaëtan & les dames 2

De part et d’autre, assistant aux préparatifs de cette première rencontre, tels des éléphants dans un magasin de porcelaine, il y a nous, le public, spectateurs de cette toute première fois, avec ses appréhensions, ses rodomontades, ses émotions, ses roulages de mécaniques, ses maladresses, ses bouffées romantiques, ses désirs qui se muent parfois en cascades, et cet immense espoir qui ne se dit pas mais qui est là, à chaque pas, à chaque mot, bercé par un air d’accordéon entêtant. Et quand le soleil et la lune se rencontrent enfin, c’est nous tous, les voisins, les amis, les grands et les petits, qui nous regardons soudain et nous rencontrons à notre tour. Alors voici que les corps se joignent et se mettent à virevolter joyeusement ensemble.

Danse 3

Un grand merci à la Cie « Les Petites Gens » de nous avoir emportés dans les vertiges de l’amour et de nous avoir fait tourbillonner le temps d’un spectacle ! Merci également à l’asso « Tordères en Fête » et au Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales qui ont permis la rencontre entre une compagnie et son public !