Environnement

Articles archivés

Communiqué préfectoral : prévision d’un épisode exceptionnel de canicule, les consignes à suivre

Créé par le 25 juin 2019 | Dans : Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Une vague de chaleur qualifiée par Météo France d’intense et précoce s’installe dès aujourd’hui sur le territoire national et devrait se prolonger jusqu’à la fin de la semaine.
Les pouvoirs publics sont mobilisés pour mettre en place de façon progressive et selon l’évolution de la situation les mesures prévues par le plan canicule national afin d’anticiper et gérer l’impact sanitaire des fortes chaleurs.
Dans les Pyrénées-Orientales, les températures vont atteindre jusqu’à 35° à partir de jeudi, notamment à l’intérieur des terres. Le littoral méditerranéen étant un peu moins impacté avec des températures de 30° maximum.
Afin de préparer dans les meilleures conditions cet épisode, la préfecture des Pyrénées-Orientales et les services de l’agence régionale de santé (ARS) rappellent à tous les conseils pour se protéger et protéger son entourage :

Conseils à la population :
– Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
– buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
– rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour ;
– passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, etc.) ;
– évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique ;
– pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

Les symptômes d’un coup de chaleur sont : une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.

Une vigilance particulière est recommandée pour les personnes fragiles: jeunes enfants et nourrissons, mais également personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées, malades à domicile ou personnes dépendantes. Nous incitons ces personnes à se rapprocher de la mairie de leur commune afin de s’inscrire, si cela est mis en place, sur les listes des personnes fragiles. Elles pourront ainsi bénéficier du soutien de bénévoles.

Prenez des nouvelles de vos proches.

En cette fin d’année scolaire, il est rappelé aux parents et aux encadrants les mesures de précaution indispensables pour éviter les coups de chaleur chez les enfants :
– Limiter les sorties aux lieux ombragés et aérés ;
– proposer les activités physiques le matin ;
– s’assurer que tous les enfants disposent d’un chapeau ;
– mouiller les enfants (avant-bras, nuque et visage notamment) ;
– les faire boire très régulièrement.

Conseils aux sportifs :
Des précautions particulières sont à prendre par tous les pratiquants sportifs (montagne ou autres), quel que soit leur niveau et leur âge :
– réduire les activités physiques et sportives, et éviter d’effectuer des activités aux heures les plus chaudes de la journée (11h-20h) ;
– porter des vêtements amples, aérés et clairs et se protéger du soleil (crème solaire, lunettes, chapeau) ;
– contrôler son hydratation : boire avant, pendant et après l’effort.
Conseils aux organisateurs de manifestations :

De nombreuses manifestations sportives sont prévues sur le département. En période caniculaire, les risques pour les compétiteurs comme pour le public sont importants. Aussi, il est demandé aux organisateurs de :
– diffuser des recommandations par affichage ou sonorisation en indiquant d’éventuelles zones rafraîchies ou climatisées ;
– renforcer, si possible, les équipes de secouristes ;
– augmenter le stock de boissons fraîches ;
– décaler les horaires des manifestations, réduire les parcours exposant trop les participants à la chaleur, voire suspendre certaines épreuves.

Il est rappelé que les manifestations sportives se déroulent sous la responsabilité de l’organisateur qui doit adapter l’épreuve aux conditions météorologiques, quelles qu’elles soient.

Il est demandé à toutes les associations, fédérations et encadrants d’activités sportives de relayer ce message à l’ensemble des pratiquants et d’avoir la plus grande vigilance sur le respect de ces règles.

La canicule s’installe en France

Créé par le 24 juin 2019 | Dans : Affaires sociales, Environnement

La canicule s’installe en France à partir de ce lundi avec une vague de chaleur remontant du Maghreb et de l’Espagne. Dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, le pic des fortes chaleurs est attendu pour la fin de semaine. Dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, ce lundi, les températures atteindront jusqu’à 32°C et ne feront qu’augmenter jusqu’à la fin de la semaine, pouvant atteindre 38°C par endroits.

