Santé

Articles archivés

Dépistage gratuit du glaucome

Créé par le 14 mai 2018 | Dans : Santé

L’UNADEV (Union nationale des aveugles et déficients visuels) organise un dépistage gratuit des facteurs de risque du glaucome, du 15 au 17 mai de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30, place de Catalogne, à Perpignan.

Le dépistage d’une dizaine de minutes, est ouvert à toutes les personnes à partir de 40 ans. Quatre examens indolores, effectués par un ophtalmologiste sont réalisés sans rendez-vous, dans la limite des places disponibles.

Pour les personnes porteuses de lentilles, merci de venir sans.

Numéro vert : 0.800.94.22.33.

Collecte d’aides techniques pour handicapés

Créé par le 13 mai 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

L’association « Handisertion 66″ qui a pour but d’insérer professionnellement des personnes en situation de handicap pour aider d’autres personnes en situation de handicap, vient d’ouvrir une entreprise adaptée (EA) au 456 rue Jean-Baptiste-Biot à Perpignan (polygone nord).

Cette EA a pour activité de collecter des aides techniques liées au handicap non utilisées auprès des particuliers, revendeurs, EHPAD, pharmacies, hôpital, cliniques, etc., afin de mettre en place un parc de matériel à prêter aux personnes âgées et/ou handicapées en cas de panne 7J/7 et aussi de pouvoir fournir du matériel en état aux personnes en situation précaire qui malgré les aides existantes n’arrivent pas à financer des matériels neufs souvent coûteux.

L’entreprise qui emploiera à brève échéance six personnes en situation de handicap (100% de son effectif) est dirigée par le conseil d’administration bénévole de l’association. Elle participe pleinement à l’économie sociale et solidaire mais aussi à l’économie circulaire avec son volet recyclage.

Les matériels en surplus et en état seront confiés aux organisations humanitaires internationales.

Dans un futur proche des services complémentaires seront proposés aux particuliers et professionnels.

Si vous avez des aides techniques inutilisées (fauteuils roulants, lèves malades, aides à la lecture et l’audition, etc.) à faire profiter, vous pouvez contacter « Handisertion 66″.

”Contact : 04.68.09.35.46 ou handisertion66.recup@orange.fr

Infections graves liées à des reblochons contaminés par une bactérie

Créé par le 12 mai 2018 | Dans : A retenir, Infos pratiques, Santé

Les autorités sanitaires ont identifié sept cas d’infections à Escherichia coli, dont six syndromes hémolytiques et urémiques (complications rénales) survenus chez des enfants âgés de un an et demi à 3 ans, indiquent les deux ministères dans un communiqué conjoint.  
Les investigations menées par les autorités sanitaires ont confirmé un lien épidémiologique entre ces cas et la consommation de reblochons entiers au lait cru de marque « Nos régions ont du talent », la marque distributeur de Leclerc, commercialisés dans plusieurs régions, indique le gouvernement.

Les centres E. Leclerc avaient annoncé un peu plus tôt qu’ils procédaient au rappel de ce reblochon AOP, à la suite de « plusieurs cas » d’intoxication alimentaire « grave » par la bactérie E. coli 026.

« Cette bactérie virulente peut entraîner dans la semaine suivant la consommation de l’aliment contaminé des diarrhées parfois sanglantes, des douleurs abdominales et des vomissements », indique le communiqué ministériel. 

Ces symptômes peuvent évoluer (dans 5% à 8% des cas), après une semaine environ, vers un syndrome hémolytique et urémique, forme clinique sévère d’une infection à Escherichia coli. 

Les autorités sanitaires rappellent aux personnes ayant consommé les produits concernés et présentant ce type de symptômes la nécessité de consulter au plus vite leur médecin traitant en mentionnant cette consommation et le lien possible avec la bactérie Escherichia coli. 

En l’absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin.

Les consommateurs étant en possession de ce produit ne doivent pas le consommer et sont invités à le rapporter dans leur centre E.Leclerc, souligne l’enseigne, précisant qu’un numéro vert a été mis à leur disposition : 0.800.011.100.

Défendre le droit à l’Assistance Médicale à la Procréation pour toutes

Créé par le 11 mai 2018 | Dans : Affaires sociales, Santé

LGBT 66 (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres) communique :

Les citoyens français sont appelés à s’exprimer lors des états généraux de la bioéthique qui se déroulent de janvier à juin 2018, dans l’objectif d’éclairer les députés qui doivent procéder, comme tous les 7 ans, à la révision de la loi de bioéthique.

