Environnement

Articles archivés

Assemblée Générale de l’association « Le Vent Tourne », vendredi 24 septembre, à 18h, à St. Jean-Lasseille

Créé par le 22 sept 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

L’association « Le Vent Tourne » communique :

Chers membres et chers sympathisants,

Nous vous  rappelons la tenue de notre assemblée générale ordinaire qui se tiendra le vendredi 24 septembre 2021 à partir de 18 heures, salle Marcel Cazeilles, à Saint-Jean-Lasseille (66300).

Nous vous informons qu’après consultation avec le maire de St Jean Lasseille, le passe-sanitaire ne sera pas exigé pour cette réunion, seul le port du masque reste en vigueur.

Réunion publique d’information sur le débroussaillement obligatoire à Tordères

Créé par le 13 sept 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

  Depuis des années, des incendies détruisent nos forêts, causant d’importants dégâts matériels et menaçant parfois les vies humaines.

  Le climat sec et venteux, l’importance de la couverture boisée et sa forte inflammabilité, ainsi que le relief prononcé rendent le massif des Aspres très sensible à ce risque.

  Tordères a connu deux incendies de grande ampleur, en 1976 et en 1981, qui ont détruit plusieurs centaines d’hectares de forêt, landes et garrigues, dont le premier a nécessité l’évacuation des habitants du vieux village et dont le second a pris la vie d’un sapeur-pompier, le Lieutenant Gourbault. Le risque est d’ailleurs tel que, depuis 2007, la commune fait l’objet de la prescription d’un PPRif (Plan de Prévention du Risque incendie de forêt).

  Le débroussaillement, s’il est correctement réalisé, permet de diminuer considérablement l’intensité et la propagation du feu. Il facilite la lutte, protège la forêt des départs de feu accidentels provenant des zones habitées et constitue un moyen efficace de protection des biens et des personnes.

Débroussailler, c’est se protéger du feu, c’est protéger votre vie et votre habitation.

  Dans les Pyrénées-Orientales, le débroussaillement est une obligation pour tout propriétaire de constructions et de terrains situés à moins de 200 m d’un espace boisé dans les zones d’applications du débroussaillement réglementaire.

  Vous devez donc effectuer des travaux de débroussaillement et de maintien en état débroussaillé.

  Aussi, afin de vous aider à mettre en oeuvre ces travaux, vous êtes conviés à une réunion publique d’information sur le débroussaillement obligatoire

le mercredi 06 octobre 2021  à 17h, en l’église de la commune

  Des intervenants de la DDTM, du SDIS et de l’Association des Collectivités Forestières des Pyrénées-Orientales se mobiliseront aux côtés de l’équipe municipale pour vous présenter la réglementation, vous expliquer comment débroussailler pour vous protéger efficacement tout en mettant en valeur votre terrain, et pour répondre à toutes vos questions.

Ordre du jour :

- Accueil des participants.

- Présentation des intervenants.

- Présentation de la problématique incendie dans la région et des dégâts causés.

- Visionnage d’un film présentant  la réglementation en matière d’obligations légales de débroussaillements et expliquant les limites et les méthodes pour un débroussaillage efficace.

- Présentation des démarches entreprises et prévues par la commune pour que la réglementation sur le débroussaillement soit appliquée. et présentation des acteurs intervenant dans ces démarches. 

- Échanges, réponse aux questions posées, débat.

- Présentation et distribution de documentation.

Merci d’avance de votre présence.

CiTIQUE : le programme qui fait la chasse aux tiques !

Créé par le 04 sept 2021 | Dans : Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Le programme CiTIQUE fait appel aux citoyens, jardiniers, randonneurs, forestiers, agriculteurs, vétérinaires, etc., pour participer à l’effort de recherche dans la lutte contre les tiques et les maladies qu’elles transmettent. Les résultats montrent que la répartition des piqûres de tiques est très inégale en France et que 28 % des piqûres ont lieu dans les jardins privés.

Initié en 2017 dans le cadre du plan national contre la maladie de Lyme, le projet de recherche participative CiTIQUE vise à accumuler les informations sur la répartition géographique des piqûres de tiques et des pathogènes qu’elles transportent, en fonction des milieux, de la météorologie et des saisons. Ces données précieuses provenant du terrain, que les chercheurs ne pourraient acquérir seuls, doivent permettre de mieux évaluer, modéliser, et finalement prévenir les risques auxquels les citoyens et les animaux domestiques ou d’élevage sont exposés.

