avril 2020

Archive mensuelle

Covid-19 : Point sur l’épidémie dans la région Occitanie le 25/04/2020

Créé par le 25 avr 2020 | Dans : Santé

L’Agence régionale de santé confirme ce soir 129 nouveaux cas de coronavirus en Occitanie. A cette heure, la région compte 6 423 cas confirmés, répartis dans 13 départements, et 361 décès (dont 28 dans les Pyrénées-Orientales). 729 hospitalisations sont en cours dont 169 en réanimation (24 hospitalisations dans les Pyrénées-Orientales, dont 11 en réanimation).
 
L’Agence régionale de santé Occitanie rappelle que :

- Toutes les recommandations sanitaires sont diffusées et réactualisées en temps réel sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

- Pour toute information générale sur le coronavirus, le numéro vert national est accessible 24h/24 au 0800 130 000 (appel gratuit).

- Chacun est invité rester chez soi et à adopter en particulier les gestes barrières qui permettent de se protéger et de protéger les autres.

Coronavirus

La région Occitanie et le Département vont distribuer un masque à chaque habitant des Pyrénées-Orientales

Créé par le 25 avr 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Afin de permettre l’accès de tous et partout à la protection sanitaire, la Région Occitanie et le Département des Pyrénées-Orientales se sont associés pour organiser l’achat d’un masque textile lavable pour chaque habitant des Pyrénées-Orientales, le Département faisant le lien avec l’Association des Maires des Pyrénées-Orientales, les intercommunalités et les mairies.

Alors que le gouvernement annonce un plan de sortie du confinement dans les jours à venir, la Région Occitanie et le Département Pyrénées-Orientales prennent à nouveau leurs responsabilités face à la pénurie persistante de masques.

« Notre première priorité est plus que jamais de protéger la population, réaffirment Carole Delga et Hermeline Malherbe. Les récentes déclarations du Président de la République, du Premier ministre ou du ministre de l’Éducation, ou celle encore ce jour du ministre de l’Économie, indiquent de fait la nécessité impérieuse pour chaque Français de disposer d’un masque à partir du 11 mai prochain.

Il s’agit de la compétence première de l’État. Dans l’urgence, ces déclarations ont amené un certain nombre de communes du département à commander des masques ou mettre en place des ateliers de couture. C’est à saluer, mais cela ne garantit pas l’équipement de chacune et chacun.

Il nous paraît prioritaire d’assurer l’égalité de tous les citoyens, de tous les territoires, concernant cet équipement en masques, indispensable pour organiser un déconfinement en toute sécurité sanitaire. Pour nos jeunes, collégiens et lycéens, pour les salariés, pour nos agents, pour nos commerçants, pour nos aînés, ce déconfinement doit être préparé avec sérieux et sang-froid. En attendant le plan de l’État, nos collectivités y travaillent main dans la main, en lien avec les communes, les intercommunalités. C’est pourquoi la Région et le Département ont décidé d’organiser l’achat de 500 000 masques pour les habitantes et habitants des Pyrénées-Orientales. »

Les masques textiles, lavables 30 fois, sont issus d’une filière de production régionale. Cette commande s’inscrit dans une commande globale de 6 millions de masques portée par la Région Occitanie pour l’ensemble du territoire régional.

Pour rappel, le Département des Pyrénées-Orientales a commandé depuis le début de la crise 1 million de masques jetables pour équiper les professionnels qui interviennent auprès des jeunes de la protection de l’enfance, des personnes en situation de handicap, des personnes âgées et ses personnels qui assurent les missions de solidarité du Département.

Covid-19 : Point sur l’épidémie dans la Région Occitanie le 24/04/2020

Créé par le 24 avr 2020 | Dans : Santé

L’Agence régionale de santé confirme ce soir 117 nouveaux cas de coronavirus en Occitanie. A cette heure, la région compte 6 294 cas confirmés, répartis dans 13 départements, et 357 décès (dont 28 dans les Pyrénées-Orientales). 742 hospitalisations sont en cours dont 183 en réanimation (25 hospitalisations dans les Pyrénées-Orientales, dont 12 en réanimation).
 
L’Agence régionale de santé Occitanie rappelle que :

- Toutes les recommandations sanitaires sont diffusées et réactualisées en temps réel sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

- Pour toute information générale sur le coronavirus, le numéro vert national est accessible 24h/24 au 0800 130 000 (appel gratuit).

- Chacun est invité rester chez soi et à adopter en particulier les gestes barrières qui permettent de se protéger et de protéger les autres.

Coronavirus

Covid-19 : Point sur l’épidémie dans la Région Occitanie au 23/04/2020

Créé par le 23 avr 2020 | Dans : Santé

L’Agence régionale de santé confirme ce soir 132 nouveaux cas de coronavirus en Occitanie. A cette heure, la région compte 6 177 cas confirmés, répartis dans 13 départements, et 342 décès (dont 27 dans les Pyrénées-Orientales). 806 hospitalisations sont en cours dont 192 en réanimation (26 hospitalisations dans les Pyrénées-Orientales, dont 12 en réanimation).
 
