A retenir

Articles archivés

Pétition pour la défense du Lycée Déodat de Séverac de Céret

Créé par le 19 sept 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

Le Collectif pour la défense du Lycée Déodat de Séverac de Céret communique :

Depuis 1928 le lycée Déodat de Séverac de Céret assure une formation de qualité ouverte à tous.
Il est, au cœur du territoire, l’outil indispensable de sa cohésion. Implanté entre mer et montagne, il contribue à l’unité de notre pays en maintenant l’équité entre les hauts cantons et la côte.
C’est un lycée polyvalent à taille humaine avec un personnel stable et impliqué. Il assure la continuité d’un enseignement bilingue en catalan sur notre territoire.
La rénovation en cours du lycée Déodat de Séverac aura coûté près de 13 millions d’euros.
Aujourd’hui, des décisions politiques et administratives absurdes menacent ce lycée dont la disparition est programmée à partir de 2014.
C’est l’avenir de nos jeunes qui est en jeu !
C’est inacceptable ! Nous appelons la population ainsi que ses élus à se mobiliser et à refuser cette absurdité.
Défendons un lycée rénové, doté de prestations de qualité.
Défendons un lycée qui assure le dynamisme et la cohésion du territoire. Il est notre patrimoine, défendons–le.

L’étude préliminaire du Rectorat de Montpellier affirme que « l’ouverture d’un lycée d’enseignement général voire technologique à Argelès peut rapidement mettre en cause l’existence même du lycée de Céret ».

Les signataires de cette pétition demandent à Monsieur le Recteur d’Académie et à Monsieur le Président de la Région Languedoc­-Roussillon, l’assurance du maintien de la situation actuelle du lycée polyvalent Déodat de Séverac de Céret avec la totalité de ses enseignements, en particulier du nombre de ses sections d’enseignement général, technologique et professionnel.

Vous pouvez apporter votre soutien en signant la pétition : http://www.mesopinions.com/Defense-du-Lycee-Deodat-de-Severac-de-Ceret-petition-petitions-c272776bbdfdb52d5fc08b7a3b7b4563.html

Compte-rendu de la réunion du Collectif PPRif P.-O. du mercredi 15 septembre

Créé par le 16 sept 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Equipe municipale et commissions, Infos pratiques

Etaient présent : M. ILARY (AMF66), M. CONTET (AMF66), M. de BESOMBES-SINGLA (maire de L’Albère), M. MERLIER (adjoint au maire d’Amélie-les-Bains), M. AYLAGAS (maire d’Argelès-sur-Mer, Président de la Communauté de Communes Albères Côte Vermeille), Mme BAUX (maire de Calmeilles), M. BORT (maire de Camélas), M. CHEREZ (maire de Castelnou), M. TOURNE (maire de Llauro), M. VILA (maire d’OMS), Mme MAUPIN (maire de St. Michel-de-Llotes), A. PUIG (maire de Ste. Colombe), M. PORTEIX (maire de Sorède), M. RAYMOND (maire de Taillet), M. RICHARD (conseiller municipal de Taulis), Mme LESNE (maire de Tordères), M. OLIVE (maire de Thuir, Président de la Communauté de Communes des Aspres), M. FOURCADE (maire de Trilla). 

Etaient excusés : M. PARIS (maire de St. Martin), M. TORRENT (maire de Céret), Mme PIGNOL (maire de Trévillach). 

  En préalable à la réunion, le collectif a changé de nom. Compte tenu de l’entrée de nombreuses communes des Albères, du Vallespir et du Fenouillède, le «Collectif des maires de l’Aspre» est devenu le «Collectif PPRif P.O.» 

  Face à la fin de non-recevoir du Préfet et au peu d’avancées obtenues (à peine quelques concessions mineures apportées pour calmer les esprits) au cours de réunions dans les communes (à Llauro et Tordères) peu porteuses de résultats concrets et positifs (même si les administratifs semblent relativement d’accord avec de nombreux points de notre motion), nous nous sommes interrogés sur les suites à donner à notre mouvement. 

  Nous avons pris plusieurs décisions importantes : 

- continuer à être présents au cours des réunions pour obtenir des concessions mêmes limitées, commune par commune (ce qui correspond au vœu du Préfet), en insistant malgré tout également pour obtenir une approche plus globale sur l’ensemble des PPRif d’un même massif. 

- essayer de mettre en place une contre-expertise dans chaque massif, 

- rédiger une demande de moratoire immédiat (on passe donc un cran au-dessus de la motion) qui restera en vigueur jusqu’à une vraie concertation avec les Communes sur l’élaboration globale des PPRif et la prise en compte de leurs revendications. 

