Affaires sociales

Articles archivés

Plateforme téléphonique locale dédiée aux problématiques d’addictions et au confinement

Créé par le 01 avr 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

En ces temps de confinement, les problématiques d’addictions (tabac, alcool, cannabis, écrans, substances psychoactives prescrites ou non, accès aux traitements, etc.) se posent de façon accrue.

Les acteurs Addictologie du 66 (Unité Addictologie du CH de Perpignan, CSAPA Aline Vinot du Centre Hospitalier de Thuir, CAARUD, ASCODE de l’Association Joseph Sauvy) mettent en place à compter de ce mercredi 1er avril, une plateforme téléphonique locale et mutualisée visant à assurer écoute, conseils, soutien et le cas échéant propositions de prise en charge.

- Un numéro d’appel unique 04.68.61.61.33.
– Accessible du lundi au vendredi (sauf jours fériés) de 13h à 17h, le temps de l’épidémie Covid-19.
– Animé par des professionnels (IDE, psychologues, travailleurs sociaux des structures Addictologie).

Fil d’infos sur vos solidarités : https://bit.ly/3bERjV4

Covid-19 : Ouverture de la plateforme solidaires-handicaps.fr

Créé par le 31 mar 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

La plateforme en ligne solidaires-handicaps.fr, lancée aujourd’hui, facilite la mise en relation entre les personnes handicapées, leurs aidants, les professionnels et les dispositifs d’accompagnement et d’appui qui leur sont destinés. Une initiative du Conseil national consultatif des personnes handicapées et de la Fédération des Centres Régionaux d’Études d’Actions et d’Informations (ANCREAI), sous l’égide du Secrétariat d’Etat chargé des Personnes handicapées et avec l’appui du Secrétariat général du Comité interministériel du handicap (SG CIH).

Face à la crise sanitaire sans précédent que traverse la Nation, de nombreuses initiatives et dispositifs solidaires, privés, associatifs, publics, émergent sur les territoires. Nombre d’entre eux concernent les personnes en situation de handicap, leurs aidants et leurs soignants, perpétuant une solidarité forte qui marque ce champ depuis de nombreuses décennies. Ces initiatives viennent en soutien de l’action des professionnels des structures sociales et médico-sociales déjà en première ligne depuis le début de la crise.

La plateforme solidaires-handicaps.fr, en recensant l’ensemble de ces initiatives sur les territoires, et en facilitant leur mise en relation avec les publics, permettra :

- aux personnes en situation de handicap, à leurs aidants et aux professionnels, de trouver des solutions à proximité de chez eux. Par exemple : Je suis seul(e) avec mon proche en situation de handicap, j’ai besoin de quelqu’un pour m’aider à faire mes courses, aller chercher mes médicaments à la pharmacie.
– aux structures et organismes de proposer leurs services. Par exemple : fournir aux aidants un coaching à distance pour les aider à gérer la période de confinement avec leur proche en situation de handicap.
– aux volontaires de proposer une aide bénévole (ouverture prochaine de cette fonctionnalité). Par exemple : je suis psychologue, je veux apporter mon aide à distance.

Vous ne trouvez pas immédiatement de réponse à votre demande ? Un système d’alerte vous prévient en temps réel lorsqu’une solution peut vous être apportée.

La plateforme est accessible et gratuite. Elle possède également d’une base de ressources avec de la documentation, des tutos, les numéros utiles.

Elle est destinée à s’enrichir au fil de l’eau de toutes les initiatives déclarées. Pour référencer une initiative de solidarité, il suffit de remplir le formulaire suivant : https://www.solidaires-handicaps.fr/action/new/perimetre

Covid-19 : Les locations de gîtes sont strictement interdites dans la période de confinement

Créé par le 30 mar 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

La Préfecture des Pyrénées-Orientales rappelle que la location de gîtes est strictement encadrée pendant la période de confinement.

Les locations de gîtes par des propriétaires publics ou privés qui interviendraient dans la période de confinement sont strictement interdites dès lors que le gîte ne constitue pas un domicile régulier pour le locataire.

En cas de non respect de cette condition, les propriétaires comme les locataires seront verbalisés par les forces de l’ordre.

Il en est appelé à la responsabilité de chacun pour que les mesures de confinement soient strictement respectées, afin de limiter la propagation du coronavirus.

Sauvez des vies, restez chez vous !

Le Dr Neuvillers, médecin de Fourques, en arrêt maladie sera remplacée à partir de cette semaine

Créé par le 29 mar 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Le Dr Neuvillers, médecin à Fourques communique :

Ayant dû arrêter brutalement mon activité pour raison de santé la semaine dernière, je vous informe que je serai remplacée la semaine prochaine. Vous pourrez à nouveau prendre rendez-vous au 04.68.38.86.51.

Les prises de rendez-vous par internet, de même que les consultations sans rendez-vous sont toujours suspendues en raison de l’épidémie, en vous remerciant de votre compréhension.

Mobilisation des professionnels contre les violences intrafamiliales

Créé par le 29 mar 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Le gouvernement est pleinement mobilisé contre les violences intrafamiliales.

