Santé

Articles archivés

Mesures à adopter pour éviter l’introduction de la peste porcine africaine en France

Créé par le 13 sept 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Aux voyageurs, routiers et chasseurs en provenance des pays de l’Est de l’Europe :

La peste porcine africaine est une maladie virale TRÈS CONTAGIEUSE et MORTELLE pour les porcs domestiques et sangliers. Cette maladie n’affecte pas les humains.

QUELS SONT LES PAYS A RISQUE ?

- Les Pays Baltes : Estonie, Lituanie, Lettonie.

- Les Pays de l’Est : Pologne, République Tchèque, Roumanie, Ukraine, Russie, Moldavie.

- Les Pays plus proches : Italie (Sardaigne), Hongrie.

QUELLES SONT LES MESURES DE PREVENTION ?

En raison de la virulence de ce virus et de l’absence de traitement et de vaccin, les mesures de prévention sont essentielles pour éviter l’introduction du virus de la PPA et une grave crise sanitaire en France.

Toute introduction ou importation d’animaux et de denrées d’origine animale à partir de pays non indemnes ou à risque de PPA est interdite.

Lors d’un voyage dans un pays à risque :

➢ évitez tout contact avec des porcins ;

➢ ne ramenez pas de produits et /ou de viande à base de porcs ou de sangliers.

Lors du retour d’un pays à risque :

➢ évitez de vous rendre dans un élevage porcin dans les 48h après votre arrivée ;

➢ nettoyez soigneusement vêtements et chaussures ou changez de tenue avant d’approcher des porcins ;

➢ si des produits ou de la viande à base de porcs ou de sanglier originaires de pays à risque ont été ramenés, les restes et déchets alimentaires ne doivent pas :

• être donnés à des porcins,

• jetés dans la nature,

• mis au compost.

Ils doivent être DÉPOSÉS DANS DES POUBELLES FERMÉES.

Pour en savoir plus: Mesures à adopter pour éviter l'introduction de la peste porcine africaine en France  dans A retenir site-exthttp://agriculture.gouv.fr/peste-porcine-africaine-ppa-agir-pour-prevenir

Du yoga à Terrats avec l’association « Coeur de mots »

Créé par le 11 sept 2018 | Dans : A retenir, Infos pratiques, Santé

A partir du mardi 25 septembre, de 18h45 à 20h, dans la salle des fêtes de Terrats, une séance de yoga sera donnée trois mardis par mois, sauf durant les vacances scolaires, d’octobre à juin. Le quatrième mardi est réservé à des conférences sur le thème du bien-être. Avec un yoga tout doux, ni sportif, ni gymnique et moins encore performatif, les séances permettent une pause dans le quotidien pour développer un sentiment de lâcher prise et goûter au calme intérieur.

”Renseignements au 06.61.78.11.63.

Reprise de l’atelier « Corps et voix » à Brouilla

Créé par le 03 sept 2018 | Dans : A retenir, Infos pratiques, Santé

Après la pause estivale, l’atelier Corps et voix reprend du service pour une rencontre chaleureuse en septembre, en octobre et en novembre. Le samedi 8 septembre, de 9h30 à 17h à la mairie, Dalila Marinaro et Monique Jeannest accueilleront les anciens stagiaires pour consolider leurs acquis précédents.

Les néophytes seront les bienvenus. Ils découvriront l’intérêt de la sophrologie et d’une bonne technique vocale dans leur réalisation personnelle.

Renseignements au 04.68.89.65.96.

Atelier « Peps Eureka », pour une mémoire en pleine forme !

Créé par le 02 sept 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

L’Assad Thuir-Aspres, association d’aide à domicile, démarre un nouvel atelier de prévention pour les seniors âgés de plus de 60 ans.

L’atelier « Peps Eureka », pour une mémoire en pleine forme, se déroulera à Trouillas, sur 11 séances qui débuteront le mardi 25 septembre de 9h30 à 11h30, à la salle associative, rue des platanes.

Cet atelier est entièrement gratuit grâce au concours financier de la conférence des financeurs et au soutien du conseil départemental.

C’est dans une ambiance conviviale et chaleureuse que chacun sera accueilli à l’ancienne école de Trouillas par Aline Pitault, l’animatrice.

Un goûter sera offert à chaque séance. Il est possible de prévoir un accompagnement véhiculé.

Pour s’inscrire téléphoner au 04.68.53.26.96.

Formation des aidants familiaux de malades de l’Alzheimer

Créé par le 31 août 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

L’association France Alzheimer organise une formation dédiée aux aidants familiaux de personnes malades jeunes (- 65 ans).

Celle-ci est divisée en 4 demi-journées : les samedis 22 et 29 septembre, 6 et 13 octobre.

Les objectifs sont de mieux connaître la maladie, ses symptômes, ses conséquences au quotidien, maintenir une communication avec la personne malade, échanger avec d’autres familles, prendre soin de soi pour mieux accompagner.

”Renseignements au 04.68.52.22.22.

Permanences de l’Union nationale des amis et familles de malades psychiques

Créé par le 30 août 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Les permanences de l’Union nationale des amis et familles de malades psychiques reprennent à partir du 4 septembre les mardis, de 14 h à 17h, au 3 rue Déodat-de-Sévérac, Maison pour les Familles à Perpignan.

Si l’un de vos proches souffre de troubles psychiques (dépression grave, troubles bipolaire, troubles schizophréniques, bouffées délirante) n’hésitez pas à les rencontrer. Ces maladies isolent le malade et sa famille, perturbent la vie familiale et l’équilibre de chacun.

