Infos pratiques

Articles archivés

Pôle Mobilité Auto Solidaire : appel au don de véhicule

Créé par le 13 mar 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Economie locale et associations, Infos pratiques

  Dans les Pyrénées-Orientales et le territoire de Perpignan, la pression foncière a poussé les personnes et ménages précaires à s’éloigner des lieux d’emploi. Conjugué à la hausse du chômage et à la précarisation de l’emploi, cela accroît le poids de la mobilité dans le budget des ménages précaires et défavorisés.

  La desserte par les transports publics ne répond pas toujours aux besoins spécifiques de ceux qui occupent ou visent des emplois à horaires décalés (agriculture, restauration) ou fragmentés (services, distribution) ou localisés en zone peu ou non desservie. De plus, Le travail saisonnier ou de courte durée et à temps partiel représente une part importante de l’offre locale d’emploi (restauration, distribution, service, agriculture).

   Selon l’INSEE (Chiffres 2015), le taux de pauvreté est de 20,9 % pour les Pyrénées-Orientales, cela représente pas moins de 98 000 personnes. Ce taux est identique en milieux rural et urbain. Le chômage dépasse les 14% de la population active.

   Afin de remédier à cette situation, il est nécessaire, en complément des transports collectifs, de développer une offre couvrant les différents besoins exprimés par ces publics : location automobile à bas coût ; entretien et réparations mécaniques ; achat d’un véhicule fiable à petit prix, pour se maintenir en emploi.

  Ces trois volets sont indispensables pour permettre à tous de retrouver ou conserver une autonomie de déplacement, tant dans la vie professionnelle que dans la vie quotidienne, et ainsi rompre avec l’isolement social.

  C’est pourquoi l’asso « Roule Ma Frite 66″ a crée le Pôle Mobilité Auto Solidaire qui permet d’aider les publics en précarité en favorisant leur insertion sociale et professionnelle. L’association propose à la fois la location, la réparation et la maintenance de voitures à tarifs accessibles aux bénéficiaires, afin de favoriser l’insertion professionnelle et sociale de ces publics en difficultés avec :

- Un atelier d’entretien et de réparation à tarif social (les réparations réalisées relèvent plus de l’entretien courant que de la mécanique complexe);

- Un service de location auto à bas coût (15 véhicules disponibles pour la location à la journée, à la semaine ou au mois);

- Un service de vente de véhicules, révisés et fiabilisés à tarif social (des voitures sont récupérées dans le cadre du mécénat ou de dons de particuliers, puis révisées et remises en conformité vis à vis du contrôle technique, avant d’être vendue à un tarif solidaire – qui intègre le contrôle technique valide, la carte grise et une garantie de trois mois pièces et main d’œuvre).

Les bénéficiaires de ces services sont les personnes vivant avec des minimas sociaux, les demandeurs d’emploi, les jeunes non qualifiés, les étudiants, ainsi que tous les travailleurs précaires, les saisonniers, etc.

  Vous souhaitez bénéficier des services de « Roule ma frite 66″ ou apporter votre soutien à l’association (en donnant un véhicule et en bénéficiant d’un reçu fiscal), contactez-le : 06.81.60.74.95 ou polemobilite66@gmail.com

Devenir pâtissier en côtoyant les meilleurs chefs

Créé par le 12 mar 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

L’école internationale de pâtisserie Olivier Bajard propose une formation longue durée pour permettre à ses apprentis d’acquérir les bases de la pâtisserie française et leur ouvrir des opportunités professionnelles variées. La formation se déroule aux côtés des meilleurs chefs reconnus pour leur domaine de compétence dans les domaines suivants : la pâtisserie, la chocolaterie, la viennoiserie, la confiserie, la glacerie, les desserts à l’assiette et le traiteur pâtissier.

Renseignements au 04.68.38.78.85.

Une semaine dédiée à la rénovation

Créé par le 11 mar 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Le mouvement SOLIHA se mobilise du 11 au 16 mars dans le cadre de sa campagne nationale sur la rénovation énergétique qui a pour objectifs :

- d’informer les ménages à revenus modestes sur les aides à la rénovation énergétiques et les dispositifs existants,

- de sensibiliser le public aux éco-gestes et aux économies d’énergie,

- de conseiller les ménages sur leurs travaux de rénovation.

Une permanence téléphonique gratuite est mise à disposition de chacun, du 11 au 15 mars, de 10h à 17h, au 04.68.54.65.45.

