A retenir

Articles archivés

Mesures de restriction d’utilisation de l’eau

Créé par le 04 oct 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Compte tenu de la pluviométrie toujours aussi insuffisante, les mesures de  restriction en vigueur sont prolongées jusqu’au 31 octobre.

Ainsi, restent interdits :

- Le prélèvement de l’eau pour le remplissage des piscines privées à usage unifamilial, exception faite de la première mise en eau après construction du bassin. Cela ne concerne pas les appoints en eau nécessaires au cours de la saison quelle que soit la ressource mobilisée.

- Le lavage des véhicules hors des stations professionnelles sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire et pour les organes liés à la sécurité.

- Le fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert.

- Le nettoyage des terrasses et des façades ne faisant pas l’objet de travaux.

- Le lavage des voiries sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques.

- L’arrosage des pelouses, des ronds-points, des espaces verts publics et privés et des jardins d’agrément à l’exception des jeunes plants de moins de trois ans sur demande expresse de dérogation.

- L’arrosage des espaces sportifs de toute nature et des terrains de golf à l’exception des « greens et départs » et des terrains de sport (limités strictement aux aires de jeu des terrains principaux) dont l’arrosage est autorisé sur une plage de 4h et toutefois interdit de 6h à 20h.

- L’arrosage des jardins potagers de 8h à 20h.

- Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel.

- L’usage des douches de plage.

Les usages industriels ainsi que les conditions d’intervention des gestionnaires sur les réseaux et ouvrages d’eau potable et d’eaux usées sont également encadrés.

Ces mesures ne s’appliquent pas aux usages satisfaits à partir de l’eau issue des rivières et des canaux.

Des campagnes de contrôle du respect de ces mesures sont régulièrement conduites par les services de l’État.

Les communes concernées par ces restrictions d’usage sont : Le Barcarès, Sainte-Marie, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Torreilles, Bages, Banyuls-dels-Aspres, Brouilla, Cabestany, Caixas, Calmeilles, Canohès, Corneilla-del-Vercol, Elne, Fourques, Llauro, Llupia, Montauriol, Montescot, Oms, Ortaffa, Passa, Pollestres, Ponteilla, Sainte-Colombe-de-la-Commanderie, Saint-Jean-Lasseille, Saleilles, Terrats, Théza, Tordères, Tresserre, Trouillas, Villemolaque, Villeneuve-de-la-Raho, Vivès.

Les modalités de mise en oeuvre de toutes ces mesures ainsi que la liste des communes concernées sont précisées dans l’arrêté préfectoral consultable sur le site internet des services de l’État dans les Pyrénées-Orientales à l’adresse suivante : http ://www.pyreneesorientales.gouv.fr/Politiquespubliques/Environnement-eau-risques-naturelsettechnologiques/Eau-et-Peche/Dernieres-
Actualites/Restrictions-de-l-usage-de-l-eau

Au-delà de ces mesures, les utilisateurs sont tous appelés à adopter un comportement responsable en matière d’utilisation de l’eau notamment sur le sud du département où le bassin-versant du Tech et des fleuves côtiers des Albères fait l’objet d’une vigilance accrue.

Si l’évolution de la situation, qui fait l’objet d’un suivi régulier, le justifiait, des mesures complémentaires pourraient être mises en place.

Campagne pour l’interdiction définitive de tous les pesticides de synthèse

Créé par le 02 oct 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Fabrice Nicolino, journaliste, et François Veillerette, association nationale « Générations futures, ont lancé avec 100 personnes, une campagne nationale : « Nous voulons des coquelicots », fleur symbolique de la biodiversité.

Les 100 premiers signataires de l’appel ont été rejoints par plus de 200 000 personnes… Ils demandent une interdiction rapide et définitive de tous les pesticides de synthèse et comptent sur l’appui de nombreux citoyens français.

La campagne doit durer deux ans. Chaque premier vendredi du mois tous les signataires se retrouveront devant la mairie de leur ville ou de leur village, de plus en plus nombreux pour marquer leur détermination.

À Perpignan, le rendez-vous est fixé au vendredi 5 octobre, à 18h30, devant la mairie, si possible avec des coquelicots en papier, carton ou tissu, tout comme au Soler, et à Argelès, devant l’espace Liberté.

