Santé

Articles archivés

Deux cas humains de trichinellose dans le département, le ministère de l’Agriculture alerte sur la consommation de viande de sanglier

Créé par le 25 fév 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Une alerte sanitaire a été émise par le Ministère de l’Agriculture contre la trichinellose après que deux cas humains ont été diagnostiqués dans notre département.

Le ministère alerte sur le fait que « la situation actuelle liée à la circulation du parasite dans certains départements demeure préoccupante du fait de l’augmentation des populations de sangliers, du changement des habitudes culinaires et de l’absence de contrôles suffisants des viandes de sangliers tués par action de chasse et non dirigées vers un établissement de traitement du gibier ».

Les services de l’Etat rappellent que « la trichinellose est une maladie à déclaration obligatoire causée par un parasite microscopique du genre Trichinella (appelé souvent « Trichine ») qui peut provoquer de graves symptômes (diarrhée, fièvre, œdème du visage, douleurs musculaires et signes nerveux, troubles de la vision) avec des séquelles parfois irréversibles ».

L’infestation par Trichinella touche certains animaux sauvages (carnivores, omnivores, oiseaux carnivores et détritivores) et domestiques (chiens, chats, porcs, chevaux) ainsi que l’être humain. La contamination se produit en consommant de la viande contaminée crue ou insuffisamment cuite. En Europe, il s’agit essentiellement de viande de sanglier, de cheval et de porc. La congélation, la salaison et la fumaison ne sont pas des techniques assainissantes.

Afin de prévenir le risque de contamination, la législation impose des prélèvements pour les porcs et les chevaux abattus en vue de la recherche des larves de trichine. Elle impose aussi la réalisation de prélèvements systématiques avant toute mise sur le marché de viande de sanglier (par exemple via un abattoir, un atelier de traitement du gibier, un boucher, un restaurant ou encore dans le cadre d’un repas associatif).

La réglementation prévoit cependant une dérogation à cette obligation de prélèvement uniquement dans le cas de la cession par le chasseur directement au consommateur final de petites quantités de gibier (uniquement la carcasse entière éviscérée mais non dépouillée). Dans ce cas, seule l’information du consommateur sur les risques liés à Trichinella est obligatoire et notamment l’importance de la cuisson à cœur pour assainir la viande du sanglier. Un prélèvement pour rechercher les larves reste pour autant fortement recommandé même dans ce cadre.

Afin d’éviter tout risque d’infestations, en raison de la gravité potentielle de cette maladie et du risque épidémique, il est essentiel que :

- les sangliers tués par action de chasse soient contrôlés conformément aux exigences réglementaires ;

- ou lorsque l’analyse n’est pas obligatoire, qu’une cuisson à cœur soit effectuée afin de permettre la destruction des larves. La cuisson suffisante de la viande (71°C, viande grise à cœur) est la seule méthode de prévention.

- Dans le cas d’une cession directe du chasseur au consommateur: il est très vivement recommandé aux consommateurs de demander au chasseur une attestation relative à la recherche de trichine. La responsabilité personnelle du chasseur pourrait être engagée en cas de contamination du consommateur, même en cas de cession à titre gracieux.

sangliers

La durée d’isolement est portée à 10 jours pour tous les patients testés positifs à la Covid-19

Créé par le 22 fév 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

À compter du lundi 22 février 2021, la durée d’isolement est portée à 10 jours pour tous les patients testés positifs quel que soit le virus du SARS-CoV2 considéré. La durée de la quarantaine pour les cas contacts reste à 7 jours après le dernier contact. Compte tenu de la progression de la diffusion de variants plus contagieux sur le territoire, la Direction générale de la Santé a renforcé et harmonisé les mesures d’isolement et de quarantaine. Le détail avec Service-Public.fr.

La note urgente que la Direction générale de la Santé a envoyée à tous les professionnels de santé indique que:

1) La durée de l’isolement est portée à 10 jours  : l’isolement des cas symptomatiques et asymptomatiques peut prendre fin sans avoir à réaliser un nouveau test à ce moment.

