Infos pratiques

Articles archivés

Formations pour travailler dans la restauration

Créé par le 16 juin 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Economie locale et associations, Infos pratiques

La Fondation Institut national de formation et d’application (INFA) de Perpignan propose de suivre des formations qualifiantes dans le domaine de la restauration, dans ses locaux au 200 rue Louis-Delaunay à Perpignan.

Ouverture des sessions en septembre.

- CAP cuisine : information collective le 28 juin à 9h.

- CQP (Certificat qualification professionnel) pizzaïolo : information collective le 29 juin à 9h. Formations dans le cadre du Programme régional qualifiant.

➤ Renseignements au 04.68.56.93.30 ou par mail edepuiset@infa-formation.com

Plan canicule : recensement des personnes isolées

Créé par le 15 juin 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

  Afin de prévenir les risques liés à la canicule, il est institué, dans chaque département, et ce du 1er juin au 31 août, un plan d’alerte et d’urgence, coordonné par le préfet, en direction des personnes âgées et des personnes handicapées en cas de risques exceptionnels.

  Ce plan, en cas d’alerte, prévoit afin de favoriser l’intervention des services d’assistance, le recensement des personnes âgées et handicapées résidant à domicile et qui en feront la demande écrite ou téléphonique.

  L’alerte canicule dépend à la fois de la météo et du préfet qui, en fonction d’un certain nombre de paramètres, décide de lancer l’alerte en question. La commune de Tordères met donc en place, jusqu’au 31 août, son dispositif de veille et d’alerte.

  Peuvent bénéficier du dispositif, à leur demande (ou le cas échéant celle du représentant légal ou d’une tierce personne physique ou morale), les personnes âgées de 65 ans et plus résidant à leur domicile, ainsi que les personnes âgées de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail et résidant à leur domicile ou encore les personnes adultes handicapées.

  Chaque personne sera inscrite sur un registre nominatif, communicable au préfet, à sa demande, en cas de déclenchement du plan d’alerte et d’urgence. Cette démarche est volontaire.
   Concrètement, une fois inscrite sur le registre et en cas de lancement du plan canicule par le préfet, le bénéficiaire recevra un appel journalier de la mairie afin de savoir si elle va bien, si elle ne manque pas d’eau, etc. Au cas où la personne ne répondrait pas à l’appel téléphonique, un référent (parent, voisin, soignant) peut être appelé. En cas de silence des principaux intéressés, la mairie est habilitée à envoyer un agent au domicile de la personne répertoriée.

  Les personnes qui n’ont pas été recensées les années précédentes et qui souhaitent, en cas d’alerte, bénéficier d’actions de prévention ou de secours peuvent se faire connaître auprès de la mairie.

Attention : pic de pollution à l’ozone ce mercredi dans les Pyrénées-Orientales

Créé par le 14 juin 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Le niveau de pollution de l’air par l’ozone a dépassé le seuil dit « d’information et de recommandations » (niveau 1 sur 2) ce mercredi dans les Pyrénées-Orientales. Le taux de concentration d’ozone dans l’air (180 microgrammes par m3, mesuré par Air-Languedoc-Roussillon)  induit qu’une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine des populations sensibles. Sont concernés : les enfants, les personnes âgées, les patients atteints de maladies respiratoires, asthmatiques, allergiques, ou atteints de maladies cardio-vasculaires. 

Voici les recommandations à suivre pour les personnes les plus sensibles:

- évitez les activités physiques et sportives, en extérieur comme en intérieur, privilégiez les activités calmes;

- évitez les zones fortement polluées, comme les grandes artères, les rues encaissées, les périphériques et, par extension, toute zone de trafic intense;

- évitez de prendre sa voiture pour ne pas aggraver le phénomène de pollution, privilégiez le covoiturage et les transports collectif;

- enfin, pensez à renouveler l’air intérieur de votre domicile aux heures fraîches du matin et du soir quand le trafic est plus faible.

Selon Air-Languedoc-Roussillon, tout devrait rentrer dans l’ordre ce jeudi.

Un dîner à l’aveugle pour sensibiliser au handicap

Créé par le 13 juin 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

Le Café de la Poste, à Perpignan, continue ses actions en faveur de la sensibilisation de la non ou mal voyance. Après avoir édité des cartes en braille l’an passé, il propose ce vendredi 30 juin, une expérience de dîner à l’aveugle.