En pratique, CiTIQUE, c’est :

- Une application smartphone de signalement de tiques : l’application «Signalement TIQUE» est téléchargeable gratuitement sur les smartphones iOS et Android. Elle est aussi disponible sur le site. Pour toute personne ou animal piqué, on peut y enregistrer la date, le lieu et les conditions de la piqûre. Par ailleurs, l’application donne aux utilisateurs une information sur les bons réflexes en cas de piqûre et offre un dispositif de suivi.

- Une collecte de tiques : il est aussi possible d’envoyer la tique piqueuse aux chercheurs, et ainsi contribuer à alimenter la première «tiquothèque» publique nationale. Des kits de collecte sont disponibles sur commande sur le site pour les groupes, ou distribués dans les pharmacies partenaires pour les particuliers.

- Des stages de recherche ouverts à tous les publics : tout citoyen au-dessus de 12 ans peut s’immerger dans un laboratoire de recherche pour apprendre à reconnaître les espèces de tiques et analyser leur contenu en agents infectieux. Une dizaine de stages sont organisés par an.

Pour en savoir plus ou participer à des actions, merci de cliquer sur le lien suivant : https://www.citique.fr/

Tiques

Risque incendie important pour les Pyrénées-Orientales

Créé par le 14 août 2021 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques

Des températures exceptionnelles vont toucher le département dans les jours à venir. Soyez vigilants face au risque incendie.

Pour éviter les feux de forêt, adoptez les bons réflexes :

- Ni feu, ni barbecue aux abords des forêts;

- Pas de cigarette en forêt, ni de mégot jeté par la fenêtre de la voiture.

Témoin d’un début d’incendie, je donne l’alerte en localisant le feu avec précision, au 18 depuis un fixe et au 112 depuis un portable, et je me confine dans ma maison qui est mon meilleur abri.

Mesures de restrictions sur l’usage de la ressource en eau

Créé par le 13 août 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

L’état des ressources en eau du département est régulièrement suivi par l’ensemble des partenaires impliqués dans sa gestion : collectivités, usagers, experts et services de l’État.

Le comité départemental sécheresse, réuni le 5 août sous l’autorité de Monsieur le Préfet, a permis de faire le bilan de l’état actuel de la ressource en eau et de partager le constat d’un été chaud et sec et de prévisions météorologiques peu favorables à une amélioration sur la quasi-totalité du département. Des tensions sur la ressource en eau se développent.

Les ressources en eau se régénèrent de façon cyclique principalement grâce aux pluies. Cet été est marqué par des niveaux bas des nappes phréatiques et une baisse des débits des cours d’eau. Les derniers épisodes pluvieux n’ont pas suffi à inverser cette tendance, notamment en plaine où le cumul des précipitations représente un déficit de 45 % par rapport aux normales de saison.

Au vu de la situation hydrologique et des prévisions météorologiques ne permettant pas d’envisager une amélioration significative, et afin de préserver la ressource pour assurer notamment les besoins essentiels dans les mois à venir, le Préfet des Pyrénées-Orientales a décidé, en application du Code de l’Environnement de limiter certains usages satisfaits à partir des ressources qui sont dans les situations les plus tendues (voir carte ci-joint) : 5 secteurs font l’objet de restrictions renforcées.

Sur les cours d’eau de l’Agly (amont et aval), de l’Aude amont et du Tech ainsi que sur les nappes des secteurs Bordure côtière nord, Agly-Salanque, Têt, Aspres-Réart et Tech des mesures de restrictions sont effectives et conduisent, pour les usages non essentiels, jusqu’aux interdictions suivantes :

  • Le prélèvement de l’eau pour le remplissage des piscines privées à usage unifamilial, exception faite de la première mise en eau après construction du bassin. Cela ne concerne pas les appoints en eau nécessaires au cours de la saison quelle que soit la ressource mobilisée ;
        
  • Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel ;
         
  • Le lavage des véhicules hors des stations professionnelles sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires, véhicules de secours et de pompiers) ou technique (bétonnière …) et pour les organes liés à la sécurité ;
                      
  • Le fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert ;
         
  • Le nettoyage de terrasses et des façades ne faisant pas l’objet de travaux ;
                                                            
  • Le lavage des voiries sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques ;
                                            
