octobre 2016

Archive mensuelle

Aide pour financer les travaux d’économie d’énergie dans les logements

Créé par le 31 oct 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Santé

Propriétaires occupants ou propriétaires bailleurs, l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) peut vous aider à financer les travaux de rénovation dans les logements afin d’améliorer le confort thermique et diminuer votre facture d’énergie.
Pour plus d’infos : http://www.pyrenees-orientales.gouv.fr/…/L-ANAH-peut-vous-a…

Le bulletin municipal du 4ème trimestre 2016 est en ligne

Créé par le 24 oct 2016 | Dans : Equipe municipale et commissions

Vous pouvez retrouver le 4ème bulletin municipal de l’année 2016 en ligne, en cliquant sur le lien suivant : http://torderes.jimdo.com/bulletins-municipaux

Bonne lecture !

Conseils de nutrition

Créé par le 23 oct 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Santé

  Apprendre à mieux manger et à bouger plus au quotidien est un objectif essentiel pour préserver votre santé. Avec le programme Nutrition Active de l’Assurance Maladie, vous pouvez bénéficier de conseils et d’astuces personnalisés pour faire vos courses, connaître les aliments à privilégier et composer des repas équilibrés.  Vous adopterez durablement les bons réflexes en suivant les cinq ateliers du programme :

- Atelier 1, « Atteindre l’équilibre alimentaire ». Découverte des grands principes de l’équilibre alimentaire et de l’importance d’une alimentation diversifiée intégrant les principales catégories d’aliments, et évaluation de vos habitudes alimentaires afin de les améliorer progressivement.

- Atelier 2, « Bouger pour sa santé ». Conseils pour être actif et entretenir votre condition physique jour après jour.

- Atelier 3, « Préparer ses courses ». Pour bien manger, préparer et organiser vos courses est essentiel. Astuces pour composer chaque semaine des menus équilibrés.

- Atelier 4, « Faire les bons choix pendant ses courses ». Astuces pour identifier les produits adaptés à votre équilibre alimentaire et votre budget. Apprendre à lire les étiquettes et connaître les qualités nutritionnelles des produits pour manger plus équilibré chaque jour.

- Atelier 5, « Ranger ses achats et passer à table ». Pour apprendre à ranger correctement vos aliments pour mieux les conserver, découvrir les différentes techniques de cuisson adaptées à chaque type d’aliment, et prendre de bonnes habitudes pour passer à table.

- Atelier de soutien : tout au long de votre programme, cet atelier peut vous être proposé. Il vous aide à rester motivé pour débuter ou maintenir une activité physique régulière et adaptée à vos besoins.

Pour participer, contactez la CPAM ou inscrivez-vous en ligne, par le biais de votre compte AMELI.

L’intérêt des enfants ou celui des adultes ?

Créé par le 22 oct 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Ecole

La FCPE (Fédération des Conseils de parents d’Elèves) communique :

Le gouvernement a imposé un calendrier qui a pourtant été rejeté par l’ensemble de la communauté éducative lors du CSE (Conseil Supérieur de l’Education, séance du 10 avril 2015).

La Fédération des Conseils de Parents d’Elèves (FCPE) s’y était opposée car ce calendrier n’est globalement pas dans l’intérêt des enfants. Il n’est pas équilibré puisque les vacances d’hiver et de printemps ont été avancées pour satisfaire l’industrie du tourisme de montagne, ce qui aboutit, pour certains, à des périodes de classe de cinq semaines l’hiver et onze semaines et demie en fin d’année. Il ne prend pas en compte la réalité des parents avec par exemple les vacances de la Toussaint qui ont commencé en milieu de semaine pour l’année scolaire 2016-2017. Point tout de même à saluer : le fait que ces vacances soient de deux semaines, temps nécessaire aux enfants pour récupérer.

Au vu de cette situation de blocage, la FCPE avait proposé au CSE la création  d’une commission chargée de travailler sur une vraie réforme du calendrier. Cette proposition ayant recueilli une majorité, le ministère s’est trouvé dans l’obligation de la mettre en place. Les conclusions de cette commission qui s’est déjà réunie plusieurs fois sont prévues pour le premier trimestre 2017.