Certaines personnes sont plus exposées à la chaleur que d’autres et sont donc plus fragiles. Les plus concernées sont les personnes âgées, de plus de 65 ans, ainsi que les nourrissons et enfants de moins de 4 ans qui ont parfois du mal à maintenir leur corps à une température de 37°C. Les deux peuvent souffrir de déshydratation. Les femmes enceintes sont également concernées par les gestes de prévention qui sont à suivre avec attention.

La principale recommandation du ministère de la Santé est de s’hydrater régulièrement sans attendre d’avoir soif. Se mouiller le corps régulièrement notamment pour les nourrissons qui se déshydratent très vite. Il faut également adapter son alimentation : la caféine, les aliments à base de sucre et l’alcool sont à limiter tandis que les portions de fruits et légumes sont à augmenter car ils font partie des aliments les plus riches en eau. Le concombre, la salade verte, le radis, le haricot mungo germé, la laitue, la courgette, le fenouil, la tomate, le chou-fleur et le poivron sont les dix aliments de saison estivale les plus riches en eau (90% de leur composition), hors boissons, tout comme les fruits de saison (melon, pastèque, fraise, pêche, abricot), idéaux pour maximiser l’hydratation

Évitez de sortir pendant les heures les plus chaudes de la journée (entre midi et 16 heures) et rester dans des lieux frais comme les cinémas, les bibliothèques, les musées, etc.

Évitez les efforts physiques en pleine journée et prenez des nouvelles des proches.

Enfin, afin de prévenir les risques liés à la canicule, il est institué, dans chaque département, et ce du 1er juin au 31 août, un plan d’alerte et d’urgence, coordonné par le préfet, en direction des personnes âgées et des personnes handicapées en cas de risques exceptionnels. Ce plan, en cas d’alerte, prévoit afin de favoriser l’intervention des services d’assistance, le recensement des personnes âgées et handicapées résidant à domicile et qui en feront la demande écrite ou téléphonique. L’alerte canicule dépend à la fois de la météo et du préfet qui, en fonction d’un certain nombre de paramètres, décide de lancer l’alerte en question. La commune de Tordères met donc en place, jusqu’au 31 août, son dispositif de veille et d’alerte.

  Peuvent bénéficier du dispositif, à leur demande (ou le cas échéant celle du représentant légal ou d’une tierce personne physique ou morale), les personnes âgées de 65 ans et plus résidant à leur domicile, ainsi que les personnes âgées de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail et résidant à leur domicile ou encore les personnes adultes handicapées. Chaque personne sera inscrite sur un registre nominatif, communicable au préfet, à sa demande, en cas de déclenchement du plan d’alerte et d’urgence. Cette démarche est volontaire.

  Concrètement, une fois inscrite sur le registre et en cas de lancement du plan canicule par le préfet, le bénéficiaire recevra un appel journalier de la mairie afin de savoir si elle va bien, si elle ne manque pas d’eau, etc. Au cas où la personne ne répondrait pas à l’appel téléphonique, un référent (parent, voisin, soignant) peut être appelé. En cas de silence des principaux intéressés, la mairie est habilitée à envoyer un agent au domicile de la personne répertoriée.

  Les personnes qui n’ont pas été recensées les années précédentes et qui souhaitent, en cas d’alerte, bénéficier d’actions de prévention ou de secours peuvent se faire connaître auprès de la mairie.

Numéro d’urgence « Canicule Info Service » : 0800.06.66.66.

Prévention contre le risque incendie : pour bien vous protéger, débroussaillez !

Créé par le 20 juin 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Les massifs forestiers du département sont soumis chaque été à des conditions climatiques extrêmes, avec des épisodes de sécheresse et de vents violents, qui les rendent hautement inflammables.

Dans les secteurs sensibles au risque feux de forêt, comme Tordères et le reste des Hautes-Aspres, il est nécessaire de protéger son habitation par un débroussaillement obligatoire et conforme avant la prochaine saison estivale afin de limiter la propagation de feux et de permettre aux pompiers d’intervenir rapidement en cas de sinistre.

Dans notre commune, la loi impose ainsi aux propriétaires d’habitations et de tout autre bâtiment de procéder à un débroussaillement réglementaire (selon code forestier et arrêté préfectoral du 15 avril 2019 relatif aux mesures de débroussaillement obligatoire dans le cadre de la prévention des incendies de forêts dans les zones forestières des Pyrénées-Orientales).

