Infos pratiques

Articles archivés

Journée de dépistage de l’Insuffisance Respiratoire

Créé par le 12 nov 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

L’Amicale Languedoc Roussillon des Insuffisants Respiratoires (ALRIR) organise le mercredi 15 novembre, la 16ème journée mondiale de la Bronchite Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO), dont le thème cette année est «Femme & BPCO», dans le but de sensibiliser le public sur cette maladie invalidante, inconnue du grand public souvent mal identifiée et sous-diagnostiquée qui touche les adultes de plus 45 ans principalement fumeurs pour laquelle le taux de mortalité précoce est de 17 000 décès par an soit 3 % de plus que les accidents de la route.

L’OMS estime qu’en 2030 elle sera la cause la 3ème cause de décès dans le monde.

Si vous souffrez de problèmes respiratoires mais surtout de bronchites chroniques récurrentes, vous êtes encouragé à venir tester votre souffle à partir de 8h30 et de venir assister à une conférence qui aura lieu à partir de 15h30, à la salle Mondony du Centre thermal d’Amélie-les-Bains.

”Renseignements auprès de Mme Berdu 04.68.37.72.01 ou de M. Such 04.68.53.09.54.

Pour vaincre le cancer, s’informer, c’est déjà lutter

Créé par le 09 nov 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Avec plus de 3000 nouveaux cas par an dans les Pyrénées-Orientales, le cancer nécessite que chacun soit plus amplement informé. Le jeudi 23 novembre de 14h à 18h, au Palais des Congrès de Perpignan, la journée gratuite «Vaincre le cancer» a pour but de présenter au grand public les différentes mesures de prévention, les dernières avancées thérapeutiques et le soutien proposé au patient tout au long du parcours de soins. Des professionnels spécialisés dans cette pathologie seront là pour aborder différents thèmes et répondre à toutes vos questions. Vous pouvez assister à une ou plusieurs conférences.

Curage du réseau d’assainissement de la rue des écureuils

Créé par le 05 nov 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Infos pratiques

Une hydrocureuse interviendra pour nettoyer les conduits d’assainissement de la rue des écureuils, le lundi 6 novembre. En effet, les habitants de la rue ont récemment dû faire face à un problème de débordement des égouts et quelle ne fut pas leur surprise en constatant que leur collecteur était bouché par des alèses en plastique (type protection de lit de bébé) et des pierres de 15 à 20 cm de diamètre… au total deux sacs poubelle pleins ! Il est bien évident que de pareils objets n’ont pas pu être envoyés dans le réseau d’assainissement par le biais des toilettes et qu’ils ont été directement introduits dans le collecteur en ouvrant une bouche d’égout. Il est difficile de déterminer s’il s’agit d’un acte de malveillance ou d’une simple mauvaise farce. Pour effacer définitivement ce mauvais souvenir et supprimer les éventuels objets qui demeureraient encore dans les tuyaux, la SAUR et la Communauté de Communes des Aspres ont donc décidé de lancer un nettoyage complet de cette partie du réseau.

Des ateliers pour arrêter de fumer à la Clinique Saint-Pierre

Créé par le 04 nov 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

À L’occasion de la deuxième édition de « Mois Sans Tabac », opération nationale qui incite de manière positive les fumeurs à arrêter le tabac pendant 30 jours, la Clinique Saint-Pierre, Dépistage 66 et leurs partenaires, se mobilisent. Le lundi 6 novembre, de 10h à 17h, dans le Hall B de la clinique Saint-Pierre, plusieurs ateliers vous seront proposés : information et sensibilisation à l’arrêt du tabac, mesure du monoxyde de carbone dans l’air expiré et conseils substituts nicotiniques, activité physique adaptée : bilan de forme, arrêter de fumer sans prendre du poids : le poids du tabac, trucs et astuces pour arrêter de fumer (de 14h à 16h30). Tous les ateliers sont gratuits.

Attention, deux chiens dangereux errent à Tordères

Créé par le 03 nov 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

Deux chiens se sont introduits dans la serre qui abrite les chèvres des éleveurs caprins et ovins du village, vers 21h15, hier soir, et les ont poursuivies et mordues avant d’en égorger une sauvagement. Alertés par un voisin qui avait entendu le vacarme et les bêlements affolés en se promenant dans le secteur, les éleveurs ont réussi à mettre en fuite ces chiens mais pas à les attraper tant ils étaient hargneux. Il s’agit de deux gros chiens bâtards, l’un de type berger allemand / berger belge, de couleur crème, avec un collier rouge, et l’autre de type boxer, marron foncé. Ces chiens ont été aperçus errants à plusieurs reprises, à quelques jours d’intervalle, dans différents secteurs de la commune, notamment du côté de la Forêt du Réart, mais également sur la Plaça Major, aux abords de l’aire de jeux pour enfants. Cela est particulièrement préoccupant car s’ils ont été capables d’égorger une chèvre, ils sont donc tout aussi capables d’attaquer un être humain. Une plainte va être déposée dès ce matin en gendarmerie. Si vous apercevez ces animaux dangereux ou si vous avez des informations à leur sujet, merci de contacter au plus vite le secrétariat de mairie (04.68.38.80.58) ou le maire (06.23.18.00.07). Ne tentez surtout pas de les attraper seul car, compte tenu des circonstances, la prudence est de rigueur.

