Les tiques sont des parasites qui se nourrissent de sang et qui peuvent transmettre la maladie de LYME. Elles sont  visibles  à l’œil  nu,  mesurant entre 1 et  3 mm. On les trouve  dans  les bois  ou les herbes  hautes. Lorsqu’elles piquent, elles restent  fixées  à la peau pendant plusieurs  jours. La piqûre peut être indolore : il faut s’inspecter soigneusement le corps au retour de chaque promenade.

C’est au moment où elle pique que la tique risque de transmettre ses maladies. Il est urgent de les retirer le plus vite possible avec un tire-tique (disponible en pharmacie) surtout ne pas se gratter et surtout ne pas l’écraser ni la casser, puis désinfecter immédiatement.

En cas de rougeur de douleur,fièvre, maux de tête consulter un médecin.

Au total, la maladie de Lyme a touché 33 200 patients français, en 2015. Pour muscler la prévention contre cette maladie, la Direction générale de la santé déploie une campagne de sensibilisation tout au long de l’été, avec des spots radios et une application, mais aussi des actions en forêt, là où se nichent les tiques susceptibles de mordre.

Des dépliants informent des recommandations pour se protéger des morsures de tiques, avec des déclinaisons spécifiques pour les enfants et les professionnels de santé. L’information sera relayée en radio. Enfin, L’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) vient de mettre au point un application pour smartphone afin de recenser sur tous le territoire français les personnes ayant été piquées par des tiques. Cette vaste enquête, qui commencera le 15 juillet, devrait aider à lutter contre la maladie de Lyme. Elle délivrera des conseils de prévention sur les morsures de tiques et permettra à chacun d’indiquer les lieux où un risque est suspecté.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant :

http://www.inra.fr/Grand-public/Alimentation-et-sante/Tous-les-dossiers/Maladie-de-Lyme-et-infections-a-tiques/Maladie-de-Lyme-tiques-et-sciences-participatives