Santé

Articles archivés

La coopérative aux mille saveurs

Créé par le 24 juin 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Economie locale et associations, Environnement, Infos pratiques, Santé

 On trouve toutes sortes de délices et de surprises à la coopérative du jeudi (initiée et organisée par Viviane François) : des légumes, des fruits, des oeufs, du fromage de chèvre, du veau, du poulet fermier, et même, ô merveille, pour couronner ce panier gourmand, des fleurs! Tous ces produits locaux sont frais, naturels, et à la portée de toutes les bourses. Les Tordérencs et les Llauronencs ne s’y sont d’ailleurs pas trompés qui s’y pressent de plus en plus nombreux et fréquentent les lieux avec entrain, de 19h à 20h, chaque jeudi. Pour les retardataires qui manqueraient les petites mirabelles juteuses ou les savoureux abricots-pêches, si rares et si fins en bouche, il restera toujours une botte de carottes nouvelles, des courgettes jaunes ou des Belles de Fontenay!

A jeudi prochain!

C’est la Fête de la Musique!

Créé par le 13 juin 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Fêtes et animations, Santé

  Et on remet ça! Après le grand succès de la Festa de la Canalla de ce week-end, le dimanche 19 juin, à l’occasion de la Fête de la Musique, Tordères chantera, dansera et trinquera à l’été qui s’en vient.

  Dès 17h30, dans l’église, les enfants et les ados du village ouvriront les festivités suivis de la Chorale Populaire de Tordères et de Jamais 3 sans 4. Puis, sur la Plaça Major, nous tirerons les victuailles et les instruments des paniers et en avant pour la fête des papilles et des sens!

  Venez nombreux et surtout ne craignez pas de jouer, quel que soit votre niveau… Que vous soyez un maître des maracas ou que vous ne sachiez jouer que d’un seul doigt du piano, la scène est ouverte à tous et toutes les facéties sont permises! Vive l’été! Vive la fête! Vive la musique! Vive l’amitié!

Il y a de l’eau dans le gaz!

Créé par le 09 juin 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

Le Groupe Greenpeace 66 communique :

A l’heure où une loi tendancieuse se vote au parlement pour laisser une porte ouverte aux compagnies pétrolières françaises et étrangères afin d’exploiter les gaz de schiste, en particulier en Languedoc-Roussillon, la mobilisation doit continuer pour ne pas laisser l’avenir de notre environnement entre les mains d’intérêts financiers.

Autou de la projection du film « Gasland », venez vous informer et débattre dans le cadre convivial du café associatif et citoyen « Casa No Pasaran », 3 rue de l’églantine à Thuir, le jeudi 16 juin, à 18h30.

Renseignements : 06.68.34.83.62 ou 06.26.53.55.73.

Plan canicule : appel aux personnes les plus fragiles

Créé par le 27 mai 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

L’alerte canicule dépend à la fois de la météo et du préfet qui, en fonction d’un certain nombre de paramètres, décide de lancer l’alerte en question. Nous n’en sommes pas là (surtout depuis les petites pluies rafraîchissantes de ces jours derniers) mais au vu des températures élevées de ce mois de mai, la commune de Tordères met en place à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 31 août, son dispositif de veille et d’alerte.

Dans ce cadre, les personnes de plus de 65 ans vivant à leur domicile propre, de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail ou handicapées et résidant chez elles, peuvent se faire inscrire sur un registre en vue de permettre une vigilance à leur égard. Pour en bénéficier, il suffit de justifier des conditions ci-dessus et d’appeler la mairie.

Concrètement, une fois inscrite sur le registre et en cas de lancement du plan canicule par le préfet, la personne âgée ou handicapée recevra un appel journalier de la mairie afin de savoir si elle va bien, si elle ne manque pas d’eau, etc.

Au cas où la personne ne répondrait pas à l’appel téléphonique, un référent (parent, voisin, soignant) peut être appelé. En cas de silence des principaux intéressés, la mairie est habilitée à envoyer un agent au domicile de la personne répertoriée.

L’inscription au fichier est volontaire et peut, bien entendu, être suspendue si l’intéressé en fait la demande.