  • Le lavage des bateaux, hors professionnels lors de travaux sur zones de carénage ;
                                                      
  • L’arrosage des pelouses, des rond-points, des espaces verts publics et privés et des jardins d’agrément. Ne sont pas concernés : les plantes en pots, les travaux de génie végétal et de plantation de berges de cours d’eau de moins de trois ans réalisés par des établissements publics gestionnaire de rivière ;
                                                        
  • L’arrosage des espaces sportifs de toute nature et des terrains de golf à l’exception des « greens et départs » et des terrains de sport (limités strictement aux aires de jeu des terrains principaux) dont l’arrosage est autorisé sur une plage de 4 h et toutefois interdit de 6 h à 20 h ;
                                                                     
  • L’arrosage des jardins potagers, sauf entre 20 h et minuit sur les cours d’eau de l’Aude, de l’Agly, de la Boulzane et du Verdouble et sur les nappes des secteurs Agly-Salanque, Têt et Tech ;
                                                                              
  • Le fonctionnement des douches de plage publiques et privées sur les nappes des secteurs Agly-Salanque, Têt et Tech.

Les usages agricoles sont réduits de 50 % sur les cours d’eau de l’Aude amont, de l’Agly amont, de la Boulzane et du Verdouble ainsi que sur les nappes des secteurs Agly-Salanque, Têt et Tech. Ils sont réduits de 25 % sur les cours d’eau du Tech, de l’Agly aval et sur les nappes des secteurs Aspres-Réart et Bordure côtière nord.

Les usages industriels ainsi que les conditions d’intervention des gestionnaires sur les réseaux et ouvrages d’eau potable et d’eaux usées y sont également encadrés.

Par ailleurs, les faibles niveaux piézométriques des nappes du secteur Bordure côtière sud ainsi que les faibles débits constatés sur les bassins versants de la Têt et du Sègre impliquent le maintien de mesures correspondant au niveau de vigilance. Il est ainsi demandé :

  • à tous les utilisateurs d’eau, d’optimiser ses consommations et de les réduire au strict nécessaire, qu’elles soient destinées à un usage privé ou professionnel ;
  • aux exploitants des stations d’épuration, d’effectuer une surveillance accrue de leurs exploitations ;
  • aux gestionnaires de prélèvements en eau bénéficiant d’une gestion collective et coordonnée de mettre en œuvre le niveau maximal d’économies défini dans leurs protocoles locaux de gestion ;
  • aux maires et aux services gestionnaires de la distribution de l’eau potable, de réaliser une surveillance accrue de leur ressource en eau, de leurs ouvrages et en particulier du marnage de leur réservoir ;
  • aux activités industrielles, agricoles et commerciales, de limiter au strict nécessaire leur consommation d’eau.

Au-delà de ces mesures, les utilisateurs sont tous appelés à adopter un comportement responsable et économe en matière d’utilisation de l’eau.

Des campagnes de contrôle du respect de ces mesures sont régulièrement conduites par les services de l’État.

Les modalités de mise en œuvre de toutes ces mesures ainsi que la liste des communes concernées sont précisées dans l’arrêté préfectoral consultable ci-après.

Si l’évolution de la situation, qui reste fragile et fait l’objet d’un suivi régulier, le justifiait, des mesures complémentaires pourraient être mises en place dans les semaines à venir.

La Carte Occ’Ygène, le sésame de vos loisirs en Occitanie

Créé par le 17 juin 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Economie locale et associations, Environnement, Infos pratiques

La Carte Occ’Ygène, le sésame de vos loisirs en Occitanie : des centaines d’offres pour (re)découvrir la région à tarifs préférentiels

La carte Occ’Ygène vous donne accès, en illimité et jusqu’au 31 décembre 2021, à des avantages et des réductions sur de nombreuses activités de loisirs (activités de plein air et sportives, musées, sites culturels et naturels, grottes, gouffre, parcs de loisirs, parcs animaliers, aquariums, parcs d’attractions, balades en bateau, jardins, excursions et visites guidées, producteurs agro-alimentaires, entreprises et artisans ouverts à la visite, domaines viticoles, etc.) et hébergements (villages vacances, campings,etc.), chez de nombreux établissements partenaires.

