Santé

Articles archivés

Communiqué préfectoral : prévision d’un épisode exceptionnel de canicule, les consignes à suivre

Créé par le 25 juin 2019 | Dans : Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

La Préfecture des Pyrénées-Orientales communique :

Une vague de chaleur qualifiée par Météo France d’intense et précoce s’installe dès aujourd’hui sur le territoire national et devrait se prolonger jusqu’à la fin de la semaine.
Les pouvoirs publics sont mobilisés pour mettre en place de façon progressive et selon l’évolution de la situation les mesures prévues par le plan canicule national afin d’anticiper et gérer l’impact sanitaire des fortes chaleurs.
Dans les Pyrénées-Orientales, les températures vont atteindre jusqu’à 35° à partir de jeudi, notamment à l’intérieur des terres. Le littoral méditerranéen étant un peu moins impacté avec des températures de 30° maximum.
Afin de préparer dans les meilleures conditions cet épisode, la préfecture des Pyrénées-Orientales et les services de l’agence régionale de santé (ARS) rappellent à tous les conseils pour se protéger et protéger son entourage :

Conseils à la population :
– Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
– buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
– rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour ;
– passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, etc.) ;
– évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique ;
– pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

Les symptômes d’un coup de chaleur sont : une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.

Une vigilance particulière est recommandée pour les personnes fragiles: jeunes enfants et nourrissons, mais également personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées, malades à domicile ou personnes dépendantes. Nous incitons ces personnes à se rapprocher de la mairie de leur commune afin de s’inscrire, si cela est mis en place, sur les listes des personnes fragiles. Elles pourront ainsi bénéficier du soutien de bénévoles.

Prenez des nouvelles de vos proches.

En cette fin d’année scolaire, il est rappelé aux parents et aux encadrants les mesures de précaution indispensables pour éviter les coups de chaleur chez les enfants :
– Limiter les sorties aux lieux ombragés et aérés ;
– proposer les activités physiques le matin ;
– s’assurer que tous les enfants disposent d’un chapeau ;
– mouiller les enfants (avant-bras, nuque et visage notamment) ;
– les faire boire très régulièrement.

Conseils aux sportifs :
Des précautions particulières sont à prendre par tous les pratiquants sportifs (montagne ou autres), quel que soit leur niveau et leur âge :
– réduire les activités physiques et sportives, et éviter d’effectuer des activités aux heures les plus chaudes de la journée (11h-20h) ;
– porter des vêtements amples, aérés et clairs et se protéger du soleil (crème solaire, lunettes, chapeau) ;
– contrôler son hydratation : boire avant, pendant et après l’effort.
Conseils aux organisateurs de manifestations :

De nombreuses manifestations sportives sont prévues sur le département. En période caniculaire, les risques pour les compétiteurs comme pour le public sont importants. Aussi, il est demandé aux organisateurs de :
– diffuser des recommandations par affichage ou sonorisation en indiquant d’éventuelles zones rafraîchies ou climatisées ;
– renforcer, si possible, les équipes de secouristes ;
– augmenter le stock de boissons fraîches ;
– décaler les horaires des manifestations, réduire les parcours exposant trop les participants à la chaleur, voire suspendre certaines épreuves.

Il est rappelé que les manifestations sportives se déroulent sous la responsabilité de l’organisateur qui doit adapter l’épreuve aux conditions météorologiques, quelles qu’elles soient.

Il est demandé à toutes les associations, fédérations et encadrants d’activités sportives de relayer ce message à l’ensemble des pratiquants et d’avoir la plus grande vigilance sur le respect de ces règles.

Comment lutter contre la prolifération du moustique tigre?

Créé par le 19 juin 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Il existe des moyens pour lutter contre la prolifération du moustique tigre. Consultez le dossier complet sur le moustique tigre : « comment le reconnaître et lutter contre sa prolifération? » sur le site de l’ARS : https://bit.ly/2rMY2cJ

De nombreux documents sont disponibles (information aux voyageurs, particuliers, professionnels de santé etc) dont un kit « spécial enfants ». 

http://www.signalement-moustique.fr/ : rendez vous sur le portail du ministère des solidarités et de la santé pour signaler la présence du moustique tigre et surveiller sa prolifération.