14ème semaine pour les alternatives aux pesticides

Créé par le 09 mar 2019 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques, Santé

Du 15 mars au 5 avril aura lieu la 14ème semaine pour les alternatives aux pesticides. Retrouvez tout le programme des ateliers, conférences, débats, projections, expositions, troc de graines et de plants, portes ouvertes, visites de fermes, etc., dans le département, sur le site du Pays Pyrénées-méditerranée :   https://www.payspyreneesmediterranee.org/actualites/14eme-semaine-pour-les-alternatives-aux-pesticides.html

« Imagine les Pyrénées-Orientales », exprimez-vous sur l’avenir de votre département

Créé par le 07 mar 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques

Les habitants de l’ensemble du département des Pyrénées-Orientales sont invités à donner leur vision sur l’avenir du territoire. En plus des 11 rencontres citoyennes organisées du 21 mars au 16 mai prochains, vous pouvez aussi exprimer sur une plateforme citoyenne vos priorités, les sujets importants pour vous et pour l’avenir des Pyrénées-Orientales : https://www.imaginelespo.fr/

A travers cette démarche d’écoute et de dialogue “Imagine les Pyrénées-Orientales “, l’ambition de la Présidente Hermeline Malherbe et des élus du Département est de construire ensemble l’avenir du département.

La première rencontre de la concertation citoyenne “Imagine les PO” se tiendra le jeudi 21 mars à 18h30 à Thuir aux Caves Byrrh.

Lieu emblématique du département, les caves Byrrh vous accueilleront pour cette première. Vous aurez l’opportunité de prendre la parole à l’issue de la projection du film de 20 minutes, résultat de l’enquête réalisée sur le territoire en janvier dernier.

Des ateliers de travail pour approfondir les enjeux abordés collectivement vous seront proposés en deuxième partie de soirée.

Venez nombreux  et ensemble construisons l’avenir des Pyrénées-Orientales.

Imagine

« Mes questions d’argent », des informations pratiques au sujet de vos finances personnelles

Créé par le 06 mar 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

Mis en place par la Banque de France, le portail https://www.mesquestionsdargent.fr/ propose des informations pratiques, factuelles, accessibles et gratuites sur des sujets liés aux finances personnelles et à la gestion d’un budget.

Avec plus de 100 thématiques, vous pourrez vous renseigner sur la retraite (transmettre son patrimoine), l’épargne et les placements (pourquoi et comment épargner : livrets et comptes épargne), le financement d’un projet ou encore les assurances (habitation, santé) ainsi que les comptes-bancaires (choisir une banque, gérer un litige, etc.), cet outil a été conçu pour répondre au mieux à vos besoins !

Réagir face à un cyber-harcèlement

Créé par le 05 mar 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

Selon un rapport européen, près de 10 % de la population européenne a subi ou subira un harcèlement (Source: rapport européen sur le cyber-harcèlement, 2013). Voici quelques conseils si vous êtes victime de ces violences sur internet et les médias sociaux.

Qui sont les cyber-harceleurs ? 

Un internaute peut être harcelé pour son appartenance à une religion, sa couleur de peau, ses opinions politiques, son comportement, ses choix de vie, etc. Le harceleur peut revêtir l’aspect d’un «troll» (inconnu, anonyme) mais également faire partie de l’entourage de la victime (simple connaissance, ex-conjoint, camarade de classe, collègue, voisin, famille, etc.).  

A quoi ressemble une situation de cyber-harcèlement ? 

  • « Happy slapping » : lynchage en groupe puis publication de la vidéo sur un site,
  • Propagation de rumeurs par téléphone, sur internet. 
  • Création d’un groupe, d’une page ou d’un faux profil à l’encontre de la personne. 
  • Publication de photographies sexuellement explicites ou humiliante  
  • Messages menaçants, insulte via messagerie privée
  • Commande de biens/services pour la victime en utilisant ses données personnelles, etc.

Comment réagir ? Ne surtout pas répondre ni se venger.

Vous avez la possibilité de bloquer l’accès de cette personne à vos publications, de la signaler auprès de la communauté ou d’alerter le réseau social sur un comportement qui contrevient à sa charte d’utilisation. 

Verrouiller l’ensemble de vos comptes sociaux  :

Il est très important de limiter au maximum l’audience de vos comptes sociaux. Des options de confidentialité existent pour «ne plus me trouver», «ne pas afficher/partager ma liste d’amis». Il est également possible de «bannir» les amis indésirables. Sur Facebook, une option vous permet d’être avertis si un autre utilisateur mentionne votre nom sur une photo (tag).

Si quelqu’un d’autre est harcelé ? 

Le fait de «partager» implique votre responsabilité devant la loi.  Ne faites jamais suivre de photos, de vidéos ou de messages insultants y compris pour dénoncer l’auteur du harcèlement. Un simple acte de signalement ou un rôle de conseil auprès de la victime est bien plus efficace !

Si vous êtes victime et avez moins de 18 ans … 

Composez le 3020. Il est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h (sauf les jours fériés). Le numéro vert est géré par la plateforme nonauharcelement.education.gouv.fr qui propose de nombreuses ressources pour les victimes, témoins, parents et professionnels (écoles, collèges, lycées).