Il s’agit de faire un repas les yeux bandés pour découvrir certaines sensations du goût et laisser son palais s’exprimer. Une soirée dont pourront jouir 45 personnes maximum, puisqu’ils seront encadrés par Pascal Laloi, non-voyant et membre de l’association « Produc-braille » de Perpignan.

Derrière l’essai aux apparences amusantes se dévoile un message hautement plus sérieux, une démarche de sensibilisation permettant de mieux comprendre le handicap d’une manière ludique. Sur réservation uniquement, le vendredi 30 juin, à partir de 20h. Téléphone : 04.68.51.25.65.

Premier tour des élections législatives

Créé par le 11 juin 2017 | Dans : A retenir, Infos pratiques

Ce dimanche 11 juin, les électeurs sont appelés à se rendre aux urnes, de 8h à 18h, pour désigner les députés qui siégeront pendant cinq ans à l’Assemblée nationale. 

Un premier tour avec 13 candidats en lice sur notre circonscription (4ème circonscription des Pyrénées-Orientales).

Il s’agit d’un scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

Seront qualifiés pour le second tour, les deux premiers candidats et ceux qui dépassent 12,5 % des inscrits. Les députés ont pour mission de voter les lois, contrôler l’action du gouvernement par des votes de confiance ou des motions de censure.

Pétition en ligne contre l’implantation d’éoliennes industrielles dans les Aspres

Créé par le 10 juin 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Equipe municipale et commissions, Infos pratiques

Une pétition en ligne (dont il existe également une version papier, disponible en mairie) contre l’implantation d’éoliennes industrielles dans les Aspres a été initiée par le Collectif le Vent Tourne. Vous pouvez la signer en cliquant sur le lien suivant : https://www.change.org/p/mme-carole-delga-pr%C3%A9sidente-de-la-r%C3%A9gion-occitanie-non-aux-eoliennes-face-au-canigou

Pour rappel, voici la motion adoptée à l’unanimité par la municipalité de Tordères lors de son conseil du 1er juin :

MOTION CONTRE L’IMPLANTATION D’ÉOLIENNES INDUSTRIELLES DANS LES ASPRES

  En 2008, les Tordérencs ont fortement et massivement fait connaître leur mécontentement et notre municipalité a été, aux côtés de Llauro, Montauriol, Terrats, et Sainte-Colombe, un des fers de lance de la lutte contre les projets d’implantation d’éoliennes industrielles de la Communauté de Communes des Aspres. Malgré le rejet de ce projet, alors intercommunal, moins de dix ans plus tard, environ 35 éoliennes sont aujourd’hui en gestation dans les Aspres.

  Ce regain d’intérêt des communes voisines pour ce type de projet industriel soulève de légitimes inquiétudes. Lors de la commission extra-municipale « agro-environnement » du 24 mai dernier, les participants se sont prononcés à l’unanimité défavorablement aux projets d’implantation d’éoliennes industrielles dans les Aspres.

  Les Aspres, splendide espace de transition entre la plaine et la montagne, à l’écart des grandes concentrations urbaines, sont un des symboles régionaux d’un environnement unique, exceptionnel et jusqu’ici relativement préservé de la pollution industrielle ou visuelle. L’implantation de près d’une quinzaine de mâts de 100 mètres, à proximité de notre commune, dans un cadre idyllique, aux abords de la Forêt du Réart, sur les territoires de Fourques et Passa, et d’une vingtaine de plus qui seront visibles depuis les points les plus élevés de la commune, à Brouilla, Banyuls et sur les hauteurs de Caixas, ne serait bien sûr pas sans impact sur notre patrimoine paysager, ni sans nuisances pour l’environnement. Par ricochets, ces installations pèseraient donc également sur le développement touristique et l’économie locale. A ces craintes sont associés le souci des impacts négatifs en termes de valorisation du patrimoine immobilier et historique, les questions ayant trait à la santé publique et surtout la dégradation de la qualité de vie.

