Par l’arrêté n°PREF/DCL/BCLUE/2020059-0001 du 28 février 2020, le Préfet des Pyrénées-Orientales vient d’accepter le parc d’éoliennes industrielles de Passa, à 900 mètres de la première habitation de Tordères.

Le conseil municipal de Tordères, totalement consterné par ce choix, s’élève contre cette décision incompréhensible qui s’impose aux citoyens envers et contre l’avis négatif émis par le commissaire-enquêteur à l’issue de l’enquête publique, envers et contre les avis défavorables de la majorité des communes de la Communauté de Communes des Aspres, et malgré le refus massif de la population (sur plus de 2700 participants à l’enquête, plus de 96% ont émis un avis défavorable à cette implantation d’éoliennes industrielles).

Cette façon d’envisager la démocratie n’honore pas les représentants de l’Etat qui livrent ainsi, sans états d’âme, les Aspres aux appétits des spéculateurs et des industriels, au détriment de la faune, de la flore et des habitants.

NON AUX EOLIENNES