Moustique tigre

Des lots de moules commercialisées par Carrefour et Intermarché contaminées par des toxines paralysantes

Créé par le 11 juin 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Plusieurs lots de moules commercialisées par Carrefour et Intermarché font l’objet d’un rappel en raison de la présence d’une toxine paralysante. L’information a été délivrée par 60 millions de consommateurs, le magazine de l’Institut national de la consommation (INC).

Une toxine appelée « PSP » pour « Paralytic Shellfish Poisoning » se trouve dans certains lots. Elle est produite par des micro-algues dans certaines conditions puis elle est filtrée par les coquillages. Une fois contaminés, ceux-ci deviennent toxiques pour l’être humain, du fait de leur action potentiellement paralysante. La consommation de cette toxine provoque des maux de tête, des nausées et des vertiges, ainsi qu’une perturbation de la motricité et des incohérences dans les prises de parole, avec risque de décès par paralysie des muscles respiratoires (précision du ministère de l’agriculture). Les premiers symptômes apparaissent dans les 5 à 30 minutes suivant la consommation des coquillages contaminés. La toxine n’est pas détruite par la cuisson.

Les produits concernés sont :

- Des moules de la marque Maredoc de lot 107292 (Estampille sanitaire: FR 34.108.530 CE) conditionnées dans un sac de 10 kg vendues chez Intermarché ;

- Des moules de la même marque de lot 10732947 (Estampille sanitaire: FR 34.108.530 CE) conditionnées dans une barquette de 1,4 kg vendues chez Carrefour.

Il est recommandé par « 60 millions de consommateurs » de ne pas consommer, de détruire ou de rapporter au point de vente pour remboursement.

Les personnes les plus sensibles sont les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées, ainsi que toute personne dont l’état physiologique et immunitaire est dégradé (diabétiques, insuffisants rénaux, immunodéprimés, etc.).

En cas d’ingestion de coquillages contaminés, consultez votre médecin traitant ou le centre antipoison le plus proche de chez vous, en signalant cette consommation.

Nette augmentation des noyades accidentelles, particulièrement dans les Pyrénées-Orientales

Créé par le 10 juin 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Santé

Avec près de 1649 noyades déclarées en 2018, dont 600 ayant entraîné un décès, l’Institut National de Veille Sanitaire constate une nette augmentation (+ 30%) des noyades accidentelles, en mer comme en piscines, entre 2015 et 2018.

En grande majorité les noyades sont accidentelles (84%), les autres sont d’origine intentionnelle (8%), ou de cause inconnue (8%). Les départements qui enregistrent le plus de noyades sont ceux qui ont une façade maritime. Le Var, les Bouches-du-Rhône, la Gironde, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales concentrent à eux seuls près d’une noyade sur trois.

Les lieux où se produisent le plus de noyades sont la mer (44%), les piscines (31%) et les cours d’eau ou plans d’eau (22%). Les noyades en mer concernent principalement des adultes à partir de 45 ans, celles en piscine des enfants de moins de 6 ans et celles dans les cours d’eau des adultes entre 25 et 44 ans.

En France, les noyades sont la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 15 ans, devant les suffocations ou les chutes. Trop souvent, ce risque est malheureusement sous-estimé et les précautions classiques pour les éviter sont mal appliquées.

Dans les Pyrénées-Orientales, sur 52 noyades accidentelles, 12 sont survenues dans une piscine, dont 8 dans un cadre privé.  

Tous les professionnels insistent sur la nécessité de ne pas laisser les petits sans surveillance et de les sortir de l’eau dès les premiers signes de fatigue. Si les systèmes de sécurité, les alarmes, les bouées restent indispensables, ils ne remplaceront jamais la présence d’un adulte responsable. On ne le rappellera jamais assez : un enfant peut se noyer dans 20 cm d’eau, en quelques minutes, sans faire de bruit. Comme pour les capitaines de soirée, il est essentiel de nommer un adulte « capitaine de baignade ». Son rôle sera de s’assurer que tout va bien.

Mais pourquoi une telle augmentation des chiffres alors que de la prévention est régulièrement faite ? Santé publique France estime que le contexte de fortes chaleurs de l’été 2018 peut expliquer en partie cette tragique évolution (plus de baignades entraînant plus de noyades).

Par ailleurs, il existe des usages qu’on estime sans risque et qui le sont pourtant, comme les piscines ­gonflables que l’on peut installer n’importe où et que l’on trouve dans n’importe quelle grande surface. Lorsqu’un enfant boit la tasse, il faut s’assurer qu’il aille bien, même deux à trois heures après, et ne pas hésiter à consulter en cas de doute.

