Un enfant n’a pas une pleine perception des dangers de la route : sa petite taille limite son champ de vision et son cerveau n’analyse pas avec précision les sons et les vitesses des véhicules environnants. À l’approche d’un établissement scolaire, pour le protéger, ralentissez !

On ralentit