Environnement

Articles archivés

Le département des Pyrénées-Orientales placé en vigilance orange pour vent violent

Créé par le 20 jan 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Transports

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Le département est placé par Météo France en vigilance orange pour un épisode de vent violent à partir de 18h ce soir et jusqu’à 7h demain matin.

Les secteurs les plus concernés seront les Fenouillèdes, les Pyrénées ainsi que les Albères et la Côte Vermeille où les rafales pourront atteindre 110 à 130 km/h.

Le vent baissera un peu ensuite mais restera fort toute la journée de demain.

Soyez vigilants sur les risques de chutes d’objets divers et adaptez la vitesse de votre véhicule sur les routes et autoroutes.

Actin collective contre le gazoduc transfrontalier

Créé par le 18 jan 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Le Collectif contre le gazoduc transfrontalier organise une action visuelle lundi 22 janvier à 17h15 devant le Palais des Congrès à Perpignan.

Objectif : signifier, publiquement, le refus du projet de gazoduc au moment de la clôture de la concertation sur le projet STEP organisée par la société TIGF sous l’égide de la CNDP (18h au Palais des Congrès).

La Plateforma Resposta al MidCat qui s’oppose à ce projet d’interconnexion en Catalogne sud, participera à cette action visuelle en apportant le tuyau.

Passage des encombrants pour l’année 2018 à Tordères

Créé par le 11 jan 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Infos pratiques

  A Tordères, le service de retrait des encombrants (mis en place par la Communauté de Communes des Aspres) passe, en général, le deuxième jeudi du mois mais lors de mois comprenant un jour férié, le jour de collecte peut être modifié. Cette année, les passages sont prévus le jeudi 11 janvier, jeudi 8 février, jeudi 15 mars, jeudi 12 avril, jeudi 17 mai, jeudi 14 juin, jeudi 5 juillet, jeudi 9 août, jeudi 13 septembre, jeudi 11 octobre, jeudi 15 novembre et jeudi 6 décembre.

  Il est nécessaire de s’inscrire en mairie, en donnant le détail des objets, pour que soit assuré ce ramassage. Les encombrants devront être déposés à l’adresse donnée en mairie, devant chez soi, la veille du ramassage. Les déchets seront séparés en fonction de leur catégorie (ferraille, bois, plastique, etc.).

  Le ramassage des encombrants est un service supplémentaire rendu au particulier ne possédant pas de véhicule approprié pour évacuer lui-même tel ou tel objet encombrant à la déchetterie (matelas, canapé, frigidaire, machine à laver, etc.). Le nettoyage de granges, de jardins, les importants déménagements, les déchets professionnels, etc., ne seront pas pris en compte.

Conférences sur les champignons

Créé par le 08 jan 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

En janvier, la Société Mycologique et Botanique de Catalogne Nord (SMBCN), propose deux diaporamas commentés.

Le lundi 15 janvier, Jean-Louis Jalla fera une présentation de la mycologie et d’espèces connues ou spectaculaires.

Le lundi 29 janvier, Mijo Gomez donnera des indications pour reconnaître des champignons d’une famille en particulier, les hygrophoraceae.

Ces exposés auront lieu 7 rue des Grappes à Perpignan (annexe de la mairie), à 20h. ”Entrée libre et gratuite.

Le département des Pyrénées-Orientales placé en vigilance orange pour pluie et inondation

Créé par le 06 jan 2018 | Dans : Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Transports

La préfecture des Pyrénées-Orientales informe ce samedi du placement de notre département en vigilance orange pluie-inondation à compter de ce soir minuit et jusqu’à dimanche, 23h. Des pluies potentielles de 100 à 130 mm sont attendues. Il est recommandé à la population de suivre les conseils de prudence, de limiter les déplacements, de s’éloigner des cours d’eau et du littoral et de se tenir informé des conditions de circulation avant de prendre la route.  