- à partir de la date de début des symptômes avec absence de fièvre au 10e jour pour les cas confirmés ou probables symptomatiques. Si la fièvre persiste, l’isolement doit être maintenu pendant 48h après sa disparition ;

- à partir du jour du premier test positif (test antigénique ou RT-PCR) pour les cas confirmés asymptomatiques.

2) L’isolement des cas symptomatiques et asymptomatiques peut prendre fin sans avoir à réaliser un nouveau test à ce moment..

3) Pour les cas contacts, l’isolement reste de 7 jours, mais la quarantaine prend fin en cas de résultat de test négatif, avec des modalités différentes pour les «cas contacts hors foyer» et les «contacts à risque du foyer».

A noter : la fin de l’isolement ou de la quarantaine doit s’accompagner du port rigoureux du masque chirurgical ou grand public de filtration supérieure à 90 % et du strict respect des mesures barrières et de la distanciation physique durant les 7 jours suivants, en évitant les personnes à risque de forme grave de Covid-19, et en favorisant dans la mesure du possible le télétravail.

Un nouvel épisode de remontées de sables sahariens attendu pendant ce week-end

Créé par le 20 fév 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Entre samedi soir et lundi, un fort flux de sud très dynamique, devrait soulever et propulser vers le nord un épisode de poussières et sables sahariens.

L’indice de qualité de l’air sera donc mauvais en raison des niveaux de concentration en particules en suspension et des concentrations en ozone.

Les effets de la pollution de l’air sur la santé se manifestent, le plus souvent, par des irritations des voies respiratoires et le déclenchement plus fréquent de crises d’asthme.

Les populations vulnérables (femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques) ou  sensibles (personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics, comme les diabétiques, immunodéprimés, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux) sont appelées à être vigilantes.

- en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé ;
- privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;
- prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.

Par ailleurs, il est déconseillé à chacun d’entreprendre des travaux de nettoyage d’ici là, à défaut de tout devoir recommencer mardi!

Lutte pour l’égalité des genres et la fin des violences faites aux jeunes femmes et personnes LGBTQIA+

Créé par le 19 fév 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

  Le Département des Pyrénées-Orientales soutient l’action de « En avant toute(s) », une association féministe et inclusive qui lutte pour l’égalité des genres et la fin des violences faites aux jeunes femmes et personnes LGBTQIA+.
  Elle propose un tchat d’écoute en ligne, sécurisé, anonyme et gratuit, fait par et pour les jeunes.
  Cette solution d’écoute à l’écrit permet d’accompagner les jeunes vivant des violences au sein du couple et de la famille.
  Le tchat est disponible sur le site https://commentonsaime.fr et est ouvert du lundi au samedi, de 10h à 21h. Ce site est également un outil de prévention avec des articles et des quizz sur des sujets tels que les relations saines, la sexualité, les violences, etc.

Rejoignez SOS Amitié pour soutenir les personnes en détresse

Créé par le 03 fév 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

La Journée Nationale de Prévention du Suicide aura lieu ce vendredi 5 février. En cette période de crise sanitaire, c’est l’occasion pour « SOS Amitié » de sensibiliser à la lutte contre le suicide et de lancer un appel aux bénévoles. 

Selon le président de SOS Amitié 66, il faudrait environ une dizaine d’écoutants de plus. A l’heure actuelle, le service d’écoute de l’antenne des Pyrénées-Orientales ne dispose que de 33 bénévoles qui reçoivent environ 5 000 appels par an.

Téléphone de SOS Amitié : 04.68.66.82.82 / http://www.sos-amitie.com

Contribuez à la réflexion sur la campagne vaccinale mise en place par le Gouvernement

Créé par le 24 jan 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Le Conseil Économique Social et Environnemental (CESE) a été saisi par le Premier ministre afin d’accompagner la mise en œuvre de la campagne vaccinale. Tout au long de la campagne de vaccination et pour la mener au mieux, des recommandations seront transmises au Gouvernement.