Maintenant, il faut que les propositions qui sortiront de cette commission soient entendues par le ministère. C’est donc derrière une question de volonté politique : voulons-nous un calendrier dans l’intérêt des enfants ou dans celui des adultes ?

Cérémonie du 11 novembre

Créé par le 20 oct 2016 | Dans : A retenir, Equipe municipale et commissions, Histoire

Le conseil municipal de Tordères vous donne rendez-vous à 11h00, le vendredi 11 novembre, au monument aux morts (exceptionnellement déplacé sur la Plaça Major, le temps des travaux de l’église), pour le dépôt d’une gerbe à la mémoire des Poilus de Tordères qui sont tombés pendant la Première Guerre Mondiale : Jean Carbasse, Paul Carbasse, Joseph Guisset et Jacques Sicre.

La cérémonie sera suivie d’un apéritif.

Le moustique tigre poursuit sa colonisation du département

Créé par le 19 oct 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Malgré la fin de l’été et la vigilance des autorités, le moustique tigre, susceptible de transporter des maladies tropicales, reste très actif et continue de gagner du terrain à l’ouest du département.

Les campagnes de communication intenses informant sur les bonnes pratiques à suivre (avec une vigilance accrue sur les eaux stagnantes, lieux privilégiés pour la ponte) n’ont pas empêché le moustique tigre de gagner du terrain : depuis mai 2016, 58 villes et villages sont officiellement touchés dans le département. Ne nous leurrons pas, à terme, c’est l’ensemble du département qui sera sans doute concerné par cette invasion.

Comme le moustique tigre peut transmettre des maladies aussi graves que la  dengue, le zika ou le chikungunya, sa progression locale faisait craindre le pire; cependant, à ce jour, sur les 17 cas de malades recensés sur notre territoire, aucun n’est la conséquence d’une contamination locale ni même métropolitaine. Par mesure de précaution, un protocole a été adopté à chaque signalement du virus, pour éliminer toute possibilité de contagion, en traitant à la fois la personne et son habitat. Ainsi y a-t-il eu des opérations de démoustification à divers endroits du département afin de réduire le risque de survenue de cas autochtones dans l’entourage de personnes revenues infectées d’une zone d’endémie.

Parmi les treize départements de la région, huit (dont les Pyrénées-Orientales) sont concernés par une surveillance renforcée du moustique tigre, en vigueur jusqu’au 30 novembre. La vigilance est donc toujours de mise et chacun doit ainsi continuer à :

- éliminer les eaux stagnantes (avec une vérification après chaque pluie),

- couvrir d’une moustiquaire les réservoirs d’eau,

- vérifier le bon écoulement des eaux de pluie,

- nettoyer régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainages.

Le Syndrome du Choc Toxique lié aux règles est de retour

Créé par le 18 oct 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

  Le Syndrome du Choc Toxique (SCT) est une affection rare mais grave, qui peut être fatale. Elle  est causée par des toxines produites par une bactérie (Staphylococcus aureus). Naturellement présente chez 30 à 40% des hommes, des femmes et des enfants (dans le nez, l’arrière gorge, le rectum, le vagin ou sur la peau), elle n’est, dans la majorité des cas, pas dangereuse. Elle peut cependant parfois causer un SCT chez un très petit nombre de personnes. Le SCT lié aux règles semblait avoir disparu mais depuis quelques années, à la suite d’un décès et de plusieurs amputations, il redevient source d’inquiétude. La maladie a fait sa réapparition et ne cesse de croître (5 cas déclarés en 2004, 19 en 2011 et jusqu’à 22 cas en 2014), ce qui inquiète les autorités sanitaires.

 En bloquant le fluide menstruel, les tampons favorisent la création d’un milieu de culture chaud et sans circulation dans laquelle la bactérie et ses toxines peuvent se développer rapidement et gagner le système sanguin, avec les symptômes suivants : fièvre soudaine (38,9 °C ou plus), vomissements, maux de gorge, diarrhée, éruption cutanée ressemblant à un coup de soleil, douleurs musculaires, étourdissements, parfois évanouissement. A terme, le SCT peut provoquer des nécroses (bout du nez, des doigts, etc.). Il est donc fondamental d’éviter de garder un tampon plus de quatre heures car plus on le garde, plus les bactéries prolifèrent.

