Santé

Articles archivés

la campagne de vaccination 2022-2023 contre la grippe est lancée

Créé par le 18 oct 2022 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Santé

Les professionnels de santé habilités à réaliser les injections du vaccin contre la grippe saisonnière 2022-2023 sont les médecins, les pharmaciens, les infirmiers libéraux et les sages-femmes. Jusqu’à la mi-novembre, seules les personnes éligibles auront accès à la vaccination.

Cette année encore, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière se déroule sur fond de Covid-19. Les autorités sanitaires insistent pour que les personnes les plus à risque se fassent bien vacciner : « après un hiver 2020-2021 sans épidémie de grippe, ce virus a été bien présent sur tout le territoire lors de l’hiver 2021-2022, avec une épidémie exceptionnellement longue », rappelle l’Assurance-maladie. « Il n’est pas exclu qu’il puisse y avoir cette saison encore une cocirculation des virus grippaux et du SARS-CoV-2″.

Dans un premier temps, la vaccination contre la grippe ne concerne que les personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’obésité (IMC supérieur ou égal à 40). Les professionnels de santé, les professionnels des établissements médico-sociaux, les aides à domicile de personnes vulnérables et l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de complication grave de la grippe et des personnes immunodéprimées sont également prioritaires. Pour toutes ces personnes, l’Assurance-maladie prend en charge l’injection à 100%.

Les personnes non prioritaires devront patienter jusqu’à la mi-novembre avant de bénéficier du vaccin, et ce afin de permettre la vaccination la plus large possible des personnes à risque de forme grave. En revanche, le vaccin ne sera pas remboursé. Il coûte 8 euros en moyenne en pharmacie et peut être acheté sans ordonnance.

Puis-je me faire vacciner en même temps contre le Sars-CoV-2 ? C’est tout à fait possible, et même recommandé « dès lors qu’une personne est éligible aux deux vaccinations », précise la Haute autorité de santé, qui ajoute qu’aucun délai n’est nécessaire entre ces deux vaccinations. En France, quatre vaccins anti-grippaux sont disponibles cette année : Fluarix Tetra, Vaxigrip Tetra, Influvac Tetra (à partir de 6 mois) et Efluelda (à partir de 65 ans). Il s’agit de vaccins inactivés composés de 4 souches, dont la composition a été établie en fonction « des données de surveillance des virus grippaux en circulation dans le monde ». Quant aux rappels de vaccin anti-Covid, ils concernent depuis début octobre principalement les 60 ans et plus, les moins de 60 ans à risque de forme grave et à leur entourage. Prenez conseil auprès de votre médecin.

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière s’achèvera le 31 janvier 2023.

39 19, le numéro des victimes ou des témoins de violences conjugales

Créé par le 31 août 2022 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Vous êtes ou avez été victime ou témoin de violences conjugales ?
Le 39 19 est le numéro d’écoute des victimes de violences conjugales, sexistes et sexuelles.
Il est opérationnel 24h/24 et 7j/7.
Confidentiel et gratuit, le 3919 garantit l’anonymat des victimes

Le Pass Sport est reconduit pour la saison sportive 2022-2023

Créé par le 30 août 2022 | Dans : A retenir, Infos pratiques, Santé

Le Pass Sport est reconduit pour la saison 2022-2023.
Les enfants et les jeunes adultes peuvent ainsi bénéficier d’une déduction de 50€ pour s’inscrire dans un club sportif éligible à la rentrée.
Pour en savoir plus : https://sports.gouv.fr/pass-sport

Sauvez des vies, donnez votre sang !

Créé par le 29 août 2022 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

L’Etablissement Français du Sang a besoin de vous car les stocks de sang sont faibles.
Une heure de votre temps représente trois vies sauvées.