  Dans différentes études, il est question de mâts mesurant environ 100 mètres de hauteur, soit l’équivalent d’un immeuble de 40 étages et plus (les éoliennes du troisième millénaire sont des ouvrages industriels trois fois plus hauts que les clochers des églises). L’envergure des pales peut varier mais elle est rarement inférieure à 65 mètres. Le poids d’une éolienne étant d’environ 80 tonnes, elle nécessite d’importantes fondations (environ 200 m3 de béton, soit l’équivalent de ce qui est utilisé pour bâtir une piscine olympique). Par ailleurs, signalées aux avions par des feux à éclat 24h sur 24, les éoliennes sont également équipées de transformateurs et de voies d’accès bétonnées.

  Considérant la taille de ces éoliennes géantes, conçues pour optimiser la faible production intermittente, et la proximité des villages de notre territoire (3 à 4 km maximum à vol d’oiseau entre les villages), leur implantation serait véritablement disproportionnée et altèrerait fortement le paysage ainsi que la cohérence environnementale.

  Lorsqu’une éolienne tourne, chaque pale, à chaque passage devant le mât, produit un bruit de fouettement proportionnel à la taille de la machine. Même si les constructeurs d’éoliennes affirment que chaque nouveau modèle fait moins de bruit que les précédents, les scientifiques s’accordent sur le fait qu’elles génèrent essentiellement des infrasons à des fréquences de quelques hertz, non audibles, mais d’une nocivité dont les effets sur l’homme sont connus : maux de tête, nausées, troubles de la vision, etc. On peut aisément imaginer ce qu’auront à endurer les Tordérencs domiciliés sur le Chemin du Lieutenant Gourbault ou la Traverse de Passa.

  Dans le cas précis des Aspres, les éoliennes rendraient également la tâche des Canadairs plus difficile en cas de feu de forêt. En effet, les largages aériens, pour être efficaces, doivent se faire à partir d’une hauteur comprise entre 30 et 50 mètres et face au vent. Les éoliennes, installées en ligne perpendiculairement aux vents dominants empêchent les bombardiers d’eau de voler dans un rayon pouvant être de 5 à 10 fois la hauteur des pylônes suivant la configuration des lieux.

  Enfin, mais c’est sans doute une broutille pour beaucoup, les oiseaux (et notamment les rapaces et les grands migrateurs) et les chauves-souris seraient les premières victimes de ces implantations d’éoliennes industrielles.

  Madame le Maire souhaite manifester son profond désaccord face à la multiplication des projets d’implantation de champs d’éoliennes industrielles en différents secteurs des Aspres (à Caixas, Fourques, Passa, Banyuls-dels-Aspres et Brouilla) qui, pour certains, impacteraient lourdement notre commune et demande aux conseillers municipaux de prendre position sur cette question.

Considérant que ce type de projet pourrait avoir un effet négatif sur les valeurs foncières, les valeurs immobilières, le tourisme vert et freiner ainsi le développement économique du territoire ;

Considérant que les sociétés privées de développement de projets éoliens ne viennent démarcher les maires de communes rurales que pour acquérir une garantie financière d’origine publique ;

Considérant que la promesse de revenus fiscaux pour les collectivités territoriales ne saurait être à elle seule un motif de développement de l’éolien ;

Considérant l’animosité et le clivage que ces projets industriels pourraient engendrer entre les propriétaires terriens signataires de promesses de bail et de servitudes, et les populations plus largement impactées ;

Considérant que l’efficience de l’éolien industriel est loin d’être acquise, qu’il s’avère peu rentable, cher, inopérant face au chômage, qu’il produit une énergie intermittente, non prédictible et que cette énergie n’est pas stockable ;

Considérant que l’éolien industriel est la source de nombreuses nuisances, qu’il provoque une pollution sonore, audible et non audible (infrasons), et lumineuse, pouvant porter atteinte à la santé des habitants dans un rayon de 10 km, qu’il laissera, à termes, des tonnes de béton dans des espaces naturels, qu’il est une gêne pour l’intervention des avions bombardiers d’eau, qu’il nuit à la biodiversité ;

Le Conseil Municipal, à l’unanimité des membres présents et représentés,

Affirme son opposition à l’implantation d’éoliennes à proximité de la commune de Tordères et plus largement sur l’ensemble du territoire des Aspres ;