Renseignements au 04.68.62.90.12 ou au 06.88.59.08.62 ; www.unafam.org/66

Nouvel atelier du « bien vieillir » à Trouillas

Créé par le 29 août 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

L’Assad Thuir-Aspres (Association d’aide à domicile) démarre un nouvel atelier de prévention pour les seniors âgés de plus de 60 ans avec l’atelier nutrition, pour adapter son alimentation à ses besoins et récolter de précieux conseils.

Cet atelier se déroulera à Trouillas, au cours de neuf séances qui débuteront jeudi 20 septembre de 9h30 à 11h30 à la salle associative, rue des Platanes.

Ils sont gratuits grâce au concours financier de la conférence des financeurs et au soutien du conseil départemental.

C’est dans une ambiance conviviale que les participants seront accueillis à l’ancienne école de Trouillas par Anne-Marie, l’animatrice. Un goûter sera offert à chaque séance. Il est également possible de prévoir un accompagnement véhiculé pour les personnes qui ont des difficultés de déplacement.

Téléphone pour s’inscrire ou se renseigner au 04.68.53.26.96.

Campagne d’information et de prévention sur le radon

Créé par le 24 août 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Le radon est un gaz radioactif issu de la désintégration de l’uranium et du radium présents naturellement dans le sol et les roches, notamment granitiques.

En se désintégrant, il forme des descendants solides, eux-mêmes radioactifs, qui peuvent se fixer sur les aérosols de l’air et, une fois inhalés, se déposer le long des voies respiratoires en provoquant leur irradiation.

Depuis 1987, le radon est classé par le Centre international de recherche sur le cancer comme cancérigène certain pour le poumon. D’après les évaluations conduites en France, le radon serait même la seconde cause de cancer du poumon, après le tabac et devant l’amiante : sur les 25 000 décès constatés chaque année, 1 200 à 3 000 lui seraient attribuables.

C’est pour cette raison que l’Agence Régionale de la Santé va lancer dans quelques jours sa troisième campagne de prévention et d’information sur le sujet.

A l’air libre ce gaz se dilue et ne présente aucun danger mais lorsqu’il s’accumule dans une maison, il atteint parfois des concentrations élevées pouvant être dangereuses quand il est inhalé.

Des dosimètres pourront être mis à disposition des particuliers résidents dans les zones dites «à risque» à partir de novembre afin de calculer la teneur de radon dans les domiciles. Les mesures se font en hiver quand les maisons sont colmatées, à cause du froid extérieur, et que le radon peut s’accumuler. Pendant deux mois, des appareils analysent l’atmosphère de votre résidence, notamment celle des parties basses des maisons où le radon s’accumule plus facilement. Les résultats sont ensuite interprétés par un laboratoire spécialisé capable de donner la teneur de Becquerel par mètre cube de votre atmosphère.  En dessous de 200 Bq/m3 le risque est faible, entre 400 et 1 000 Bq/m3, le risque est moyen, au-delà il est estimé comme fort et implique des actions correctives. Pour empêcher le radon de s’infiltrer, il est important de colmater les fissures, ou bien d’agir sur la ventilation pour l’évacuer de chez vous en aérant votre maison dix minutes par jour, été comme hiver, pour renouveler l’air intérieur (cette aération permet aussi d’éliminer toutes les autres émanations plus ou moins nocives présentes dans l’air intérieur).

A la demande de l’Autorité de Sûreté Nucléaire, l’IRSN a réalisé une cartographie qui permet de connaître le potentiel radon de chaque commune, avec un classement en trois catégories. 122 communes des Pyrénées-Orientales sont classées en catégorie 3, là où le risque est le plus élevé au vu de la géologie présente et de sa possibilité de générer du radon en surface. Soulignons que Tordères se situe complètement hors des zones à risque.

Il est à noter que, depuis le premier juillet dernier, le classement en «potentiel radon» de la commune pour un bien immobilier à la vente doit être indiqué parmi les diagnostics obligatoires.

Pour connaître le potentiel de votre commune, cliquez sur le lien suivant : https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Environnement/expertises-radioactivite-naturelle/radon/Pages/5-cartographie-potentiel-radon-commune.aspx#.W4MZ7bgyUdU

Le département des Pyrénées-Orientales placé en vigilance jaune pour canicule

Créé par le 20 août 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Météo-France a placé le département des Pyrénées-Orientales en alerte jaune canicule depuis aujourd’hui 16h et pour une durée de 3 jours.
Cet épisode touchera essentiellement la plaine et le littoral.
Soyez vigilants et respectez les consignes de prudence.

Canicule

Une aide exceptionnelle attribuée aux apiculteurs

Créé par le 01 août 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Le Ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Stéphane Travert, annonce la mise en place d’un dispositif d’aide exceptionnel à hauteur de 3 M€ pour les apiculteurs impactés par les mortalités d’abeilles.

L’enquête qualitative menée par la Direction générale de l’alimentation (DGAL) auprès des Directions régionales de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) sur les mortalités apicoles de l’hiver 2017/2018, a mis en lumière une augmentation de la mortalité d’abeilles par rapport aux hivers précédents, principalement en Bretagne, Nouvelle-Aquitaine, Provence-Alpes-Côte-D’azur et Bourgogne-Franche-Comté . Lire le dispositif ici : http://agriculture.gouv.fr/mortalites-dabeilles-un-disposit…

Une enquête nationale quantitative est également en cours auprès de plus de 50 000 apiculteurs, afin de recueillir les informations des apiculteurs. L’enquête en ligne reste ouverte jusqu’au mercredi 15 août inclus : https://survey.anses.fr/…/…/EMHA_2017-2018/questionnaire.htm

12345...27

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...