Communauté de Communes des Aspres

Articles archivés

Point sur le déficit d’eau départemental à l’attention des Tordérencs

Créé par le 13 avr 2023 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Infos pratiques, Santé

  Bonjour à toutes et tous,

  Les communes de l’intercommunalité voisine que sont Bouleternère, Corbère, Corbère-les-Cabanes et Saint-Michel-de-Llotes, ont temporairement épuisé leurs réserves d’eau potable et plus de 3 000 habitants seront donc alimentés par bouteilles d’eau à partir de demain (deux semi-remorques de packs d’eau ont été commandés par les municipalités pour distribution aux foyers de leurs communes). Une dizaine d’autres communes du département sont en difficulté et pourraient se retrouver dans la même situation. C’est la première fois que les Pyrénées-Orientales sont confrontées à une crise semblable aussi précocement dans l’année.
 
  Le déficit hydrique est tel que le département aurait déjà dû basculer en niveau « crise » mais les services préfectoraux tentent d’éviter ce changement de niveau qui imposerait un arrêt de tous les usages de l’eau, excepté celui de la distribution d’eau potable. Ce serait une décision douloureuse car elle toucherait durement le monde agricole, industriel et touristique, et mettrait à mal l’économie d’un département où le taux de pauvreté est déjà l’un des plus élevés de France (21%).
 
  Une charte d’engagement que le Préfet et l’Association des Maires de France proposent d’adopter aux conseils municipaux des 226 communes du département devrait rapidement parvenir en mairie. Par ailleurs, les municipalités ont jusqu’au 21 avril pour envoyer un plan d’économie d’eau municipal au Préfet qui pourrait alors peut-être accorder quelques dérogations locales notamment pour ce qui concerne un arrosage très encadré des potagers.
  Les élus sont en pleine rédaction de ce plan mais il ne sera pas simple pour notre municipalité de faire plus d’économie d’eau qu’elle n’en fait déjà car, depuis plusieurs décennies, conscients de l’amenuisement de la ressource en eau, les élus et le personnel communal ont été vertueux en la matière (pour information, en 2022, la municipalité a consommé 150m3 – hors école – soit environ 1% de l’eau facturée aux usagers de notre commune). Nous allons donc argumenter dans ce sens car il n’y a pas lieu que les communes les plus méritantes soient sanctionnées lors même que celles qui ont dépensé le plus d’eau auront beaucoup plus de marge de manœuvre pour prouver qu’elles peuvent faire des économies conséquentes.
 
   Pour rappel, notre municipalité possède les points d’eau suivants : deux fontaines publiques, des toilettes publiques équipées d’un lavabo, un évier, une douche, et des toilettes pour le personnel municipal, un point d’eau dans la buvette et un autre au cimetière, une potence agricole, quatre points d’eau et deux toilettes à l’école (dont la consommation est prise en charge par le syndicat ASPRESIVOS et qui, en 2022, représentait environ 50 m3).

  Depuis 2008, la municipalité ne plante plus d’espèces gourmandes en eau mais exclusivement des plantes méditerranéennes (lavande, romarin, sauge, thym, etc.) qui ne font plus l’objet d’aucun arrosage depuis des années. La voiture municipale n’a jamais été lavée que parcimonieusement et la voirie n’est jamais lavée à grande eau.

  La station de remplissage à usage agricole a été entièrement rénovée en 2017 et a été équipée de clés. Elle fait l’objet d’un règlement très restrictif qui a permis d’en réduire drastiquement l’utilisation (elle est exclusivement réservée aux viticulteurs au moment des traitements et représente une consommation de moins de 0,5m3 par an).

  Le point d’eau de la cour de l’école et la fontaine de la Plaça Major ont été récemment équipés de robinets à bouton pressoir, ce qui va permettre de limiter la consommation et d’éviter les malencontreux « oublis » de fermeture de robinet qui pouvaient parfois se produire.

  Notre municipalité a récemment participé à une demande de « fonds vert », par le biais du SIP des Aspres (syndicat dédié à la lutte contre l’incendie), pour que soit financée l’installation de deux nouvelles citernes de défense contre l’incendie afin d’éviter de mettre à mal notre réservoir d’eau potable en cas de  feu (pour rappel, ce réservoir contient 100 m3 d’eau dont 90 sont dédiés à la défense incendie mais pour éteindre un « petit » feu, il faut prévoir environ 120 m3 d’eau en 2 heures, ce qui viderait complètement le réservoir d’eau potable et couperait l’alimentation des habitants).

