Carnet de deuil

Articles archivés

Notre doyenne Angèle Noé, née Marie-Ange Serra, nous a quittés

Créé par le 08 juil 2020 | Dans : Carnet de deuil

Au cours de la nuit du mercredi 8 juillet, la doyenne de Tordères, Angèle Noé, née Marie-Ange Serra, nous a quittés,à l’âge de 94 ans.

Elle laisse dans la peine son fils Michel, sa belle-fille Colette, ainsi que leurs enfants et petits-enfants.

Nous garderons toujours au coeur cette femme formidable dont la gentillesse et la bonté n’avaient d’égales que sa sagesse et sa générosité. Elle était une mine de savoir et n’aimait rien tant que partager ses connaissances, tant de l’histoire locale que de la botanique et du jardin.

Elle était la veuve de Joseph Noé, maire de Tordères de 1959 à 1990, qu’elle avait épousé en 1958. Pour lui, elle avait quitté son cher village de Fillols et était devenue une des figures majeures de notre commune dont elle était la mémoire vivante.

En ces heures douloureuses, le conseil municipal et le personnel communal se joignent aux adjoints et au maire pour adresser leurs plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Un cahier de condoléances est à la disposition de chacun devant la mairie.

Les obsèques religieuses auront lieu le vendredi 10 juillet, à 15h, en l’église de Fourques, et seront suivies de l’inhumation au cimetière de Fourques où elle reposera aux côtés de son époux.

Remerciements de la famille Bassail

Créé par le 12 fév 2020 | Dans : Carnet de deuil

La famille Bassail, très touchée par les marques de sympathie témoignées lors du décès de leur très regretté Aimé, remercie chaleureusement tous ceux qui se sont associés à sa peine.

Aimé Bassail s’en est allé

Créé par le 03 fév 2020 | Dans : Carnet de deuil

   Ce dimanche 2 février 2020, Aimé Bassail nous a quittés, bien trop tôt, à l’âge de 39 ans à peine, après un dur combat contre la maladie. Il laisse dans la peine ses deux filles, Océane et Ophélie, son épouse, Aurore Bassail, ses parents, Thérèse et André Bassail, et sa soeur, Marjorie Bassail.

  En ces heures douloureuses, le conseil municipal et le personnel communal se joignent aux adjoints et au maire pour adresser leurs plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

  Un cahier de condoléances est à la disposition de chacun devant la mairie.

  Les obsèques religieuses auront lieu le vendredi 7 février, à 10h, en l’église de Pia.

   Celles et ceux qui souhaitent s’associer à la gerbe des habitants et des parents d’élèves peuvent s’inscrire en mairie.

Aimé

Jean-Mathieu Michel, maire de Signes, mort dans l’exercice de sa fonction

Créé par le 05 août 2019 | Dans : Carnet de deuil

C’est avec une profonde tristesse et une grande consternation que le maire, les adjoints et le conseil municipal de Tordères ont appris le décès tragique de Jean-Mathieu Michel, maire de Signes, dans le Var, mort dans l’accomplissement de son mandat, après avoir été renversé par un fourgon dont il avait surpris les passagers en flagrant délit de dépôt sauvage et après les avoir sommés de récupérer les gravats au sol.

Jean-Mathieu Michel était maire de Signes depuis 1983. Homme de tempérament, de courage, respecté et apprécié de tous ses concitoyens et de tous les élus du Département, c’était un grand défenseur de l’idéal républicain. Il exerçait son mandat avec toute l’énergie et l’engagement que l’on peut consacrer à sa commune lorsque l’on a choisi de servir la cause publique, lorsqu’on a fait le choix de s’investir au service de sa ville ou de son village. Bien souvent, le travail quotidien des maires est méconnu. Sans cesse au plus près du terrain, à l’écoute des habitants, les maires sont des passionnés de leurs territoires. Il est inadmissible que l’un d’entre eux meurt dans l’exercice de ses fonctions, par amour de sa commune et du service public, par amour de la République. 

L’ensemble du conseil municipal présente ses plus sincères condoléances à  sa famille, ses proches, ainsi qu’aux habitants de la commune de Signes.

En hommage à Jean-Mathieu Michel, le drapeau a été mis en berne.

01MICHEL

Laurence Carrère nous a quittés

Créé par le 30 mai 2019 | Dans : Carnet de deuil

Les membres de la Chorale Populaire de Tordères et son chef de choeur, Virgile Goller, ont l’immense tristesse de vous annoncer la disparition de Laurence Carrère, choriste du pupitre des alti, brusquement emportée à l’âge de 53 ans. Chacun se joint à la peine de sa famille et de ses proches.

C’est une belle personne qui nous quitte, une altruiste pleine de douceur et de gentillesse, dont la gaieté et la voix lumineuse vont nous manquer cruellement.

La cérémonie religieuse aura lieu le mardi 4 juin 2019, à 11h, en l’église de Passa.

Laurence repose à la chambre funéraire Maison Fenoy à Saint-Estève.

