Infos pratiques

Articles archivés

A vélo, soyez bien équipé !

Créé par le 02 juin 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé, Transports

À vélo, le casque c’est :

- obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient au guidon ou passager, afin de limiter les blessures graves à la tête.
– recommandé au-delà.

En cas de non-respect de cette obligation, sachez que l’amende est de 135 euros.

Tous les détails sur Service-Public.fr : http://bit.ly/2rhyyCy

Service-Public.fr Ministère de l’Intérieur

Vélo

Formation complémentaire «postpermis»

Créé par le 01 juin 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Transports

Depuis le 11 mai 2019, les titulaires d’un premier permis de conduire peuvent suivre un stage postpermis dans les écoles de conduite labellisées « École conduite qualité » qui souhaiteront participer au dispositif.

Les conducteurs volontaires qui s’inscriront à la formation postpermis pourront accéder plus rapidement au capital de 12 points sur leur permis : en 2 ans au lieu de 3 pour les formations traditionnelles, en 18 mois au lieu de 2 ans pour ceux ayant bénéficié de la conduite accompagnée (voir infographies ci-dessous), sous réserve qu’ils n’ont pas été condamnés pour une infraction ayant retiré des points sur leur permis de conduire.

Cette nouvelle formation vise à renforcer les compétences acquises par les conducteurs novices entre le sixième mois et le douzième après l’obtention du permis de conduire. En effet, au cours de cette période, un pic d’accidentalité est observé chez ces nouveaux conducteurs.

Liste de toutes les écoles de conduite labellisées consultable sur le site de la Sécurité routière, en cliquant sur ce lien.

Les écoles de conduite labellisées seront également identifiables par ce macaron jaune à leur devanture. Il indique que l’établissement est détenteur du nouveau label de la Sécurité routière qui garantit un enseignement de qualité et une information transparente aux candidats au permis de conduire. Le texte du logo – École conduite qualité – placé au-dessus de la Marianne résume cet objectif. Déjà 3 000 écoles de conduite ont obtenu, auprès des préfectures, le label.

L’objectif de la formation postpermis est de susciter chez les conducteurs novices un processus de réflexion sur leurs comportements au volant et leur perception des risques au moment où ils acquièrent davantage d’assurance.

Cette formation complémentaire s’adresse donc exclusivement aux titulaires d’un premier permis de conduire (A1, A2, B1 ou B) entre les sixième et douzième mois qui suivent son obtention, ni avant, ni après.

Les bénéficiaires de cette formation, qui relève du volontariat, verront en contrepartie leur période probatoire réduite, sous réserve de n’avoir commis aucune infraction donnant lieu à retrait de points (voir infographies ci-dessous).

Le contenu de la formation, a été élaboré par des spécialistes de la sécurité routière, afin de garantir un programme de formation homogène sur tout le territoire. Un arrêté publié le 10 mai 2019* précise le contenu, l’organisation et les modalités de délivrance de l’attestation de suivi de la formation complémentaire.

Un enseignant de la conduite spécialement formé sera responsable de l’animation de chacune de ces journées, pendant toute la durée de la formation.

La formation est collective (six à douze élèves par stage) afin de permettre un maximum d’échanges sur les expériences de conduite entre les conducteurs d’une même génération. Sa durée est limitée à une seule journée (7 heures).

L’attestation de suivi de la formation n’est délivrée à l’issue de la formation sous réserve de l’avoir suivie dans son intégralité.

Quelques faits et chiffres :

En 2016, les conducteurs novices  sont impliqués dans un quart des accidents de la route ayant entraîné des blessures ou la mort. 144 d’entre eux y ont perdu la vie.
Le décret paru au Journal officiel du 3 août 2018 introduit dans le code de la route la possibilité d’une formation postpermis exclusivement réservée aux conducteurs novices. En proposant l’opportunité d’une telle formation complémentaire, la Sécurité routière s’attaque au phénomène bien connu de sur-confiance qui survient entre six mois et un an après l’obtention du permis de conduire et qui est la cause d’une mauvaise appréciation des risques et donc d’une accidentalité particulièrement élevée.

Plusieurs expériences similaires menées dans plusieurs pays de l’Union européenne, notamment en Autriche, en Finlande et au Luxembourg, ont démontré l’efficacité de la formation postpermis, notamment sur la réduction de l’accidentalité. Sa mise en place dans notre pays le 1er janvier 2019 répond à la décision du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 2 octobre 2015 (mesure D17).