Mobilisation des professionnels qui permet au 119, numéro d’appel pour l’enfance en danger, de continuer à être joignable 24h/24h et 7 jours/7 en priorisant les appels d’enfants.
Les associations de protection de l’enfance restent également plus que jamais à l’écoute pour fournir des conseils ou des orientations vers des services compétents notamment :

La Voix de l’Enfant : 01.56.96.03.00.

L’enfant Bleu – Enfants maltraités : 01.56.56.62.62.

Colosse aux pieds d’argile : 07.50.85.47.10.

Stop maltraitance/Enfance et Partage : 0.800.05.1234.

Enfin face au risque de burn out parental notamment lorsqu’un enfant ou un bébé ne cesse de pleurer, des conseils existent :
– Rompre l’isolement : joindre un proche ou quelqu’un de confiance au téléphone
– Atténuer le sentiment de persécution par le bruit des pleurs : allumer la radio ou la télévision
– Consulter le « guide des parents confinés : 50 astuces de pro » publié par le secrétariat d’Etat chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes, disponible sur https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/…/guide-des-pare…/
– Laisser l’enfant en sécurité dans son lit quitte à le laisser pleurer
- Demander de l’aide par tous les moyens, y compris en contactant son médecin traitant, son pédiatre ou en appelant le 15.

Violences conjugales : tableau des permanences précisant les modalités d’accueil par les partenaires locaux

Créé par le 29 mar 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Le Gouvernement est pleinement mobilisé contre les violences conjugales et intrafamiliales.
Il est constaté une baisse drastique des appels aux numéros et plateformes dédiées aux femmes victimes de violences conjugales.
Les associations locales et les dispositifs nationaux restent mobilisables et pleinement opérationnels :

- le traitement des affaires de violences conjugales continue d’être assuré par les juridictions ;

- la demande a été faite aux forces de l’ordre de rester pleinement mobilisées dans leur combat contre les violences intrafamiliales ;

- pour tout cas de danger grave et immédiat, avec nécessité d’une intervention sur place, il convient de contacter les services de première urgence (17) ;

- si vous êtes victime et ne pouvez vous rendre en gendarmerie ou commissariat, le réseau des pharmaciens est également mobilisé ;

- le 3919 et la plateforme de signalement des violences sexuelles et sexistes mise en place par le ministère de l’Intérieur www.arretonslesviolences.gouv.fr pour signaler des violences et pouvoir bénéficier d’assistance et de conseils sont disponibles.

violences-conjugales1

Recommandations de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Créé par le 28 mar 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Santé

Quelles précautions prendre après avoir fait ses courses ? Faut-il cuire ses aliments pour détruire le virus ? Peut-on manger ses fruits et légumes crus tels quels ? L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a examiné, sur la base des données scientifiques disponibles, les possibilités de transmission de la maladie Covid-19 par les aliments. Voici ses réponses aux questions les plus fréquentes.

Les animaux d’élevage peuvent-ils tomber malade et nous contaminer ?

Il n’existe aucune preuve que les animaux d’élevage et les aliments qui en sont issus jouent un rôle dans la propagation du virus à l’origine du Covid-19. L’éventuelle transmission par un aliment ne peut donc être due qu’à la contamination de cet aliment par un malade ou une personne infectée par le virus, en le manipulant avec des mains souillées, ou en l’exposant à des gouttelettes infectieuses lors de toux et d’éternuements.

Manger un aliment contaminé peut-il nous rendre malade ?

Aujourd’hui, aucune donnée scientifique ne laisse penser que le virus peut nous contaminer par voie digestive. Toutefois la possibilité d’infecter les voies respiratoires lors de la mastication d’un aliment contaminé ne peut pas être totalement exclue. Si vous êtes malade, vous devez absolument éviter de manipuler des aliments et de cuisiner pour les autres.

Comment supprimer le virus sur les fruits et légumes ?

Après un achat, avant de les consommer ou de les cuisiner, il faut bien laver ses fruits et légumes. L’eau claire suffit, n’utilisez surtout pas de désinfectant ou de détergent comme l’eau de javel, vous risqueriez une intoxication s’il était mal rincé. L’utilisation du vinaigre blanc pour rincer ses fruits et légumes n’est pas nécessaire. Après lavage à l’eau claire, essuyer les aliments avec un essuie-tout à usage unique aide à éliminer d’éventuelles particules virales. Ces gestes sont particulièrement importants lorsque les fruits et légumes sont mangés crus.

Peut-on manger ses fruits et légumes crus tels quels ? Faut-il les cuire ?

Comme cela a été dit dans la question précédente, il est important de laver ses fruits et légumes à l’eau claire. Vous pouvez également les peler comme pour les pommes ou les poires.

Pour les légumes, il faut savoir qu’il suffit d’une cuisson à 63°C – c’est-à-dire à feu moyen – pendant 4 minutes pour détruire le virus potentiellement présent. Rien ne sert de « sur-cuire » ses aliments donc, sauf si la recette ou vos goûts personnels l’exigent… ! Pour les crudités, un lavage à l’eau claire suffit à diminuer le risque de transmission par contamination croisée – à savoir risque de transmission du virus par les mains.