Le syndrome d’Asperger

Créé par le 12 mai 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Le syndrome d’Asperger reste largement méconnu en France : 75 % des personnes qui en sont atteintes ne sont pas diagnostiquées ou ne le sont que tardivement. L’Association Asperger Aide France, membre du Comité national de réflexion sur l’autisme, de la délégation interministérielle chargée du Handicap, du collectif Autisme 2011, s’est constituée il y a 10 ans pour faire connaître le syndrome d’Asperger et notamment la nécessité d’un diagnostic le plus précoce possible. Elle organise régulièrement des journées de formation en direction des parents et des professionnels et les alerte sur les caractéristiques et les comportements de la personne Asperger qui doivent alerter tout parent ou praticien, l’importance du diagnostic précoce ; etc.

Renseignements : www.aspergeraide.com , 06.12.73.10.30

Prévention de l’accident vasculaire cérébral ou cardiaque

Créé par le 07 mai 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

L’accident vasculaire cérébral ou cardiaque ne doit pas être considéré comme une fatalité. La journée européenne de prévention de l’AVC aura lieu mardi 10 mai. Cette journée d’information destinée au grand public permet aux médecins d’expliquer comment surveiller son hypertension, quels sont les chiffres de la tension artérielle ou encore si les accidents vasculaires sont une pathologie fréquente et grave.

Prévenir, s’informer est indispensable. Il est indispensable aussi aux victimes d’accidents vasculaires de se rencontrer, d’échanger. Une conférence se tiendra mardi 10 mai, de 14h30 à 17h à l’auditorium du Centre hospitalier Saint-Jean à Perpignan, avec la présence du président de la fédération nationale France AVC.

France AVC, 52 rue Foch à Perpignan, tél. 06.82.61.34.08, permanence le vendredi après-midi.

 

Recensement des personnes les plus fragiles en cas de canicule

Créé par le 05 mai 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Afin de prévenir les risques liés à la canicule, il est institué, dans chaque département, et ce du 1er juin au 31 août, un plan d’alerte et d’urgence, coordonné par le préfet, en direction des personnes âgées et des personnes handicapées en cas de risques exceptionnels. Ce plan, en cas d’alerte, prévoit afin de favoriser l’intervention des services d’assistance, le recensement des personnes âgées et handicapées résidant à domicile et qui en feront la demande écrite ou téléphonique.

Peuvent figurer à leur demande (ou le cas échéant par son représentant légal ou une tierce personne physique ou morale) les personnes âgées de 65 ans et plus résidant à leur domicile, ainsi que les personnes âgées de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail et résidant à leur domicile ou encore les personnes adultes handicapées. Chaque personne sera inscrite sur un registre nominatif, communicable au préfet, à sa demande, en cas de déclenchement du plan d’alerte et d’urgence. Cette démarche est volontaire. Les personnes qui n’ont pas été recensées les années précédentes et qui souhaitent, en cas d’alerte, bénéficier d’actions de prévention ou de secours peuvent se faire connaître auprès de la mairie.

Des structures d’aide pour les malades de l’Alzheimer

Créé par le 26 avr 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Le Grand Platane est un centre d’accueil thérapeutique de jour réservé aux malades de l’Alzheimer. Les familles peuvent confier leurs malades, un ou plusieurs jours par semaine, aux équipes soignantes (infirmières, aides-soignantes, psychologues, psychomotriciens, etc.) ; la personne malade rentre chez elle chaque soir. Ateliers, sorties, activités personnalisées ou en commun, aident le malade à retarder la progression de l’affection. Quant aux familles, elles retrouvent un peu de repos pour faire face au quotidien. Il existe deux structures : une à Perpignan (capacité de 15 malades par jour), tel : 04.68.52.22.22 ; et l’autre à Argelès-sur-Mer, (capacité 12 malades), tel : 04.68.82.82.82. Un forfait de 9 euros par jour est remboursé aux familles de malades qui y sont accueillis.

Expérimentée l’an dernier avec divers partenaires (dont France Alzheimer Catalogne), la Plate-forme Aloïs  est une structure d’aide aux familles de malades : écoute individuelle, soutien psychologique, formation, etc. Tel. : 04.68.52.22.22.

France Alzheimer a mis en place ces sessions de formation gratuite pour les familles de malades (14 heures).

Autres centres d’accueil de jour : Le Cajou (Bompas) : 04.68.51.91.27 & la Fondation Dantjou-Villaros (Perpignan) : 04.68.50.27.53.