  Des panneaux et des autocollants invitant les usagers à limiter leur consommation d’eau ont été installés devant chaque robinet municipal.

  L’arrêté de restriction d’eau renforcée a été distribué dans toutes les boîtes aux lettres des habitants, des entreprises, des exploitations agricoles et des associations de la commune. Il a également été affiché en format A3 et diffusé sur le blog municipal à plusieurs reprises.

  Notre municipalité essaye d’être la plus réactive possible pour ce qui concerne les fuites sur le réseau d’eau potable collectif. Dès qu’elle en est informée, elle signale le problème simultanément en Communauté de Communes des Aspres (en charge du réseau de distribution) et à la société fermière SAUR afin que des équipes soient rapidement diligentées sur place pour résoudre la fuite.

  Par ailleurs, une longue et vieille tradition politique de solidarité a permis que les communes de l’intercommunalité des Aspres soient toutes interconnectées entre elles par un habile « maillage » du réseau d’eau potable entre les différents secteurs du territoire. Concrètement, cela signifie qu’en matière de réseau d’eau potable, aucune des communes de la Communauté de Communes des Aspres n’est isolée. Si tel ou tel secteur des Aspres venait à manquer d’eau, il est prévu que le voisin le plus proche vienne à son secours et l’alimente aussitôt (notre réseau d’eau potable intercommunal est en quelque sorte conçu comme une belle toile d’araignée reliant les communes entre elles, ce qui est fort coûteux mais évite bien des désagréments).

  Depuis des décennies, les écoliers et leur professeur sont sensibilisés à la question de la sécheresse et des nécessaires économies d’eau à mettre en œuvre.

  En 2010, la première « classe d’eau » du département a vu le jour à Tordères, sous l’égide de Danielle Mitterrand et d’Adrienne Cazeilles, toutes deux grandes défenseuses de l’eau, qui avaient alors rencontré les écoliers de Tordères et les élus des Aspres et du Vallespir pour attirer leur attention sur l’importance de protéger ce précieux bien commun qu’est l’eau. Les écoliers avaient ainsi pu participer à des ateliers initiés par l’IUT de Perpignan consistant notamment à inventorier les puits de la commune et apprendre à y poser des piézomètres.

  Nous avons conservé cette « tradition » de sensibilisation à la protection de l’eau et, depuis près d’une décennie, les écoliers de Tordères bénéficient d’ateliers de diverses associations qui interviennent grâce au Syndicat Mixte du Bassin Versant du Réart pour aborder le parcours de l’eau, sa rareté ainsi que les risques qu’elle représente lorsqu’elle s’abat sur des sols durcis et asséchés. Le Syndicat Mixte pour la protection et la gestion des Nappes de la Plaine du Roussillon est également intervenu à l’école pour expliquer l’origine et le cheminement de l’eau que nous consommons, de la nappe du Pliocène au robinet, et l’indispensable nécessité de la protéger.

  Le vendredi 12 mai 2023, à 18h, à la salle polyvalente de Tordères (mairie), ce même Syndicat Mixte pour la protection et la gestion des Nappes de la Plaine du Roussillon interviendra dans le cadre d’une réunion publique destinée à alimenter la réflexion des habitants et à les sensibiliser sur le sujet.

  Une réflexion municipale est en cours pour poursuivre les économies d’eau (avec l’éventuelle installation de récupérateurs d’eau en mairie et à l’école, la mise en place de « mousseurs » en bout de robinet pour limiter la consommation, etc.). Si vous avez des idées, n’hésitez pas à les transmettre en mairie.

  En attendant que revienne la pluie, chacun est invité à poursuivre ses efforts et à suivre les consignes de l’arrêté de restriction d’eau réduisant les usages dits « d’agrément » ainsi qu’une partie des usages économique (comme c’est le cas pour l’agriculture avec une baisse d’au moins 50% des volumes prélevés). Pour rappel, demeurent interdits l’arrosage des pelouses, jardins, espaces verts, y compris les potagers, le nettoyage des terrasses, façades et voitures, le remplissage et la mise à niveau des piscines des particuliers, etc.