Une réunion pour mieux connaître les chauves-souris

Créé par le 28 mai 2019 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques

En partenariat avec la FDGDON 66, La Mésange Verte vous invite à une réunion sur les chauves-souris, le vendredi 14 juin 2019, de 9h30 à 12h00. Cette réunion a pour but de faire mieux connaissance avec ce mammifère, qui peut être particulièrement utile dans la lutte alternative et écologique contre de nombreux nuisibles. Vous découvrirez notamment comment les favoriser, les protéger et quelle est leur utilité.

La réunion se tiendra dans les locaux de la FDGDON 66, 2 avenue Paul Lafargue, à Toulouges (04.68.87.16.19).

Chauve souris

Les élections européennes 2019, c’est demain !

Créé par le 25 mai 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques

Pour les élections européennes 2019 qui auront lieu demain, le bureau de vote de Tordères sera ouvert de 8h00 à 18h00.

Nous rappelons que pour les résidents de communes de moins de 1000 habitants, il est possible de se munir seulement de sa carte électorale sans avoir à présenter une pièce d’identité.

Les personnes n’ayant pas reçu leur carte d’électeur pourront la récupérer auprès du président du bureau de vote le jour du scrutin.

Les électeurs français pourront choisir parmi les 34 listes en lice. Les programmes des listes candidat(e)s sont consultables sur https://programme-candidats.interieur.gouv.fr

Voter est un droit fondamental que nous devons préserver. Les élections sont le moment où chacun de nous a la possibilité de décider de l’avenir qu’il souhaite bâtir. Voter le 26 mai 2019 aux élections européennes, c’est préparer l’avenir de l’Europe.

Mise en garde : gare au faux billets de 20€ !

Créé par le 23 mai 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques

La cellule de prévention technique de la malveillance (CPTM) du groupement de gendarmerie départementale des Pyrénées-Orientales tient à vous mettre en garde contre un phénomène d’escroqueries réalisées au préjudice de commerçants (notamment les bars-tabacs) au moyen de faux billets de 20 Euros (première édition mise en circulation par la Banque Centrale Européenne – BCE).

Les faux billets, en vente libre sur des sites marchands référencés sur Internet, sont à l’origine destinés pour les jeux, le cinéma, le théâtre ou encore les spectacles (magie, etc..). Les coupures présentent, à quelques exceptions près, toutes les apparences de la monnaie ayant cours légal actuellement.

Conduite à tenir :
Faites preuve d’une vigilance accrue, notamment auprès de vos clients de passage :
– Veillez à ne pas perdre le ou les billets de vue pendant la transaction. Ne vous laissez pas distraire par un éventuel complice.
– N’encaissez surtout pas l’argent avant d’avoir contrôlé la conformité de la coupure avec la monnaie Euros et l’existence de l’ensemble des signes de sécurité selon la méthode « TRI », méthode simple, rapide et efficace qui associe trois gestes : Toucher, Regarder, Incliner.

Remarques importantes : Ces fausses coupures comportent, en dessous des écritures de la BCE rédigées en plusieurs langues, la mention « this is not légal. It is to be used for motion props only » et sous la bannière de l’Europe la mention « Movie Money ».
– Signalez sans délai à la gendarmerie en cas de victimisation (escroquerie ou tentative d’escroquerie) en composant le 17.

Généralisation de la déclaration d’impôts en ligne

Créé par le 21 mai 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques

En 2019, tous les contribuables disposant d’un accès internet doivent réaliser leur déclaration de revenus par internet, quel que soit leur revenu fiscal de référence.

Néanmoins les contribuables n’ayant pas accès à Internet pour des raisons techniques ou qui ne savent pas s’en servir sont dispensés de l’obligation de déclarer en ligne. Ils peuvent continuer à utiliser le formulaire papier pour souscrire leur déclaration d’impôt sur le revenu. Sont notamment concernés les habitants des zones dites blanches, les primo-déclarants n’ayant pas encore reçu leurs identifiants de connexion.

La Direction générale des Finances publiques (DGFiP) a toutefois mis en place plusieurs dispositifs d’accompagnements pour aider à faire sa déclaration en ligne pour la première fois :

- Des postes informatiques en libre-service dans les services des impôts des particuliers pour permettre aux usagers d’accéder à leur espace particulier, puis de déclarer en ligne leurs revenus.

