La Gendarmerie Nationale des Pyrénées-Orientales communique :

Nous attirons aujourd’hui votre attention sur un phénomène qui constitue une arnaque au scénario bien rodée. Les escrocs simulent un accident de la circulation et accusent leur victime, en général âgée car plus vulnérable, d’avoir abîmé leur rétroviseur sans qu’elle s’en aperçoive.

L’escroc demande alors le nom de l’assurance de la victime et prétend avoir la même. Il fait mine d’appeler l’assureur, mais contacte en réalité un complice qui indique qu’il est préférable de s’arranger à l’amiable en payant tout de suite. Cette solution permettrait d’éviter de payer la franchise au prix annoncé comme étant exorbitant.

En cas d’hésitation, l’escroc peut même aller jusqu’à inventer un délit de fuite pour intimider sa victime en faisant planer la menace d’une suspension de permis.

Il l’incite ensuite à se rendre à un distributeur pour se faire dédommager avant de partir avec le butin.

Quelques conseils avisés :

- Sensibilisez les personnes âgées de votre entourage à cette technique de vol par ruse.

- En cas d’accident, établissez toujours un constat, quel que soit l’accrochage sur la voie publique

- Ne donnez jamais d’argent liquide.

- Si vous souhaitez contacter votre assureur, composez vous-même le numéro qui figure sur votre attestation d’assurance.

- En cas de doute, faites le 17 (pensez à relever l’immatriculation et le modèle de voiture des escrocs).