  La police de l’eau de la Direction des Territoires et de la Mer (DDTM) et l’Office Français de la Biodiversité (OFB) procèdent régulièrement à des contrôles ciblés et, le cas échant, verbalisent les contrevenants avec des amendes de 5ème classe (dont quelques usagers des Aspres commencent à faire les frais).

  Bien à vous,

  Maya Lesné, maire de Tordères

Sécheresse

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: »";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

En attendant que revienne la pluie, chacun est invité à poursuivre ses efforts et à suivre les consignes de l’arrêté de restriction d’eau réduisant les usages dits « d’agrément » ainsi qu’une partie des usages économique (comme c’est le cas pour l’agriculture avec une baisse d’au moins 50% des volumes prélevés). Pour rappel, demeurent interdits l’arrosage des pelouses, jardins, espaces verts, y compris les potagers, le nettoyage des terrasses, façades et voitures, le remplissage et la mise à niveau des piscines des particuliers, etc.

  La police de l’eau de la Direction des Territoires et de la Mer (DDTM) et l’Office Français de la Biodiversité (OFB) procèdent régulièrement à des contrôles ciblés et, le cas échant, verbalisent les contrevenants avec des amendes de 5ème classe (dont quelques usagers des Aspres commencent à faire les frais)

Sécheresse dans les Pyrénées-Orientales : lancement d’un plan d’urgence et de responsabilité pour anticiper les risques et réaliser au plus vite des économies d’eau

Créé par le 25 mar 2023 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Infos pratiques, Santé

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Rodrigue Furcy, préfet des Pyrénées-Orientales, a réuni les représentants des élus, du monde économique et agricole, des associations pour évoquer la situation de la ressource en eau et engager les actions qui s’imposent.

Cette réunion intervenait au lendemain d’un nouveau «comité ressources en eau» qui a confirmé les vives préoccupations concernant l’accès à l’eau en 2023 et le placement de l’ensemble du département en alerte renforcée.

Dans ce contexte, l’État, le conseil départemental, l’association des maires, les syndicats de gestion de l’eau et les chambres consulaires (commerce et industrie, métiers et artisanat, agriculture) ont décidé de s’engager ensemble sur un plan d’urgence et de responsabilité :

I-Gérer lurgence et se préparer pour faire face aux effets de la sécheresse

  1. Prévenir et anticiper des ruptures d’eau potable : lancement de plans de sécurisation (recherche d’alternatives, constitution de réserves de secours) pour 16 communes à risque et sensibilisation de tous les maires ;
  2. Préparer les entreprises, en particulier les plus consommatrices, aux conséquences des probables restrictions d’accès à l’eau: lancement de plans de continuité des activités pour anticiper les différents scénarios ;
  3. Anticiper et renforcer la prévention et la lutte contre les incendies (présentation détaillée le 28 mars) ;
  4. Activer dès à présent les comités « ressources en eau » et adapter le cadre de gestion (arrêté cadre).

II- Réduire, le plus vite possible, la consommation d’eau de manière significative

  1. Lancer un plan de réduction des fuites sur les réseaux d’eau potable permettant d’engager au plus vite des travaux sur 15 réseaux au rendement faible (moins de 70%) permettant d’engager avant l’été 2 à 3 millions de m³ d’économies d’eau ;
  2. Lancer, avec les canaux et les syndicats de bassin, un plan de réduction de la vulnérabilité des canaux  ;
  3. Engager très rapidement des réductions volontaires de consommation d’eau chez tous les usagers: collectivités, particuliers, acteurs économiques. Les maires et les chambres consulaires déploieront des plans (territoriaux ou sectoriels) d’économie d’eau ;
  4. Lancer une campagne de communication grand public jusqu’à l’été et sensibiliser l’ensemble des élèves des Pyrénées-Orientales à la situation et aux bons gestes au quotidien pour en faire des ambassadeurs dans leurs foyers.