Formation gratuite des aidants familiaux touchés par la maladie Alzheimer

Créé par le 22 août 2022 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

La maladie d’Alzheimer comme les maladies apparentées est une maladie neurodégénérative. Elle est difficile à diagnostiquer et se développe progressivement et insidieusement. Face à cette pathologie, les principaux acteurs du prendre soin sont encore et toujours les aidants familiaux, puisque plus de 70% des personnes malades vivent à domicile. Les aidants sont donc confrontés à un accompagnement quotidien au long cours; ce qui impacte lourdement leur santé physique et psychique. Face à cette difficulté majeure, l’association France Alzheimer Pyrénées-Orientales organise régulièrement des formations dédiées aux aidants familiaux. La prochaine formation se déroulera les samedis 17 et 24 septembre et les samedis 8 et 15 octobre 2022, de 9h à 12h30, à la Maison des associations, 24 Bis Avenue Général de Gaulle, 66240 Saint-Estève. Inscriptions obligatoires au 04.68.52.22.22 ou par mail : francealzheimerpo@gmail.com

Cette formation de 14h est divisées en 4 demi-journées :
– un binôme de formateurs spécialisés avec 1 psychologue et 1 aidant,
– une personne présente dans une salle indépendante pour s’occuper de la personne malade si besoin,
– un suivi psychologique est assuré à l’issue de la formation.

Cette formation est entièrement gratuite et ne demande aucune adhésion, elle est ouverte à tous les aidants familiaux touchés par la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée. Les objectifs sont de mieux connaitre la maladie, ses symptômes, ses conséquences au quotidien, de maintenir une communication avec la personne malade, d’échanger avec d’autres familles et de prendre soin de soi pour mieux accompagner.

S’inscrire et participer à cette formation, c’est s’engager dans une démarche de compréhension, d’échange, et de soutien afin de ne pas rester seul face à la maladie.

Renseignements au CCAS Tél : 04.68.38.74.79 ou Sandrine Solé, Agent de convivialité au 06.33.48.58.53.

Renforcement des aides nationales pour l’achat d’un vélo

Créé par le 20 août 2022 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Du 15 août au 31 décembre 2022, les aides nationales à l’achat d’un vélo sont étendues.
Quel que soit le vélo que vous souhaitez acquérir, vous pouvez bénéficier d’une aide de l’État allant jusqu’à 3000 € pour vous équiper.
Les modalités d’éligibilité dépendent de votre situation et des caractéristiques du vélo.
Retrouvez plus d’infos sur https://swll.to/ujj0d8

Comment se protéger de la variole du singe ?

Créé par le 04 août 2022 | Dans : A retenir, Infos pratiques, Santé

Plus de 50 000 cas de variole du singe ont été enregistrés dans le monde depuis le début de l’épidémie en mai (elle touche principalement l’Amérique du Nord et l’Europe).
Quels sont les symptômes de la variole du singe ? Comment s’en protéger ? Où et comment se faire vacciner ?
Toutes les infos sont sur https://www.sante.fr/monkeypox
Plus de renseignements au 0 801 90 80 69 (numéro vert)

Alerte canicule : les Pyrénées-Orientales ont été placées en vigilance orange

Créé par le 31 juil 2022 | Dans : A retenir, Infos pratiques, Santé

Alors qu’un nouvel épisode caniculaire est annoncé par Météo France, notre département des Pyrénées-Orientales a été placé en vigilance orange aux fortes chaleurs.

Aujourd’hui, du Roussillon à la Provence, les températures sont déjà élevées,  avec des valeurs de 34 à 37 degrés.

Dans les prochaines heures, la chaleur va s’intensifier à nouveau et le niveau des températures va augmenter progressivement. Ainsi, dans la nuit de dimanche à lundi, la température ne descendra pas en dessous de 23 à 25 degrés et, à partir de lundi, la chaleur se fera sentir dès le matin et les températures pourraient atteindre 35 à 38 degrés dans les départements placés en vigilance orange.

Météo France indique que cette forte chaleur va s’étendre mardi et mercredi à de nombreuses régions.

Soyez vigilants, évitez les efforts intenses et n’oubliez pas de bien vous hydrater.