Les résultats de la nouvelle enquête prouvent, s’il le fallait, la nécessité de poursuivre les efforts de prévention.

A vélo, soyez bien équipé !

Créé par le 02 juin 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé, Transports

À vélo, le casque c’est :

- obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient au guidon ou passager, afin de limiter les blessures graves à la tête.
– recommandé au-delà.

En cas de non-respect de cette obligation, sachez que l’amende est de 135 euros.

Tous les détails sur Service-Public.fr : http://bit.ly/2rhyyCy

Service-Public.fr Ministère de l’Intérieur

Vélo

Atelier pour enfants sur la connaissance du chien et la prévention des morsures

Créé par le 06 mai 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Le dimanche 19 mai, à 14h, à la salle polyvalente de Tordères, aura lieu un atelier sur la connaissance du chien et la prévention des morsures. La séance sera animée par Charlotte Martin (durée : 2h). Elle est destinée aux enfants âgés de 7 à 11 ans et vivant à Tordères, Llauro, Montauriol ou Caixas.

Venez apprendre le langage canin et les bons comportements à adopter avec les chiens. Un atelier ludique et gratuit destiné aux enfants pour mieux comprendre les chiens et éviter les situations à risques (petit film, jeux de rôle, jeux d’observation, etc.)

Pour rappel, environ 500 000 cas de morsures de chiens sont déclarés en France chaque année (chiffres émanant du Centre de Documentation et d’Information de l’Assurance), entraînant 60 000 hospitalisations.

Atelier gratuit, sur réservation uniquement (12 enfants maximum), auprès de Charlotte au 06.18.73.79.03 ou par mail : charlottemartin.m@gmail.com

enfant et chien

Un bon air chez moi

Créé par le 05 mai 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Les français passent en moyenne 16h par jour dans leur logement et l’air intérieur des logements est souvent différent et bien plus pollué que l’atmosphère extérieure. 10% des logements comportent des concentrations très élevées pour plusieurs polluants simultanément (liés aux appareils de chauffage et de cuisson, au tabagisme, aux produits d’entretien et désodorisants, aux peintures, au vernis et à la colle du mobilier) : avez-vous les bons réflexes ?
Le ministère de l’Environnement a élaboré un outil : « Un bon air chez moi » : http://unbonairchezmoi.developpement-durable.gouv.fr/… , qui vous permet de déterminer gratuitement si l’air de votre logement est pollué : vous répondez à quelques questions et vous obtenez un diagnostic ainsi que des recommandations pour améliorer la qualité de votre air intérieur.

Rappel de fromages Saint Marcellin et Saint-Félicien soupçonnés d’être à l’origine d’une intoxication

Créé par le 28 avr 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Dans un communiqué commun, les ministères de la Santé et de l’Agriculture annoncent que treize cas de complications rénale (syndrome hémolytique et urémique) dues à une infection à Escherichia coli de type O26 sont survenus chez des jeunes enfants, depuis le 21 mars, dans plusieurs régions.

D’après les premiers résultats des investigations visant à identifier la source de contamination à l’origine de ces cas, il est avéré que plusieurs de ces enfants avaient consommé des fromages Saint-Félicien et Saint-Marcellin avant le début de leurs symptômes. Parmi ces enfants, trois auraient un lien possible avec la consommation de fromages fabriqués par la société Fromagerie Alpine, à Romans-sur-Isère (Drôme).

Les fromages rappelés et fabriqués par cette fromagerie ont été commercialisés dans toute la France, sous diverses marques (Fromagerie Alpine, Carrefour, Reflet de France, Leclerc, Lidl, Auchan, Rochambeau, Prince des bois, Sonnailles et Préalpin).

En cas de doutes, voici un numéro d’appel auquel des réponses pourront vous être apportées: 04.75.70.01.01.

Les autorités sanitaires rappellent aux personnes ayant consommé les produits concernés et présentant des symptômes de type diarrhées, douleurs abdominales ou vomissements, la nécessité de consulter au plus vite leur médecin traitant en mentionnant cette consommation et le lien possible avec la bactérie Escherichia coli.

En l’absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin.

