La canicule s’installe en France à partir de ce lundi avec une vague de chaleur remontant du Maghreb et de l’Espagne. Dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, le pic des fortes chaleurs est attendu pour la fin de semaine. Dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, ce lundi, les températures atteindront jusqu’à 32°C et ne feront qu’augmenter jusqu’à la fin de la semaine, pouvant atteindre 38°C par endroits.

Certaines personnes sont plus exposées à la chaleur que d’autres et sont donc plus fragiles. Les plus concernées sont les personnes âgées, de plus de 65 ans, ainsi que les nourrissons et enfants de moins de 4 ans qui ont parfois du mal à maintenir leur corps à une température de 37°C. Les deux peuvent souffrir de déshydratation. Les femmes enceintes sont également concernées par les gestes de prévention qui sont à suivre avec attention.

La principale recommandation du ministère de la Santé est de s’hydrater régulièrement sans attendre d’avoir soif. Se mouiller le corps régulièrement notamment pour les nourrissons qui se déshydratent très vite. Il faut également adapter son alimentation : la caféine, les aliments à base de sucre et l’alcool sont à limiter tandis que les portions de fruits et légumes sont à augmenter car ils font partie des aliments les plus riches en eau. Le concombre, la salade verte, le radis, le haricot mungo germé, la laitue, la courgette, le fenouil, la tomate, le chou-fleur et le poivron sont les dix aliments de saison estivale les plus riches en eau (90% de leur composition), hors boissons, tout comme les fruits de saison (melon, pastèque, fraise, pêche, abricot), idéaux pour maximiser l’hydratation

Évitez de sortir pendant les heures les plus chaudes de la journée (entre midi et 16 heures) et rester dans des lieux frais comme les cinémas, les bibliothèques, les musées, etc.

Évitez les efforts physiques en pleine journée et prenez des nouvelles des proches.

Enfin, afin de prévenir les risques liés à la canicule, il est institué, dans chaque département, et ce du 1er juin au 31 août, un plan d’alerte et d’urgence, coordonné par le préfet, en direction des personnes âgées et des personnes handicapées en cas de risques exceptionnels. Ce plan, en cas d’alerte, prévoit afin de favoriser l’intervention des services d’assistance, le recensement des personnes âgées et handicapées résidant à domicile et qui en feront la demande écrite ou téléphonique. L’alerte canicule dépend à la fois de la météo et du préfet qui, en fonction d’un certain nombre de paramètres, décide de lancer l’alerte en question. La commune de Tordères met donc en place, jusqu’au 31 août, son dispositif de veille et d’alerte.

  Peuvent bénéficier du dispositif, à leur demande (ou le cas échéant celle du représentant légal ou d’une tierce personne physique ou morale), les personnes âgées de 65 ans et plus résidant à leur domicile, ainsi que les personnes âgées de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail et résidant à leur domicile ou encore les personnes adultes handicapées. Chaque personne sera inscrite sur un registre nominatif, communicable au préfet, à sa demande, en cas de déclenchement du plan d’alerte et d’urgence. Cette démarche est volontaire.

  Concrètement, une fois inscrite sur le registre et en cas de lancement du plan canicule par le préfet, le bénéficiaire recevra un appel journalier de la mairie afin de savoir si elle va bien, si elle ne manque pas d’eau, etc. Au cas où la personne ne répondrait pas à l’appel téléphonique, un référent (parent, voisin, soignant) peut être appelé. En cas de silence des principaux intéressés, la mairie est habilitée à envoyer un agent au domicile de la personne répertoriée.

  Les personnes qui n’ont pas été recensées les années précédentes et qui souhaitent, en cas d’alerte, bénéficier d’actions de prévention ou de secours peuvent se faire connaître auprès de la mairie.

Numéro d’urgence « Canicule Info Service » : 0800.06.66.66.