Infos pratiques

Articles archivés

Obligation de débroussaillage

Créé par le 18 avr 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Nous rappelons que dans notre commune tous les terrains autour des habitations devraient être débroussaillés dans un rayon de 50 mètres depuis le 15 avril.

Les poursuites prévues par la loi s’échelonnent de contraventions de 4ème et 5ème classe pouvant atteindre 750€ et dans le cas de non exécution, après mise en demeure, procès-verbal avec amende, d’un montant maximum de 30€ par m² soumis à l’obligation de débroussaillement. Les actions répressives sont renforcées et étendues aux propriétaires n’ayant pas débroussaillé sur un fond voisin quand leurs obligations d’entretien (50m autour des bâtiments) vont au-delà de leur limite de propriété.

Pourquoi est-il important de débroussailler ?

Pour protéger vous et vos biens. 

En effet : 

- l’intensité du feu diminue lorsqu’il arrive dans une zone débroussaillée, 

- les services de secours pourront intervenir plus rapidement et avec un maximum de sécurité, 

- si toutefois le feu venait à passer, passant plus vite, les dégâts occasionnés seront moins importants. 

Qu’est-ce qu’un débroussaillement efficace ? 

- éliminer tous les bois morts, les broussailles et les herbes sèches, 

- couper les arbres trop près des habitations et les arbustes sous les grands arbres, 

- espacer les arbres afin que les branches ne se touchent pas, 

- élaguer les branches basses jusqu’à une hauteur minimum de 2 mètres, 

- se débarrasser des végétaux coupés par broyage, par évacuation en déchetterie ou en les compostant.  Débroussailler ne signifie bien évidemment pas couper tous les arbres ! 

http://www.prevention-incendie66.com

Nouveaux horaires des déchetteries intercommunales

Créé par le 08 avr 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Infos pratiques

Veuillez noter qu’à partir du lundi 2 mai 2011, les horaires d’ouverture des déchetteries vont changer et seront les suivantes :

De mai à septembre : du lundi au samedi : 9h-12h / 15h-18h; le dimanche : 9h-12h30

D’octobre à avril : du lundi au samedi : 9h-12h / 14h30-17h30; le dimanche : 9h-12h30

Fermeture le dimanche après-midi et les jours fériés

Coopérative d’achats de produits biologiques

Créé par le 02 avr 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Economie locale et associations, Environnement, Infos pratiques, Santé

  Pour tous ceux qui n’ont pas pu assister à la réunion de constitution de la coopérative du 1er avril, il est toujours temps de vous inscrire, en appelant Viviane, durant le mois d’avril (vous avez jusqu’au jeudi 21 avril) afin de bénéficier de la première distribution de paniers de légumes qui aura lieu le jeudi 12 mai, de 19 à 20h, à la salle polyvalente. Veuillez préciser pour combien de personnes vous souhaitez que soit garni le panier.

Contact : 04.68.86.29.94.

Passage à la télévision numérique

Créé par le 30 mar 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

  Les lois du 5 mars 2007 et du 17 décembre 2009 organisent le passage à la télé tout numérique, c’est-à-dire le remplacement de la diffusion analogique hertzienne par une diffusion numérique hertzienne.

  Dans ce cadre, les Pyrénées-Orientales passeront à la télévision tout numérique le 29 novembre 2011. Ainsi les téléspectateurs qui regardent la télévision par une antenne râteau ou intérieure, devront, s’ils ne l’ont pas déjà fait, adapter au numérique leur installation de télévision avant le 29 novembre 2011.

  Pour assurer l’information publique et non commerciale de toutes les personnes concernées, procurer une assistance et une aide à ceux qui en auraient besoin, le législateur a créé le Groupement d’Intérêt Public (GIP) France Télé Numérique. Il sera votre interlocuteur tout au long de cette transition.

