Environnement

Articles archivés

Les restrictions d’usage de l’eau sont prolongées par la préfecture des Pyrénées-Orientales

Créé par le 01 nov 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

La préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Les évènements pluvieux du mois d’octobre ont abondamment arrosé le département et généré une hausse significative des niveaux de l’ensemble des cours d’eau. Mais ces pluies n’ont pas eu d’effet significatif sur les nappes souterraines. Les secteurs Aspres-Réart et Bordure côtière nord présentent encore des niveaux très bas, proches pour certaines des minima historiques.

Les restrictions des usages de l’eau pour les deux secteurs – Aspres-Réart et Bordure côtière nord – en place depuis le 30 août 2018 sont par conséquent prolongées.

Restent interdits jusqu’au 4 janvier 2019 :
• le prélèvement de l’eau pour remplir les piscines privées.
• le lavage des véhicules hors stations sauf ceux ayant une obligation réglementaire et pour les organes liés à la sécurité ;
• le fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert ;
• le nettoyage des terrasses et des façades ne faisant pas l’objet
de travaux ;
• le lavage des voiries sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques ;
• l’arrosage des pelouses, des rond-points, des espaces verts publics et privés et des jardins d’agrément à l’exception des jeunes plants de moins de 3 ans sur demande de dérogation ;
• l’arrosage des espaces sportifs de toute nature et des terrains de golf à l’exception des « greens et départs » et des terrains de sport sur une plage de 4 h, hors créneau de 6h à 20h ;
• l’arrosage des jardins potagers de 8h à 20h ;
• le remplissage ou maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel ;
Les usages industriels et conditions d’intervention des gestionnaires sur les réseaux et ouvrages d’eau potable et d’eaux usées sont aussi encadrés. Mais pas l’eau des rivières et des canaux.

Les communes concernées sont : Le Barcarès, Sainte-Marie, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Torreilles, Bages, Banyuls-dels-Aspres, Brouilla, Cabestany, Caixas, Calmeille, Canohès, Corneilla-del-Vercol, Elne, Fourques, Llauro, Llupia, Montauriol, Montescot, Oms, Ortaffa, Passa, Pollestres, Ponteilla, Sainte-Colombe-de-la-Commanderie, Saint-Jean-Lasseille, Saleilles, Terrats, Théza, Tordères, Tresserre, Trouillas, Villemolaque, Villeneuve-de-la-Raho, Vivès.

” Plus d’infos sur pyrenees-orientales.gouv.fr

Des cendres chaudes jetées dans un container de collecte des ordures ménagères

Créé par le 26 oct 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Des cendres et des tisons encore rougeoyants ont été sortis in extremis d’un container vert au niveau du point de collecte des ordures ménagères du vieux village. Nous avons donc échappé de peu à un départ de feu.

Les cendres encore chaudes dans les conteneurs peuvent entraîner de nombreux dommages matériels comme la combustion des conteneurs, un départ de feu dans la benne du camion de collecte mais aussi et surtout un risque majeur pour les agents qui assurent la collecte des ordures ménagères.

Rappelons aux têtes-en-l’air que les cendres peuvent rester chaudes plusieurs jours après leur combustion! Merci de bien vérifier qu’elles sont refroidies avant de les jeter et de privilégier d’autres usages (jardin, etc.) au dépôt dans les containers. Si vous n’avez pas d’autres solutions, merci de déposer vos cendres refroidies dans un sac fermé car il arrive régulièrement que nous les trouvions jetées à même le container. Enfin, en cas de stock important, merci de privilégier leur apport en déchetterie.

Un nouvel épisode de pluies intenses est prévu pour cette nuit dans les Pyrénées-Orientales

Créé par le 17 oct 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Un nouvel épisode pluvieux devrait traverser le département des Pyrénées-Orientales cette nuit.

Le département est placé en vigilance jaune pluie-inondation par Météo-France et Vigicrues a aussi placé les cours d’eau du département en niveau jaune.

Entre aujourd’hui, minuit et jeudi 18 octobre, 16h, les précipitations pourront atteindre 30 à 50 mm d’eau et seront localisées sur l’est du département tandis qu’il pleuvra plus modérément sur le reste du département.

Les Pyrénées-Orientales ayant subi deux épisodes de pluies conséquents récemment, les sols sont saturés. Le phénomène va entraîner des ruissellements qui pourront générer des zones de stagnation d’eau en particulier sur les points bas.

La préfecture des Pyrénées-Orientales recommande la plus grande prudence aux habitants et rappelle les conseils de comportement à adopter face à ces conditions météorologiques :

• dans la mesure du possible, évitez tout déplacement inutile et dans tous les cas, limitez votre vitesse sur route et respectez les distances de sécurité. En effet, le pic de précipitations devrait intervenir entre 5h et 9h du matin.

• tenez-vous éloignés des cours d’eau et respectez les consignes et interdictions mises en place par les communes.