Parmi les thèmes proposés au débat, LGBT 66 choisit de se positionner sur le thème « Procréation et société » et réclame l’ouverture de l’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) à toutes les femmes, quel que soit leur statut, célibataire, en couple hétérosexuel ou en couple lesbien. Pour rappel, l’AMP comprend linsémination artificielle (qui consiste à introduire artificiellement le sperme d’un donneur au niveau du col de l’utérus ou dans la cavité utérine de la femme pour aboutir à la fécondation d’un ovule) ainsi que la fécondation in vitro (qui consiste à recueillir ovules et spermatozoïdes, à procéder à une fécondation artificielle et ensuite à introduire le(s) embryon(s) obtenus dans l’utérus de la femme).

En effet, depuis la dernière loi de bioéthique de 2011, la loi du 17 mai 2013 a permis l’accès au mariage à tous, hétérosexuels et homosexuels. Au nom du principe d’égalité, cette loi a ouvert de nouveaux droits pour le mariage, l’adoption et la succession.

L’ouverture de l’AMP à toutes les femmes est une question d’égalité et de justice. Certains s’étaient saisis du débat sur le «Mariage pour tous» pour protester contre les droits des autres, libérer une parole de haine et attiser les violences homophobes. Ne laissons pas ces personnes monopoliser le débat sur l’AMP pour toutes. Après la contraception et l’avortement, l’ouverture de l’AMP à toutes s’inscrit dans la continuité des droits des femmes à disposer de leur corps et à décider librement quand, comment et avec qui avoir un enfant. LGBT 66 réaffirme avec force son engagement pour les droits des lesbiennes.

Don du sang à Thuir

Créé par le 08 mai 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

La section de Thuir de l’Association catalane pour le don de sang bénévole lance un appel urgent à la mobilisation pour le don de sang mardi 15 et mercredi 16 mai de 15h à 19h30, à la MJC de Thuir.

Voici également les dates des collectes de sang suivantes à la MJC de Thuir : mardi 25 et mercredi 26 septembre, mercredi 12 et jeudi 13 décembre, de 15h à 19h30.

Dons de plasma uniquement sur rendez-vous auprès de l’Établissement français du sang de Perpignan, au 04.68.52.61.40.

Vous êtes confrontés à la maladie psychique d’un proche, UNAFAM peut vous aider

Créé par le 05 mai 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

La délégation UNAFAM (Union nationale des familles et amis de personnes malades et/ou handicapés psychiques) de Perpignan organise un atelier d’entraide « Prospect », les samedi 19 et dimanche 20 mai, ainsi que le samedi 26 mai, à la salle Néoulous de l’UDAF, 3 rue Déodat de Séverac à Perpignan.

L’atelier d’entraide « Prospect » concerne les familles ou proches (père, mère, soeur, frère, conjoint, enfant, amis) de personnes atteintes de troubles psychiques et qui sont confrontés à l’imprévisibilité et à l’étrangeté de la maladie.

L’atelier d’entraide est une aide de pairs à pairs pour : permettre aux participants d’échanger leurs expériences, faire face aux difficultés qu’ils rencontrent, les inciter à sortir de l’isolement, construire ensemble des savoir faire et oser changer pour faire face dans la durée.

L’atelier fonctionne par groupe de 10 à 12 personnes maximum qui s’engagent à participer activement aux 3 jours c’est-à-dire à l’ensemble des 10 modules articulés autour de thématiques successives qui conduisent les participants à prendre conscience de l’impact de la maladie de leur proche sur leur propre santé physique et psychique, des savoirs que la maladie de leurs proches leur a appris, de leurs capacités à développer des perspectives d’avenir.

L’objectif final de cet atelier est de développer la confiance et l’estime de soi en prenant mieux soin de soi pour mieux aider son proche.

Le coût de cet atelier est de 20€ pour les trois journées, il reste encore quelques places.

”Renseignements et inscription au 06.88.59.08.62 ou 66@unafam. org ou www.unafam.org/66

Journée internationale de la fibromyalgie

Créé par le 04 mai 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Le samedi 12 mai de 10h45 à 12h, l’association « Fibroactions 66″ organise à Perpignan, place Catalogne devant la FNAC, un rassemblement pour la reconnaissance en France de cette maladie invalidante qui touche 3% des Français.

Vous êtes fibromyalgique venez vous faire entendre, l’association sera là pour vous accueillir.

La fibromyalgie est une maladie reconnue par l’OMS, l’UNCAM etl’Europe, mais pas par la France.

Renseignements au 07.50.15.26.19.

http://www.fibromyalgie66.fr/

« Bien vieillir » dans les Aspres

Créé par le 25 avr 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

L’Assad Thuir-Aspres, association d’aide à domicile, propose depuis quelques semaines une nouvelle gamme de service avec la mise en place d’ateliers innovants pour bien vieillir chez soi. Ces ateliers, entièrement gratuits, s’adressent aux seniors de plus de 60 ans. Ils ont pour objectif de maintenir l’autonomie, rompre l’isolement, rester en bonne santé physique et morale.

Un atelier dédié à l’habitat est prévu jeudi 3 mai, de 9h30 à 12h, à l’ancienne école maternelle de Trouillas.