Centre d’appels : 0 970 818 818

Site internet : www.tousaunumerique.fr

 

Réunion d’information sur la coopérative d’achat alimentaires

Créé par le 28 mar 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques

Une réunion d’information concernant le projet d’une coopérative d’achats alimentaires se déroulera le vendredi 1er avril, à 18h, à la salle polyvalente de Tordères. Vous pourrez y poser toutes vos questions et vous y inscrire. Venez nombreux!

Résultats du 1er tour des élections cantonales

Créé par le 20 mar 2011 | Dans : A retenir, Communauté de Communes des Aspres, Infos pratiques

A l’occasion du 1er tour des élections cantonales 2011 qui s’est déroulé aujourd’hui, dimanche 20 mars, sur les 133 électeurs inscrits sur les listes électorales de Tordères, 71 ont participé au vote. 69 ont exprimé leur suffrage, un ne s’est pas prononcé (enveloppe vide) et un autre a mis deux listes dans une même enveloppe.

Le taux d’abstention total est donc de 48,13%, soit une participation de 51,87%, contre 48,75% pour le canton de Thuir (ceux qui ont le plus voté sont les habitants de Llupia ave 65,21% de participation, et ceux qui ont le moins voté sont ceux de Passa avec 36,12% de participation), 49,88% pour le département des Pyrénées-Orientales, 47,33% pour la Région Languedoc-Roussillon, et 45% pour l’ensemble de la France.

u

Pour Tordères, les résultats du 1er tour sont les suivants :

1) René Olive (Parti Socialiste) : 43 voix, soit 62,31%

2) Franck Huette (Europe Ecologie) : 10 voix, soit 14,49%

3) Jeanne Rousseau (Front de Gauche – Parti Communiste Français) : 9 voix, soit 13,04%

4) Wassilij Kortanek (Front National) : 6 voix, soit 8,69%

5) Florence Jurado (CDC) : 1 voix, soit 1,44%

6) Roger Rigall (Divers Droite) : 0 voix, soit 0%

u

Pour le canton de Thuir, les résultats du 1er tour sont les suivants : sur les 16 154 électeurs inscrits sur les listes électorales du canton, 8 113 ont participé au vote dont 7 875 ont exprimé leur suffrage. Le taux d’abstention total est donc de 51,25%, soit une participation de 48,75%.

1) René Olive (Parti Socialiste) : 3223 voix, soit 40,93% (en tête dans tous les villages sauf Llupia et Sainte-Colombe)

2) Roger Rigall (Divers Droite) : 1803 voix, soit 22,90% (en tête à Llupia et Sainte-Colombe et en seconde position à Camélas, Castelnou, Llauro, Terrats et Thuir)

3) Wassilij Kortanek (Front National) : 1472 voix, soit 18,69% (en seconde position à Brouilla, Caixas, Fourques, Passa, Ponteilla, Saint-Jean Lasseille, Trouillas, Tresserre et Villemolaque)

4) Franck Huette (Europe Ecologie) : 737 voix, soit 9,36% (en deuxième position à Tordères et troisième position à Caixas, Passa et Saint-Jean Lasseille)

5) Jeanne Rousseau (Front de Gauche – Parti Communiste Français) : 522 voix, soit 6,63% (en deuxième position à Llauro et troisième position à Tordères)

6) Florence Jurado (CDC) : 118 voix, soit 1,50%

Rappel : localisation des centrales nucléaires les plus proches

Créé par le 20 mar 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

    Depuis près de cinquante ans, tout près de Narbonne, à Malvesi (à moins de cent kilomètres de Tordères), on trouve une usine de raffinage et de conversion d’uranium d’une étendue d’environ cent hectares, soumise à la directive Seveso 2 sur les établissements à risques et ayant déjà fait l’objet d’au moins six incidents graves depuis 1979. Compte tenu de l’activité massique et de la radiotoxicité des substances présentes, la CRIIRAD bataille actuellement pour faire classer le site en Installation Nucléaire de Base (http://www.criirad.org/actualites/dossiers2006/comurhex/rapportcomurhex_criirad_4.pdf).