Manifestation régionale contre l’implantation d’éoliennes industrielles, le samedi 4 mai, à Perpignan

Créé par le 26 avr 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Equipe municipale et commissions, Infos pratiques, Santé

Après le président de la République qui promet de tripler la production éolienne, c’est Agnès Langevine, vice-présidente de la Région Occitanie, qui lors d’un colloque organisé  par le SER (Syndicat des Énergies Renouvelables) précise ses intentions. Elle est plus «ambitieuse» que le projet national, il s’agit de  multiplier par 12 le photovoltaïque, par 5 l’éolien terrestre ; elle reconnait que pour cette filière, il y a de fortes tensions à surmonter. Et elle prévoit de nombreuses actions : appels dédiés, fonds d’amorçage, motivation des collectivités locales, création d’une agence régionale, etc.

Fini les débats autour du scénario REPOS (Région à Énergie Positive), la Région passe en force : densification des centrales éoliennes avec mitage du territoire et « repowering » (augmentation de la hauteur et de la puissance des éoliennes).
Tous les départements de la région sont ou vont être impactés. De l’Aude qui a déjà payé un lourd tribut jusqu’au Lot ou au Gard qui est confronté à plusieurs projets…

Dans les Pyrénées Orientales c’est autour des Aspres et du Canigou que se mènent la bataille. L’heure est à la mobilisation régionale contre l’implantation des centrales éoliennes industrielles.

En collaboration avec le collectif catalan le Vent Tourne 66, le collectif régional TNE Occitanie Environnement appelle à une manifestation régionale, à Perpignan, le samedi 4 mai, à partir de 14h00

La mobilisation se déroulera en deux temps :

- une première partie : débat public, de 14h00 à 16h30, à la salle des Libertés, rue Bartissol, à Perpignan. Prises de parole, vote d’une motion pour le Préfet, le Préfet de Région et le Conseil Régional. (Elle sera envoyée à tous les préfets de la Région, aux élus, au CESER).

- puis départ en cortège, à 16h30, jusqu’à la Préfecture, rassemblement et prises de parole pendant que la délégation est reçue. Cette délégation portera les demandes de l’ensemble des associations et collectifs régionaux.

Plus cette mobilisation sera réussie et plus sera renforcée notre capacité à peser sur les autorités administratives et politiques de la Région Occitanie.

Habitants de Tordères, des Aspres, des Pyrénées-Orentales, nous comptons sur vous !

image-300x225

Réunion publique contre les éoliennes à Passa

Créé par le 20 avr 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Le Collectif Le Vent Tourne communique :

  La société Eléments poursuit son projet d’installer des éoliennes géantes à Passa et à Fourques, avec l’appui des deux municipalités. Elle vient de déposer le premier projet de Passa à la préfecture.
Celui de Fourques doit suivre. Tout peut aller très vite…
Et ce n’est qu’un début, car ces projets sont assurément rentables pour le promoteur et ses actionnaires puisque le tarif d’achat de l’électricité produite par ces éoliennes sera à peu près le double du tarif habituel, aux frais des consommateurs et des citoyens.
   De 130 à 150 mètres de hauteur chacune, les douze constructions annoncées, six pour chaque village, vont polluer et détruire pour de très nombreuses années notre environnement, mais aussi celui de tous les villages alentours, de jour comme de nuit. On sait déjà que certainement d’autres encore sont en projet, dans une réunion le promoteur parlait de 35 machines à terme…

   En 2017, la société Eléments a organisé à Passa des ateliers de « co-construction » afin d’associer la population à son premier projet (sans préciser le projet de Fourques). La participation est restée symbolique…

En 2018, la société Eléments a organisé à Fourques une concertation auprès de la population, à propos des éoliennes de Fourques (sans parler cette fois du ou des projets de Passa). Le résultat de cette concertation, publié sur Internet le 28 décembre 2018, est sans appel : 79 avis favorables au projet éolien, 209 opposés, 24 sans avis tranché. (page 14 du bilan)
Leur conclusion : « Une large majorité de commentaires venus de l’extérieur mais aussi de l’intérieur du territoire d’implantation témoigne d’une opposition ferme à tout projet éolien »

DÉCIDONS ENSEMBLE DES MOYENS À METTRE EN ŒUVRE POUR FAIRE RESPECTER LA VOLONTÉ DES HABITANTS !

Pour cela, L’ASSOCIATION « COLLECTIF LE VENT TOURNE », organise une

RÉUNION PUBLIQUE À PASSA :

Vendredi 26 AVRIL

18h à la salle des fêtes de Passa

NON AUX EOLIENNES

12345...31

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...