”Infos sur : nousvoulonsdescoquelicots.org

coquelicots_2.001

Accompagner les personnes en fin de vie

Créé par le 01 oct 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

L’association L’Olivier est présente dans diverses institutions et à domicile où des bénévoles accompagnent des personnes en fin de vie.

Pour former des futurs accompagnants bénévoles, l’association organise une session accessible aussi aux professionnels de la santé, de janvier à juin prochains.

Les personnes intéressées doivent adresser une lettre de motivation avant le 30 novembre à ASP L’Olivier, 3 rue Déodat-de-Séverac à Perpignan.

Contact : 04.68.85.43.04 ou asppo@wanadoo.fr.

Publication gênante sur les réseaux sociaux : signalez pour que ce soit supprimé

Créé par le 29 sept 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

Sur les réseaux sociaux, vous pouvez être confronté à la diffusion d’informations personnelles publiée par d’autres internautes. Voici quelques liens utiles pour demander rapidement l’effacement de ces contenus.

Toutes les infos sur : https://www.cnil.fr/…/publication-genante-sur-les-reseaux-s…

Aide aux frais de garde d’enfant

Créé par le 28 sept 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

Le plafond du complément libre choix du mode de garde (CMG), allocation versée aux parents qui recourent à un mode d’accueil individuel pour la garde de leur enfant de moins de six ans, sera revalorisé de 30% à partir 1er octobre pour les familles monoparentales.
Cette mesure permettra à tous les parents qui élèvent seuls un ou plusieurs enfants en bas âge d’être mieux aidés financièrement lorsqu’ils recourent à un assistant maternel, une garde à domicile ou une micro-crèche. Selon les configurations familiales, le nombre d’heures de garde et le montant des revenus de la famille, l’aide mensuelle pourra augmenter jusqu’à 250 euros par mois.

Les dangers des piles boutons pour les enfants

Créé par le 27 sept 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Suite au décès d’un enfant de deux ans, trois semaines après avoir ingéré une pile bouton, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (Anses) et la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) soulignent les risques liés à la présence de ces piles dans de nombreux jouets (notamment dans les télécommandes) et insistent sur les mesures de prévention à adopter par tous les parents.
L’ANSES rappelle que des accidents graves, parfois mortels, liés à l’ingestion de ces piles par de jeunes enfants sont régulièrement signalés par les centres antipoison (chaque année en France, plus de 1 200 visites aux urgences sont liées à l’ingestion de piles boutons et concernent très majoritairement les 0-5 ans).
Une pile avalée peut entraîner très rapidement la formation de lésions potentiellement mortelles. En deux heures, ce genre de pile peut être à l’origine de symptômes sévères (douleurs abdominales, vomissements, salivation excessive) pouvant aller jusqu’à la perforation. Les piles au lithium d’un diamètre supérieur ou égal à 2 cm sont les plus dangereuses. En effet, lorsque les piles boutons entrent en contact avec la salive et les tissus, il se forme une solution alcaline riche en hydroxyde, qui engendre des lésions au niveau des tissus. En outre, l’introduction d’une pile bouton dans l’oreille ou le nez peut également entraîner de sérieux problèmes.
Par conséquent, les parents doivent être vigilants. Afin d’éviter toute ingestion, il convient de respecter les consignes suivantes :

– conservez les piles bouton hors de portée des enfants (y compris les piles usagées);

– vérifiez que le compartiment à piles est bien sécurisé et ne peut pas être ouvert. Dans le cas contraire, ne pas laisser l’objet contenant les piles bouton à disposition d’un enfant ;

– privilégiez l’achat d’appareils dont le compartiment à piles est sécurisé (présence d’une vis ou nécessité d’accomplir deux manœuvres indépendantes pour l’ouvrir) ;

– en cas d’ingestion, même supposée, d’une pile bouton, contacter immédiatement un centre antipoison ou le 15 en indiquant explicitement à votre interlocuteur qu’il s’agit de l’ingestion d’une pile bouton. Chaque minute compte !