Les Pyrénées-Orientales placées en alerte pour orages et fortes précipitations

Créé par le 14 oct 2018 | Dans : Affaires sociales, Environnement

La tempête Leslie qui s’abat ce dimanche sur le Portugal et l’Espagne devrait atteindre également le sud de la France : les précipitations s’annoncent durables et ponctuellement intenses. Plusieurs départements dont les Pyrénées-Orientales sont placés en alerte orange pluie et inondations par Météo France.
L’alerte orange pluies et inondations sera effective dans la nuit de dimanche à lundi 2h du matin à lundi soir 19h.
Ce dimanche soir et dans la nuit, les pluies vont devenir intenses sur l’ensemble du Languedoc-Roussillon et de gros orages devraient éclater. Des cumuls de 50 à 150 mm d’eau sont attendus, pouvant même atteindre les 200 mm, ainsi que des vents très forts et des submersions possibles avec des vagues pouvant aller jusqu’à 3 m au large.

Il est donc conseillé d’être très vigilant.

Alerte au charançon de l’agave dans les Pyrénées-Orientales

Créé par le 12 oct 2018 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques

Le charançon de l’Agave est un ravageur récemment apparu en France. Il est originaire d’Amérique centrale (décrit au Mexique en 1838) mais, avec l’importation de végétaux infectés, il est apparu en Europe en 1998 et particulièrement en France en 2007. Il se propage actuellement rapidement dans de nombreuses zones méridionales du territoire et, après avoir connu les affres du charançon du palmier, le Roussillon connaît aujourd’hui sa première alerte au charançon de l’agave. 

Après les palmiers du département, c’est au tour des aloès, des dracaena, des yuccas et même de certains cactus de faire les frais du charançon. Le ravageur dont la présence est avérée depuis septembre 2017 sur la Côte Vermeille (entre Collioure et Cerbère) vient d’être signalé dans les environs de Perpignan. Compte tenu qu’il commence par établir des foyers en colonisant les cibles potentielles présentes dans les 300 mètres autour de la plante hôte, en quelques années, il peut coloniser tout un département.

aloès

Seule la mise en place d’un réseau de piégeage similaire à celui employé pour le charançon rouge du palmier serait à même de révéler la présence du ravageur sur la zone et le piégeage en masse permettrait de réduire la quantité d’adultes. Toutefois l’unique utilisation de pièges ne serait pas suffisante pour éradiquer et assainir une zone attaquée et la lutte semble passer également par la pulvérisation de produits à base de nématodes (spores de champignons à épandre en coeur de plante).

Si vous localisez un foyer, merci de le signaler sur le site suivant : http://www.fredonoccitanie.com/surveillance/charancon-agave/

Un épisode cévenol attendu dans les heures qui viennent dans les Pyrénées-Orientales

Créé par le 08 oct 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Une dépression en Méditerranée se dirige vers l’Aude et les Pyrénées-Orientales qui devraient être touchés dès ce lundi soir par des pluies localement importantes. Le pic de l’épisode est attendu ce mardi. 

Ce phénomène d’instabilité est en train de se mettre en place et pourrait provoquer de fortes pluies, selon Météo France Perpignan, qui relève le niveau de vigilance crue et orage de jaune à orange ce lundi après-midi dans les deux départements, ainsi que l’Hérault et les Bouches-du-Rhône.

Sur le littoral catalan, les pluies seront associées à un vent marin soufflant entre 40 et 60 km/h en rafales. En Vallespir, le cumul de précipitations devrait dépasser les 100 mm en 24 heures ce mercredi. Cette quantité de pluie attendue correspond à la moyenne des précipitations pour un mois d’octobre.

Prolongation de la campagne de régularisation des forages non domestiques

Créé par le 05 oct 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Le préfet a lancé, le 7 février, une campagne visant à la régularisation des forages prélevant de l’eau dans les nappes de la plaine du Roussillon. Cette démarche concerne l’ensemble des usages (agricoles, industrie, tourisme, loisirs,
espaces verts des collectivités, etc.)

L’objectif est d’assurer un partage de la ressource en eau disponible qui aujourd’hui se reconstitue difficilement ainsi qu’une gestion collective responsable et durable.

À ce jour, plus de neuf cents ouvrages non domestiques, c’est-à-dire d’un prélèvement supérieur à 1 000 m3 par an ont été déclarés représentant environ 17 millions de m3 de prélèvement par an.

Ces déclarations concernent des usages agricoles mais aussi touristiques ou d’arrosage d’espaces verts.

Compte tenu de l’affluence des demandes, cette campagne de recensement est reconduite à compter du 1er octobre jusqu’au 30 novembre.

Une campagne de contrôle par les services de l’État est en cours. Chacune des communes concernées est impliquée et les forages non connus de l’administration sont identifiés. Ces contrôles, pédagogiques dans un premier temps, sont suivis d’un rappel de la démarche de régularisation par courrier. Après cette démarche, les usagers qui ne se sont pas déclarés sont considérés comme des contrevenants : ils s’exposeront à des suites administratives pouvant conduire à la mise en demeure de reboucher leur forage ou à des suites pénales. Un plan de contrôle renforcé sera mis en oeuvre.