    Plus loin, à 270 km de notre petit village, en Catalogne sud, dans les environs de Tarragona, on trouve également deux centrales nucléaires d’importance, Asco et Vandellos II (puisque Vandellos I est en phase de démantèlement suite au gigantesque incendie qui l’a ravagée en 1989), toutes deux ont été marquées par de nombreux incidents (notamment des fuites à répétition : http://bmailhe.blogspot.com/2008/04/fuite-radioactive-dans-la-centrale-asco.html).

   En fonction de l’importance d’un éventuel et hypothétique accident, nous pourrions donc fort bien être amenés à suivre les consignes de protection de mise en cas de crise. En voici un bref aperçu que nul ne devrait ignorer et que peu d’entre nous connaissent pourtant :

CONSIGNES EN CAS D’ACCIDENT NUCLEAIRE 

Signal d’alerte

En cas d’accident industriel ou nucléaire, la population est alertée par un signal précis : une sirène au son modulé (montant et descendant). Ce signal dure trois fois une minute. Dès l’audition de ce signal, la population doit suivre scrupuleusement les consignes suivantes :

- se mettre à l’abri dans un local
Si vous êtes chez vous, à votre travail ou dans un bâtiment public :
Restez où vous êtes. Ne partez pas en voiture, vous seriez en danger sur la route et risqueriez de gêner la circulation des véhicules de secours.
Si vous êtes dehors :
Entrez dans le bâtiment le plus proche. Ne restez pas dehors, vous y êtes plus exposés aux dangers éventuels.
Si vous êtes en voiture :
Garez-vous, arrêtez votre moteur et entrez dans le bâtiment le plus proche. Vous n’êtes pas en sécurité dans votre véhicule.

- fermer tout
Un local clos ralentit la pénétration éventuelle de gaz toxique ou de produits radioactifs. Fermez les portes et les fenêtres. Arrêtez et bouchez les ventilations. Dans le cas où certaines de vos vitres auraient été cassées pendant l’accident, réfugiez-vous dans une pièce aux fenêtres intactes (ou sans fenêtre).

- écouter la radio : (France Inter, Radio France)
Toutes les précisions sur la nature du danger, l’évolution de la situation et les consignes de sécurité à respecter vous seront données par la radio.

- ne pas aller chercher vos enfants à l’école
Vos enfants sont plus en sécurité à l’école que dans la rue. Les enseignants connaissent les consignes. Ils s’occupent de vos enfants, les mettent en sécurité et les rassurent. De plus, en vous déplaçant, vous risqueriez de vous mettre inutilement en danger et de gêner les secours.

- ne pas téléphoner
Les lignes téléphoniques doivent rester libres pour les urgences et les secours. Les informations vous seront données par la radio.

- ne pas fumer, éviter toute flamme ou étincelle
Evitez d’allumer ou d’éteindre la lumière ou tout appareil électrique. Toute flamme ou étincelle pourrait provoquer une explosion.

Des instructions complémentaires vous seront données par la radio. En fonction de l’événement et sur instruction des autorités, vous pourrez être amenés à prendre un comprimé d’iode et/ou à être évacués.

Signal de fin d’alerte

La fin de l’alerte est annoncée par un signal continu (non modulé) durant 30 secondes. Ce signal signifie que le danger est passé et que le respect des consignes de sécurité n’est plus nécessaire.

Accueillir un enfant de Tchernobyl

Créé par le 05 mar 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques

  L’association Droujba Tchernobyl France (Juste d’or 2003) a pour but l’aide aux enfants qui vivent dans les villes et villages contaminés par la catastrophe de 1986, en les accueillant pour des vacances sanitaires.

  Partir leur permet de renforcer leurs défenses immunitaires. C’est pourquoi l’association recherche des familles bénévoles pouvant faire une petite place dans leur foyer et dans leur cœur à un enfant Ukrainien pour un mois de l’été. Ils ont entre 7 et 14 ans. Un petit livret contenant des conseils, un lexique est fourni à l’arrivée de l’enfant.