L’Agence régionale de santé Occitanie rappelle que :

- Toutes les recommandations sanitaires sont diffusées et réactualisées en temps réel sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

- Pour toute information générale sur le coronavirus, le numéro vert national est accessible 24h/24 au 0800 130 000 (appel gratuit).

- Chacun est invité rester chez soi et à adopter en particulier les gestes barrières qui permettent de se protéger et de protéger les autres.

Coronavirus

Covid-19 : Point sur l’épidémie dans la Région Occitanie le 22/04/2020

Créé par le 22 avr 2020 | Dans : Santé

L’Agence régionale de santé confirme ce soir 113 nouveaux cas de coronavirus en Occitanie. A cette heure, la région compte 6 045 cas confirmés, répartis dans 13 départements, et 328 décès (dont 25 dans les Pyrénées-Orientales). 855 hospitalisations sont en cours dont 210 en réanimation (26 hospitalisations dans les Pyrénées-Orientales, dont 12 en réanimation).
 
L’Agence régionale de santé Occitanie rappelle que :

- Toutes les recommandations sanitaires sont diffusées et réactualisées en temps réel sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

- Pour toute information générale sur le coronavirus, le numéro vert national est accessible 24h/24 au 0800 130 000 (appel gratuit).

- Chacun est invité rester chez soi et à adopter en particulier les gestes barrières qui permettent de se protéger et de protéger les autres.

Coronavirus

Service « Ma cantine à la maison » pour les écoliers de la Communauté de Communes des Aspres

Créé par le 22 avr 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Infos pratiques

  La Communauté de Communes des Aspres et l’UDSIS ont décidé dans cette période de crise sanitaire de donner un coup de pouce aux familles les plus fragilisées en mettant en place un service de «cantine à la maison».

   Les parents d’élèves peuvent ainsi commander pour leurs enfants les repas auprès de la communauté de communes des Aspres, au prix habituel.

  Une communication a déjà été adressée à l’ensemble des familles via le mail communiqué sur les dossiers d’inscription.

 Cette opération a démarré et les repas commandés pour le lundi 27 avril seront livrés dès vendredi.

  L’inscription est obligatoire au plus tard le mercredi pour la semaine suivante auprès des services de la communauté de communes des Aspres : Par téléphone au 04.68.53.21.87 ou mail : contact@cc-aspres.fr. Il faut alors précisez le nom, prénom, école et classe de l’élève, l’adresse de livraison et le nombre de repas par adresse, en précisant les Jours « de cantine à la maison ».

Covid-19 : Point sur l’épidémie dans la Région Occitanie le 21/04/2020

Créé par le 21 avr 2020 | Dans : Santé

L’Agence régionale de santé confirme ce soir 163 nouveaux cas de coronavirus en Occitanie. A cette heure, la région compte 5 932 cas confirmés, répartis dans 13 départements, et 322 décès (dont 25 dans les Pyrénées-Orientales). 876 hospitalisations sont en cours dont 217 en réanimation (26 hospitalisations dans les Pyrénées-Orientales, dont 13 en réanimation).
 
L’Agence régionale de santé Occitanie rappelle que :

- Toutes les recommandations sanitaires sont diffusées et réactualisées en temps réel sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

- Pour toute information générale sur le coronavirus, le numéro vert national est accessible 24h/24 au 0800 130 000 (appel gratuit).

- Chacun est invité rester chez soi et à adopter en particulier les gestes barrières qui permettent de se protéger et de protéger les autres.

Coronavirus

Nous pouvons recommencer à trier nos déchets !

Créé par le 21 avr 2020 | Dans : Communauté de Communes des Aspres, Environnement

La Communauté de communes des Aspres communique :

Nous pouvons recommencer à trier nos déchets !
Le centre de tri de Calce reprend son activité de tri à compter du 27 avril prochain. Ainsi les collectes Ordures Ménagères Résiduelles (bacs verts) et Emballages Ménagers Recyclables (bacs jaunes) reprendront leurs cours normaux dès cette date.

Petit rappel :
– Bac jaune : Papier, emballages plastique, emballages carton et emballages acier/alu.
– Bac vert : Déchets qui proviennent de la préparation des aliments et du nettoyage des habitations.

94192365_108395070847212_711095371304009728_o

Réponse du maire de Tordères au Président de l’Association des Maires de France 66 au sujet de la réouverture des écoles

Créé par le 21 avr 2020 | Dans : Ecole

  Cher Guy,

  J’ai bien reçu ton résumé de la visio-réunion avec Mme la Rectrice.

  La réouverture des écoles le 11 mai me paraît prématurée et hasardeuse compte tenu des incertitudes scientifiques qui planent quant à la façon dont se propage l’épidémie et quant au rôle des enfants dans cette propagation. Sur ce sujet, on entend aujourd’hui tout et son contraire (ce matin sur France Inter, deux spécialistes, le professeur Caumes, infectiologue à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, et la professeure Karine Lacombe, infectiologue à l’Hôpital Saint-Antoine, étaient toujours assez divisés sur la question).

