La première réunion des affaires sociales s’est déroulée le vendredi 30 mai. Nous étions une dizaine d’habitants à y assister.

    Nous avons fait un tour d’horizon de ce qui pouvait être réfléchi et, peut-être, proposé, dans la mesure des maigres moyens financiers de la commune. Mais comme dit l’adage populaire « si l’on n’a pas d’argent, on a des idées » et, en matière d’idées, nous sommes en fait extrêmement riches.

    Voici ce qui a été débattu au cours de la réunion :

- SOUTIEN AUX CHOMEURS DU VILLAGE :

    Il y a une dizaine de chômeurs ou Rmistes au village, dont une bonne moitié ne sont pas rémunérés. cela représente 7% de la population totale (et non pas de la population active). C’est un chômage qui touche essentiellement des jeunes et des femmes.

Proposition :

- Puisque l’ADSL est en cours d’installation à la mairie, à l’école et à la bibliothèque, nous proposons de mettre l’ordinateur de la bibliothèque à disposition de ceux qui le souhaitent pour écrire leur CV, consulter les offres d’emploi, mettre en place leur profil dans « l’espace emploi » sur le site de l’Agence Nationale Pour l’Emploi, etc., tout cela seul ou avec de l’aide (Anne-Marie et Maya – car notre maire est elle-même chômeuse – se proposaient pour accompagner ceux qui le désirent)

- Diffuser plus largement l’information concernant les transports, gratuits pour les chômeurs, du Conseil Général, ainsi que les horaires.

- Faire un petit point « Emploi » dans la mairie (en partenariat avec l’ANPE et la Mission Locale Jeunes), où on trouverait des infos sur les différents contrats possibles, etc.

SOUTIEN AUX FEMMES AVEC DES BEBES OU DE JEUNES ENFANTS :

    Pour les mères, jeunes ou moins jeunes, de la commune, pourquoi ne pas essayer d’organiser des rencontres (une fois par mois?) dans la salle polyvalente ou sur la place du village (en fonction de la saison et du temps), avec un coin détente (couvertures, coussins, jus ou tisanes, etc.) où les mères pourraient discuter et, éventuellement, évoquer leurs difficultés tandis que les enfants s’amuseraient. Dans la même idée, nous allons essayer d’entrer en contact avec le petit bus des ATSEM d’Ille-sur-Têt qui se déplace de village en village pour permettre ce genre de moments conviviaux, et/ou avec le bus TRALALALIRE de l’association « Trois p’tits tours » de Terrats qui propose des rencontres autour de la lecture pour les jeunes enfants et les mères.

- SOUTIEN AUX PERSONNES AGEES :

  Que proposer aux personnes âgées? Dans un premier temps, nous allons lister les demandes (courses, transports, aide à domicile, téléalarme, fêtes, mise à disposition de la salle polyvalente, écoute, initiation à l’informatique, etc.) en rencontrant les personnes âgées qui le souhaitent.

- RENCONTRE AVEC LES ADOS :

    De la même façon, nous rencontrerons les adolescents du village pour être mieux à même de cerner leurs attentes.

    Quelques ateliers ludiques et formateurs peuvent éventuellement leur être proposés tout au long de l’année, notamment en matière de santé, de sécurité routière et de premiers secours… Pourquoi pas en partenariat avec la commune de Fourques?

- EN VRAC :

- Proposition pour mettre en place un système de covoiturage.

- Réflexion autour de la mise en place d’une coopérative (les habitants achèteraient en commun des produits alimentaires, tels que l’huile, la farine, la viande, etc., et se les partageraient).

- Création d’une ludothèque.

Etc.

Et ça n’est qu’un début! Pour ceux que cela intéresse, le débat se poursuit le lundi 30 juin à 20h30 dans la salle polyvalente. Alors à bientôt peut-être?