Prolongation des mesures de restriction d’eau

Créé par le 02 nov 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Infos pratiques

A météo exceptionnelle, mesures exceptionnelles. La préfecture des Pyrénées-Orientales a prolongé des mesures de restrictions provisoires des usages de l’eau liées à l’état particulièrement dégradé de la ressource superficielle et des nappes souterraines de notre département. Au total, 73 communes, dont Tordères, sont concernées par ces mesures dans les secteurs de la Salanque, de l’Agly, des Fenouillèdes, des Aspres et celles proches du Réart.

Les débits très faibles des différents cours d’eau et nappes et les prévisions qui ne sont pas de nature à avoir un impact significatif à la hausse de ces masses d’eau sont à l’origine de ces restrictions. Ainsi et jusqu’au 30 novembre, l’arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés sont interdits tout comme le fonctionnement des fontaines, le lavage des voitures hors des stations professionnelles ou encore le remplissage des piscines. Enfin dans le secteur de l’agriculture, l’irrigation est interdite un jour sur deux ou un jour sur quatre en fonction des secteurs déjà impactés par la sécheresse. À noter que le déficit de pluviométrie ne devrait pas s’arranger dans les dix prochains jours puisque Météo France n’annonce que de faibles précipitations automnales sur la plaine du Roussillon.

Les 73 communes des Pyrénées-Orientales concernées sont Ansignan, Bélesta, Campoussy, Caramany, Cassagnes, Caudiès-de-Fenouillèdes, Estagel, Felluns, Fenouillet, Fosse, Lesquerde, Pézilla-de-Conflent, Prats-de-Sournia, Prugnanes, Rabouillet, Saint-Arnac, Saint-Martin, Saint-Paul-de-Fenouillet, Sournia, Trévillach, Trilla, Vira, Le Vivier. Agly aval : Baixas, Le Barcarès, Calce, Cases-de-Pène, Cassagnes, Claira, Espira-de-l’Agly, Estagel, Lansac, Latour-de-France, Maury, Montner, Opoul-Périllos, Peyrestortes, Pia, Planèzes, Rasiguères, Rivesaltes, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Saint-Paul-de-Fenouillet, Tautavel, Torreilles, Vingrau. Aspres-Réart : Alénya, Bages, Banyuls-dels-Aspres, Brouilla, Cabestany, Canohès, Corneilla-del-Vercol, Elne, Fourques, Llupia, Montauriol, Montescot, Ortaffa, Passa, Pollestres, Ponteilla, Sainte-Colombe-de-la-Commanderie, Saint-Jean-Lasseille, Saleilles, Terrats, Théza, Tordères, Tresserre, Trouillas, Villemolaque, Villeneuve-de-la-Raho et Vivès.

Désormais, le PACS s’effectue en mairie

Créé par le 01 nov 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

L’enregistrement des pactes civils de solidarité (Pacs) est transféré à l’officier de l’état civil de la mairie à partir d’aujourd’hui. Le passage du Pacs en mairie (et non plus au tribunal) est une mesure de la loi de modernisation de la justice du XXIe siècle publiée au Journal officiel du 19 novembre 2016 (article 48).

Un décret publié au Journal officiel du 10 mai 2017 précise les modalités de transfert aux officiers de l’état civil de l’enregistrement des déclarations, des modifications et des dissolutions des pactes civils de solidarité.

En France, les personnes qui veulent conclure un Pacs doivent, à partir de ce 1er novembre 2017, faire enregistrer leur déclaration conjointe de Pacs en s’adressant :

  • soit à l’officier d’état civil en mairie (lieu de leur résidence commune) ;
  • soit à un notaire.

Les partenaires qui ont leur résidence commune à l’étranger doivent s’adresser au consulat de France compétent.

Mis en place il y a 18 ans, le Pacs est un contrat conclu entre deux personnes majeures, de même sexe ou de sexe différent pour organiser leur vie commune. Une personne déjà mariée ou deux membres d’une même famille ne peuvent se pacser. Un des avantages de cette union est de permettre aux deux partenaires de bénéficier de réductions d’impôts. On peut aussi facilement le rompre : il suffit de déposer une déclaration conjointe à l’officier d’état civil de la commune de résidence.

Les pacsés ont quelques obligations, notamment de s’aider matériellement et de se porter assistance mutuellement. Cela peut être d’un point de vue matériel, des impôts, du patrimoine, ou des droits sociaux. Par exemple, si l’un des deux perd son emploi, l’autre a l’obligation de l’aider financièrement. En cas de dettes contractées par l’un, le deuxième a l’obligation de l’aider. Quant à la gestion de patrimoine, c’est au couple de décider s’il veut gérer ses biens de manière commune ou séparée. En cas de décès, le survivant peut occuper le logement commun pendant un an (sauf si le défunt a spécifié le contraire sur son testament).

