Environnement

Articles archivés

La forte odeur de feu provient de l’incendie de Montalba-le-Château

Créé par le 11 août 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

  Ce matin, depuis 9h, nombreux sont les Tordérencs qui s’inquiètent et appellent les élus et les pompiers pour savoir d’où provient la forte odeur de feu qui a envahi la commune.

  L’incendie s’est en fait déclaré loin de Tordères, à Montalba-le-Château très exactement, où il a déjà ravagé une centaine d’hectares, mais la tramontane entraîne les fumées âcres jusqu’ici.

  Nous vous rappelons que la sécheresse cumulée au vent fort place le département, et en particulier les Aspres, en risque incendie très élevé. Ne commettez donc pas d’imprudences et adoptez un comportement citoyen en respectant les règles suivantes :
– Interdiction stricte de faire usage du feu durant la période à risque du 1er juin au 30 septembre, en application des dispositions de l’arrêté préfectoral du 26 août 2013 ;
– Ne jetez pas de mégots ou tout autre objet susceptible de provoquer un incendie sur les routes ;
– N’entreprenez pas de travaux d’incinération de végétaux ou de débroussaillement par brûlage de parcelle.

Attention au feu

Pour info, à 15h, le feu de Montalba, attisé par la tramontane, avait déjà parcouru 250 ha et se dirigeait vers la commune de Rodès.

Attention, risque élevé d’incendie annoncé pour tout le week-end

Créé par le 05 août 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Compte tenu des conditions météorologiques (chaleur et tramontane), le risque « Incendie » est très élevé pour tout le week-end. Certains axes forestiers sont donc susceptibles d’être interdits à la circulation. Avant de vous déplacer, n’hésitez pas à contacter le 04.68.38.12.05.

Arrêté « sécheresse » et restrictions d’eau dans les Aspres et d’autres secteurs du département

Créé par le 03 août 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

  Depuis le mois d’octobre 2015, le département des Pyrénées-Orientales connaît un important déficit pluviométrique qui n’a pas permis une recharge suffisante des nappes plio-quaternaires.

  Ainsi, en raison du niveau très bas des nappes souterraines et de l’intérêt de mettre en oeuvre des mesures de restriction de certains usages afin de pouvoir continuer à répondre aux besoins prioritaire, le Préfet des Pyrénées-Orientales a décidé de limiter les usages domestiques non essentiels sur la bande côtière nord du département, ainsi que dans les secteurs Agly-Salanque et Aspres-Réart. Sur le secteur Aspres, les données recueillies attestent d’une dégradation continue du niveau des nappes passant, ponctuellement, sous les niveaux les plus bas historiquement connus.

  L’arrêté préfectoral en vigueur prévoit donc que sont interdits sur le secteur Aspres-Réart dont fait partie la commune de Tordères :

- l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des espaces sportifs de toute nature de 8h à 20h, à l’exception des jardins potagers ;
– le lavage des véhicules hors des stations professionnelles, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (sanitaires, alimentaires ou techniques) et pour les organismes liés à la sécurité publique ;
– le remplissage des piscines, hors mise à niveau,
– le lavage à l’eau des voiries, sauf impératifs sanitaires et à l’exception des lavages effectués par des balayeuses laveuses automatiques ;
– le nettoyage à l’eau des terrasses et des façades, hors travaux ;
– le fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert.

Vous trouverez plus d’informations sur le site de la Préfecture: http://www.pyrenees-orientales.gouv.fr/…/Preservation-de-la…

Le risque incendie reste très élevé

Créé par le 01 août 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Pour ce lundi 1er août, le risque d’incendie est toujours très élevé. pour notre département. Soyez vigilant et adoptez un comportement citoyen en respectant quelques règles de bon sens : ne jetez pas de mégots ou tout autre objet susceptible de provoquer un incendie sur les routes, n’entreprenez pas de travaux d’incinération de végétaux ou de débroussaillement par brûlage de parcelle.
Pour rappel, il est interdit de faire usage du feu durant la période à risque du 1er juin au 30 septembre (en application des dispositions de l’arrêté préfectoral du 26 août 2013).