L’atelier « Vitalité ou comment bien vivre sa retraite », apportera de précieux conseils sur l’alimentation, le sommeil, l’activité physique et bien d’autres sujets encore. Il se déroulera sur six séances qui débuteront le vendredi 4 mai à 9h30 à l’école de musique de Thuir.

L’atelier nutrition pour adapter son alimentation à ses besoins et récolter de précieux conseils se déroule les mardis à 14h et il n’est pas complet : il est encore temps de s’inscrire.

”Renseignement au 04.68.53.26.96.

Un accompagnement véhiculé gratuit est proposé aux personnes qui ont des difficultés de déplacement.

Suspicion de salmonelles dans du « fuet » catalan

Créé par le 21 avr 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Santé

Dix cas de gastro-entérites à salmonelles ont été signalés ces derniers jours chez de jeunes enfants dans le département des Pyrénées-Orientales. Des investigations ont été menées par les autorités sanitaires locales.
Selon un communiqué diffusé par l’entreprise, « l’origine des cas pourrait être liée à la consommation de fuet fabriqué en Espagne et commercialisé sous la marque « Guasch ».
La société annonce avoir procédé immédiatement au retrait des 2 lots de fuets suspects. Ces produits ont été commercialisés dans les départements de l’Aude, de l’Hérault et des Pyrénées-Orientales.
Les produits visés sont des fuets de 160g commercialisés sous la marque « Guasch », fabriqués en Espagne et comportant la marque sanitaire ES.10.07610/B. Ils ont été vendus à la pièce entre le 2 février 2017 et le 18 avril 2018 dans les grandes et moyennes surfaces des départements cités ci-dessus et portent les numéros de lots suivants : 
lot n°032 date de durabilité au 02 mai 2018
lot n°039 date de durabilité au 09 mai 2018
Les autorités sanitaires recommandent aux personnes qui détiennent encore ces produits de ne pas les consommer et de consulter un médecin en cas de signes de gastro-entérite (diarrhée, vomissements, souvent accompagnés de fièvre) survenant après la consommation de ces produits. Ces symptômes peuvent être plus prononcés chez les jeunes enfants, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées. Le délai d’incubation peut aller de 6 à 72 heures.
Pour toute information complémentaire, les consommateurs sont invités à consulter leur médecin traitant.

L’alimentation : grande cause régionale 2018 en Occitanie

Créé par le 16 avr 2018 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

L’alimentation est un sujet de la vie quotidienne pour nos concitoyens. Ils attendent de la puissance publique des actions en matière de santé publique, de qualité des produits, mais ils se questionnent également en termes d’impacts sociétaux, économiques, agricoles, environnementaux, de lien social, d’éthique, et de sauvegarde de notre territoire.

En Occitanie, le domaine de l’alimentation représente un secteur économique essentiel, avec près de 2000 entreprises agro-alimentaires et exploitations agricoles qui emploient 164 000 personnes, soit le premier employeur régional.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a donc décidé de faire de l’alimentation la grande cause régionale de l’année 2018 et proposera prochainement un grand plan régional destiné à accompagner tous les acteurs du secteur alimentaire, lequel sera concerté avec les citoyens.
Ce plan proposera des actions à finalités économiques, environnementales, sociales, sanitaires et culturelles.

La construction d’une politique régionale de l’alimentation s’appuie d’abord sur une grande concertation : celle-ci a commencé dès la fin de l’année 2017, avec des débats et des rencontres avec les professionnels des filières agricole et agro-alimentaire, des organismes représentant les consommateurs et des experts.

Cette démarche entend faire émerger les enjeux du futur plan alimentation et a pour objectifs de :

  • favoriser la mise en place progressive d’un cercle vertueux de reconquête de la relation entre consommateurs et producteurs locaux ;
  • permettre au plus grand nombre, notamment les personnes vivant avec un revenu faible et étant en situation d’insécurité alimentaire, de disposer d’une alimentation de qualité, saine et équilibrée, à des prix socialement acceptables ;
  • structurer et développer les filières économiques de proximité, en adaptant la production locale à la demande régionale et en favorisant des prix plus rémunérateurs pour les producteurs ;
  • renforcer les achats effectués par les lycées en matière de restauration collective en faveur de l’achat local et bio ;
  • préserver l’environnement et favoriser la transition énergétique.

Parallèlement, il s’agit aussi de sensibiliser les consommateurs, les jeunes notamment, pour manger mieux et d’accompagner leur prise de conscience quant à leur rôle de citoyens-acteurs économiques susceptibles d’orienter l’évolution des modes de production et de distribution.

Dès ce mois d’avril 2018, la Région a décidé de consulter largement les habitants d’Occitanie, via un questionnaire. Jusqu’à fin juin, le grand public a donc la possibilité d’y participer en ligne. Cliquer ici pour accéder au questionnaire en ligne.

123456...27

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...