De la viande de porc bio à Fourques

Créé par le 30 oct 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Chacun peut désormais commander de la viande de porc bio au détail ou en caissette ainsi que de la charcuterie bio (pâté de tête, pâté de campagne, pa de fedge, boudin noir, chorizo, fouet, saucisson, jambon de pays, etc.), auprès de Loïc Pujol, éleveur porcin bio, installé à Fourques, en téléphonant au 04.68.38.84.44. Les commandes sont ensuite à récupérer au domaine « La Rourède », 1 rue de la Rourède, à Fourques.

Les démarches pour les cartes grises et les permis de conduire se font désormais en ligne

Créé par le 29 oct 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

Les démarches liées aux certificats d’immatriculation (cartes grises) et aux permis de conduire s’effectuent désormais en ligne, à partir du site https://ants.gouv.fr/.

Les usagers n’ont plus la nécessité de se rendre en préfecture ou sous-préfecture. Ils doivent effectuer leurs démarches sur internet, soit directement, soit par l’intermédiaire d’un tiers de confiance (professionnels de l’automobile ou auto-écoles).

En complément des points numériques, les usagers peuvent appeler le numéro national d’aide 34 00. Ce serveur vocal interactif national apporte des réponses aux questions les plus fréquemment posées (0,06 euros par minute).

Les démarches liées au permis de conduire et aux cartes grises s’effectuent exclusivement en ligne. Il suffit, grâce à son ordinateur, sa tablette ou son smartphone, de créer un compte sur www.ants.gouv.fr

Il est également possible de se connecter directement grâce à son compte FranceConnect, en utilisant les identifiants de l’un de ses comptes existants : ameli.fr, impots.gouv.fr, identité numérique de La Poste.

Que se passe-t-il pour les usagers qui n’ont pas ou ne maîtrisent pas Internet ?

Il n’est pas question de laisser de côté les personnes qui ne disposent pas d’une connexion internet ou qui ne maîtrisent pas l’outil informatique ou qui souhaitent être accompagnés dans leurs démarches.

Pour les accompagner, deux points d’accueil numérique à la préfecture et à la sous-préfecture de Prades sont déjà à la disposition des usagers. Un point d’accueil numérique supplémentaire sera prochainement en service à la sous-préfecture de Céret. Jours et horaires d’ouverture : Les démarches pour les cartes grises et les permis de conduire se font désormais en ligne dans A retenir site-extici

Par ailleurs, des points de contact seront progressivement déployés dans les Maisons de services au public (MSAP) du département.

Comment faire pour les démarches liées au permis de conduire ?

Pour toute demande relative :

  • à une demande de permis de conduire (nouveau permis)
  • à un renouvellement de permis de conduire (duplicata)
  • en cas de perte ou de vol
  • à son solde de points

Vous pouvez effectuer ces démarches en vous connectant au site de l’ANTS (https://permisdeconduire.ants.gouv.fr/).

Comment faire pour les démarches liées à l’immatriculation des véhicules ?

Pour toute démarche concernant :

  • la déclaration de cession d’un véhicule
  • un changement d’adresse
  • la perte, le vol ou la détérioration d’un titre (demande de duplicata)
  • un changement de véhicule ou un changement de titulaire du véhicule

Vous pouvez effectuer ces démarches en vous connectant au site de l’ANTS (https://immatriculation.ants.gouv.fr/).

 Sur quels sites pouvez-vous réaliser une démarche en ligne ?

Les professionnels de l’automobile ainsi que les auto-écoles pourront également accompagner les usagers souhaitant effectuer des démarches concernant ces titres. 

Attention à certains sites non officiels qui proposent d’effectuer, moyennant rémunération, certaines démarches administratives proposées gratuitement par l’administration française.

Pour en savoir plus : https://permisdeconduire.ants.gouv.fr/Actualites/Arnaque-aux-faux-sites-administratifs

Passage à l’heure d’hiver : gare à la recrudescence d’accidents

Créé par le 28 oct 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Transports

Chaque année, le passage à l’heure d’hiver provoque un pic d’accidentalité routière de +47% pour les piétons en fin de journée. Pour éviter les accidents, il faut absolument être visible.

Entre 2012 et 2016, le nombre d’accidents corporels des piétons aux mois de novembre est supérieur de +5,9% par rapport aux mois d’octobre précédents. Pour la seule tranche horaire 17h-19h, cette augmentation des accidents corporels est de 47%. En effet, le recul d’une heure a une conséquence importante sur la période de luminosité : la nuit tombe alors plus tôt dans la journée, au moment de la sortie des classes ou des trajets professionnels de fin de journée. La mortalité routière des piétons atteint son maximum en automne / hiver avec 43% du total annuel sur les quatre mois d’octobre à janvier. Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, ce surplus d’accidents serait « une conséquence du temps d’éclairage réduit, les piétons étant difficilement perçus par les autres usagers, alors qu’ils ont l’impression d’être vus. ».

Pour ces usagers déjà vulnérables, il est essentiel d’être visible. Il leur est donc recommandé de privilégier des vêtements clairs ou assortis de bandes réfléchissantes.

12345...82

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...