Il est également rappelé que toute personne possédant un forage domestique, d’un prélèvement annuel inférieur à 1 000 m3 par an, doit en faire la déclaration en mairie. Cette déclaration n’entraîne aucun coût supplémentaire ni redevance.

Mesures de restriction d’utilisation de l’eau

Créé par le 04 oct 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Compte tenu de la pluviométrie toujours aussi insuffisante, les mesures de  restriction en vigueur sont prolongées jusqu’au 31 octobre.

Ainsi, restent interdits :

- Le prélèvement de l’eau pour le remplissage des piscines privées à usage unifamilial, exception faite de la première mise en eau après construction du bassin. Cela ne concerne pas les appoints en eau nécessaires au cours de la saison quelle que soit la ressource mobilisée.

- Le lavage des véhicules hors des stations professionnelles sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire et pour les organes liés à la sécurité.

- Le fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert.

- Le nettoyage des terrasses et des façades ne faisant pas l’objet de travaux.

- Le lavage des voiries sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques.

- L’arrosage des pelouses, des ronds-points, des espaces verts publics et privés et des jardins d’agrément à l’exception des jeunes plants de moins de trois ans sur demande expresse de dérogation.

- L’arrosage des espaces sportifs de toute nature et des terrains de golf à l’exception des « greens et départs » et des terrains de sport (limités strictement aux aires de jeu des terrains principaux) dont l’arrosage est autorisé sur une plage de 4h et toutefois interdit de 6h à 20h.

- L’arrosage des jardins potagers de 8h à 20h.

- Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel.

- L’usage des douches de plage.

Les usages industriels ainsi que les conditions d’intervention des gestionnaires sur les réseaux et ouvrages d’eau potable et d’eaux usées sont également encadrés.

Ces mesures ne s’appliquent pas aux usages satisfaits à partir de l’eau issue des rivières et des canaux.

Des campagnes de contrôle du respect de ces mesures sont régulièrement conduites par les services de l’État.

Les communes concernées par ces restrictions d’usage sont : Le Barcarès, Sainte-Marie, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Torreilles, Bages, Banyuls-dels-Aspres, Brouilla, Cabestany, Caixas, Calmeilles, Canohès, Corneilla-del-Vercol, Elne, Fourques, Llauro, Llupia, Montauriol, Montescot, Oms, Ortaffa, Passa, Pollestres, Ponteilla, Sainte-Colombe-de-la-Commanderie, Saint-Jean-Lasseille, Saleilles, Terrats, Théza, Tordères, Tresserre, Trouillas, Villemolaque, Villeneuve-de-la-Raho, Vivès.

Les modalités de mise en oeuvre de toutes ces mesures ainsi que la liste des communes concernées sont précisées dans l’arrêté préfectoral consultable sur le site internet des services de l’État dans les Pyrénées-Orientales à l’adresse suivante : http ://www.pyreneesorientales.gouv.fr/Politiquespubliques/Environnement-eau-risques-naturelsettechnologiques/Eau-et-Peche/Dernieres-
Actualites/Restrictions-de-l-usage-de-l-eau

Au-delà de ces mesures, les utilisateurs sont tous appelés à adopter un comportement responsable en matière d’utilisation de l’eau notamment sur le sud du département où le bassin-versant du Tech et des fleuves côtiers des Albères fait l’objet d’une vigilance accrue.

Si l’évolution de la situation, qui fait l’objet d’un suivi régulier, le justifiait, des mesures complémentaires pourraient être mises en place.

Campagne pour l’interdiction définitive de tous les pesticides de synthèse

Créé par le 02 oct 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Fabrice Nicolino, journaliste, et François Veillerette, association nationale « Générations futures, ont lancé avec 100 personnes, une campagne nationale : « Nous voulons des coquelicots », fleur symbolique de la biodiversité.

Les 100 premiers signataires de l’appel ont été rejoints par plus de 200 000 personnes… Ils demandent une interdiction rapide et définitive de tous les pesticides de synthèse et comptent sur l’appui de nombreux citoyens français.

La campagne doit durer deux ans. Chaque premier vendredi du mois tous les signataires se retrouveront devant la mairie de leur ville ou de leur village, de plus en plus nombreux pour marquer leur détermination.

À Perpignan, le rendez-vous est fixé au vendredi 5 octobre, à 18h30, devant la mairie, si possible avec des coquelicots en papier, carton ou tissu, tout comme au Soler, et à Argelès, devant l’espace Liberté.

”Infos sur : nousvoulonsdescoquelicots.org

coquelicots_2.001

Rando pour tous

Créé par le 26 sept 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Pour partager un beau moment en montagne en aidant ou en accompagnant une personne en situation de handicap, participez à la prochaine «Rando pour tous» qui se déroulera le samedi 6 octobre du côté de Maureillas-Las-Illas.

Randonnée à la journée, de difficulté moyenne.

Contact : Laurent Besnard, association Nataph au 06.33.38.12.36 ou laurent.nataph@gmail.com et www.randohandicap.fr/facebook.com/nataph66.

12345...42

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...