 

Coopérative d’achats de produits biologiques

Créé par le 02 avr 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Economie locale et associations, Environnement, Infos pratiques, Santé

  Pour tous ceux qui n’ont pas pu assister à la réunion de constitution de la coopérative du 1er avril, il est toujours temps de vous inscrire, en appelant Viviane, durant le mois d’avril (vous avez jusqu’au jeudi 21 avril) afin de bénéficier de la première distribution de paniers de légumes qui aura lieu le jeudi 12 mai, de 19 à 20h, à la salle polyvalente. Veuillez préciser pour combien de personnes vous souhaitez que soit garni le panier.

Contact : 04.68.86.29.94.

Rappel : localisation des centrales nucléaires les plus proches

Créé par le 20 mar 2011 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Santé

    Depuis près de cinquante ans, tout près de Narbonne, à Malvesi (à moins de cent kilomètres de Tordères), on trouve une usine de raffinage et de conversion d’uranium d’une étendue d’environ cent hectares, soumise à la directive Seveso 2 sur les établissements à risques et ayant déjà fait l’objet d’au moins six incidents graves depuis 1979. Compte tenu de l’activité massique et de la radiotoxicité des substances présentes, la CRIIRAD bataille actuellement pour faire classer le site en Installation Nucléaire de Base (http://www.criirad.org/actualites/dossiers2006/comurhex/rapportcomurhex_criirad_4.pdf).

    Plus loin, à 270 km de notre petit village, en Catalogne sud, dans les environs de Tarragona, on trouve également deux centrales nucléaires d’importance, Asco et Vandellos II (puisque Vandellos I est en phase de démantèlement suite au gigantesque incendie qui l’a ravagée en 1989), toutes deux ont été marquées par de nombreux incidents (notamment des fuites à répétition : http://bmailhe.blogspot.com/2008/04/fuite-radioactive-dans-la-centrale-asco.html).

   En fonction de l’importance d’un éventuel et hypothétique accident, nous pourrions donc fort bien être amenés à suivre les consignes de protection de mise en cas de crise. En voici un bref aperçu que nul ne devrait ignorer et que peu d’entre nous connaissent pourtant :

CONSIGNES EN CAS D’ACCIDENT NUCLEAIRE 

Signal d’alerte

En cas d’accident industriel ou nucléaire, la population est alertée par un signal précis : une sirène au son modulé (montant et descendant). Ce signal dure trois fois une minute. Dès l’audition de ce signal, la population doit suivre scrupuleusement les consignes suivantes :

- se mettre à l’abri dans un local
Si vous êtes chez vous, à votre travail ou dans un bâtiment public :
Restez où vous êtes. Ne partez pas en voiture, vous seriez en danger sur la route et risqueriez de gêner la circulation des véhicules de secours.
Si vous êtes dehors :
Entrez dans le bâtiment le plus proche. Ne restez pas dehors, vous y êtes plus exposés aux dangers éventuels.
Si vous êtes en voiture :
Garez-vous, arrêtez votre moteur et entrez dans le bâtiment le plus proche. Vous n’êtes pas en sécurité dans votre véhicule.

- fermer tout
Un local clos ralentit la pénétration éventuelle de gaz toxique ou de produits radioactifs. Fermez les portes et les fenêtres. Arrêtez et bouchez les ventilations. Dans le cas où certaines de vos vitres auraient été cassées pendant l’accident, réfugiez-vous dans une pièce aux fenêtres intactes (ou sans fenêtre).

- écouter la radio : (France Inter, Radio France)
Toutes les précisions sur la nature du danger, l’évolution de la situation et les consignes de sécurité à respecter vous seront données par la radio.

- ne pas aller chercher vos enfants à l’école
Vos enfants sont plus en sécurité à l’école que dans la rue. Les enseignants connaissent les consignes. Ils s’occupent de vos enfants, les mettent en sécurité et les rassurent. De plus, en vous déplaçant, vous risqueriez de vous mettre inutilement en danger et de gêner les secours.

- ne pas téléphoner
Les lignes téléphoniques doivent rester libres pour les urgences et les secours. Les informations vous seront données par la radio.

- ne pas fumer, éviter toute flamme ou étincelle
Evitez d’allumer ou d’éteindre la lumière ou tout appareil électrique. Toute flamme ou étincelle pourrait provoquer une explosion.

Des instructions complémentaires vous seront données par la radio. En fonction de l’événement et sur instruction des autorités, vous pourrez être amenés à prendre un comprimé d’iode et/ou à être évacués.

Signal de fin d’alerte

La fin de l’alerte est annoncée par un signal continu (non modulé) durant 30 secondes. Ce signal signifie que le danger est passé et que le respect des consignes de sécurité n’est plus nécessaire.

1...474849505152

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...