Une étude parue dans la revue The Laryngoscope et rapportée par le Quotidien du médecin recommande « aux parents de donner précocement et régulièrement du miel à l’enfant jusqu’à sa prise en charge à l’hôpital » (l’ingestion de miel semble réduire la sévérité des lésions).

En cas de problème, pour trouver le contact du centre anti-poison le plus proche de chez vous, cliquez ici.

Bébé danger

Rando pour tous

Créé par le 26 sept 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Pour partager un beau moment en montagne en aidant ou en accompagnant une personne en situation de handicap, participez à la prochaine «Rando pour tous» qui se déroulera le samedi 6 octobre du côté de Maureillas-Las-Illas.

Randonnée à la journée, de difficulté moyenne.

Contact : Laurent Besnard, association Nataph au 06.33.38.12.36 ou laurent.nataph@gmail.com et www.randohandicap.fr/facebook.com/nataph66.

Atelier de théâtre pour les enfants et les ados

Créé par le 25 sept 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

L’association Le tout petit théâtre propose des ateliers théâtre pour filles et  garçons, âgés de 5 à 15 ans, tous les mercredis (horaires selon l’âge). Un premier atelier d’essai gratuit est organisé le mercredi 3 octobre, à la salle de l’Union (2ème étage) de Céret.

Le collectif organise également pendant les vacances scolaires, du lundi 22 au vendredi 26 octobre, un stage, toujours à la salle de l’Union.

”Renseignement auprès de Chantal Le Gall au 06.50.21.69.00.

La Cie Pa d’Ocell en représentation à Tordères

Créé par le 24 sept 2018 | Dans : A retenir, Fêtes et animations, Histoire

Le SAMEDI 6 OCTOBRE, à 20h30, à l’église de Tordères, ne manquez pas « FRONTIERE(S) », contes et chants des Pyrénées et d’ailleurs, par la CIE PA D’OCELL*.
Issu de la rencontre entre le conteur Jordi Mach et le chanteur-guitariste Nicolas Maeso, « Frontière(s) » entremêle le conte, la musique et le chant traditionnels, et aborde de façon profonde et sensible les barrières culturelles, religieuses, sociales ou politiques qui ont divisé les Pyrénées à travers le temps. C’est un hymne à la liberté des femmes et des hommes qui n’ont pas hésité à faire un pas de plus pour traverser, dépasser et sublimer ces frontières. D’Héraklès aux contrebandiers du XXème siècle, une lignée se dessine, une voie fragile s’ouvre vers l’ailleurs.
Petits Poucet rêveurs, mettez donc vos godillots et vos petites laines et n’hésitez pas à suivre Pa d’Ocell dans leur périple sur des sentiers tantôt doux et joyeux, tantôt sombres et menaçants, qui vous conduiront par-delà les frontières, dans des contrées inexplorées.
A partir de 8 ans. Durée 1h30 environ.
Participation libre.

* Le pa d’ocell, c’est ce pain retrouvé au fond du sac à dos, après une belle journée en montagne, que l’on offre à ceux qui ne sont pas venus. Imprégné des saveurs du chemin, chargé d’aventures et de mystère, il a le goût du partage, et raconte ce que les mots ne peuvent dire.

Pa d'Ocell

Bal trad et stage de danses traditionnelles à Fourques

Créé par le 23 sept 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Fêtes et animations

Les samedi 20 et dimanche 21 octobre, au Foyer Rural de Fourques, auront lieu un bal trad et un stage de danse traditionnelle, le branle de la Vallée d’Ossau, avec Pierre Corbefin et Philippe Marsac.

Ces deux musiciens mènent conjointement une expérience d’enseignement qui mêle la danse et le chant à danser de Gascogne, et qui trouve son prolongement naturel dans l’animation des bals gascons chantés.

Pierre Corbefin prendra sa retraite en janvier 2019, après pas loin de cinquante de transmission des danses et chants de Gascogne !

C’est la dernière occasion de voir ce fabuleux duo à Fourques, maître du duo chanté, unissant la voix au geste et au pas, dans la plus belle des traditions. Une expérience et une rencontre à ne pas manquer !

Renseignements au 06.31.68.42.62 ou à asso.dansixmois@gmail.com

Stage danse trad

12345...131

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...