mars 2017

Archive mensuelle

Un Printemps des Poètes fraternel

Créé par le 28 mar 2017 | Dans : Bibliothèque, Fêtes et animations

  Dans la douceur d’un jour de printemps ensoleillé, les amoureux de la poésie, de Tordères et des environs, se sont retrouvés pour écouter les mots d’errance et de révolte de Gabriel Groyer, et ceux des écoliers avec lesquels il a travaillé pendant plusieurs semaines. Et puis, tout doucement, les langues et les cœurs se sont déliés et ont laissé s’envoler des mots doux et parfumés, baumes de fraternité déposés sur les maux de l’existence… Merci à toutes et tous, poètes en herbe et amoureux du verbe, d’avoir participé à ce beau Printemps des Poètes avec autant d’enthousiasme!

Pdp1

Que faire en cas de vol de votre portable ?

Créé par le 27 mar 2017 | Dans : A retenir, Infos pratiques

En cas de vol de votre téléphone mobile ou smartphone, des démarches sont nécessaires pour faire bloquer votre ligne. Il faut également porter plainte et, éventuellement, faire remplacer son appareil.

Vous devez bloquer votre ligne auprès de votre opérateur immédiatement après le vol. Il convient de vous renseigner pour connaître les démarches nécessaires. Les opérateurs ont généralement un numéro de téléphone d’urgence pour cela.

A savoir : la plupart des téléphones récents permettent d’effacer à distance les données contenues (photos, SMS, etc.) et de désactiver l’accès aux mails et autres applications.

Vous devez également porter plainte au plus vite auprès d’un commissariat de police ou d’une brigade de gendarmerie, en indiquant le numéro IMEI de l’appareil (15 chiffres).

Le code IMEI est également inscrit sur l’étiquette du coffret d’emballage du téléphone. Il peut aussi être inscrit dans votre espace client sur le site de votre opérateur. Les forces de l’ordre se chargent ensuite d’envoyer la demande de blocage de l’appareil à l’opérateur concerné, qui la met en œuvre dans un délai de 1 à 4 jours maximum. C’est l’appareil en lui-même qui sera bloqué et pas seulement la ligne.

A noter : vous pouvez consulter les sites de petites annonces pour voir si votre téléphone est proposé par un vendeur. Si c’est le cas, prévenez immédiatement la police ou la gendarmerie et n’agissez pas vous-même.

La plupart des opérateurs téléphoniques et des revendeurs proposent une assurance permettant le remplacement du téléphone en cas de vol. Une franchise doit généralement être payée par l’abonné. En cas de vol, le dépôt préalable d’une plainte est nécessaire. Une telle assurance n’est pas obligatoire.

Généralement, il ne peut pas s’écouler plus de quelques jours entre le vol et la déclaration à l’assurance.

Les conditions dans lesquelles un téléphone est remplacé dépendent du contrat d’assurance signé. Par exemple, l’assurance peut fonctionner uniquement en cas de vol avec violences (une agression) et non à cause d’un pickpocket. Il convient de vous renseigner après de votre opérateur ou de votre revendeur.

L’opérateur peut vous interroger et vous demander plus de détails avant de vous dédommager.

Faire de fausses déclarations (comme prétexter une agression violente alors qu’il s’agit d’un pickpocket) pour obtenir le remplacement de votre téléphone est un cas d’escroquerie. De plus, le dépôt d’une fausse plainte devant la police ou la gendarmerie est un délit punissable de 6 mois de prison et 7 500 € d’amende.

A noter : la perte ou le vol d’un téléphone portable peuvent éventuellement constituer des cas permettant la résiliation anticipée d’un abonnement. Il faut vérifier si ce cas est prévu dans votre contrat.

Non aux nouveaux projets éoliens dans les Aspres !

Créé par le 26 mar 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement

Suite aux démarches entreprises par la société « Eléments » pour une étude d’implantation d’un champ d’éoliennes industrielles sur les communes de Passa, de Fourques, de Banyuls-dels-Aspres, et d’autres encore, le collectif « Le Vent Tourne » se mobilise à nouveau.

Une assemblée générale s’est donc réunie et, en présence de 28 membres, elle a décidé la reprise d’activité de l’association puis elle a élu un nouveau conseil d’administration de 10 membres et un nouveau bureau.

L’association « Le Vent Tourne » a désormais un site régulièrement mis à jour : https://adoizon.wixsite.com/le-vent-tourne

Comme on peut le voir sur la carte mise en ligne par le collectif, Tordères serait directement impacté par ce type d’implantations, aussi est-il important de se mobiliser et de rejoindre le collectif « Le Vent Tourne » pour soutenir son action

Carte éoliennes

Les Aspres sont belles et sauvages, gardons-les telles qu’elles sont ! Ne bradons pas la terre, les paysages et les trésors patrimoniaux de ce magnifique territoire !

Vue du futur parc éolien depuis le Mas Désiré, en limite de Tordères :

Eoliennes depuis le Mas désiré

Elections présidentielles 2017

Créé par le 25 mar 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Equipe municipale et commissions, Infos pratiques

Les élections présidentielles 2017 auront lieu le dimanche 23 avril 2017, pour le premier tour et le dimanche 7 mai 2017 pour le second tour.