- Des « pas à pas » pour présenter de façon didactique toutes les démarches possibles depuis le site impots.gouv.fr.

- Un dispositif d’accompagnement des usagers dans l’accomplissement de leurs démarches par des agents des Finances publiques et des volontaires du service civique.

- Des partenariats afin de faire mieux connaître l’offre de services de la DGFiP.

Infraction routière : un simulateur en ligne pour connaître les sanctions

Créé par le 20 mai 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques, Transports

Alcool au volant, conduite après avoir fumé du cannabis, excès de vitesse, conduite sans assurance ou sans permis, refus de priorité, dépassement dangereux, téléphone à la main en conduisant, stationnement gênant, deux roues motorisés sans casque, trottinettes sur les trottoirs… Suite à une infraction routière, vous risquez en général une sanction. Pour en savoir plus sur les sanctions existantes, retrouvez le simulateur mis en ligne récemment sur « Service-public.fr »

Une fois sélectionnée l’une des 70 infractions les plus courantes, le simulateur intitulé que risque-t-on en cas d’infraction routière ? détaille les sanctions possibles (retrait de points, amende, suspension de permis, peine de prison, immobilisation du véhicule, mise en fourrière, etc.).

Ce simulateur vous renvoie également sur les articles du code de la route en lien avec les sanctions concernées.

- À noter : les données renseignées en ligne restent confidentielles et ne sont ni recueillies, ni conservées.

Appel à candidatures 2019 : Contrat Doctoral DILCRAH « Racisme, antisémitisme et LGBT-phobies »

Créé par le 19 mai 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques

Conformément au plan de Lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020, la DILCRAH souhaite encourager des travaux de recherches qui contribuent à une meilleure connaissance des phénomènes de racisme, d’antisémitisme et de LGBTphobies, par le biais du financement de deux contrats doctoraux d’une durée de trois ans, d’un montant mensuel brut de 1.769 € minimum.
Plus d’infos : https://www.gouvernement.fr/appel-a-candidatures-2019-contr…

Renforcement de la sécurité de l’usage des drones civils

Créé par le 18 mai 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques

À partir du 1er juillet 2019, des notices d’information devront être fournies avec les emballages des drones mis à la vente. Un décret et un arrêté ont été publiés en ce sens au Journal officiel du 21 avril 2019 suite à la loi du 24 octobre 2016 renforçant la sécurité de l’usage des drones civils.

Le contenu de cette notice (en annexe de l’arrêté) comporte notamment les 10 règles à suivre pour toute utilisation d’un drone de loisir :
– je ne survole pas les personnes
– je respecte les hauteurs maximales de vol (150 mètres de hauteur en général)
– je ne perds jamais de vue mon appareil et je ne l’utilise pas la nuit
– je ne fais pas voler mon appareil au-dessus de l’espace public en agglomération
– je ne fais pas voler mon appareil à proximité des terrains d’aviation
– je ne survole pas de sites sensibles ou protégés (centrales nucléaires, terrains militaires, réserves naturelles…)
– je respecte la vie privée des autres, je ne diffuse pas mes prises de vue sans l’accord des personnes concernées et je n’en fais pas une utilisation commerciale
– si le poids de mon appareil est supérieur ou égal à 800 grammes, je dois respecter certaines obligations légales (enregistrement de l’appareil, formation, équipement d’un dispositif de signalement électronique)
– je vérifie dans quelles conditions je suis assuré pour la pratique de cette activité ;
– en cas de doute, je me renseigne auprès de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC).

Recrutement par concours d’agents administratifs des finances

Créé par le 17 mai 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

La DGFIP lance une campagne de recrutement par concours.  Les inscriptions aux 3 concours sont ouvertes : inspecteurs, du 02/05 au 03/06/2019; contrôleurs, du 03/06 au 03/07/2019; agents, du 25/04 au 03/06/2019.

Il vous est également possible de consulter les offres aux moyens des liens que vous trouverez ci-après :

- FB : https://www.facebook.com/Ecole-Nationale-des-Finances-publiques-436988343774788/

- Twitter : https://twitter.com/ENFiP_officiel

- LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/enfip

Pour compléter ce dispositif, le mini site sur impots.gouv.fr vient d’être remanié afin d’intégrer la documentation support pour le recrutement des contrôleurs et des agents :  https://www.impots.gouv.fr/tre

12345...105

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...