Infos pratiques

Articles archivés

Gare à la morsure de la recluse brune !

Créé par le 03 août 2017 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques, Santé

La recluse brune, dite aussi l’araignée violoniste, est une espèce d’araignée aranéomorphe de la famille des Sicariidae qui se rencontre principalement aux États-Unis mais il semble qu’elle ait également été détectée en France, notamment dans l’Hérault et le Gard, et plus récemment, dans les Pyrénées-Orientales (plusieurs personnes, victime de sa morsure, sont actuellement hospitalisé à la Clinique Saint-Pierre, à Perpignan).

Si le venin de cette araignée est souvent sans séquelles, il arrive qu’il provoque une nécrose des chairs et des lésions (noircissement et pourrissement de la peau, à la façon d’une gangrène) qui doivent être traitées au plus tard dans les deux jours suivant la morsure.

Cette araignée discrète vit dans des endroits abrités et sec (type placard, grenier, sous-sol, remise, grange, derrière les cadres de photo, dans les tas de bois ou écorces en décomposition, etc.). Elle est petite (moins de 1,5 cm), brun foncé avec une tâche plus sombre au centre, avec un motif en forme de violon difficile à observer. Elle n’a ni rayure, ni autres pigments sur les pattes, et possède seulement six yeux au lieu des huit yeux habituels des araignées (là encore, cette caractéristique n’est pas facile à discerner).

recluse-brune-

Le département subit un pic de pollution

Créé par le 02 août 2017 | Dans : Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé, Transports

Ce mercredi 2 août, un épisode de pollution PM10 affecte les Pyrénées-Orientales (l’Aude, l’Hérault et le Gard sont également touchés).

Une dose importante de particules et poussières provenant de sources naturelles (sel de mer, feux de forêt et érosion des sols par le vent) mais également de source humaine (transports, industrie, etc.) serait à l’origine de ce pic de pollution.

Ces particules pénètrent dans l’appareil respiratoire et représente un danger pour la santé des populations les plus sensibles et vulnérables.

Il est donc recommandé pour ces personnes de limiter les déplacements sur les grands axes routiers et leurs abords, aux périodes de pointe, et de limiter les activités physiques et sportives intenses, autant en plein air qu’à l’intérieur.

Afin de limiter les émissions de polluants, merci de respecter l’interdiction de brûlage à l’air libre, de maîtriser la température dans les bâtiments (climatisation), de différer vos déplacements ou d’avoir recours au covoiturage et aux transports en commun, et enfin, de privilégier les modes de déplacement non polluants comme la marche à pied et le vélo.

Ce pic de pollution devrait s’achever demain jeudi 3 août.

Ouverture d’une boutique de produits bio à Trouillas

Créé par le 01 août 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Economie locale et associations, Infos pratiques

  En partenariat avec des producteurs locaux (Ponteilla, Canohès, Thuir, etc.) un point de vente de produits Bio vient d’être ouvert à Trouillas. Vous pourrez y trouver, en plus des produits du domaine, des vins, jus de raisins et vinaigres, des fruits et légumes, de l’huile d’olive, des confitures et du miel, et bien d’autres produits.

  Les prix pratiqués sont les prix des producteurs.

  Le point de vente est ouvert du Lundi au vendredi de 17h à 19h, ainsi que le samedi matin de 9h à 12 h

  Tous les vendredis la boucherie charcuterie « Al Perol  » vient s’y installer pour faire découvrir ses produits.

  Arlette vous propose aussi de découvrir les spécialités catalanes à l’occasion de repas : entrée, plat, dessert et dégustation des vins du domaine. Réservations au 06.89.34.38.07.

  El Vinyer d’en Parlou, Stéphane Galangau, 2 quartier Sainte Madeleine
66300 Trouillas, 04.68.80.63.86 / 06.82.25.10.27.

Les règles préventives à appliquer par tous les propriétaires de piscine

Créé par le 28 juil 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

Selon les dernières données de l’Institut de veille sanitaire, au cours de l’été 2015, 1 266 personnes ont été, en France, victimes de noyade accidentelle dont 436 suivies de décès.

Chez les enfants de moins de 13 ans, c’est la première cause de mortalité par accident. Depuis le début de l’été, plusieurs enfants se sont noyés dans des piscines.

Il existe pourtant des règles préventives en vigueur qu’on ne répètera jamais assez et que les propriétaires de piscines, jacuzzi et autres points d’eau, où qu’ils se trouvent sur leur propriété ou à l’intérieur des habitations, ne peuvent ignorer.