Fortes chaleurs

Règles de bon sens pour protéger les enfants d’une noyade

Créé par le 30 juil 2022 | Dans : A retenir, Infos pratiques, Santé

pour éviter le drame de la noyade qui survient encore trop souvent durant l’été, tant en mer qu’en piscine, il est important de rappeler les règles de sécurité, .

Santé Publique France rappelle que « les noyades accidentelles chez les moins de 6 ans ont principalement lieu en piscine privée familiale ». C’est ce qui s’est produit dans le Gers ce 29 juillet, où un enfant de 3 ans est décédé en se noyant dans une piscine gonflable remplie de seulement 23 centimètres d’eau. Un drame qui rappelle qu’un tout-petit peut se noyer dans très peu d’eau en l’espace de quelques minutes.

« Les noyades chez les plus jeunes enfants sont principalement dues à un manque ou un relâchement de la surveillance de l’adulte responsable pendant la baignade », souligne Santé publique France. C’est pourquoi il est essentiel de maintenir une vigilance active (ne jamais les quitter des yeux !) auprès des enfants lorsqu’ils sont près ou à l’intérieur dun point d’eau, quel qu’il soit.

Alors, lorsque vos enfants ne savent pas nager, restez toujours avec eux à proximité d’un point d’eau ou dans l’eau. Ne les laissez jamais seuls près ou dans une piscine, même si celle-ci est petite et peu profonde.

Si vous êtes un groupe de plusieurs adultes et plusieurs enfants, faites en sorte de confier la surveillance d’un petit à un seul adulte. Sinon chacun risque de penser que l’autre s’en charge.

Pensez en outre à équiper vos petits de brassards ou de maillots de bain avec flotteurs intégrés adaptés à la taille, au poids et à l’âge de l’enfant. Toutefois, ayez bien à l’esprit que le port de ces dispositifs ne dispense pas de surveiller l’enfant.

Pour les piscines privées, pensez à équiper celle-ci d’un dispositif de sécurité : barrière, abri ou couverture. Ceux-ci empêchent physiquement l’accès au bassin et sont particulièrement adaptés aux jeunes enfants, à condition de les refermer ou de les réinstaller après la baignade. L’alarme sonore peut informer de l’approche ou de la chute d’un enfant dans l’eau mais n’empêche pas la noyade.

Même lorsque vos enfants savent nager, il est important de rester à proximité et d’avoir un œil sur eux. En effet, entre 6 et 12 ans, les noyades peuvent survenir en raison d’un « épuisement, du manque de surveillance, d’une chute ou de la présence de courants et baïnes (pour les noyades en milieu naturel) », note Santé publique France.

L’apprentissage précoce de la nage participe à la prévention de la noyade. Les cours de natation peuvent être envisagés dès l’âge de 4 ans.

Interdiction de baignade dans le Tech à la suite d’une suspicion de présence de cyanobactéries

Créé par le 21 juil 2022 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Santé

Suite à la mort d’un chien qui s’était récemment baigné dans les eaux du Tech, le Préfet des Pyrénées-Orientales met en garde la population car l’animal aurait  succombé à une intoxication aux cyanobactéries. Ces micro-organismes peuvent être présents dans les eaux douces et, en cas de fortes chaleurs, se multiplient de façon anormale et sont susceptibles de produire des toxines provoquant des troubles de santé chez l’homme, l’enfant et les animaux.

Les principaux symptômes se traduisent par des douleurs abdominales, des nausées et vomissements, des maux de tête, des étourdissements, des démangeaisons cutanées et des irritations. Dans ce cas, il est indispensable de consulter rapidement un médecin ou un vétérinaire.

La préfecture recommande à chacun de ne pas se baigner dans le Tech, de ne pas laisser les enfants jouer avec des bâtons ou des galets ayant été immergés et de tenir les chiens en laisse.

Si l’évolution de la situation le justifiait, des mesures complémentaires pourraient être prises en coordination avec les maires des communes concernées.

12345...53

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...