Participez à leur élaboration via les espaces ci-dessous :

- Exprimez vos motivations et hésitations sur la vaccination contre le Covid-19 :

https://participez.lecese.fr/pages/consultation-sur-la-vaccination-covid-19

- Posez une question sur la campagne vaccinale :

https://participez.lecese.fr/project/questions-reponses/collect/accedez-aux-questions-et-reponses

 

Navettes gratuites pour les personnes de 75 ans et plus qui souhaitent se faire vacciner

Créé par le 20 jan 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé, Transports

Vous avez plus de 75 ans et vous rencontrez des difficultés pour vous déplacer jusqu’au centre de vaccination ?
Avec le service de transport à la demande de la Région, réservez votre place pour vous rendre dans le centre de vaccination le plus proche de chez vous.
Inscrivez-vous au 0 805 460 306 (numéro vert)
Lio

Aide logistique aux habitants de plus de 75 ans qui souhaitent se faire vacciner

Créé par le 20 jan 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Depuis le lundi 18 janvier, les personnes de plus de 75 ans ont la possibilité de se faire vacciner contre la Covid-19.

Vous êtes habitant de Tordères, vous avez plus de 75 ans, vous souhaitez vous faire vacciner et vous rencontrez des difficultés pour la démarche de prise de rendez-vous ou pour vous rendre à ce rendez-vous, n’hésitez pas à joindre le secrétariat de mairie de Tordères aux jours et heures d’ouverture et nous ferons tout notre possible pour répondre à vos attentes.

Etudiants, ne restez pas seuls face à la crise sanitaire

Créé par le 16 jan 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Le confinement confronte les étudiants à l’isolement, au risque de démotivation, stress, décrochage… Alertée, la Région a proposé aux établissements, Crous et scolaires de renforcer l’accompagnement psychologique.

Elle mobilise un fonds d’urgence pour recruter des psychologues de plus au service inter-établissement de médecine préventive et de promotion de la santé porté par l’université fédérale de Toulouse et d’un psychiatre pour le futur Bureau d’Aide Psychologique Universitaire de Montpellier. Ce fonds régional accompagnera aussi des interventions complémentaires, notamment de doctorants en psychologie, pour augmenter les consultations à distance du Crous de Montpellier et finaliser le partenariat avec la Croix-Rouge pour une solution d’écoute la nuit, les week-end et les vacances.

Pour prendre rendez-vous, cliquez sur les liens suvants :

La santé des étudiants restés dans les cités universitaires fait l’objet d’une attention particulière. Des opérations de dépistage Covid-19 (tests PCR) sont organisées dans toutes les villes universitaires dans le cadre du programme régional Proxitest.

Au-delà des actions spécial Covid, la Région a déployé sur toute l’Occitanie depuis la rentrée 2017, le Pass Mutuelle Étudiant, pour assurer une couverture santé complémentaire aux étudiants boursiers (de niveau 0 à 4, non éligibles à la CMU ou à l’Aide au paiement d’une complémentaire santé́). L’aide régionale va jusqu’à 100 €.

Centres de vaccination contre la COVID-19 à Thuir et Céret

Créé par le 14 jan 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

  En partenariat avec les médecins de ville, un centre de vaccination contre la COVID-19 a ouvert ses portes au Centre Hospitalier Léon-Jean Grégory de Thuir, du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30.
  La prise de rendez-vous est obligatoire au numéro suivant : 04.68.08.31.00 ou sur la plateforme numérique de Doctolib : https://www.doctolib.fr/hopital-public/thuir/centre-de-vaccination-covid-ch-thuir
  Les publics prioritaires concernés sont
- les professionnel de santé salariés et libéraux âgés de plus de 50 ans, quel que soit le métier exercé, souffrant de comorbidité(s) sans condition d’âge ;
– les aides à domicile intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables et les sapeurs-pompiers de plus de 50 ans et/ou porteurs de comorbidités sans condition d’âge ;
– les personnes âgées de plus de 75 ans.
  Un autre centre de vaccination ouvrira également ses portes, dès le 18 janvier, à la Salle de l’Union de Céret (Boulevard Lafayette), du lundi au vendredi, de 13h à 17h.
  Pour prendre rendez-vous il faut appeler le 08.09.54.19.19 ou se rendre sur la plateforme numérique de Doctolib: https://www.doctolib.fr/centre-de-sante/ceret/centres-de-vaccination-covid-19-ceret
Vaccin
12345...50

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...