Les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 19h.

CONDITIONS POUR VOTER :

Pour pouvoir voter aux présidentielles, vous devez être de nationalité française, être majeur, jouir de vos droits civiques et politiques et être inscrit sur les listes électorales.

CARTE D’ELECTEUR :

La carte d’électeur n’est pas obligatoire pour pouvoir voter dès lors que vous disposez d’un justificatif d’identité. En cas de perte, de vol ou d’oubli ou lorsque vous n’avez tout simplement pas reçu votre carte électorale alors que vous êtes pourtant bien inscrit sur les listes, vous pouvez donc quand même vous présenter à votre bureau de vote avec votre carte d’identité (ou votre passeport, permis de conduire, carte famille nombreuse, carte vitale en cours de validité, etc.).

VOTE PAR PROCURATION :

Un électeur absent ou empêché peut choisir un autre électeur pour accomplir à sa place les opérations de vote. On appelle le «mandant» la personne qui ne pourra pas aller voter. Le «mandataire» est l’électeur qui vote à sa place. Mandant et mandataire doivent être inscrits sur les listes électorales dans la même commune mais pas nécessairement dans le même bureau de vote.

Établir une procuration est une démarche gratuite.

L’autorité localement habilitée à établir une procuration peut varier. Selon la commune où est située son domicile ou son lieu de travail, le mandant doit se rendre au tribunal d’instance, ou au commissariat de police, ou à la brigade de gendarmerie.

Si son état de santé ou une infirmité sérieuse empêchent le déplacement, le mandant peut demander qu’un personnel habilité à délivrer une procuration, policier ou gendarme, se déplace à domicile pour établir la procuration. La demande de déplacement doit être faite par écrit et accompagnée du certificat médical ou du justificatif de l’infirmité.

Les citoyens résidant à l’étranger doivent s’adresser au consulat ou à l’ambassade de France.

Une procuration peut être établie tout au long de l’année et il n’existe pas de date limite à son établissement. Néanmoins les électeurs ont intérêt à se présenter dans les services compétents suffisamment tôt avant un scrutin. Il y a non seulement une plus forte affluence dans la semaine précédent le scrutin, mais une procuration trop tardive mettra en péril son acheminement en mairie dans les délais.

La procuration est établie soit pour un scrutin déterminé (pour les deux tours de l’élection ou un seul), soit pour une durée donnée, dans la limite d’un an, à compter de sa date d’établissement. Dans ce cas, l’intéressé doit attester sur l’honneur qu’il est de façon durable dans l’impossibilité de se rendre à son bureau de vote.

Le mandant doit se présenter personnellement et être muni d’un justificatif d’identité admis pour pouvoir voter (par exemple : passeport, carte nationale d’identité, permis de conduire), et du formulaire de vote par procuration. Le formulaire est disponible en ligne external link . En cas d’impossibilité de le télécharger et de l’imprimer, il est également possible de le demander au guichet de l’autorité habilitée à établir la procuration.

Pour être mandataire, il faut à la fois jouir de ses droits électoraux et être inscrit dans la même commune que le mandant. Le choix du mandataire est libre, sous réserve des deux conditions précitées. Sa présence n’est pas nécessaire lors de l’établissement de la procuration. Le mandataire ne peut disposer de plus de deux procurations dont une seule établie en France.

 

Prévention des cambriolages avec l’opération « Tranquillité vacances »

Créé par le 24 mar 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

Les vacances approchent. Pensez à vous inscrire auprès de la gendarmerie de Thuir pour bénéficier de patrouilles autour de votre domicile pendant votre absence. Infos : http://www.interieur.gouv.fr/…/Zen-en-vacances-Beneficiez-d…

Assemblée générale annuelle du Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples 66

Créé par le 23 mar 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

Samedi 1er avril, à 18h, dans les locaux du « Travailleur catalan », 44 avenue de Prades, le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples 66 tiendra son assemblée générale annuelle.

Les adhérents de l’association MRAP66, les associations partenaires et amies, ainsi que des interlocuteurs invités sont conviés à cette assemblée générale, autour des valeurs de solidarité, d’humanité, de convivialité et de fraternité, qui caractérisent le MRAP66.

Les membres du bureau sortant feront une présentation des activités de l’année 2016 et mettront en relief les projets en cours et à venir. Les présents procéderont au vote du nouveau bureau, puis un apéritif et un repas seront proposés.

Encore plusieurs réservoirs de voitures siphonnés à Tordères

Créé par le 22 mar 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales

Pour la deuxième fois en trois semaines, cette nuit, trois voitures et fourgons du village ont vu leur réservoir siphonné (bouchon arraché, tuyaux retrouvés sur place, etc.). Cette fois, c’est sur le parking de l’école que les malfrats ont commis leur forfait, tandis que la dernière fois, la Place des Figuiers avait aussi été touchée. Rappelons qu’il y a trois semaines, les voleurs avaient également forcé des voitures pour voler les menus objets qui se trouvaient à l’intérieur, à Llauro et Fourques.