  Des chercheurs du CHU de Lyon ont décidé de mieux comprendre cette recrudescence de SCT et lancent une grande collecte nationale de tampons usagés. Pour obtenir un kit, il suffit d’aller sur le site du CHU de Lyon (www.chu-lyon.fr) ou d’écrire à gerard.lina@univ-lyon1.fr. Pour la participante, l’intérêt est aussi de savoir si elle est porteuse de la bactérie l’exposant à ce risque.

  Notez par ailleurs qu’une pétition ayant recueilli plus de 257.000 signatures demande aux fabricants de rendre visible la composition des tampons. En effet, en février 2016, l’association « 60 millions de consommateurs » avait aussi alerté sur la présence de dioxines dans certaines protections hygiéniques.

Les archives départementales sont en ligne

Créé par le 16 oct 2016 | Dans : A retenir, Histoire, Infos pratiques

  Les archives départementales des Pyrénées-Orientales proposent la consultation en ligne d’archives numérisées : registres paroissiaux et d’état civil, registres matricules militaires et listes nominatives de recensement de population. Pour accéder directement aux documents, cliquez sur http://archives.cg66.fr/mdr/index.php/rechercheTheme

  Vous y trouverez  les registres paroissiaux et d’état civil, les registres matricules militaires, et les recensements de population.

Révision annuelle de la liste électorale

Créé par le 15 oct 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

La municipalité informe qu’il est procédé à la révision annuelle des listes électorales conformément aux dispositions du code électoral, à compter du 1er septembre et jusqu’au 31 décembre 2016 (dernier délai).

Conditions à remplir pour être électeur :

- être de nationalité française ou européenne,

- être majeur,

- n’être frappé d’aucune incapacité électorale (article L5 à L8 du code électoral)

Pour être inscrit sur les listes électorales de la commune, il faut :

- soit y posséder son domicile tel qu’il est déterminé par le code civil,

- soit y avoir une résidence réelle et effective de 6 mois au dernier jour de février,

- soit y avoir la qualité de contribuable et y être inscrit pour la 5ème fois sans interruption au rôle d’une des contributions directes communales et déclarer vouloir exercer ses droits électoraux dans la commune,

- soit y exercer en qualité de fonctionnaire public assujetti à résidence obligatoire (aucun délai de résidence n’est exigé).

Les personnes intéressées devront se munir de toutes pièces justifiant d’une part de leur nationalité et d’autre part, de la condition au titre de laquelle elles demandent leur inscription sur la liste électorale.

Les électeurs déjà inscrits dans la commune devront signaler aux services municipaux tous changements intervenus dans leur situation depuis la précédente révision (notamment en cas de changement d’adresse).

L’association crématiste solidaire de toutes les obsèques

Créé par le 14 oct 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

L’association crématiste, c’est trente-cinq ans de dévouement pour les bénévoles de la structure afin d’alléger au maximum la double peine qu’est la mort d’un être aimé : la douleur de la disparition et le traumatisme de l’organisation des obsèques. Trente-cinq ans de démarches pugnaces auprès des pouvoirs publics pour créer un crématorium public et des jardins du souvenir. Aujourd’hui, le département est parfaitement équipé et la crémation est devenue un mode d’obsèques reconnu et très largement pratiqué. L’association a bien rempli son rôle mais les administrateurs ont voulu encore et toujours faire mieux. En effet, quel que soit le mode d’obsèques la douleur des proches est la même. Alors, pourquoi ne pas faire bénéficier tous ceux qui sont dans la souffrance du savoir-faire de l’association ? Les statuts ont donc été modifiés en conséquence. La nouvelle association « association crématiste, solidarité toutes obsèques » s’ouvre à tous, sans distinction de choix de funérailles, de convictions politiques, religieuses ou philosophiques.

Tél. : 04.68.35.47. 63.

12

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...