Déplore les procédés mis en place par les sociétés privées, sans consultation préalable des élus et des citoyens des communes directement impactées ;

Demande aux conseils municipaux des communes intéressées par ses implantations de prendre en compte que leurs décisions impacteraient un territoire qui dépasse largement le cadre de leur commune ;

Demande aux services de l’Etat de prendre en compte ces éléments et d’en assumer toutes les conséquences en cas d’implantation,

Réaffirme son soutien à la mise en œuvre de solutions énergétiques alternatives, sous la condition expresse qu’elles respectent les paysages et le patrimoine naturel et architectural, et sous la condition qu’elles recueillent l’assentiment des élus et de la population des bassins de vie concernés ;

Charge Madame le Maire de transmettre cette motion aux maires et au Président de la Communauté de Communes des Aspres, ainsi qu’aux représentants de l’Etat et aux élus départementaux et régionaux.

 

Concours radio d’Arte : un été singulier

Créé par le 08 juin 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

En partenariat avec Slate.fr et Sennheiser, les Audioblogs ARTE Radio organisent, pour la troisième année consécutive, leur concours dédié à tous les amoureux du son, professionnels ou amateurs. Envoyez-nous le podcast de votre été (4 min maximum) et remportez une diffusion rémunérée sur arteradio.com.
Vos sauts à l’élastique ou vos randos avec grand-mère, vos amours à la plage ou vos boulots galère, vos journées sans horaires et vos nuits pas très claires… faites vibrer nos oreilles au son de votre intime été : une histoire racontée à la première personne du singulier. Comme un selfie mais tout en son, comme un échantillon de votre vie, de notre monde et de la saison.
Le podcast gagnant sera diffusé et son auteur.e rémunéré.e par la radio web d’ARTE.

Les créations reçues seront publiées au fur et à mesure sur un audioblog dédié : http://audioblog.arteradio.com/blog/3047841/concours_arte_radio_2017/

Les prix :
1er prix : une diffusion rémunérée sur ARTE Radio + une diffusion sur Slate.fr + un casque audio Sennheiser HD 25 Plus.
2ème et 3ème prix : un casque audio Sennheiser HD 25 + un abonnement d’un an aux Carnets de Syntone, revue de l’écoute.

Le jury : Charlotte Pudlowski (rédactrice en chef et responsable des podcasts de Slate.fr), Mélissa Bounoua (rédactrice en chef adjointe de Slate.fr, et co-animatrice du podcast Studio 404), Silvain Gire (responsable éditorial d’ARTE Radio), Thomas Guillaud-Bataille (auteur radio et coordinateur des Audioblogs).

Tout savoir sur le règlement : http://php4.arte.tv/iframizeds/reglements/Reglement-Concours-AUDIOBLOGS_2017.pdf

Date limite d’envoi : jeudi 31 août 2017 (inclus).

Bonne écoute de votre monde, bel été !

Semaine de la parentalité des Aspres, édition 2017

Créé par le 02 juin 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Infos pratiques

Ne manquez pas la Semaine de la Parentalité de la Communauté de Communes des Aspres, du samedi 10 juin au vendredi 16 juin, une semaine riche en thèmes variés pour aborder ce qui fait famille aujourd’hui et les questionnements des parents d’enfants de 0 à 18 ans.

Elle se déroulera de façon itinérante dans quatre communes : Thuir, Brouilla, Trouillas et Llauro.

Au programme de cette semaine, quatre soirées débats aux thèmes variés, une matinée consacrée aux relations parents-enfants à travers le jeu, et une matinée consacrée à l’éveil musical :

- Samedi 10 juin, de 9h à 12h, à Thuir (Halle des Sports) : atelier Montessori pour les tout-petits, mur d’escalade, jeux de tri sélectif, entrée libre.

- Lundi 12 juin, de 19h30 à 21h30 à Thuir (MJC) : La mort expliquée aux enfants, faut-il en parler? Entrée libre.

- Mardi 13 juin, de 19h30 à 21h30, à Brouilla (salle Rouzaud) : les enfants face à la violence. Racket, comment les protéger? Entrée libre.

- Mercredi 14 juin, de 19h30 à 21h30 à Trouillas (salle des fêtes) : cette adolescence que l’on a parfois du mal à comprendre. Entrée libre.