Si le harcèlement a lieu sur internet, vous pouvez également composer le 0800 200 000 ou vous rendre sur netecoute.fr. La plateforme propose une assistance gratuite, anonyme, confidentiel par courriel, téléphone, chat en ligne, Skype. Une fonction «être rappelé par un conseiller» est également disponible. La réponse en ligne est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Un dépôt de plainte est envisagé ? Renseignez vous sur le dépôt de plainte d’un mineur. Celui-ci doit se faire en présence d’un ou de plusieurs parents ou d’un représentant légal. N’hésitez pas à contacter les télé-conseillers du fil santé jeune au 0800 235 236.

Un droit à l’oubli pour les mineurs. L’article 40 modifié de la loi informatique et Libertés (au même titre que le Règlement européen sur la protection des données) consacre un droit à l’oubli spécifique pour les mineurs. Un internaute âgé de moins de 18 ans au moment de la publication ou de la création d’un compte en ligne peut directement demander au site l’effacement des données le concernant et ce, dans les meilleurs délais. En pratique, si le responsable de traitement n’a pas effacé les données ou répondu à la personne dans un délai d’un mois, la personne concernée peut saisir la CNIL. Des exceptions existent, notamment dans le cas où les informations publiées sont nécessaires à liberté d’information, pour des motifs d’intérêt public ou pour respecter une obligation légale.

Quelles sanctions encourues par l’auteur de ces violences en ligne ? 

L’auteur de tels actes est susceptible de voir sa responsabilité engagée sur le fondement du Droit civil, du Droit de la presse ou du Code pénal. Une injure ou une diffamation publique peut être punie d’une amende de 12.000€ (art. 32 de la Loi du 29 juillet 1881), l’usurpation d’identité peut être punie d’un an d’emprisonnement et de 15.000€ d’amende (art. 226-4-1 du Code pénal), etc.

Quels sont les recours auprès de la CNIL ?

La qualification et la sanction de telles infractions relève de la seule compétence des juridictions judiciaires.

En parallèle de telles démarches, vous pouvez demander la suppression de ces informations auprès de chaque site ou réseau social d’origine, en faisant valoir votre droit à l’effacementLe responsable du site doit procéder à l’effacement dans les meilleurs délais et au plus tard dans un délai d’un mois, qui peut être porté à trois compte tenu de la complexité de la demande. Dans ce dernier cas, l’organisme doit vous informer des raisons de cette prolongation. En cas de réponse insatisfaisante ou d’absence de réponse sous un mois, vous pouvez saisir la CNIL

Par ailleurs, si ces informations apparaissent dans les résultats de recherche à la saisie de vos prénom et nom, vous avez la possibilité d’effectuer une demande de déréférencement auprès du moteur de recherche en remplissant le formulaire. En cas d’absence de réponse ou de refus, vous pourrez revenir vers la CNIL en joignant une copie de votre demande effectuée auprès du moteur de recherche incluant le numéro de requête.

Fermeture exceptionnelle du secrétariat de mairie le jeudi 7 mars 2019

Créé par le 04 mar 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques

Le secrétariat de mairie de Tordères sera exceptionnellement fermé le jeudi 7 mars 2019.

Merci de votre compréhension.

Bacheliers et futurs bacheliers, formulez vos voeux sur Parcoursup

Créé par le 03 mar 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques

Bacheliers, futur bacheliers ou titulaires du DAEU : vous avez jusqu’au 14 mars inclus pour formuler vos vœux sur le site de Parcoursup : https://dossier.parcoursup.fr/Candidat/authentification
Vous pouvez formuler jusqu’à 10 vœux motivés sans les classer, pour des formations sélectives ou non dans l’académie de votre choix.

Rappel de fromages de chèvre Hardy Affineur contaminés par une bactérie

Créé par le 02 mar 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

La société Hardy Affineur, productrice de fromages de chèvre, a annoncé vendredi un rappel de lots commercialisés à la coupe chez les fromagers ou en rayon traditionnel dans des magasins de la grande distribution, après la détection de la bactérie Escherichia coli.

Le retrait concerne les fromages fermiers de chèvre AOP au lait cru Valençay et Petit Valençay commercialisés sous la marque Hardy Affineur à partir du 25 janvier 2019 et jusqu’au 15 février.

Il est donc demandé aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés.

Un numéro de téléphone a été mis à la disposition des consommateurs: 06.71.01.33.75.

L’Escherichia coli, une bactérie fécale, peut entraîner, dans la semaine qui suit la consommation, des gastroentérites éventuellement hémorragiques, des douleurs abdominales et des vomissements, accompagnés ou non de fièvre, et pouvant être suivis de complications rénales sévères chez les enfants.

 

12345...102

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...