La Préfecture des Pyrénées-Orientales annonce la fermeture du Col du Puymorens  sur la route nationale 320 entre la Croisade et la Vignole à 22h, ce samedi soir, en raison des chutes de neige prévisibles à partir de cette nuit et jusqu’à demain dimanche fin d’après midi. La réouverture est possible dimanche soir ou lundi selon l’évolution des prévisions météo.

Conseils de comportement :

- Soyez prudents et vigilants en particulier dans vos déplacements et vos activités de loisir.

- Evitez d’utiliser le téléphone et les appareils électriques.

- A l’approche d’un orage, prenez les précautions d’usage pour vous protéger des effets de la foudre, mettez en sécurité vos biens et abritez-vous.

- Renseignez vous avant d’entreprendre un déplacement et soyez vigilants.

-  Evitez, si possible, le réseau routier secondaire.

- Si vous habitez en zone habituellement inondable, prenez les précautions d’usage.

- Soyez prudents face aux conditions de circulation pouvant être difficiles.

La sécheresse s’accentue, les mesures de restriction d’eau sont prolongées par arrêté préfectoral

Créé par le 02 jan 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Compte tenu de la pluviométrie toujours aussi insuffisante, les mesures de restriction d’eau en vigueur sont prolongées jusqu’au 31 janvier. Le fleuve Agly est toujours à sec sur de nombreuses sections, et les nappes dans le secteur dit «Aspres-Réart» continuent à enregistrer des niveaux jamais atteints.

Ces mesures concernent aussi bien les particuliers que les professionnels et les collectivités.

Pour les usages utilisant les eaux souterraines dans le secteur dit «Aspres-Réart», sont notamment interdits : l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, avec des tolérances dans des créneaux horaires précis et pour des plantations particulières; le lavage des véhicules hors des stations professionnelles; le lavage et le rinçage des navires de plaisance, sauf exception, le lavage des voiries, terrasses et façades, sauf impératifs sanitaires ou sécuritaires publics.

Pour les usages utilisant les eaux superficielles dans le bassin-versant de l’Agly à l’amont de la commune de Maury, sont notamment interdits: les mêmes usages que pour le secteur dit «Aspres-Réart» et l’irrigation à partir des canaux un jour sur deux en amont de Maury et un jour sur quatre en aval de Maury.

Informations sur : http://www.pyrenees-orientales.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-eau-risques-naturels-et-technologiques/Eau-et-Peche/Dernieres-Actualites/Restrictions-de-l-usagede-l-eau

Vent très fort attendu dans notre département le mercredi 27 décembre

Créé par le 26 déc 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Attention un vent très fort est attendu dans le département des Pyrénées-Orientales, demain, mercredi 27 décembre, de la fin de matinée jusqu’en milieu de nuit. Le vent de Nord-Ouest devrait souffler sur le département à plus de 100 km/h . Ce vent devrait faiblir en milieu de nuit.
La vigilance de chacun est appelée sur les chutes d’objets divers. Il est recommandé de ne pas intervenir sur les toitures et de ranger ou fixer les objets sensibles aux effets du vent.
Les conducteurs doivent adapter la vitesse de leur véhicule sur les routes et autoroutes.

MidCat-STEP, un gazoduc, pourquoi, pour qui et comment?

Créé par le 23 nov 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

D’après un article de Jacqueline Balvet paru dans «Médiapart»