Ces règles d’hygiène concernent également les emballages ?

Les emballages peuvent avoir été contaminés par des mains souillés. Même si le virus causant la maladie ne peut survivre plus de 3 heures à l’air libre, nettoyer ses emballages reste cependant une précaution supplémentaire. Il faut les nettoyer avec un chiffon ou un essuie-tout à usage unique humide. Ce n’est pas nécessaire d’utiliser de l’eau de javel. Pour les aliments qui se conservent au réfrigérateur, dès lors que cela est possible, il faut retirer les emballages avant de les ranger. Bien entendu, il faut se nettoyer les mains soigneusement avant et après la manipulation de ces emballages.

Le vinaigre blanc est-il efficace pour nettoyer les emballages ?

Il est efficace pour tuer les bactéries mais probablement moins pour les virus. Les études ont montré que pour se débarrasser de virus plus résistants, le vinaigre blanc était inefficace.

Quelles précautions prendre en rentrant de mes courses ?

Il faut tout d’abord se laver les mains. On peut laisser reposer ses courses deux ou trois heures après les avoir ramenées à la maison lorsqu’il ne s’agit pas de produits frais. Pour les emballages des produits qui doivent aller au réfrigérateur, comme le lait ou les yaourts, il faut retirer le suremballage et nettoyer les produits avec un papier essuie-tout humide avant de les ranger. Pensez à vous laver les mains à nouveau juste après.

Est-il préférable de chauffer son pain ?

Le pain est cuit à haute température lors de sa préparation, ce qui élimine toute trace de virus. Lorsque les règles d’hygiène sont respectées dans la boulangerie (lavage de main régulier et/ou port de gants pour servir, utilisation d’un sac pour ranger le pain…), il n’y a pas de risque de transmission du virus. Chauffer son pain n’est pas nécessaire si toutes les précautions d’hygiène ont été respectées.

Peut-on contracter le Covid-19 au contact de surfaces contaminées ?

Certaines études réalisées dans des conditions très éloignées de celle de la maison, ont démontré que le virus reste plus ou moins longtemps actif sur des surfaces inertes. Il survit jusqu’à 72 heures sur le plastique et l’acier inoxydable. Il reste détectable pendant 24 heures sur du carton dans ces mêmes conditions expérimentales. Le risque de toucher le virus, en manipulant des objets ayant été contaminés par une personne porteuse, n’est donc théoriquement pas exclu mais il est faible. C’est pour cela qu’il est important de respecter certaines règles : ne pas se toucher le visage durant ses achats, se laver les mains lorsque l’on rentre chez soi et essuyer les emballages avec un essuie-tout humide.

Comment nettoyer des surfaces potentiellement contaminées ?

Afin de nettoyer des surfaces potentiellement contaminées, il faut utiliser des produits ménagers permettant d’effacer toute trace du virus. Vous pouvez utiliser par exemple l’alcool à 70°C qui est très efficace, pour désinfecter les poignées de porte, les claviers d’ordinateur ou de tablette. Si vous utilisez de l’eau de javel, utiliser ce produit avec précaution car il fortement oxydant et caustique pour la peau, les muqueuses et les matériaux.

Le téléphone, en contact direct avec les mains et le visage, peut donc être un vecteur important de transmission du virus. Vous pouvez utiliser des lingettes désinfectantes ou de l’essuie-tout imbibé d’alcool ménager pour désinfecter l’écran du smartphone.

Ecoute et livraison solidaire de la Croix Rouge

Créé par le 28 mar 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Vous êtes seul-e et confiné-e?
Votre état ne vous permet pas d’aller acheter les produits alimentaires ou d’hygiène dont vous avez besoin?
La situation actuelle vous inquiète et vous voulez en parler?
Les volontaires de la Croix-Rouge française sont là pour vous : 09.70.28.30.00.

L’Union Nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques reste à votre écoute

Créé par le 28 mar 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Pendant la pandémie de Covid-19, la ligne d’écoute de l’Unafam, est maintenue au 01.42.63.03.03.
Il s’agit d’un service d’écoute anonyme et gratuit, assuré par des psychologues  cliniciens pour créer un espace de confiance avec les familles et amis de personnes malades et handicapées.

Unafam

Covid-19 : Attention aux arnaques !

Créé par le 28 mar 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

En ces temps de crise sanitaire, il existe malheureusement des individus peu scrupuleux qui profitent des circonstances pour se livrer à des actes aussi innommables que répréhensibles.

Un, voire plusieurs individus, n’hésitent pas à se présenter devant le domicile de personnes âgées et à déclarer qu’ils sont chargés de recueillir des fonds pour venir en aide aux personnels soignants. Aucune opération de ce type n’est organisée de cette manière !

Deux cas ont été signalés tout récemment sur Le Barcarès.

La vigilance est plus que jamais de mise et nous vous invitons :

- à relayer ce post auprès des personnes âgées de votre voisinage qui n’ont pas nécessairement l’accès aux réseaux sociaux.

- à signaler tout agissement de cette nature en composant immédiatement le 17.

12345...130

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...