Apiculteurs : déclarez vos ruches en ligne

Créé par le 28 juil 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

  La commission européenne a décidé d’harmoniser les périodes de recueil des déclarations de ruches dans l’ensemble des États membres de l’Union européenne à compter de 2016. Afin de répondre à cette nouvelle  réglementation européenne, la direction générale de l’alimentation (DGAL) a défini une nouvelle période de déclaration obligatoire : entre le jeudi 1er septembre et le samedi 31 décembre.

  Il est essentiel pour la filière apicole de se conformer à ces nouvelles dispositions européennes. Elles permettent : d’agir pour la santé des colonies d’abeilles ; la connaissance de l’emplacement des ruchers est d’autant plus importante que la menace d’introduction d’Aethinatumida en France suite à son arrivée en Italie en septembre 2014 persiste (de nouveaux foyers ont été découverts en 2016 dans ce pays) ; l’obtention d’aides européennes dans le cadre du programme apicole européen (PAE) ; l’enveloppe communautaire est distribuée à chacun des États membres au prorata du nombre de colonies déclarées par les apiculteurs (environ 3,575 millions d’euros par an au bénéfice de la filière apicole française) ; l’établissement de statistiques apicoles pour mieux connaître la filière.

  Vous pouvez réaliser cette démarche en ligne sur le site « Mes Démarches » (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr). Cette nouvelle procédure simplifiée remplace « Télérucher » et permet l’obtention d’un récépissé de façon immédiate.

  Cette procédure permet également aux nouveaux apiculteurs d’obtenir leur numéro d’apiculteur (NAPI).

  Si vous ne disposez pas de l’outil informatique, vous pouvez toujours réaliser votre déclaration de ruches en sollicitant un accès informatique en mairie. Pour cette campagne 2016, il sera également possible d’utiliser le Cerfa papier 13995*04 à compléter, signer et à envoyer à l’adresse: DGAL-Déclaration de ruches, 251 rue de Vaugirard, 75732 Paris cedex 15. Le délai d’obtention d’un récépissé de déclaration de ruches est d’environ 2 mois à compter de la réception à la DGAL.

  Attention, les déclarations réalisées sur papier libre ou sur des anciennes versions de Cerfa ne sont plus recevables.

Chaleur et tramontane rendent le risque incendie très élevé dans le département

Créé par le 27 juil 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

ATTENTION ! Chaleur et tramontane augmentent aujourd’hui. Le risque d’incendie est très important. Les Corbières et la Plaine du Roussillon sont placées en risque très sévère, et les Fenouillèdes et les Aspres sont placées en risque sévère.
La circulation des véhicules et des personnes est interdite dans le massif des Corbières. La RD 38 permettant l’accès à Força Real est INTERDITE (route fermée).

MERCI D’ETRE TRES PRUDENTS

Forte tramontane attendue avec risque élevé d’incendie

Créé par le 22 juil 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

En raison du risque élevé d’incendie, le préfet appelle à la vigilance. Météo France prévoit un régime de Tramontane soutenue à partir de cet après-midi (rafales pouvant souffler de 60 à 70 km/h) et ce pour tout le week-end.

Il est demandé à tous de faire preuve de vigilance et d’adopter un comportement citoyen, d’autant que de nombreux déplacements auront lieu en ce week-end de chassé-croisé.

Respectez les règles suivantes :
– Interdiction stricte de faire usage du feu durant la période à risque du 1er juin au 30 septembre, en application des dispositions de l’arrêté préfectoral du 26 août 2013 ;
– Ne jetez pas de mégots ou tout autre objet susceptible de provoquer un incendie sur les routes ;
– N’entreprenez pas de travaux d’incinération de végétaux ou de débroussaillement par brûlage de parcelle.