Pour pouvoir répondre à la demande croissante des Etats membres de l’Union Européenne, l’Union de l’Energie de la Commission Européenne a développé des négociations avec les pays ressources (Algérie, Etats-Unis, Argentine, Azerbaïdjan), dans le but que l’Europe soit moins dépendante du gaz russe, et elle a également étudié un projet communautaire de développement des infrastructures liées à l’énergie.
Il existe aujourd’hui 195 projets européens d’infrastructures essentielles (dans les domaines de l’énergie, du transport et des télécommunications) qui doivent « contribuer à la mise en place progressive de l’Union de l’énergie par l’intégration des marchés de l’énergie en Europe et la diversification des sources d’énergie et des voies d’acheminement. » (extrait du site de la Communauté Européenne : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-15-6107_fr.htm).
Le marché unique européen du gaz est donc lancé pour être opérationnel en 2018. Les opérateurs français GRTgaz et TIGF (ancienne filiale du groupe Total) sont en première ligne, la France étant en effet un nœud stratégique d’interconnexion pour distribuer l’énergie au sein de l’Union Européenne.
C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet MidCat-STEP qui prévoit une interconnexion des réseaux de gazoduc de Catalogne avec ceux du sud de la France arrivant dans l’Aude. MidCat-STEP fait partie du gigantesque chantier européen d’interconnexion des réseaux énergétiques (électricité, gaz), de transport et de télécommunication. Son objectif est d’organiser l’importation de gaz d’Algérie (il serait même prévu de construire un gazoduc pour amener le gaz nigérian en Algérie). Dans ce pays, le groupe Total envisage plusieurs projets, dont la construction d’une usine pétrochimique et la mise en exploitation du gisement de Timimoun (dont Total détient 38%), recelant du « tight gas », un gaz non conventionnel dont l’extraction requiert, comme le gaz de schiste, le recours à la fracturation hydraulique. » (voir l’article du journaliste d’investigation Olivier Petitjean, http://multinationales.org/Reconciliation-entre-Total-et-l-…).
Bref, les pays de la Communauté Européenne n’autorisant pas l’extraction des gaz de schiste à cause des multiples risques que cela induit, n’hésitent pas à se tourner vers l’Algérie pour le produire, en laissant à ce pays les risques et les aberrations écologiques (notamment en matière d’eau) qui sont liés à ce type d’extraction ! L’Europe va chercher son gaz dans le sol des autres. Quelle aberration et, surtout, quelle hypocrisie !

Dans sa première phase, le projet MidCat-STEP prévoit la construction d’un gazoduc pour relier l’Espagne à la France, de part et d’autre de la frontière, en Catalogne sud (notamment dans l’Emporda), ainsi que dans les Pyrénées-Orientales et l’Aude (120 km de nouveaux gazoducs entre la frontière, au Perthus, et Barbaira, dans l’Aude). Il prévoit aussi la construction de stations de compression (à Barbaira, Montpellier, et St Martin de Crau) afin de réguler le transit.

Dans sa seconde phase, le projet consiste à agrandir les gazoducs existants, de Carcassonne à Fos-sur-mer, afin de se relier au gazoduc Eridan de la vallée du Rhône et de pouvoir ainsi acheminer le gaz vers les autres pays de l’Union Européenne.

En Espagne, la résistance s’organise, tant au niveau des élus que des collectifs citoyens. Une plateforme « Stop MidCat » a été mise en place et lutte activement contre ce projet colossal. Dans les Pyrénées-Orientales, nous ne sommes qu’au début de la mobilisation et quelques sentinelles, notamment d’anciens chefs de file de la lutte anti-THT, tentent d’alerter les citoyens (pour l’instant sans grande levée de bouclier).

Rappelons que le projet s’élève à 290 millions d’euros, avec un montage financier favorisant les investissements privés, répercutés directement sur les tarifs et financés en bonne partie par les consommateurs, pour une rentabilité qui reste à prouver (c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles la France s’était, sous le précédent gouvernement, retirée du projet, avant que l’Union Européenne en fasse un projet d’intérêt communautaire).

Le modèle énergétique basé sur la croissance sans limite et l’utilisation des ressources fossiles et fissiles n’est plus acceptable. Le méthane est très néfaste pour le climat de par son rôle dans le réchauffement climatique : le CH4 est beaucoup plus émetteur de gaz à effet de serre que le CO2, surtout dans l’exploitation des gaz de schiste, où les fuites sont multipliées par le nombre très important de puits de forage. Le gaz prévu pour passer dans le gazoduc MidCat-STEP proviendra essentiellement d’Algérie et notamment du sud saharien où le gaz de schiste est fortement convoité par l’industrie gazière (l’Algérie est la 3ème réserve mondiale estimée de gaz de schiste).

Autant d’arguments pour se mobiliser et bloquer ce nouveau grand projet inutile.

