A retenir

Articles archivés

Prise en charge des personnes sans abri : ayez le réflexe 115

Créé par le 28 déc 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

La Préfecture communique :

Une grande vigilance doit être maintenue concernant les personnes marginalisées et isolées installées dans des abris de fortune. Les centres d’hébergement d’urgence sont mobilisés dans chaque arrondissement et un dispositif de transport de nuit est assuré par la Croix Rouge sur tout le département, tous les jours de la semaine, de 17h à 7h.
Ayez le réflexe d’appeler le 115 pour une demande d’hébergement ou de transport, le 15 en cas de détresse vitale.
+ d’infos sur les centres d’hébergement

Soleil d’hiver, marionnettes et autres délices!

Créé par le 20 déc 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Fêtes et animations

 C’est sous un magnifique soleil d’hiver que s’est déroulée la grande fête de Noël de Tordères dans l’enthousiasme général.

 Bien sûr, les cinquante enfants présents ont d’abord un peu tremblé pour le Père Noël, enlevé par le Père et la Mère Fouettard, mais bien vite libéré par Guignol et ses amis Palou et Tilou, grâce à l’aide active des petits et des grands spectateurs qui, pour le coup, se sont déchaînés! Après ce joli spectacle, la Cie des Montreurs de Merveilles a gentiment permis aux enfants de toucher les marionnettes et de visiter l’envers du décor. Merci à ces magiciens de nous avoir apporté autant de bonne humeur et d’émotions!

marionnettes.jpg 

 La salle polyvalente était, hélas, bien trop petite pour accueillir la centaine de personnes présentes qui se massaient comme elles pouvaient en attendant la venue du Père Noël. Notre ami a réussi l’exploit de se faufiler jusqu’au sapin tandis que les enfants, serrés comme des sardines, l’accueillaient chaleureusement en chantant à tue-tête. Le Père Noël, comme à son habitude, n’a oublié personne, des benjamins (Alizée, Titouan, Chloé, etc.) aux plus grands, il a distribué une multitude de gourmandises avant de repartir sous une pluie de baisers et d’au revoir.

distribution.jpg 

 Le goûter a pu alors commencer, avec le célèbre concours de gâteaux. Pendant quelques minutes, le suspens était à son comble et c’est finalement Florian qui a remporté le concours avec son délicieux Gâteau de Tordères (l’église, en pâte d’amande, y était même représentée!), devançant de quelques têtes à peine Sylvie et sa succulente Forêt Noire! C’est donc les mains collantes et avec de belles moustaches chocolatées que les accordéonistes du village (ils sont désormais trois) ont lancé un petit bal improvisé.

levainqueur.jpg 

 On a dansé la ronde et on a chanté jusque tard. Le Père Noël, Guignol, le petit loup et sa famille, étaient déjà repartis vers d’autres contrées. Nul doute qu’ici personne ne les oubliera!

Affluence record à la Bibli!

Créé par le 12 déc 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Bibliothèque, Fêtes et animations

jeanneetjuliettebibli.jpg 

Nous étions plus de trente-cinq (dont une quinzaine d’enfants et d’ados), bien serrés les uns contre les autres, pour fêter l’agrandissement de la Bibli de Tordères en partageant, pêle-mêle, lectures, discussions et douceurs chocolatées. Ce fut l’occasion de saluer les remarquables travaux accomplis par José et par une poignée de vaillants bénévoles : Dominique, Viviane, Caroline, Jean-Philippe et Mayé qui n’ont pas hésité à mettre la main à la pâte avec beaucoup d’enthousiasme, et Valérie qui a gentiment assuré l’intendance. C’est bon de vivre dans une village solidaire! Gageons que la Bibli, qui soufflera bientôt ses dix bougies, restera encore longtemps ce lieu privilégié de la rencontre et de la surprise.

La Bibli est ouverte chaque mercredi et samedi, de 15h à 17h. Plus de 4500 ouvrages à votre disposition. Délais de prêt très larges. Inscription gratuite.

bibli.jpg shamyllabibli.jpg

Marie Maffrand nommée Chevalier de la Légion d’Honneur

Créé par le 09 déc 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Economie locale et associations, Infos pratiques, Santé

C’est à Tordères, au sein de l’ESAT Le Mona qu’elle a largement contribué à créer, que Marie Maffrand, fondatrice et présidente de Sésame autisme Roussillon, a reçu la Légion d’Honneur des mains de Marcel Stanghellini, officier de la Légion d’honneur. Pour cette cérémonie, de nombreuses personnes étaient venues saluer son action. Etaient présents des membres du conseil d’administration de Sésame autisme, des parents d’autistes, de nombreux salariés de la structure, des élus du Conseil Général des Pyrénées-Orientales, des maires ( Tordères, Fourques, Corbère-le-Château) et des élus de Perpignan, des élus des Communautés de Communes des Aspres et de Roussillon Conflent, ainsi que des représentants de l’Etat, de la MDPH, de la direction de l’hôpital de Thuir, de l’UDAF 66, du PR Aussilloux, de l’Ordre national du mérite, etc.