Retrouvez toutes les informations et propositions en cliquant sur le lien suivant : https://www.tourisme-occitanie.com/loisirs/la-carte-occ-ygene/?fbclid=IwAR2CsjWIHKyOmQ7kLUzEkGYZIQfFXdPFty-m_RDiLau0UdYNx6PkP_Poyco

Rappel de produits retirés de la vente à cause d’une substance toxique

Créé par le 16 juin 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Un agent cancérigène serait présent dans plusieurs produits de grandes surfaces, notamment dans des crèmes glacées, des biscuits, du couscous, des pâtes, etc. La répression des fraudes (DGCCRF) appelle à rendre ou jeter les produits contaminés.

Plus de 7 000 références correspondant à des centaines de produits sont touchées par cette contamination. Carrefour, La Laitière, Extrême, Picard, SuperU, Netto et bien d’autres marques sont concernés par ce retrait. Les produits contaminés contiennent une substance cancérigène, appelée « oxyde d’éthylène ». La dose présente dans les denrées « dépasse les limites autorisées par la réglementation européenne » selon le site RappelConso. Ce pesticide provoquerait « des anomalies génétiques » et serait « cancérogène et toxique pour la reproduction ».

Voici la liste complète des produits concernés : 

BÛCHE GLACÉE BONHEUR  Bûche Glacée (750g)  PICARD 3270160841530 PICARD
6 TIMBALES DE CRÈMES GLACÉES Vanille – Noisette – Chocolat PICARD 3270160730988 PICARD
2 MINI-POTS GOURMANDS FAÇON PARIS-BREST NOISETTE PICARD 3270160731626 PICARD
6 PROFITEROLES GLACÉES PICARD 3270160658725 PICARD
BÛCHE GLACÉE FAÇON MILLEFEUILLE FRUITS ROUGES – VANILLE PICARD 32700160822119 PICARD
4 PRALIN’S GLACÉS PICARD 3270160356454 PICARD
4 PRALIN’S GLACÉS PICARD 3270160356454 PICARD
Omelette norvégienne Carrefour 3270190207757 Carrefour
AUCHAN GOURMET BUCHE FRUITS ROUGES VANILLE 460G SURGELE AUCHAN GOURMET 3596710486878 AUCHAN
BUCHE TOUT CHOCOLAT & BROWNIE 569G SURGELE AUCHAN GOURMET 3596710486885 AUCHAN
OMELETTE NORVEGIENNE CHEF DESSERT 3331485010886 TOUS DISTRIBUTEURS
Crème glacée Pistache, avec morceaux de pistaches 1L Carrefour 3560071169381 Carrefour
PROFITEROLESX12  ADELIE INTERMARCHE
Crème Glacée à la Vanille aux gousses de Vanille Bourbon de Madagasca 81g LA BELLE AUDE 3760015740267 TOUS DISTRIBUTEURS
Crème Glacée au Café 81g  LA BELLE AUDE 3760015740298 TOUS DISTRIBUTEURS
Crème Glacée au Caramel à la fleur de sel de Gruissan 81g LA BELLE AUDE 3760015740274 TOUS DISTRIBUTEURS
Crème Glacée au Yaourt Bulgare 81g  LA BELLE AUDE 3760015740434 TOUS DISTRIBUTEURS
Crème Glacée Vanille Bourbon de Madagascar 1617g LA BELLE AUDE 3760015740786 TOUS DISTRIBUTEURS
Crème Glacée Vanille aux gousses de Vanille Bourbon de Madagascar 356g LA BELLE AUDE 3760015740007 TOUS DISTRIBUTEURS
LIEGEOIS CHOCOLAT BELLE FRANCE ETUI 4 X 125 ML BELLE FRANCE 3258561410401 TOUS DISTRIBUTEURS
glace pistache avec éclats de pistaches caramélisées LEADER PRICE 3263856630211 LEADER PRICE
4 Bat V/Lait/Amande 480mL ALCA Auchan Auchan
4 Bat Van/Ch.Blanc 480mL ALCA Auchan Auchan
K9/Bac Cafe 1L Std ALCA Auchan Auchan
4 Bat Va/Caram/Lait 440mL ALCA Auchan Auchan
K9/Bac Chocolat 1L LEAD Leader Price Leader Price
M/4 Bat Cara BS 400mL CASI Fmb Casino Casino
K9/Bac Va/Car/Pecan 900mL CASI Casino Casino
