janvier 2017

Archive mensuelle

Un Club Ciné va voir le jour à Thuir

Créé par le 03 jan 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Fêtes et animations, Infos pratiques

Le Théâtre des Aspres, à Thuir, a souhaité mettre en place, en plus des séances de cinéma, un club ciné proposant de grands films patrimoniaux et cultes.

Lorsque le film s’y prête, les séances seront accompagnées d’une discussion débat en présence de personnalités.

Le premier rendez-vous est d’ores et déjà fixé au mercredi 4 janvier à 20h avec la projection de « French Cancan » de J. Renoir, avec J. Gabin, F. Arnoul, M. Felix (1954). Comédie dramatique, musicale. À travers les amours tumultueuses de Danglard, producteur de spectacles et propriétaire d’un cabaret, les splendeurs et misères du Montmartre de la grande époque.

Le mercredi 1er février, à 20h, « La Cité des Femmes » de F. Fellini, avec M. Mastroianni, L. Silvani, D. Labourier (1980, comédie dramatique).

Le mercredi 1er mars, à 20h, « We want sex equality » de N. Cole, avec S. Hawkins, B. Hoskins, R. Pike (2010, comédie dramatique historique).

Le mercredi 19 avril, à 20h, « Filmer en bord de mer » de M. Ambert, M.L. Bonnardot, M. Cadé, E. Castaner Munoz, F. Féral, G. Lacquement, S. Villevieille, musique de Virgile Goller (documentaire produit et distribué par l’institut Jean Vigo).

Le mercredi 3 mai, à 20h, « César et Rosalie » de C. Sautet, avec Y. Montand, R. Schneider, S. Frey (1972, comédie dramatique).

Le mercredi 7 juin, à 20h, « L’impossible Monsieur Bébé » d’H. Hawks, avec C. Grant, K. Hepburn, C. Ruggles (1946, comédie romantique).

Entrée : 5€ pour les adultes, 4€ pour les moins de 18 ans, les demandeurs d’emploi et les étudiants.

Onze infractions routières deviennent verbalisables sans interception du conducteur

Créé par le 02 jan 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Transports

  Afin d’intensifier la lutte contre les comportements dangereux, les mesures 3 et 6 du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 2 octobre 2015 ont prévu d’étendre le nombre des infractions pouvant être constatées, sans interception en bord de route, par l’intermédiaire de la vidéo-verbalisation et des radars homologués.

  La procédure de vidéo-verbalisation des infractions routières existe depuis 2008. Elle permet à un agent assermenté de constater sur un écran de contrôle une infraction au code de la route filmée par une caméra de vidéo-protection implantée sur la voie publique. L’image du véhicule en cause est capturée pour identifier sa marque et lire les numéros de sa plaque d’immatriculation. L’agent verbalisateur édite alors, par voie électronique, le procès verbal. Ce procès verbal est ensuite transféré automatiquement au Centre national de traitement de Rennes (CNT) qui édite et adresse un avis de contravention au domicile du titulaire de la carte grise.

  Jusqu’à présent quatre catégories d’infractions routières étaient constatables sans interception du conducteur en bord de route : le non-respect des signalisations imposant l’arrêt des véhicules (feu rouge, stop, etc.), le non-respect des vitesses maximales autorisées,  le non-respect des distances de sécurité entre les véhicules, et l’usage de voies et chaussées réservées à certaines catégories de véhicules comme les bus ou les taxis.

  Le décret du 28 décembre 2016 pris en application des articles 34 et 35 de la loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIème siècle, modifie le code de la route pour accroître les possibilités de contrôle sans interception. Depuis le 31 décembre 2016, sept catégories d’infractions supplémentaires peuvent être constatées :

- le défaut du port de la ceinture de sécurité,

- l’usage du téléphone portable tenu en main,

- la circulation, l’arrêt, et le stationnement sur les bandes d’arrêt d’urgence,

- le chevauchement et le franchissement des lignes continues,

- le non-respect des règles de dépassement,

- le non-respect des « sas-vélos »,

- le défaut de port du casque à deux-roues motorisé.

  S’ajoutera à cette liste, d’ici au 31 décembre 2018, le délit de défaut d’assurance.

  L’objectif de ces mesures est de lutter efficacement contre des causes majeures d’insécurité routière, notamment en agglomération, et d’influencer durablement le comportement des usagers de la route en les incitant au respect strict des règles du code de la route, partout et tout le temps.

Belle et heureuse année 2017 !

Créé par le 01 jan 2017 | Dans : Equipe municipale et commissions

A l’aube de cette année 2017, le conseil municipal et le personnel communal vous souhaitent tous leurs vœux de bonheur et de santé, en espérant que viendront des jours meilleurs pour toutes et tous, particulièrement pour ceux qui sont souffrants et dans la peine.

Un grand et chaleureux MERCI à tous celles et ceux qui se dévouent pour animer le village tout au long de l’année, qui prennent de leur temps pour l’offrir à l’ensemble des habitants. Merci donc aux bénévoles de Tordères en Fête, de la Chorale Populaire de Tordères, de la Bibli, de l’Association de Sauvegarde de l’Eglise de Tordères, etc., ainsi qu’aux membres des diverses commissions, qui s’investissent dans le souci du bien commun, à chacune et chacun qui donne un coup de main toujours apprécié, qui s’investit un peu, beaucoup, passionnément dans la vie du village.

A tous, une belle et heureuse année 2017 ! Qu’elle préserve notre santé et qu’en ces temps troublés, elle nous conserve l’espoir et la fraternité !

Tordères piesk voeux 2

123

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...