Pour savoir si vous êtes concernés (zone d’application de cette réglementation), consultez le guide pratique du débroussaillement conforme et/ou pour toute information relative aux mesures de prévention contre les incendies, dirigez-vous vers le site dédié à la prévention contre les incendies de forêt dans le département : www.prevention-incendie66.com.

Comment lutter contre la prolifération du moustique tigre?

Créé par le 19 juin 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Il existe des moyens pour lutter contre la prolifération du moustique tigre. Consultez le dossier complet sur le moustique tigre : « comment le reconnaître et lutter contre sa prolifération? » sur le site de l’ARS : https://bit.ly/2rMY2cJ

De nombreux documents sont disponibles (information aux voyageurs, particuliers, professionnels de santé etc) dont un kit « spécial enfants ». 

http://www.signalement-moustique.fr/ : rendez vous sur le portail du ministère des solidarités et de la santé pour signaler la présence du moustique tigre et surveiller sa prolifération.

Moustique tigre

Feux de forêt, les prévenir et s’en protéger

Créé par le 06 juin 2019 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques

Un feu de forêt sur deux est la conséquence d’une imprudence. Pour toujours plus de prévention face au risque incendie, de bons gestes et comportements sont à adopter aux abords des forêts. Le ministère de la Transition écologique et solidaire en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation renouvelle sa campagne de prévention contre les feux de forêts.

Un barbecue, un feu de camp, une cigarette jetée par la fenêtre de la voiture : tous ces comportements peuvent entraîner des départs de feu. Aujourd’hui, 80 % des incendies se déclenchent à moins de 50 mètres des habitations. Et c’est bien près des habitations que la vigilance doit être la plus accrue.

Actuellement, 32 départements sont particulièrement exposés aux feux de forêt, des zones où les conditions météorologiques (vent, sécheresse, chaleur, etc.) peuvent propager violemment et rapidement les incendies. La prévention face à ce risque se traduit par des gestes et des comportements responsables et concerne aussi bien les riverains que les touristes.

La prévention des incendies doit se faire tout au long de l’année, avec notamment :

- le débroussaillage à 50 mètres de tout bâtiment : un terrain débroussaillé permet au feu de passer sans provoquer de grands dommages et facilite le travail des sapeurs- pompiers ;

- la préparation de sa maison : la conception d’un bâtiment, de par ses aménagements et son entretien, permet de le rendre moins vulnérable à l’incendie (avec des matériaux durables et étanches, le nettoyage des toitures et gouttières, l’éloignement d’au moins 10 mètres des matériaux dangereux et inflammables).

19062_sensibilisation-feuForet_AFFICHE-2019_A4 FR

Une réunion pour mieux connaître les chauves-souris

Créé par le 28 mai 2019 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques

En partenariat avec la FDGDON 66, La Mésange Verte vous invite à une réunion sur les chauves-souris, le vendredi 14 juin 2019, de 9h30 à 12h00. Cette réunion a pour but de faire mieux connaissance avec ce mammifère, qui peut être particulièrement utile dans la lutte alternative et écologique contre de nombreux nuisibles. Vous découvrirez notamment comment les favoriser, les protéger et quelle est leur utilité.

La réunion se tiendra dans les locaux de la FDGDON 66, 2 avenue Paul Lafargue, à Toulouges (04.68.87.16.19).

Chauve souris

Détruire des nids d’oiseaux est un délit

Créé par le 22 mai 2019 | Dans : Environnement

Vous êtes chanceux. Votre maison a vu s’installer un couple d’oiseaux migrateurs, comme des hirondelles. A partir de mi-septembre, elles sont retournées vers des contrées plus chaudes pour passer l’hiver, laissant leur nid vide.

Si vous décidez d’enlever le nid, sachez que cela peut vous coûter jusqu’à 15 000 € d’amende et/ou une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à un an.