Laurence

Adrien Mollon nous a quittés

Créé par le 20 août 2018 | Dans : Carnet de deuil

Le maire, ses adjoints, l’ensemble du conseil municipal et du personnel communal ont la tristesse de faire part du décès de Monsieur Adrien Mollon, emporté à l’âge de 77 ans, ce dimanche 19 août. Chacun se joint à la peine de son épouse, Julienne Mollon (née Siné), de son fils, Patrick, et de ses petits-enfants.
Ses obsèques auront lieu le jeudi 23 août, à 11h, au cimetière du Centre Aéré de Beaucaire (30), suivies de la crémation au crématorium du Gard, à Nîmes.
Les visites se font à la chambre funéraire « Magali » au 86, allée des Centurions à Beaucaire. Condoléances sur registres.

Remerciements

Créé par le 05 juil 2018 | Dans : Carnet de deuil

Josie et Bruno MARTIN
ainsi que leur fille, Charlotte,
leur fils Christophe, leur belle-fille, Linda, et leurs petites-filles, Pauline et Chloé,
très touchés des marques de sympathie témoignées par les habitants de Tordères lors du décès de Louis MARTIN
tiennent à exprimer leurs plus vifs remerciements à tous ceux qui se sont associés à leur deuil.

Louis Martin nous a quittés

Créé par le 30 juin 2018 | Dans : Carnet de deuil

Louis Martin, père de Bruno Martin, beau-père de Josie Martin, grand-père de Charlotte et Christophe, arrière-grand-père de Pauline et Chloé, est décédé, hier matin, vendredi 29 juin, au domicile de ses enfants, à Tordères, à l’âge de 93 ans.

Ce grand lecteur, fidèle de la bibliothèque de Tordères, était un féru d’Histoire et se passionnait particulièrement pour la Seconde Guerre Mondiale et la Résistance dont il fut l’un des acteurs puisqu’il était issu de la grande Armée des Ombres qui participa activement à la Libération de la France.

Enrôlé de force au Service du Travail Obligatoire, alors qu’il n’avait pas vingt ans, afin d’édifier le Mur de l’Atlantique le long des côtes normandes, il s’était insurgé contre les conditions de travail et avait alors été condamné par les Nazis à être fusillé. Il avait échappé de justesse à la mort en s’évadant, grâce à l’aide d’un vieil Allemand et, marchant de Rouen à Paris, il avait fini par rejoindre tant bien que mal son cher canton d’Axat, dans l’Aude. Aussitôt, prenant le maquis, au côtés de ses camarades, dans le groupe des Francs-Tireurs Partisans Jean Robert et Faïta, à Salvezines, il s’était engagé contre le régime nazi et les collaborationnistes. En 1943 et 1944, le maquis de Salvezines s’illustra par des actes de sabotage (attaque d’une centrale électrique, déraillement de train, destruction de pylônes, etc.), de collecte de matériel pour alimenter la Résistance française, et participa à la libération d’Axat, Limoux et Carcassonne. Quelques semaines plus tard, combattant sur les rives du Danube, Louis avait retrouvé le vieil homme qui lui avait sauvé la vie en l’aidant à s’évader et avait ainsi pu généreusement le remercier.

Louis Martin, cet homme de la montagne, solide comme un roc et à la mémoire aiguisée, sera inhumé auprès de son épouse et de ses camarades, dans le cimetière de son petit village du Bousquet, sur le Plateau de Sault, dans l’Aude.

Le maire, ses adjoints et l’ensemble du conseil municipal, ainsi que la directrice de l’Ecole des Grives et le personnel communal, se joignent à la peine de sa famille et de ses proches.

Les habitants qui le souhaitent ont la possibilité de participer à la gerbe funéraire en contactant Mme Mathis.

Disparition brutale d’Alain Doutres, maire de Caixas

Créé par le 27 juin 2018 | Dans : Carnet de deuil

Le maire et l’ensemble du conseil municipal de Tordères, la directrice de l’Ecole des Grives, ainsi que le personnel communal et le personnel des écoles du RPI Llauro-Tordères-Montauriol-Caixas, se joignent à la peine de la famille et des proches d’Alain Doutres, maire de Caixas, brutalement disparu le mardi 26 juin, et leur présentent leurs plus sincères condoléances, avec une pensée émue pour l’ensemble de son conseil municipal et les habitants de Caixas.

Alain

Yvette Vidal nous a quittés

Créé par le 28 jan 2018 | Dans : Carnet de deuil

Le maire, ses adjoints, l’ensemble du conseil municipal et du personnel communal ont la douleur de faire part du décès de Madame Yvette Vidal, née Fondeville, emportée à l’âge de 69 ans. Chacun se joint à la peine de sa famille et de ses proches.
Ses obsèques auront lieu le lundi 29 janvier 2018, à 16h, en l’église de Fourques, suivies de l’inhumation au cimetière de Fourques.
La défunte repose à la chambre funéraire de Millas.

1234

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...