«Il y a 30 ans, vous faisiez face à une situation à laquelle aucune maman n’est préparée. Vous avez refusé la fatalité et avez créé l’association Sésame autisme , un Esat, un foyer d’hébergement, un foyer médicalisé, vous avez aidé à la création de deux classes d’intégration scolaire (…) et vous avez encore de nombreux projets, précisait dans sa présentation le colonel Stanghellini. Il est bon de souligner le courage, l’abnégation, l’humanité et l’amour dont vous avez fait preuve, tout en traversant des moments de doute. (…) Vous êtes tout à fait dans l’esprit qui a conduit à la création de la Légion d’honneur», concluait-il.

Marie Maffrand a reçu cette distinction avec une grande émotion, avant de remercier tous ceux qui l’aident dans son combat quotidien car, comme elle le précise, «une Marie qui s’agite ne pourrait pas grand-chose si elle était seule».

 «Ce que j’apprécie dans Sésame, c’est cet échange : il faut s’ouvrir, toujours aller vers l’autre. L’écoute et le respect nous ont permis d’avancer. Tout ce que nous faisons, c’est pour nos enfants et surtout pour eux quand nous ne serons plus là».

Merci, Marie, pour votre pugnacité et votre engagement et bonne chance pour la suite!

Immatriculation des cyclomoteurs

Créé par le 07 déc 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

LA PREFECTURE COMMUNIQUE : 

Les cyclomoteurs d’occasion de moins de 50 cm3 qui ont été mis en circulation avant le 1er juillet 2004 doivent être immatriculés avant le 1er janvier 2011 pour être utilisés sur la voie publique. L’immatriculation n’est donc obligatoire que pour les cyclomoteurs d’occasion circulant sur la voie publique; celle-ci est possible tout au long de l’année 2011 au moment de leur utilisation sur la voie publique.

Depuis le 1er juillet 2004, les immatriculations des cyclomoteurs sont automatiques pour les nouveaux deux roues au moment de l’achat.

La date butoir du 31 décembre 2010, inscrite dans les textes, signifie qu’à compter du 1er janvier 2011, un usager qui voudrait circuler avec son cyclomoteur mis en circulation avant le 1er juillet 2004 sur les voies ouvertes à la circulation doit le faire immatriculer. Tous les cyclomoteurs anciens n’ont donc pas l’obligation d’être immatriculés au 31 décembre 2010, mais tous les usagers qui veulent circuler avec ces véhicules sur les voies ouvertes à la circulation à compter 1er janvier 2011 doivent faire immatriculer leur cyclomoteur au plus tard le 1er janvier 2011.

Le propriétaire d’un cyclomoteur qui ne circule pas sur la voie publique peut donc le faire immatriculer au-delà du 31 décembre 2010, au moment où il souhaite remettre son véhicule en circulation. La régularisation ultérieure de la situation administrative du véhicule est toujours possible.

Ce sera notamment le cas des usagers qui ne souhaiteront se déplacer avec leur cyclomoteur qu’à la fin de la période hivernale. Ils pourront faire immatriculer leur véhicule à ce moment là.

Il est rappelé que la détention d’un cyclomoteur non immatriculé ne constitue pas en soi une infraction. C’est le fait de circuler avec un cyclomoteur non immatriculé sur les voies ouvertes à la circulation qui est passible d’une amende (4ème classe, 750 euros).

Où peut-on immatriculer un cyclomoteur ?

Le propriétaire d’un cyclomoteur peut le faire immatriculer partout en France, auprès de la préfecture de son choix. Un certificat provisoire d’immatriculation (CPI) lui est délivré. Il est valable un mois et comporte son numéro SIV lui permettant de circuler immédiatement. Dans un délai d’un mois maximum, il recevra son certificat d’immatriculation à son domicile par envoi postal sécurisé. Ce numéro d’immatriculation est attribué pour toute la vie du cyclomoteur, comme c’est déjà le cas pour les autres véhicules. La délivrance du certifi cat d’immatriculation pour un cyclomoteur n’est assujettie à aucune taxe.

Pièces justificatives à fournir pour l’immatriculation

L’immatriculation des cyclomoteurs mis en circulation avant le 1er juillet 2004 requiert la production des pièces suivantes :

la demande de certificat d’immatriculation ;

les justificatifs d’identité et d’adresse ;

le justificatif de propriété (certificat de cession ou facture établie par le vendeur) ;

Si l’usager ne dispose pas du certificat de conformité original, il doit présenter en lieu et place, l’une des pièces suivantes :

le duplicata du certificat de conformité délivré par le constructeur ou son représentant en France.

la facture du véhicule sous réserve qu’elle comporte au moins le genre, la marque, le type et le numéro d’identification du véhicule ;

l’attestation d’assurance sous réserve qu’elle comporte au moins le genre, la marque, le type et le numéro d’identification du véhicule.