4 Bat V/Lait/Am 440mL LEAD Fmb Leader Price Leader Price
1 Pot Van/Fraise 60x60mL FLIP Flipi TOUS DISTRIBUTEURS
Bac Mangue 2,4L LALA La Laitière La Laitière
Bac Melon 2,4L LALA La Laitière La Laitière
Bac Citron 2,4L LALA La Laitière La Laitière
1 Pot Van/Fraise 36x85mL FLIP Flipi TOUS DISTRIBUTEURS
1 Pot Van/Choco 36x85mL FLIP Flipi TOUS DISTRIBUTEURS
K9/Bac V/Maca 900mL CARR Fr/Nl Carrefour Carrefour
K9/Bac Van Bio 900mLCARR FNLES Carrefour Carrefour
6 Bat V/Ch.Blanc 720mL CARR Fr Carrefour Carrefour
8 Mibat Van/Choco 400mL CARR Carrefour Carrefour
6 Bat V/CBlc 720mL CARR FrNLES Carrefour Carrefour
K6/Bac Cho Bio 900mLCARR FNLES Carrefour Carrefour
6 Bat V/L/Am720mLCARR Fr/Nl/ES Carrefour Carrefour
Pot Van/CookDou/Cho 500mL CARR Carrefour Carrefour
I/GM/6 Mibat Am 360mL CARR FNE Carrefour Carrefour
6 Pot 480mL SMAR umb Smarties TOUS DISTRIBUTEURS
K9/Bac Coco 1L CARR Carrefour Carrefour
K9/Bac Chocolat 1L CASI UTZ MB Casino Casino
K9/Bac Citron Jaune 1L CASI Casino Casino
LA LAITIERE Srbt Mangue Exot V La Laitière TOUS DISTRIBUTEURS
1 Pot Van/Choco 60x60mL FLIP Flipi TOUS DISTRIBUTEURS
1 Pot Vanille Bio 36x85mL FLIP Flipi TOUS DISTRIBUTEURS
4 Bat Van/Ch.Blanc 480mL SPAR EUROMADI TOUS DISTRIBUTEURS
4 Bat Va/Ch.Lait/Am 480mL GOUR EUROMADI TOUS DISTRIBUTEURS
4 Bat Va/Ch.Lait/Am 480mL ALTE EUROMADI TOUS DISTRIBUTEURS
4 Bat Van/Ch.Blanc 480mL ALTE EUROMADI TOUS DISTRIBUTEURS
4 Bat Van/Choc Lait 480mL ALTE EUROMADI TOUS DISTRIBUTEURS
8 Mibat Van/Choco 400mL PILP PILPA TOUS DISTRIBUTEURS
Bat 4Ci+4Fr+4Ca 4,32L ALDI Fmb ALDI Products ALDI
6 Bat Lai Am 720mL ALDi Fr Umb ALDI Products ALDI
K9/Bac Cafe 1L AUCH Auchan Auchan
4 Bat Va/Ch.Lait/Am 440mL AUCH Auchan Auchan
Bac Citron Vert 5L METR METRO METRO
4 Bat Va/Ch.Lait/Am 440mL LECL Leclerc Leclerc
S9/Bac Chocolat Bio 900mL LECL Leclerc Leclerc
12 Pot V/Frai+V/Cho 720mL LECL Leclerc Leclerc
8 Mibat Van/Choco 400mL LECL Leclerc Leclerc
6 Pot Van/Cacao 600mL GODI CN GODIVA TOUS DISTRIBUTEURS
1 Pot MilkChChip 20x125mL GODI GODIVA TOUS DISTRIBUTEURS
1 Pot Van&CacInf 20x125mL GODI GODIVA TOUS DISTRIBUTEURS
1 Pot Mil&DarkCh 20x125mL GODI GODIVA TOUS DISTRIBUTEURS
1 Pot Ban/DarkCh 20x125mL GODI GODIVA TOUS DISTRIBUTEURS
1 Pot BelgDarkCh 20x125mL GODI GODIVA TOUS DISTRIBUTEURS
K9/Bac Citron 1L ALDI All ALDI Products ALDI
M/6 Bat Van/Exo/Exo 660mL BOFR Bofrost* TOUS DISTRIBUTEURS
M/6 Bat V/Fram/Fram 660mL BOFR Bofrost* TOUS DISTRIBUTEURS
1 Pot 36x80mL SMAR Fmb Smarties TOUS DISTRIBUTEURS
A/8 Mibat V/Cho 400mL MARK UMB R&R UK TOUS DISTRIBUTEURS
12 Pot V/F+V/Ch 720mL LIDL Umb LIDL LIDL
12 Pot V/F+V/Ch 720mL LIDL Fmb LIDL LIDL
8 Mibat Va/Choc 360mL SYST Rmb Systeme U Systeme U
M/4 Bat Roch/Pralin 360mL SYST Systeme U Systeme U
1 Pot Van/Fraise 60x60mL FLIP Flipi TOUS DISTRIBUTEURS
Cone vanille Extrême x16 EXTREME TOUS DISTRIBUTEURS
Sorbet Framboise HDG TOUS DISTRIBUTEURS
Sorbet noix de coco HDG TOUS DISTRIBUTEURS
Sorbet Citron HDG TOUS DISTRIBUTEURS
Sorbet fruits rouges HDG TOUS DISTRIBUTEURS
Sorbet citron vert HDG TOUS DISTRIBUTEURS
Sorbet mirabelle de lorraine IGP HDG TOUS DISTRIBUTEURS
Sorbet banane chocolat HDG TOUS DISTRIBUTEURS
Glace crème brulée HDG TOUS DISTRIBUTEURS