- médiatiser ce texte et le diffuser le plus largement possible, 

- redemander du soutien à nos sénateurs, députés et conseillers généraux. 

Il fait bon vivre dans la rue des Cigales

Créé par le 23 août 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Eglise, Fêtes et animations

  C’est un joli spectacle plein de candeur, de délicatesse et de tendresse que nous ont offert, hier, Odile et Cathy de la Compagnie Rue des Cigales. Les enfants étaient venus nombreux, de Tordères et de toutes les Aspres, au rendez-vous fixé par Boucle d’Or et les trois ours pour un conte musical longuement ovationné par un public ému.

spectacle.jpg 

  Un apéro convivial a suivi, offert au public par l’association « Tordères en Fête » et, au son du banjo et de l’accordéon, nous avons chanté en choeur de belles ritournelles, des chansons d’amour et d’amitié qui résonnent encore dans les rues du village. Merci à nos deux joyeuses saltimbanques de nous avoir apporté autant de gaieté!

chants.jpg lepublicchante.jpg

Le retour de Boucle d’Or à Tordères

Créé par le 15 août 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Fêtes et animations

Le dimanche 22 août, à 18h, devant l’église, la Compagnie Rue des Cigales donnera une représentation de son spectacle, « Le retour de Boucle d’Or », un conte musical pour les enfants.

Participation libre

Venez nombreux, petits & grands!

L’association « Tordères en Fête »

SPANC 66, au service des administrés et de l’environnement

Créé par le 11 août 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Infos pratiques

  Afin de répondre aux obligations réglementaires en matière d’assainissement non collectif (ou assainissement autonome), et à l’initiative de l’association des maires et des adjoints des Pyrénées-Orientales, il a été créé un SPANC qui regroupe la majorité des communes du département afin de mutualiser les moyens et de minimiser les coûts à la charge des administrés : le SPANC 66.

  L’objectif de ce service est double : sauvegarder le milieu naturel en évitant la pollution et faire bénéficier aux administrés concernés d’un interlocuteur spécialisé en matière d’assainissement non collectif. 

  Plusieurs réunions publiques d’information sont prévues, les personnes concernées recevront sous peu une invitation personnalisée.

Une météo écossaise pour un film magique

Créé par le 10 août 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Fêtes et animations

  Malgré un ciel zébré d’éclairs et deux ou trois ondées passagères, le public est venu nombreux, hier soir, assister à la séance de cinéma en plein air qui se déroulait sur la Plaça Major. Ce sont 150 spectateurs de tous les âges et de toutes les nationalités qui ont ri et pleuré devant L’Illusionniste, un magnifique film d’animation de Sylvain Chomet sur un scénario de Jacques Tati, plus drôle et émouvant que jamais.

  Toute l’équipe de Tordères en Fête ainsi que la municipalité tiennent donc à remercier chaleureusement l’association Cinémaginaire, cette belle clique de passionnés, qui chaque année apporte à notre petit village et à tant d’autres la magie du cinéma, loin, bien loin des complexes méga-inhumains, méga-chers et méga-j’en passe! Alors longue vie aux montreurs de rêves et revenez-nous vite, nous vous attendons déjà!

Débroussaillage sur la route de Fourques

Créé par le 02 août 2010 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques

  A partir de demain, 6h30, le Conseil Général des P.-O. procèdera à des travaux de débroussaillage sur la parcelle qui lui appartient en bordure de la RD23 (à l’intérieur du vieux village, au-dessus des poubelles). 

  Merci de votre compréhension pour les désagréments (circulation alternée, bruit des tronçonneuses et débroussailleuses) occasionnés par ces travaux qui ne devraient pas durer plus de deux jours.

Avez-vous vu des cigognes?

Créé par le 25 juil 2010 | Dans : A retenir, Environnement

  Pour les oiseaux, la migration va commencer. Notamment pour les cigognes qui repartent en Afrique.

  Le Groupe ornithologique du Roussillon (GOR) poursuit le suivi temporel de cette migration et fait appel à chacun d’entre nous comme observateurs bénévoles. Le principe de l’opération est simple : si vous voyez des cigognes, il vous suffit de les compter et de noter le lieu et l’heure de votre observation. Étaient-elles posées ou en vol ? Dans ce cas, dans quelle direction volaient-elles ?

  L’intérêt d’une étude temporelle augmente d’autant que la période étudiée s’allonge. Voilà quatre ans que le GOR a lancé l’opération « Allô cigognes ». Les données seront bientôt en nombre suffisant pour permettre une étude statistique. Déjà, avec près de 1 000 cigognes signalées à chaque fois, on connaît mieux l’importance de cette migration, les passages préférentiels des oiseaux selon la météo, les différences entre la migration de printemps et celle d’automne. Vos observations sont donc attendues avec impatience. D’avance, merci pour votre collaboration.