1) Toute baignade dans ces piscines doit se faire sous la surveillance constante d’adultes aptes à intervenir rapidement en cas de danger.

2) Protéger sa piscine par barrières, systèmes d’alarme, couverture ou abris. L’un de ces 4 moyens est obligatoire, c’est la loi.

3) Poser à côté de la piscine une perche ou une bouée.

4) disposer à proximité d’un téléphone et des numéros d’urgence pour alerter les secours.

5) Condamner l’accès à la piscine après la baignade.

6) Sortir les objets flottants après la baignade (bouées et objets gonflables).

7) Retirer l’échelle pour condamner l’accès aux piscines en kit, hors-sol.

En cas de non–respect des règles d’équipements de sécurité, la loi prévoit une amende pouvant aller jusqu’à 45.000 euros mais l’accident peut également donner lieu à des peines de prison.

Si quelqu’un se noie dans une piscine privée, le propriétaire de la piscine est déclaré responsable en l’absence de dispositif de sécurité. Il est passible de sanctions pénales car la mort d’autrui constitue un homicide involontaire puni de 3 ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende.

Autorisation de sortie de territoire pour les enfants mineurs

Créé par le 26 juil 2017 | Dans : A retenir, Infos pratiques

Depuis le 15 janvier 2017, un enfant mineur qui vit en France et voyage à l’étranger seul ou sans être accompagné par l’un de ses parents doit être muni d’une autorisation de sortie du territoire (AST). Il s’agit d’un formulaire établi et signé par un parent (ou responsable légal). Un enfant voyageant avec son père ou sa mère n’a donc pas besoin d’une AST. Le formulaire doit être accompagné de la photocopie d’une pièce d’identité du parent signataire.

Un enfant qui réside habituellement en France, qu’il soit Français ou étranger, doit être muni d’un titre d’identité ou de voyage, d’une autorisation de sortie de territoire et de la photocopie du titre d’identité de l’un de ses parents.

Les règles dépendent de la nationalité du parent signataire de l’AST.

Le Cerfa n°15646*01 est disponible en ligne : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R46121 

On recherche des médecins généralistes à Fourques

Créé par le 22 juil 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Dans le cadre de la création d’un pôle de santé pluridisciplinaire, des médecins généralistes libéraux souhaitant intégrer un cabinet de groupe sont recherchés à Fourques.

Dominique Sar, l’actuel médecin, désire prendre sa retraite à l’horizon fin 2018, néanmoins le volume d’activité et sa croissance permettent d’envisager dés à présent, une collaboration pour une passation en douceur avec à terme, un cabinet de trois médecins.

L’activité médicale est variée, la patientèle agréable et diverse (habitants de Fourques et des villages alentours, jeunes familles ou jeunes retraités nouvellement installés, clientèle européenne en résidence secondaire, EHPAD et Foyer médicalisé Sésame Autisme).

Le pôle de santé privé, voulu et pensé par l’équipe de professionnels de santé libéraux (médecin, Infirmières, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens) sortira de terre début 2018. Ces locaux tout neuf à l’entrée du village seront dotés de nombreuses places de stationnement et répondront aux normes d’accessibilités personnes handicapés.

Ce pôle rassemblera le groupe médical avec trois cabinets, salle d’attente et comptoir d’accueil secrétariat, le cabinet infirmier, le cabinet de kinésithérapie et la pharmacie.

L’équipe de santé y est soudée, dynamique et conviviale créant ainsi, un véritable réseau de soin local où les compétences sont partagées au bénéfice du patient.

Pour tout renseignement, contactez le 04.68.38.86.51 ou santefourques66300@gmail.com

Risque incendie : les bons réflexes à adopter

Créé par le 21 juil 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

L’erreur humaine est à l’origine de 4 départs de feux sur 5. Évitons-les par l’application de gestes de bon sens.

Les feux de forêts et les incendies représentent un danger majeur dans le département des Pyrénées Orientales, danger auquel nous pouvons tous être confrontés.

En raison de la sécheresse et des vents forts, notamment de la tramontane, ce risque est fortement amplifié. Chaque année des centaines d’hectares partent en fumée, entraînant la destruction de la faune sauvage et de la flore, la perte de biens personnels ou collectifs et, malheureusement parfois, de vies humaines.

Du 1er juin au 30 septembre, il est interdit à toute personne de fumer et d’allumer du feu en milieu naturel (arrêté préfectoral du 26 août 2013) :

- Limitez l’usage des feux aux emplacements prévus à cet effet, gardez le foyer sous surveillance étroite, éteignez-le avant de partir. N’allumez pas de feu en cas de vent fort ;

- Ne jetez pas vos mégots sur la route ;

- N’entreprenez pas de travaux d’incinération de végétaux ou de débroussaillement par brûlage de parcelle ;

- Évitez l’utilisation en extérieur d’outils générant des flammes ou des étincelles.