Mesures de restrictions sur l’usage de la ressource en eau afin de la préserver

Créé par le 16 juin 2021 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques, Santé

L’état des ressources en eau du département est régulièrement suivi par l’ensemble des partenaires impliqués dans sa gestion : collectivités, usagers, experts et services de l’État.

Le comité départemental dit «sécheresse» s’est réuni une seconde fois le 10 juin sous l’autorité du Préfet . Il a permis de faire le bilan de l’état actuel de la ressource en eau et de partager le constat d’un début d’année qui reste sec.

Au niveau des cumuls de pluie, les précipitations ont été faibles depuis octobre dernier et l’on observe un déficit généralisé allant de 50 % à 70 %, selon les secteurs, par rapport aux normales de saison. De plus, la fonte nivale est quasiment achevée.

Les épisodes pluvieux ont été peu nombreux et peu productifs pour recharger les nappes phréatiques. Les niveaux des nappes Quaternaires affichent un niveau quantitatif faible sur l’ensemble de la plaine du Roussillon ainsi que ceux du Pliocène sur les secteurs Agly-Salanque, Bordure côtière nord et Têt (Bompas).

Les averses orageuses entre les 28 mai et 5 juin ont principalement bénéficié aux cours d’eau. Cependant, les débits restent particulièrement bas sur l’amont de l’Agly et le Tech est actuellement en décrue ; ses débits sur l’aval sont à nouveau proches des seuils de vigilance.

Les premiers efforts de gestion, d’ores et déjà engagés par la profession agricole sur la gestion des canaux d’irrigation, sont à souligner.

Au vu de cette situation hydrologique, le Préfet des Pyrénées-Orientales a décidé, en application du Code de l’environnement, de limiter certains usages satisfaits à partir des ressources qui sont dans les situations les plus tendues (voir carte ci-dessous).

Sur le bassin versant de l’Agly amont ainsi que sur les nappes des secteurs Agly-Salanque, Bordure côtière nord, Têt et Tech, des limitations ou interdictions sont effectives pour les usages non essentiels suivants :

  • le prélèvement de l’eau pour le remplissage des piscines privées à usage unifamilial, exception faite de la première mise en eau après construction du bassin. Cela ne concerne pas les appoints en eau nécessaires au cours de la saison quelle que soit la ressource mobilisée ;
  • le lavage des véhicules hors des stations professionnelles sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire et pour les organes liés à la sécurité ;
  • le fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert ;
  • le nettoyage des terrasses et des façades ne faisant pas l’objet de travaux ;
  • le lavage des voiries sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques ;
  • le lavage des bateaux, hors professionnels lors de travaux sur zones de carénage ;
  • l’arrosage des pelouses, des rond-points, des espaces verts publics et privés et des jardins d’agrément à l’exception des jeunes plants de moins de trois ans sur demande expresse de dérogation ;
  • le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel ;
  • l’arrosage des espaces sportifs de toute nature et des terrains de golf à l’exception des « greens et départs » et des terrains de sport (limités strictement aux aires de jeu des terrains principaux) ;
  • le fonctionnement des douches de plage publiques et privées.

Les usages agricoles y sont réduits de 25 %.