- Jeudi 15 juin, de 9h à 10h, et de 10h30 à 11h30, à Thuir (accueil de loisirs maternel) : spectacle d’éveil musical avec la compagnie « La petite note ».

- Vendredi 16 juin, de 19h30 à 21h30, à Llauro (Salle des Fêtes) : est-ce qu’être parents, ça s’apprend?

Venez nombreux échanger sans jugement sur vos questions, votre rôle de parent, vos relations familiales, et partager vos expériences avec d’autres parents!

N’hésitez pas à y participer et à relayer cette information autour de vous.

Contact organisateur: ram@cc-aspres.fr et 04.68.35.34.71. / 06.03.91.36.51.

Changement d’horaires d’ouverture de la Bibli de Tordères et passage du bibliobus

Créé par le 27 mai 2017 | Dans : A retenir, Bibliothèque, Infos pratiques

  A compter du mercredi 31 mai, la Bibliothèque de Tordères modifie légèrement ses horaires : elle ouvrira désormais ses portes de 15h30 à 18h. Avec plus de 5 000 ouvrages (dont environ 400 sont prêtés par la BDPPO), sa gratuité, ses larges délais de prêt, la Bibli fait toujours des heureux.

  La bibliothèque accueille aussi dans ses murs une grainothèque, lieu d’échange de semences pour tous les amoureux du jardinage libre!

  Venez nombreuses et nombreux découvrir ce beau lieu de rencontre et de partage où, par-delà la lecture, on peut aussi papoter, chanter, jouer, rêver!

  Notez également qu’à l’occasion de sa tournée d’été, le bibliobus passera le jeudi 29 juin, à 14h, à l’arrière de la mairie. Chacun est invité à venir participer au choix des livres pour les petits et les grands. Par ailleurs, tous ceux qui ont encore des livres de la BDPPO chez eux sont également invités à les rapporter à la Bibli.

Hérisson

Elections législatives, dimanche 11 et 18 juin

Créé par le 22 mai 2017 | Dans : A retenir, Infos pratiques

  Les élections législatives auront lieu les 11 et 18 juin 2017. Ces élections, qui se déroulent tous les cinq ans, permettent de choisir des députés, parlementaires qui représentent à la fois leur circonscription et la nation toute entière. Elus à l’Assemblée nationale, ils participent à l’exercice de la souveraineté nationale en votant la loi et en contrôlant l’action du gouvernement.

  Ils sont élus au suffrage universel direct, lors d’un scrutin direct universel majoritaire uninominal à deux tours par circonscription. Pour être élu au premier tour, il faut recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de voix au moins égal au quart des électeurs inscrits. Au second tour, la majorité relative suffit. Pour pouvoir se maintenir au second tour, un candidat doit obtenir au premier tour un nombre de voix au moins égal à 12,5% du nombre d’électeurs inscrits dans la circonscription.

  L’Assemblée nationale est composée de 577 députés dépendant d’autant de circonscriptions, délimitées par le code électoral à l’intérieur de chaque département, en fonction de l’importance de la population.

  Pour pouvoir être élu député, il faut avoir 18 ans révolus, disposer de la qualité d’électeur et ne pas être dans un cas d’incapacité électorale ou d’inéligibilité. Il n’est pas nécessaire pour le candidat d’être inscrit sur la liste électorale d’une des communes de la circonscription législative dans laquelle il se présente.

  Les députés qui seront élus en juin seront les premiers à être soumis à la nouvelle législation relative au cumul des mandats. Les lois du 14 février 2014 interdisant le cumul des mandats élargissent, à compter des élections législatives de juin 2017, la liste des fonctions incompatibles avec le mandat de député à celles de maire, adjoint au maire, président et vice-président des conseils régionaux, départementaux et des établissements de coopération intercommunale à fiscalité propre. Un parlementaire ne peut plus choisir entre son mandat de parlementaire et son mandat local en cas de cumul : il conserve le mandat le plus récemment acquis et il est démissionnaire d’office du mandat le plus ancien. La loi précise par ailleurs qu’un député qui postule à un autre mandat est tenu de démissionner, avant l’élection, du mandat qu’il exerce.

12345...76

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...