Afin de faciliter le traitement des demandes d’immatriculation en préfecture, les propriétaires de cyclomoteurs anciens sont invités, dans tous les cas, à se munir d’une attestation d’assurance du véhicule en cours de validité, complétée dans la mesure du possible de la présentation des attestations d’assurances des trois années précédentes. Une attestation sur l’honneur certifiant la propriété du cyclomoteur peut le cas échéant être demandée par la préfecture.

Consultez le site : www.interieur.gouv.fr

Les dangers des ondes électromagnétiques

Créé par le 06 déc 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Chaque projet d’implantation d’antenne relais dans le département déclenche les foudres des riverains. Et pour cause, les ondes émises par ce type de technologies font de plus en plus débat, notamment en ce qui concerne les risques sur la santé.

Mardi 7 décembre, à 20 h au centre socio-culturel de Saint-Jean-Pla-de-Corts, le professeur Pierre Le Ruz, président du   CRIIREM (Centre de recherche et d’information indépendant sur les rayonnements électromagnétiques) animera une conférence sur «les dangers des ondes type téléphonie mobile», organisée en partenariat avec les associations Coordination antennes 66Robin des toits 66 et Vallespir terres vivantes.

L’occasion de mieux connaître ces nouvelles technologies qui font désormais partie intégrante de notre quotidien. Entrée libre.

Conseil municipal, mardi 7 décembre

Créé par le 01 déc 2010 | Dans : A retenir, Equipe municipale et commissions

Le Conseil Municipal se réunira le mardi 07 décembre 2010 à 20h30, à la mairie. Nous vous rappelons qu’en vertu de l’article L. 2121-18 du Code Général des Collectivités Territoriales, les séances des conseils municipaux sont publiques. La salle des séances est donc ouverte à tous, sans restriction.

Ordre du jour :

1 – Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public Eau et Assainissement – Exercice 2009.

2 – Modification des statuts de la Communauté de Communes des Aspres : Action sociale – Acueil de Loisirs.

3 – Modification des statuts du SYDEL 66.

4 – Décision modificative budgétaire.

5 – Bon d’achat agent relevant du droit privé.

Questions diverses

Réunions d’information au sujet de l’organisation du territoire et de l’urbanisme

Créé par le 30 nov 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Infos pratiques

  Plusieurs réunions d’information vont avoir lieu au sujet du SCOT. L’état d’avancement du Schéma de Cohérence Territoriale vous sera alors présenté. Il s’agit d’un document d’urbanisme extrêmement important puisqu’il va fixer à l’échelle de toute la Plaine du Roussillon l’organisation du territoire et l’évolution des zones urbaines. C’est donc dans l’élaboration de ce document qu’une grande partie de l’avenir des Hautes Aspres, et de Tordères en particulier, va se jouer. Si nous ne sommes pas là pour entendre le diagnostic qui est fait, nous risquons de laisser l’avenir du village se jouer sans nous : nous sommes petits mais nous avons notre mot à dire !

Le PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable) est téléchargeable en cliquant sur le lien suivant : http://www.scot-roussillon.com/telecharger/padddebattu.pdf

CALENDRIER DES REUNIONS PUBLIQUES  (tout public)

- Vendredi 10 Décembre 2010 de 18h à 20h : Salle des Libertés (Rue Edmond Bartissol) à Perpignan.

- Mercredi 15 Décembre 2010 de 18h à 20h : Salle Riu (Parc de l’Hôtel de Ville) à Rivesaltes.

- Jeudi 16 Décembre 2010 de 18h à 20h : Salle polyvalente La Catalane à Ille Sur Têt.

- Mercredi 22 Décembre 2010 de 18h à 20h : Espace Gavroche (13 Bd Voltaire) à Elne.

Vivre avec le SIDA

Créé par le 28 nov 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

L’association AIDES et l’hôpital de Perpignan organisent une soirée débat/théâtre/exposition gratuite et ouverte à tous, Vivre avec le VIH et le SIDA dans les Pyrénées-Orientales, regards croisés, le mercredi 1er décembre, à 18h30, au Couvent des Minimes (rue François-Rabelais, Perpignan).

Les personnes qui se sentent concernées par la question du VIH/SIDA pourront échanger leurs questions et leurs points de vue autour des problématiques que rencontrent les personnes séropositives. Ce débat sera introduit par une représentation théâtrale, jouée par la troupe des Com’Aidiens, pièce construite à partir du vécu des personnes accueillies à AIDES, pointant les difficultés qui restent souvent à l’état de «maux» passés sous silence. Le reportage photographique de Virginie de Galzain, exposé le soir du débat, donne aussi à entrevoir la vie avec le virus aujourd’hui en France.

Cambriolages en série

Créé par le 22 nov 2010 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Infos pratiques

Les Aspres ont connu hier une série de cambriolages dont un a été commis dans une maison de Tordères, en soirée, pendant une courte absence des propriétaires. Nous appelons donc les habitants, notamment les plus isolés et les plus fragiles, à accroître leur vigilance.

1...115116117118119...131

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...