Les usages industriels ainsi que les conditions d’intervention des gestionnaires sur les réseaux et ouvrages d’eau potable et d’eaux usées sont également encadrés.

Par ailleurs, les faibles niveaux piézométriques des nappes de la plaine du Roussillon ainsi que la situation hydrologique sur l’ensemble des bassins versants impliquent la mise en place de mesures correspondant au niveau de vigilance. Il est ainsi demandé :

  • à tous les utilisateurs d’eau, d’optimiser ses consommations et de les réduire au strict nécessaire, qu’elles soient destinées à un usage privé ou professionnel ;
  • aux exploitants des stations d’épuration, d’effectuer une surveillance accrue de leurs exploitations ;
  • aux maires et aux services gestionnaires de la distribution de l’eau potable, de réaliser une surveillance accrue de leur ressource en eau, de leurs ouvrages et en particulier du marnage de leur réservoir ;
  • aux activités industrielles, agricoles et commerciales, de limiter au strict nécessaire leur consommation d’eau.

Au-delà de ces mesures, les utilisateurs sont tous appelés à adopter un comportement responsable et économe en matière d’utilisation de l’eau.

Des campagnes de contrôle du respect de ces mesures sont régulièrement conduites par les services de l’État.

Les modalités de mise en œuvre de toutes ces mesures ainsi que la liste des communes concernées sont précisées dans l’arrêté préfectoral consultable.

Si l’évolution de la situation, qui fait l’objet d’un suivi régulier, le justifiait, des mesures complémentaires pourraient être mises en place.

Tordères et Vivès vont faire l’objet d’un contrôle renforcé des OLD (Obligations Légales de Débroussaillement)

Créé par le 29 mai 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Chaque été, les massifs forestiers du département, et particulièrement celui des Aspres, sont soumis à des conditions climatiques extrêmes, avec des épisodes de sécheresse et des vents violents, qui les rendent hautement inflammables.

Dans les secteurs sensibles au risque feux de forêt, comme l’est notre commune, il est nécessaire de protéger ses bâtiments (habitation, hangar, abri de jardin, etc.) par un débroussaillement conforme, en particulier avant la période estivale, afin de diminuer l’intensité des feux, limiter leur propagation et permettre aux pompiers d’intervenir rapidement en cas de sinistre.

La loi impose ainsi aux propriétaires de bâtiments situés dans les massifs forestiers ou à moins de deux cents mètres de ceux-ci, de procéder à un débroussaillement réglementaire de 50 mètres autour de leur bâtiment (selon le code forestier et l’arrêté préfectoral du 15 avril 2021 relatif aux mesures de débroussaillement obligatoire dans le cadre de la prévention des incendies de forêts dans les zones forestières des Pyrénées-Orientales).

Les agents assermentés de l’Office National des Forêts effectuent des contrôles réguliers pour s’assurer de la bonne réalisation de ces obligations. Cette année, c’est au tour de notre commune de faire l’objet d’un contrôle renforcé, tout comme les communes de Vivès, Céret, Le Boulou, Castelnou, Rodès, Rigarda, Millas, Le Perthus, Salses, Banyuls-sur-Mer, Port-Vendres, Cerbère, etc.

L’expérience démontre souvent que convaincre est plus efficace que contraindre. C’est pourquoi les municipalités de Tordères et Vivès ont accepté d’être accompagnées par l’Association des Communes Forestières afin de les aider à sensibiliser les administrés et les informer le plus efficacement possible, ce qui est le gage d’une application large et facilitée du débroussaillement. Ce travail pédagogique se fera en partenariat avec l’Office National des Forêts. Il passera par des courriers d’information, des réunions (si les conditions sanitaires le permettent), des ateliers, etc.

Bon débroussaillage à toutes et tous !

www.prevention-incendie66.com

MaPrimeRénov’, une aide à la rénovation énergétique

Créé par le 21 mai 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

MaPrimeRénov’ est une aide à la rénovation énergétique dédiée aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriétaires. Elle est calculée en fonction de vos revenus et du gain écologique des travaux. Elle vous permettra de :

- Faire des économies sur vos factures de chauffage et réduire le coût des travaux;

- Améliorer le confort de votre logement contre le froid, l’humidité et la canicule;

- Participer à l’effort collectif pour lutter contre le réchauffement climatique.

Tous les renseignements se trouvent ici : https://www.maprimerenov.gouv.fr

12345...54

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...