Les photos suivantes, récemment parues dans la presse (L’Indépendant, etc.), montrent la construction du tronçon 2 du gazoduc France-Espagne. Voici donc le gigantesque chantier qui attend les Pyrénées-Orientales et l’Aude ! Il est urgent de réagir !

Chantier gazoduc 4 Gazoduc France Espagne 2 Gazoduc France Espagne Gazoduc Murcia, tronçon 2 Nord

Un gazoduc à Tordères et dans les Aspres! NON MERCI!

Créé par le 22 nov 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

  Un gazoduc européen, appelé MidCat-STEP devrait, à l’horizon 2022, relier l’Aude à l’Espagne, en passant par les Fenouillèdes, le Ribéral, les Aspres (Tordères serait alors durement impacté) et les Albères.

  C’est l’entreprise TIGF (Transport Infrastructures Gaz France) qui est chargée de l’installation de la canalisation côté français.

  Le gazoduc de 90 centimètres de diamètre sera enfoui à 1,20 m sous terre sur 120 kilomètres jusqu’à la frontière espagnole. Deux tracés sont à l’étude dont l’un, le plus à l’ouest, passe en plein milieu de notre commune, mais également de CAMELAS, THUIR, CASTELNOU, SAINTE-COLOMBE, TERRATS, MONTAURIOL, FOURQUES, PASSA, TROUILLAS, comme on le voit clairement sur la carte mise en ligne sur le site dédié au projet !

Aire TIGF Tordères

  Quoique l’information commence à peine à se diffuser de ce côté des Pyrénées, la colère gronde déjà et de nombreux habitants et élus des Pyrénées-Orientales expriment leurs plus vives inquiétudes quant à l’impact environnemental de ce gazoduc, qui s’annonce destructeur des espaces naturels, des terres agricoles et des rivières.

  Le coût financier (290 millions d’euros) semble disproportionné au regard de l’intérêt général attendu. Ces énormes investissements seront répercutés directement sur les tarifs : Midcat–STEP sera donc financé en partie par les consommateurs français et européens pour garantir des profits privés, ce qui est parfaitement scandaleux.

  Une concertation publique de trois mois a débuté le mardi 21 novembre et s’achèvera le 23 janvier 2018 afin que soit défini le meilleur tracé possible.

  En cette heure grave où l’Europe s’apprête à livrer notre commune aux appétits féroces d’industriels aux dents longues, les habitants sont invités à participer massivement à cette concertation publique (dossier consultable en mairie et sur le site internet dédié au projet : https://www.step-tigf.fr/projet-step/), et aux réunions publiques prévues, notamment le lundi 27 novembre, à 18h, à la MJC de Thuir et le jeudi 30 novembre, à 18h, à la salle polyvalente de Saint-Jean-Pla-de-Corts.

  Soulignons qu’une plateforme de vigilance sur le projet MidCat-Step est en cours de création et qu’une réunion aura lieu prochainement à Perpignan afin de regrouper les associations de l’Aude et des Pyrénées-Orientales opposées au projet.

 

La nature une nouvelle fois malmenée à Tordères

Créé par le 14 nov 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement

Un nouveau dépôt sauvage a été retrouvé à Tordères, il y a quelques jours, au niveau de la bifurcation entre la D615 et la D23, sous le muret qui borde la route. Il semble qu’une personne ait pris la mauvaise habitude de venir jeter ses sacs de détritus dans ce bel endroit boisé. L’imposant tas de sacs a été enlevé par l’employé municipal.

Plus loin, sur un sentier qui part de la traverse de Llauro pour s’enfoncer dans la forêt, un autre pollueur est venu nettoyer sa benne (ou sa toupie) en pleine nature, à l’abri des regards et en toute impunité. Cela a produit d’épaisses plaques sur le sol qui seront difficiles à détruire (sans doute faudra-t-il utiliser un marteau-piqueur).

Faut-il le rappeler, ces actes d’incivisme honteux et indignes constituent un délit et leurs auteurs encourent une amende pouvant aller jusqu’à 1 500€.

1...34567...40

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...