Sanctions encourues :

- Causer un incendie volontairement est passible d’une peine de 10 ans d’emprisonnement et de 150 000 € d’amende ;

- Causer un incendie, même involontairement, en laissant par exemple un mégot s’embraser, est passible d’une peine de 1 an de prison et de 15 000 € d’amende.

Réflexes :

- Avant de vous déplacer, consultez la carte d’affichage du risque journalier par secteur, la circulation pouvant y être interdite : www.prevention-incendie66.com ;

- Si vous êtes témoin d’un incendie, composez le 18 ou le 112 en précisant la localisation du sinistre.

 

Fermeture exceptionnelle du secrétariat de mairie

Créé par le 19 juil 2017 | Dans : A retenir, Infos pratiques

Exceptionnellement, le secrétariat de mairie de Tordères sera fermé du lundi 24 au jeudi 27 juillet (inclus).

Le maire et ses adjoints assureront cependant une permanence, de 16h à 18h.

Merci de votre compréhension.

Des formations en catalan

Créé par le 18 juil 2017 | Dans : A retenir, Infos pratiques

Les inscriptions à l’université de Perpignan à travers ses diplômes, licence, masters et certificats de langue catalane ont ouvert sur le site de l’université.

La licence d’études catalanes est le meilleur moyen de suivre une formation supérieure de langue et de culture catalane, formation qui prépare aux concours de professorat de catalan (en primaire et en secondaire), aux métiers de la traduction et de l’interprétariat, ainsi qu’aux emplois liés à la culture, au patrimoine et aux questions transfrontalières.

Cette licence est accessible en ligne pour une formation à distance. Elle est compatible avec d’autres cursus : double licence d’espagnol et catalan, de LEA et catalan ou d’histoire et catalan, par exemple.

Le coût des études supérieures de langue et culture catalanes à l’université de Perpignan (environ 200 euros par an) est intéressant pour les Catalans du Sud.

Les cours sont fixés en fin de journée, à 18h.

➤ Inscriptions sur le site www.univ-perp.fr et à la scolarité centrale (bâtiment BASE) à l’entrée du campus. Contact et informations au 04.68.66.22.10, par mail à ifct@univ-perp.fr ou auprès de l’Aplec, Association pour l’enseignement du catalan au 04.68.66.22.11.

Prévenir l’attaque des tiques et se prémunir de la maladie de Lyme

Créé par le 12 juil 2017 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Les tiques sont des parasites qui se nourrissent de sang et qui peuvent transmettre la maladie de LYME. Elles sont  visibles  à l’œil  nu,  mesurant entre 1 et  3 mm. On les trouve  dans  les bois  ou les herbes  hautes. Lorsqu’elles piquent, elles restent  fixées  à la peau pendant plusieurs  jours. La piqûre peut être indolore : il faut s’inspecter soigneusement le corps au retour de chaque promenade.

C’est au moment où elle pique que la tique risque de transmettre ses maladies. Il est urgent de les retirer le plus vite possible avec un tire-tique (disponible en pharmacie) surtout ne pas se gratter et surtout ne pas l’écraser ni la casser, puis désinfecter immédiatement.

En cas de rougeur de douleur,fièvre, maux de tête consulter un médecin.

Au total, la maladie de Lyme a touché 33 200 patients français, en 2015. Pour muscler la prévention contre cette maladie, la Direction générale de la santé déploie une campagne de sensibilisation tout au long de l’été, avec des spots radios et une application, mais aussi des actions en forêt, là où se nichent les tiques susceptibles de mordre.

Des dépliants informent des recommandations pour se protéger des morsures de tiques, avec des déclinaisons spécifiques pour les enfants et les professionnels de santé. L’information sera relayée en radio. Enfin, L’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) vient de mettre au point un application pour smartphone afin de recenser sur tous le territoire français les personnes ayant été piquées par des tiques. Cette vaste enquête, qui commencera le 15 juillet, devrait aider à lutter contre la maladie de Lyme. Elle délivrera des conseils de prévention sur les morsures de tiques et permettra à chacun d’indiquer les lieux où un risque est suspecté.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant :

http://www.inra.fr/Grand-public/Alimentation-et-sante/Tous-les-dossiers/Maladie-de-Lyme-et-infections-a-tiques/Maladie-de-Lyme-tiques-et-sciences-participatives

1...34567...79

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...