En effet, ces oiseaux sont juridiquement protégés au niveau européen et national, notamment par la loi du 10 juillet 1976 sur la protection de la nature, par les articles L411-1 et suivants du code de l’environnement et par l’arrêté ministériel du 29/10/2009 fixant la liste des oiseaux protégés sur l’ensemble du territoire.

Ainsi, il est interdit en tout temps la destruction intentionnelle ou l’enlèvement des œufs et des nids (même vides, donc) ; la perturbation intentionnelle notamment en période de reproduction et de dépendance ; la destruction, mutilation intentionnelle, capture ou enlèvement des oiseaux dans le milieu naturel et tout ce qui en découle (détention, transport, naturalisation, mise en vente, vente, achat, etc., des spécimens prélevés, morts ou vivants).

En cas d’infraction, le délit peut être puni, par la police de l’environnement, d’une amende pouvant aller jusqu’à 15 000 € et/ou jusqu’à un an d’emprisonnement (article 415-3 du Code de l’environnement).

L’interdiction de destruction ne concerne pas que les nids puisque la destruction, l’altération ou la dégradation des sites de reproduction et des aires de repos des oiseaux peuvent également être sanctionnées de 15 000 € d’amende et/ou un an d’emprisonnement (article 3-II de l’arrêté ministériel du 29/10/2009).

Si on comprend bien que porter atteinte à des animaux, d’autant plus protégés, est interdit, pourquoi leurs nids bénéficient-ils aussi d’une protection ? L’une des principales raisons est que l’hirondelle retourne dans son nid initial après avoir traversé la Méditerranée puis le Sahara pour hiverner en Afrique.

Le nid est protégé même si le bâtiment sur lequel il est situé doit être détruit. En cas de danger ou de « force majeure » (comme un chantier obligatoire), on peut protéger le nid le temps des travaux, voire le déplacer au lieu de le détruire. S’il n’y a pas d’autre possibilité que la destruction, une demande de dérogation à la destruction ou au dérangement d’espèce protégée doit être émise auprès de la Préfecture.

Distribution gratuite de compost le samedi 25 mai à la déchetterie de Trouillas

Créé par le 10 mai 2019 | Dans : A retenir, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Infos pratiques

La Communauté de Communes des Aspres, en partenariat avec le SYDETOM 66, lance une opération de distribution gratuite de compost à la déchetterie de Trouillas, ouverte à tous les administrés munis de leur carte, le samedi 25 mai, de 8h à 12h.

Si vous aimez les livres, laissez-les vagabonder !

Créé par le 08 mai 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Bibliothèque, Environnement, Infos pratiques

Une boîte à livres a été installée dans la mairie de Tordères, au pied de l’escalier de la bibli.

Chacun peut y déposer un livre (ou une revue) pour le partager avec d’autres. Grâce à cette mini-bibliothèque, accessible à tous, vous pourrez faire circuler vos livres et leur donner une seconde vie.

Dans cette boîte à livre, vous pouvez donc déposer des ouvrages, vous servir parmi les ouvrages présents, les rapporter ou les garder, comme bon vous semble.

Vive les livres vagabonds ! Vive la lecture partagée !

livres

Pour rappel, vous pouvez également vous rendre à la bibli du village, chaque mercredi, de 15h30 à 18h. Prêts gratuits. Plus de 6000 ouvrages pour enfants et adultes.

Un bon air chez moi

Créé par le 05 mai 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Les français passent en moyenne 16h par jour dans leur logement et l’air intérieur des logements est souvent différent et bien plus pollué que l’atmosphère extérieure. 10% des logements comportent des concentrations très élevées pour plusieurs polluants simultanément (liés aux appareils de chauffage et de cuisson, au tabagisme, aux produits d’entretien et désodorisants, aux peintures, au vernis et à la colle du mobilier) : avez-vous les bons réflexes ?
Le ministère de l’Environnement a élaboré un outil : « Un bon air chez moi » : http://unbonairchezmoi.developpement-durable.gouv.fr/… , qui vous permet de déterminer gratuitement si l’air de votre logement est pollué : vous répondez à quelques questions et vous obtenez un diagnostic ainsi que des recommandations pour améliorer la qualité de votre air intérieur.

12345...45

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...