  Si vous désirez être famille d’accueil ou pour tous renseignements, vous pouvez appeler Annie au 04.68.67.00.83 ou au 06.18.16.70.91.

  Date limite des inscriptions le 31 mars.

La poésie s’invite à l’école de Tordères

Créé par le 27 fév 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Bibliothèque, Ecole, Infos pratiques

photo001.jpg  

Pour fêter dignement la seconde édition du Printemps des Poètes à Tordères, sur le thème « d’infinis paysages », les élèves et leur institutrice ont invité Marie Prouvot, chantre des Aspres et de l’amour, pour participer à une mémorable après-midi lecture à l’école. Ce fut un fort beau moment de rencontre littéraire et passionnée que chacun a pu goûter avec délice.

photo002.jpg photo003.jpg

Petite mise ne bouche avant le samedi 12 mars, date à laquelle Marie reviendra nous réciter ses poèmes à la salle polyvalente dans le cadre d’un café poésie.

BROUCHES 

Il est sans doute par la nuit 

des Carabosses qui s’ennuient 

et dont l’unique souci 

est de briser le bonheur de vie. 

Peut-être ont-elles grand tourment 

de ne servir que le Méchant, 

peut-être ont-elles le cœur chagrin… 

Et par le matin, 

elles se cachent sous les pierres, 

amères. 

Peut-on seulement sur terre, 

même quand on habite le mystère, 

et les invincibles contrées, 

vivre banni d’aimer? 

Marie PROUVOT

Tordères dit non au projet d’aérodrome privé à Llauro!

Créé par le 19 fév 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Equipe municipale et commissions, Infos pratiques

 Un projet d’aérodrome privé (de type « altisurface ») pour avions de tourisme est en train de prendre forme, en pleine zone rouge (zone réputée la plus inflammable et la plus dangereuse), sur la commune de Llauro. 

  Cette piste de décollage et d’atterrissage impactera également les communes alentours (Tordères, Oms, Montauriol) que les avions survoleront avant d’atterrir. 

Nous, conseillers municipaux, adjoints et maire de Tordères, nous opposons fermement à ce projet car : 

- il est en totale contradiction avec les principes même des Plans de Prévention de Risque incendie de forêt que le Préfet souhaite mettre en œuvre sur nos communes, en ajoutant un aléa supplémentaire pour le feu (les résidus de combustion des moteurs présenteront un risque d’incendie pour la végétation) et, génère une incompréhension et un sentiment d’injustice pour tous les habitants et propriétaires des zones dites « à risques » (qui doivent faire face à une multitude de contraintes dont l’impossibilité de reconstruire sa demeure en cas d’incendie, l’impossibilité de construire un quelconque bâtiment, etc.), 

- il est également en contradiction avec notre approche de la forêt et de la moyenne montagne, derniers espaces vierges que l’on verrait alors artificialisés, colonisés, pollués par les loisirs motorisés ; il s’agit d’un projet profondément anti-environnemental : les bruits d’échappement auront un effet nocif sur les animaux et sur les humains, etc. 

- il générera des conflits d’usage et mettra en péril le bien-vivre et la paix de nos villages, découragera un tourisme vert de qualité, etc. 

- il pose la question du stockage des réserves de carburant dont nous ne savons rien, pour le moment, et qui est souvent de mise sur les altisurfaces pour avions de tourisme. 

- il pose également la question de l’eau, si rare et si précieuse dans nos contrées arides : d’où proviendra l’eau des asperseurs prévus tout au long de la piste ? De nos potences communales ? Des bornes DFCI ? D’un branchement ? Du robinet du propriétaire ? 

- enfin, nous insistons sur le fait que les décisions des conseils municipaux doivent rester souveraines et qu’elles ne sauraient être dictées par le Préfet.

Si vous le souhaitez, vous pouvez signer la pétition contre l’aérodrome dans les mairies de Llauro, Tordères, Montauriol et Oms.

1...7475767778...86

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...