III- Avancer sur des solutions de moyen terme

  1. Engager de façon coordonnée les démarches prospectives (schéma des eaux brutes, démarche « Eaurizon 2070 ») permettant d’anticiper l’évolution à moyen terme de la ressource en eau et des besoins du territoire et d’identifier les aménagements à déployer (ex : ressources alternatives, réutilisation, stockages éventuels…)
  2. Poursuivre la réalisation des plans de gestion de la ressource en eau (PGRE) pour réaliser les économies d’eau, et les compléter sur la base des résultats des études, dans une logique de planification des besoins et des actions à mettre en œuvre.

A lire pour rappel : Préservation de la ressource eau – mesures de restrictions sur l’usage de la ressource en eau

Respectons les mesures de restrictions sur l’usage de l’eau

Créé par le 07 mar 2023 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Infos pratiques, Santé

Le département est en alerte renforcée car les nappes souterraines sont au même niveau que si nous étions fin août.

Les nappes souterraines de la plaine de Roussillon, ressource primordiale du département pour de nombreux usages, dont l’eau potable, sont dans un état dégradé. La reconstitution des stocks d’eau, cruciale en hiver, n’a pas eu lieu et la situation des nappes continue de se détériorer.

Nous devons tous agir pour éviter des coupures d’eau. Faisons preuve de civisme.

Respectons les mesures de restriction (tous les usages dits «d’agrément» sont désormais interdits : arrosage des pelouses, jardins, espaces verts, y compris les potagers, nettoyage des terrasses, façades, voitures, bateaux, douches de plage, remplissages et mise à niveau des piscines des particuliers, etc.).

Sécheresse

Permanence du PIG « Mieux se loger » du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales

Créé par le 22 jan 2023 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres

La Maison France Service des Aspres vous fait part des prochaines permanences du Programme d’Intérêt Général « Mieux se loger « du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales.
Rencontre à la MSF, à Thuir, avec le conseiller sur rendez-vous uniquement, en contactant le 04 49 24 01 58 / mail : mieuxseloger.66@soliha.fr

Vente de composteurs en déchetteries, à Thuir et Trouillas

Créé par le 21 jan 2023 | Dans : A retenir, Communauté de Communes des Aspres, Environnement

La Communauté de Communes des Aspres vous donne rendez-vous le mercredi 8 février au centre technique communautaire, à côté de la déchetterie de Thuir, pour venir récupérer un composteur individuel.
Les agents vous accueilleront de 10h à 12h pour vous permettre d’obtenir un composteur en bois ou en plastique.
N’oubliez pas votre pièce d’identité et votre justificatif de domicile.
Une participation de 5€ par chèque à l’ordre du trésor public vous sera également demandée.
Si vous ne pouvez pas venir, restez à l’affut des prochaines distributions en déchetteries mais également sur vos communes au plus proche de vous.
Rendez-vous suivant :mercredi 15 février, à la déchèterie de Trouillas, de 10h à 12h.

Vente de composteurs pour les particuliers dans les déchetteries de Thuir et Trouillas

Créé par le 01 déc 2022 | Dans : A retenir, Communauté de Communes des Aspres, Environnement

Le mardi 6 décembre, de 10h à 12h, à la déchèterie de Trouillas, et le mardi 13 décembre, de 10h à 12h, à la déchèterie de Thuir, auront lieu des ventes de composteurs à destination des particuliers.

Vente composteurs

Aide pour monter votre dossier d’aides financières pour vos projets de rénovation ou d’amélioration de l’habitat

Créé par le 18 mai 2022 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres

Besoin d’aide pour monter votre dossier d’aides financières pour vos projets de rénovation ou d’amélioration de l’habitat? 
Une permanence du bureau d’étude URBANIS vous recevra les :
- Mardi 05 juillet de 9h à 12h
et
- Mardi 06 Septembre de 9H à 12h
à la Maison du Citoyen de Thuir.

Fermeture exceptionnelle de la route de Fourques (RD23) le mercredi 18 mai, de 8h30 à 13h

Créé par le 30 avr 2022 | Dans : A retenir, Communauté de Communes des Aspres, Equipe municipale et commissions, Infos pratiques, Transports

Avis aux habitants de Tordères :

Le MERCREDI 18 MAI, de 8h30 à 13h, la route départementale de Fourques (RD23) sera exceptionnellement fermée à la circulation à partir de la bifurcation qui va vers Tordères, le temps que soient effectués les travaux de goudronnage à l’entrée du village.

