Le moustique tigre est de retour dans le sud de la France. Trente départements, dont les Pyrénées-Orientales, sont placés sous surveillance depuis le 1er mai. Ce moustique peut transmettre les virus de la dengue, du chikungunya et du zika : en piquant une personne malade, il va se contaminer et ensuite, lors d’une nouvelle piqûre, va diffuser le virus à une autre personne.

Un dispositif de lutte est en place en France depuis 2006. Il prévoit la surveillance des moustiques et des cas humains. Depuis quelques années, plusieurs cas autochtones ont déjà été déclarés dans les régions Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le moustique tigre se reproduit dans des eaux stagnantes. Il faut donc faire attention aux soucoupes des pots de fleurs, aux vases, aux gouttières mal entretenues ou encore à vos pneus usagés, etc. Chacun doit donc agir pour éviter la propagation de cette espèce. Toutes les infos se trouvent sur le site  du réseau de surveillance du moustique tigre de lEID Méditerranée :

Si vous apercevez l’insecte, il est important de signaler sa présence sur ce site internet.