La semaine dernière, une quarantaine de pneus a été jetée en bordure d’une propriété privée, à côté du Chemin (communal) du Lladac, dans le secteur du Puig Carbouner.

Une fois encore, un pollueur s’est donc permis de souiller notre commune sans penser un instant que les vieux pneus lessivés par les pluies envoient dans le sol des hydrocarbures, des acides, des métaux lourds, avec des risques de pollution des nappes souterraines. Faut-il le rappeler, le pneu fait partie des produits absolument non biodégradables, en revanche il est parfaitement recyclable.

Pour vous débarrasser de vos pneus usagés, il suffit de vous rendre chez l’un des professionnels agréés qui collectent ce type de déchets, comme votre garagiste par exemple. Ce dernier est dans l’obligation de récupérer vos pneus (dans le cas d’une commande de votre part) et il est passible d’une amende s’il refuse de les récupérer.

Aujourd’hui quasiment tous les déchets de pneumatiques issus de pneus neufs mis sur le marché sont collectés, puis traités principalement sous la forme de valorisation énergétique (en cimenterie), matière (granulats pour des usages divers) et par la réutilisation (pneus d’occasion).

C’est l’employé municipal qui s’est chargé de récupérer ces quarante pneus pour les apporter chez un garagiste et c’est la commune qui en assumera les frais de recyclage. Honte au contrevenant qui s’est permis ce délit qui constitue une infraction à la loi, et qui encourt une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 € pour les particuliers et 7 500 € pour les entreprises (personnes morales).

Pneus 1 Pneus 2

Photos de Vincent Bonilla y José