Interdiction de faire du feu et de fumer dans les massifs

Créé par le 18 juil 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

  Chaque année plusieurs centaines d’hectares de forêts, maquis et garrigues sont détruits par les incendies. Les imprudences représentent la principale cause des départs de feu dont plusieurs ont déjà été enregistrés cette année dans le département par les sapeurs-pompiers, notamment dans les Aspres. La préfecture appelle la population à la prudence et rappelle qu’il est interdit à toute personne d’allumer du feu et de fumer dans les massifs forestiers (bois, forêts, landes, maquis, garrigues) pendant la période à risque du 1er juin au 30  septembre. Par ailleurs, toute personne témoin d’un départ de feu doit appeler les pompiers (18 ou 112) en précisant sa localisation. Pour tout complément d’information sur le niveau de risque quotidien :  www.prevention-incendie66.com

Alerte au vent violent et au risque incendie dans les Pyrénées-Orientales

Créé par le 13 juil 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

  Météo France prévoit un régime de tramontane soutenue pour aujourd’hui et jusqu’à vendredi prochain (rafales de 60 et 80 km/h). La tramontane ne devrait faiblir qu’à partir de samedi.
   Ces conditions météorologiques conjuguées à la sécheresse place une partie importante du département dans une situation favorisant l’éclosion des incendies de forêts et de végétation.
   Ce jour, 13 juillet, deux secteurs sont classés en risque «très sévère» sur l’échelle de prévision du danger météorologique d’incendie (La plaine du Roussillon et les Corbières) et deux autres secteurs en «risque sévère» (Fenouillèdes et Albères).
   Cette situation conduit à appeler la population à la vigilance et à la prudence. Les feux de forêts représentent un danger majeur dans le département auquel nous pouvons tous être confrontés. L’incendie de broussaille et de garrigue survenu à Cerbère les 17 et 18 septembre 2015, au cours duquel une sapeur pompier volontaire est décédée, illustre tristement cette réalité.
   Ces incendies peuvent être évités par des gestes simples et par l’application de mesures élémentaires de bon sens. Une fois sur deux l’imprudence est responsable d’un départ de feu.
   Il convient donc de rester vigilant par rapport à ce risque et d’observer à cet effet un comportement responsable et citoyen en respectant les règles suivantes :
– interdiction stricte de faire usage du feu par vent fort durant la période à risque du 1er juin au 30 septembre, en application des dispositions de l’arrêté préfectoral du 26 août 2013 ;
– ne pas jeter de mégots ou tout autre objet susceptible de provoquer un incendie ;
– ne pas entreprendre de travaux d’incinération de végétaux ou de débroussaillement par brûlage de parcelle par vent fort.
   Il faut rappeler par ailleurs que causer un incendie volontairement est passible d’une peine de 10 ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende et que causer un incendie même involontairement, en laissant par exemple un mégot de cigarette s’embraser, est passible d’une peine de 1 an de prison et 15 000 euros d’amende.

Si vous êtes témoin d’un incendie, ayez le réflexe d’appeler les sapeurs-pompiers (tel. 18 ou 112) en précisant la localisation exacte du sinistre

Installation de poteaux téléphoniques et élagage sous les nouvelles lignes de fibre optique

Créé par le 27 juin 2016 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Suite aux questionnements de plusieurs propriétaires de Tordères, le conseil municipal souhaite éclaircir la situation en informant sur les responsabilités des différentes entreprises et collectivités concernées par ce dossier.

Les poteaux téléphoniques implantés en bordure de la D615, entre Fourques et le Chemin du Lieutenant Gourbault, ont été installés par une entreprise privée, avec l’aval du Conseil Départemental (en charge de la D615), pour équiper des communes plus en amont de la fibre optique. La municipalité de Tordères n’est aucunement responsable de cette implantation et a réclamé à la société « Orange » que la ligne soit enterrée plutôt qu’aérienne. La demande est restée sans réponse.

De même, les élus n’ont pas été informés des travaux d’élagage effectués juste après la pose des câbles et s’indignent que les branchages coupés aient été abandonnés sur place, ce qui accentue le risque de départ de feu, particulièrement en bordure de la route départementale et de la Forêt du Réart. Un nouveau courrier sera donc prochainement envoyé par la municipalité à la société « Orange » pour signaler l’inachèvement des travaux d’élagage.

1...34567...34

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...