Prévenue dès ce matin, la gendarmerie de Thuir s’est engagée à effectuer des rondes plus fréquentes dans notre commune.

Si quelqu’un possède la moindre information concernant ces vols, merci de joindre la gendarmerie de Thuir au 04.68.53.03.22.

attention voleurs

Appel du Collectif Anti-OGM 66

Créé par le 21 mar 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Santé

Depuis 2013, une société fait cultiver, dans notre département, des champs de tournesols rendus résistants aux herbicides. Son objectif est de produire des semences. Le Collectif Anti-OGM 66 rappelle qu’en sélectionnant des plantes qui ont développé d’elles-mêmes une résistance aux herbicides, cette société veut produire des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Pour l’heure, ce genre d’OGM ne fait l’objet d’aucun contrôle et ne nécessite aucune déclaration préalable. On ne sait donc pas où ils sont plantés. C’est pourquoi le collectif appelle les habitants du département à lui signaler tout champ de tournesols suspect à l’adresse mail suivante : collectifantiogm66@laposte.net.

73150476

Nouveau projet de construction d’éoliennes dans les Aspres

Créé par le 20 mar 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement

Le Collectif « Le Vent Tourne » communique :

« Dernièrement, s’est tenue à la salle polyvalente de la commune de Passa, une réunion d’information proposée par la société Éléments. Celle-ci a un projet colossal d’implantation d’éoliennes industrielles, pour lequel le conseil municipal a autorisé une étude de préfaisabilité.

La première étape de cette étude a consisté essentiellement à obtenir l’accord des propriétaires fonciers, auxquels des promesses de revenus « juteux » sont faites. En contrepartie, ces derniers s’engagent, les yeux fermés, en signant une promesse de bail emphytéotique, au seul avantage de la société « Éléments ».

La deuxième étape consistera, et cela le mois prochain, en l’implantation d’un mât de mesure (hauteur ?), au pied de la chapelle Saint-Luc, au milieu d’un site exceptionnel. La société « Éléments » dit agir en pleine transparence, pour preuve cette invitation de la population à venir découvrir le début et le déroulement futur de leurs études (…)

Premièrement n’aurait-il pas été préférable d’interroger la population en amont, avant d’engager de telles études coûteuses ; « Éléments » étant une très jeune société, qui les finance réellement ?

Deuxièmement, il n’a été nullement question des trois projets voisins sur la commune limitrophe de Fourques que cette même société étudie. Et troisièmement, lorsque nous avons souhaité connaître le nombre, les hauteurs, les emplacements précis de ces aérogénérateurs, nous n’avons obtenu que des réponses évasives et contradictoires. Toutefois, un document publicitaire de la société « Éléments » indique des mâts de 120 à 150 mètres de haut, auxquels s’ajoute l’aérogénérateur lui-même avec ses pales. »

Collectif le vent tourne

Les écoliers de Tordères et d’Oms sont partis en classe de neige

Créé par le 06 mar 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales

Les écoliers de Tordères et d’Oms sont partis, ce matin, passer quatre jours en classe de neige, accompagnés par leurs professeurs, ainsi que Marie, ATSEM de l’école d’Oms et Jeanine, infirmière à la retraite qui encadrent également la sortie.

Au programme de ces quatre belles journées :

- le lundi, visite des remparts de Villefranche-de-Conflent, voyage à travers la neige dans le petit train jaune, installation au village de vacances « Azureva » d’Egat, à deux pas de Font-Romeu, choix et découverte des équipements dédiés au ski et à la montagne, et début de la rédaction de l’incontournable et traditionnelle lettre aux parents!

- le mardi et le mercredi : initiation à la luge et au ski, et cours.

- le jeudi : encore un peu de ski, puis visite commentée du four solaire d’Odeillo avant un retour en autobus.

Pour la bonne information des parents, nous tiendrons un petit journal de bord, régulièrement mis à jour.

Le départ a été des plus joyeux et des plus enthousiastes !

 KODAK Digital Still Camera départ bis

Qu’on se rassure, personne n’a été malade dans le bus!

Après la visite des remparts de Villefranche-de-Conflent, les enfants ont fait un pique-nique au soleil avant de prendre le petit train jaune où, confortablement installés dans un wagon qui leur était entièrement dédié, ils ont pu profiter des magnifiques paysages enneigés.

Train jaune

Dans le petit Train Jaune

IMGP1856

IMGP1857

Arrivée du Petit Train Jaune

A leur arrivée, un petit bus les attendait et les a transportés au village de vacances d’Egat où ils vont séjourner pendant quatre jours. Après l’installation dans les chambres et la prise du goûter, ils ont choisi leur équipement pour pouvoir s’initier dès le mardi matin aux joies de la luge et du ski.

IMGP1877

IMGP1887

Premières photos des enfants sur les pistes

IMGP1912(1)

Heures de classe

Le retour au bercail est prévu jeudi après la visite du four solaire d’Odeillo.

Bon séjour à vous toutes et tous, petits et grands! Régalez-vous bien! 

 

 

12

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...