Pendant quelques heures, la circulation des véhicules devra donc se faire soit par la traverse goudronnée de la Fontaine des Ecureuils (par Llauro), soit par les chemins de terre de Thuir et du Lladac pour rejoindre la RD 23.

Il est donc vivement conseillé à tous celles et ceux qui ont des soins à domicile de les programmer avant 8h30 ou après 13h.

Merci de votre compréhension.

Pour la Communauté de Communes, la Municipalité de Tordères

Partenariat avec l’Esat pour l’élimination des branchages : amenez vos déchets verts et récupérez votre paillage.

Créé par le 16 avr 2022 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Equipe municipale et commissions, Infos pratiques

Les habitants et propriétaires de Tordères concernés par les Obligations Légales de Débroussaillement ont, pour la plupart, bien avancé leurs travaux. Pour leur faciliter la tâche, la Communauté de Communes des Aspres a proposé un partenariat à l’ESAT et à la commune de Tordères afin de mettre en place un broyage local et gratuit des déchets verts.

L’opération se déroulera les:

- lundi 25 avril, de 9h à 16h

- mardi 26 avril, de 9h à 12h,

- et mercredi 27 avril, de 9h à 12h.

Les habitants sont invités à porter leurs branchages (diamètre maximal autorisé : 160 mm) sur le terrain de l’ESAT situé au bout du chemin du Mona (il s’agit du chemin qui passe devant le cimetière).

Le broyat vert pourra être récupéré les mardi 17 mai, mercredi 18 mai, et jeudi 19 mai, de 9h à 12h.

Cette action rentre dans le cadre du Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) et les tonnages détournés de la déchetterie pourront être estimés une fois l’opération terminée afin de multiplier ce genre d’opérations dans toute l’intercommunalité.

Opération broyage

L’Institut Régional de Sommellerie Sud de France vous ouvre ses portes le samedi 16 avril

Créé par le 06 avr 2022 | Dans : Communauté de Communes des Aspres, Economie locale et associations

L’Institut Régional de Sommellerie Sud de France vous ouvre ses portes le samedi 16 avril au :

- Campus des Caves Byrrh (Thuir), de 10h00 à 12h30,

- Campus du Mas Reig (Banyuls-sur-Mer), de 14h30 à 17h00.

Vous êtes étudiants, salariés, demandeurs d’emploi, salariés en reconversion professionnelle, cavistes, professionnels sommeliers ou passionnés d’œnologie, profitez de cette journée pour découvrir ces nouveaux lieux d’excellence consacrés à la filière vitivinicole.

Dès la rentrée de septembre 2022, ce Pôle d’excellence multisites porté par le syndicat mixte « Institut Régional de Sommellerie Sud de France (IRS) » et situé à la fois au Mas Reig (Banyuls-sur-Mer) et dans les caves Byrrh (Thuir), proposera un panel de formations et de master class.

Laboratoires d’analyse sensorielle ; salles de conférence ; bar ; cuisine et salle de restaurant pédagogique ; salles de cours ; auditorium…Tout a été pensé et entièrement aménagé pour amener les étudiants vers l’excellence.

L’IRS offrira à ses stagiaires :

• 2 formations longues : la Mention Complémentaire Sommellerie et le Bachelor “Wine Business Management, spécialité Luxe, Gastronomie et Oenotourisme « 

• 5 classes préparatoires aux concours : Meilleur sommelier de France ; Meilleur jeune sommelier de France ; Meilleur ouvrier de France- Sommelier ; Meilleur caviste de France ; Challenge de la sommellerie Sud de France.

• 60 formations courtes : sommellerie ; luxe et gastronomie ; œnotourisme, etc.

• Des masters class animées par des professionnels chefs étoilés, sommeliers de renom, producteurs… sur différentes thématiques : accords mets et vins ; découvertes des terroirs ; gastronomie ; atelier de mixologie, etc.

Cette journée sera l’occasion de visiter les lieux, de découvrir les formations et de déposer vos dossiers d’inscriptions.

Pour plus de renseignements : www.suddefrance-sommellerie.com

Responsable pédagogique : administration@suddefrance-sommellerie.com / 06 65 57 86 28

 

12345...21

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...