  Ce qui m’apparaît comme dangereux c’est que nous allons favoriser des regroupements non seulement d’enfants, mais aussi d’adultes (parents, enseignants, agents de service et d’entretien, chauffeur de bus, etc.). Je sais que le rôle du politique est de prendre tout autant en compte la question sanitaire que la question sociale et de trouver un juste équilibre entre les deux, mais dans ce cas précis, j’aurais tendance à prioriser la question de la santé sur tout le reste.

  Pour la petite école rurale de Tordères qui compte 19 élèves de CE2, CM1 et CM2 et qui participe au RPI Llauro-Tordères-Montauriol-Caixas, voici les difficultés qui ont été listées :

- A ce jour, nous n’avons pas de masques pour équiper les écoliers, l’enseignante, les dames de service et le chauffeur de bus, et nous ignorons quels masques seront les plus adaptés à la situation, comme nous ignorons qui les fournira et qui les paiera ;

- La salle de classe étant de taille modeste, nous n’avons pas la possibilité de laisser un espace d’un mètre ou plus entre les tables si l’ensemble des enfants devaient revenir en classe ;

- Nous ignorons à quelle fréquence la salle et les toilettes devront être nettoyées : si c’est à un rythme de deux à trois fois par jour, avec quels moyens financerons-nous ces heures aux agents ?

- Comment se passeront les récréations et les garderies ? Les enfants devront se tenir loin les uns des autres. Comment les occuper dans ces conditions ?

- La plupart des écoliers prennent le bus pour venir à l’école, comment ferons-nous pour que les gestes barrières y soient respectés ? Le bus n’est pas très grand, comment y respecter la règle de distanciation ? Faudra-t-il demander que soit mis en service un second bus (et par conséquent un second personnel accompagnant) ? Ou devra-t-on se tourner vers les parents pour qu’ils assument eux-mêmes le transport des enfants ?

- Pour ce qui concerne la cantine, la question est tout aussi délicate : en effet, notre service de cantine est assuré par l’ESAT local, actuellement fermé, et qui le restera sans doute encore dans les semaines à venir : comment devrons-nous procéder ? Devrons-nous dédier une salle municipale à ce repas avec un système de pique-nique ? Nous n’avons, à l’heure actuelle qu’une salle polyvalente très petite à mettre à disposition. Nous faudra-t-il mettre en place plusieurs services ?

  Pour ce qui concerne la deuxième école sur Llauro appartenant aussi au RPI, qui accueille deux classes (maternelle 18 enfants + CP et CE1 17 enfants), les mêmes problèmes se posent avec en plus la gestion d’enfants tout juste âgés de 3 ans. Comment leur faire respecter les gestes barrières et les règles de distanciation, surtout après une période de deux mois sans avoir vu leurs camarades ? Il est impensable aussi que le port du masque pendant toute la journée puisse leur être imposé.

  Des parents d’élèves nous interpellent pour savoir s’il sera obligatoire de remettre son enfant à l’école car bon nombre d’entre eux sont encore très circonspects sur ce retour qui leur paraît peu rassurant pour la santé de leur enfant et celle des grands-parents qui en assument souvent la garde après la classe. Ils sont déjà quelques-uns à affirmer qu’ils ne remettraient pas leur enfant en classe cette année et je les comprends aisément. Par ailleurs, si l’école reprend sous forme alternée, les parents s’interrogent sur la façon dont ils vont gérer leurs enfants à domicile et la reprise de leur travail.

  Jusqu’ici, même si ça n’a pas toujours été simple pour des raisons techniques (la fracture numérique existe bel et bien et la connexion internet pour nos commune est parfois très mauvaise), et parce que les parents ne sauraient bien sûr pas se substituer à un enseignant, les écoliers se sont plutôt bien accommodé des consignes envoyées par leur professeur. Aussi, comme une bonne partie de mon conseil et certains parents d’élèves, je m’interroge sur la pertinence de cette rentrée scolaire. Cela vaut-il vraiment la peine, pour moins de deux mois de cours, de mettre en route une « usine à gaz » en termes de moyens à mettre en œuvre et du peu de moyens financiers que les municipalités peuvent mobiliser pour le faire ?

  J’ai lu que des élus membres de l’AMF souhaitaient qu’une motion soit adoptée pour demander que, comme en Espagne, au Portugal, en Grande-Bretagne, etc., les écoles ne soient pas rouvertes, et, à titre personnel (je ne parle pas là au nom de mon conseil municipal), je partage cette position.

  Bien amicalement,

  Maya Lesné, maire de Tordères

L’équivalent de deux mois de pluie attendu d’ici mercredi dans les Pyrénées-Orientales

Créé par le 20 avr 2020 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques

Un épisode pluvieux actif va s’installer dans notre département dans la nuit de lundi à mardi. Sur le Languedoc-Roussillon, les pluies se renforceront mardi, avec de plus fortes intensités en fin de journée. Malgré des accalmies passagères, Météo France prévoit l’équivalent de 2 mois de pluie dans les prochaines 48 heures (il pourrait tomber jusqu’à 200 mm de pluie par endroits). Soyez prudents !

Les passages a gué de la commune seront fermés. Merci de votre compréhension.

12345...7

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...