GOR, 4, rue Béranger, 66000 Perpignan, téléphone 04.68.51.20.01 ; mail : gorsecretariat@wanadoo.fr

Quand la République fait son cirque!

Créé par le 18 juil 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Fêtes et animations

  Le mercredi 14 juillet, les Tordérencs, rejoints pour l’occasion par des Caixanencs, des Fourcatins et des Llauronencs, s’en sont donnés à coeur joie dans l’apprentissage des arts du cirque, grâce à Christelle et William de l’association L’Echappée Cirk.

  Petit aperçu de nos vedettes locales en images :

  margotfil.jpg laurefil.jpg corentinquilibre.jpg

clowns.jpg

lilasfil.jpg josette.jpg josjongle.jpg

    camillefil.jpg  mayfil.jpg  la.jpg

flixfil.jpg margotboule.jpg

  Puis on a pu applaudir le maire en personne dans un grand numéro de discours républicain et révolutionnaire :

discours.jpg

Merci à tous les participants!

Petit rappel des formalités en matière de construction

Créé par le 15 juil 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Infos pratiques

A)   Les constructions neuves :

Sans formalités : 

Sont dispensées de toute formalité préalable, sous réserve qu’elles soient situées en dehors des secteurs sauvegardés ou protégés, les « petites » constructions suivantes : 

constructions dont la surface et la hauteur sont respectivement inférieures à 2m2 et 12 m. 

- piscines dont la surface de bassin est inférieure ou égale à 10 m2

- châssis et serres dont la hauteur est inférieure à 1m80

- murs dont la hauteur est inférieure à 2 m, sauf s’il s’agit de murs de clôture soumis à déclaration préalable

- clôtures non soumises à déclaration préalable

Sont également dispensés de toute formalité préalable les murs de soutènement et infrastructures situés en dehors des secteurs sauvegardés, ainsi que les constructions temporaires pour une durée inférieure à trois mois (15 jours dans les secteurs sauvegardés ou protégés), sous réserve que les lieux soient remis dans leur état initial.

Soumises à déclaration préalable : 

Sont soumises à la formalité préalable, sous réserve qu’elles soient situées en dehors des secteurs sauvegardés ou protégés, les constructions suivantes : 

- constructions créant une surface de plancher supérieure à 2 m2 mais inférieure ou égale à 20 m2 

- constructions dont la hauteur est supérieure à 12 m et dont la surface de plancher est inférieure à 2 m2

- murs dont la hauteur est supérieure à 2 m  

- piscines dont la surface de bassin est inférieure ou égale à 100 m2 qui ne sont pas couvertes ou dont la couverture, fixe ou mobile, a une hauteur inférieure à 1m80

- châssis et serres dont la hauteur est comprise entre 1m80 et 4 m et dont la surface au sol ne dépasse pas 2 000 m2

Sont également soumises à la formalité préalable les constructions suivantes dès lors qu’elles sont situées dans des secteurs sauvegardés ou protégés :

- constructions dont la surface de plancher est inférieure à 20 m2, quelle soit leur hauteur, 

- murs, quelle que soit leur hauteur

- clôtures

Soumises à permis de construire 

A contrario, sont soumises à permis de construire toutes les autres constructions qui ne sont pas dispensées de formalités ou qui ne sont pas soumises à la déclaration préalable.  

B) Travaux sur constructions existantes

Soumis à permis de construire

Sont soumis à permis de construire les travaux suivants effectués sur des constructions existantes (dès lors qu’il ne s’agit pas de travaux d’entretien ou de réparations courants) : 

- travaux créant une surface de plancher supplémentaire de 20 m2 

- travaux modifiant la structure ou la façade d’un bâtiment quand ils s’accompagnent d’un changement de destination

- travaux à la fois modifiant le volume du bâtiment et créant ou agrandissant une ouverture sur un mur extérieur 

- travaux nécessaires à la réalisation d’une opération de restauration immobilière.

- travaux dans les secteurs sauvegardés portant sur des immeubles faisant l’objet de prescriptions spéciales (sauf s’il s’agit de simples travaux d’entretien et de réparations courants)

Soumis à déclaration préalable 

Sont soumis à la déclaration préalable les travaux suivants dès lors qu’ils n’entrent pas dans le champ du permis de construire :

- travaux de ravalement 

- travaux modifiant l’aspect extérieur d’un bâtiment

- travaux à l’intérieur des immeubles dans les secteurs sauvegardés

- travaux créant une surface supérieure à 2m2 mais inférieure à 20m2

- travaux transformant plus de 10 m2 de surface au sol en surface de plancher

1...109110111112113...123

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...