Transports

Articles archivés

La tempête Gloria et de fortes précipitations attendues dès demain dans les Pyrénées-Orientales

Créé par le 19 jan 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Transports

La Préfecture des Pyrénées-Orientales annonce qu’il faut s’attendre à de fortes précipitations pluie/neige demain, lundi 20 janvier, en fin d’après-midi et jusqu’à mardi soir. Chacun est appelé à la plus grande prudence.

Dans notre département, les premiers signes de l’arrivée de la tempête Gloria se feront sentir en fin de matinée avec l’apparition de précipitations neigeuses dès 400 mètres mais des cumuls attendus assez limités.

A partir de mardi, les effets de la tempête Gloria devraient devenir plus critiques en raison du caractère stationnaire de la dépression. Les pluies continues de forte intensité pourraient durer 48 heures par endroits avec des volumes pouvant atteindre entre 5 et 10 mm plusieurs heures d’affilée. La limite pluie neige devrait repasser à 1700 mètres mercredi soir.

Enfin, à partir de ce lundi, le vent d’Est se lèvera et se renforcera au fil des heures. Météo France prévoit des rafales pouvant atteindre jusqu’à 100 km/h  sur la côte Vermeille avec des vagues de 4 à 6 mètres de haut pouvant provoquer des risques de submersions.

alerte-mto

Pic d’accidentalité lié au passage à l’heure d’hiver

Créé par le 31 oct 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques, Transports

50% des accidents de piétons ont lieu entre 17h et 19h.

Le passage à l’heure d’hiver provoque un pic d’accidentalité. Conducteurs et piétons doivent redoubler de vigilance. Respecter ces consignes garantit la sécurité de tous.

Anticipez la baisse de luminosité :

- adaptez votre vitesse,

- circulez les vitres sèches et désembuées,

- écartez-vous au moins d’un mètre des trottoirs.

Vent et fortes pluie attendus ces mardi 22 et mercredi 23 octobre 2019 dans les Pyrénées-Orientales

Créé par le 21 oct 2019 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques, Transports

Météo France annonce de fortes précipitations orageuses à compter du mardi 22 octobre sur l’ensemble du département qui devrait être placé dès 8h en vigilance orange pour «orage, pluie, inondation» et «vague submersion». La forte houle conjuguée avec des vents de secteur Est soufflant en rafales à 100 km/h va se traduire par une mer «agitée à forte» avec de grosses vagues et une possible surcote marine. Entre mardi 22 octobre, 8h, et mercredi 23 octobre, 8h, les cumuls de précipitation pourraient atteindre 150 à 200 mm et, localement, jusqu’à 300 mm.

Conseils à la population :

La préfecture des Pyrénées-Orientales recommande aux habitants la plus grande prudence et rappelle les conseils de comportement à adopter face à ces conditions météorologiques:

• Dans la mesure du possible, évitez tout déplacement inutile et dans tous les cas, limitez votre vitesse sur route;
• Tenez-vous éloignés des cours d’eau et respectez les consignes et interdictions mises en place par les communes;
• Ne vous engagez en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée ou à proximité d’un cours d’eau. Un véhicule même un 4×4, peut être emporté dans 30 centimètres d’eau;
• En cas de pluies intenses, ne descendez en aucun cas dans les sous-sols, garages, caves;
• Évitez les promenades en forêt et les sorties en montagne;
• À l’approche d’un orage, prenez les précautions d’usage pour mettre à l’abri les objets sensibles au vent et ne vous abritez pas sous les arbres;
• Annulez ou reportez, dans la mesure du possible, les manifestations de plein air.

Evolution de la situation : Suivez les comptes Facebook et Twitter de la préfecture « @prefet66 » pour être tenus informés de l’évolution de la situation. Les différents communiqués de presse seront publiés sur le site internet de la préfecture à l’adresse : http://www.pyrenees-orientales.gouv.fr/Actualites

La circulation de la route départementale 615 sera déviée par Tordères du 1er au 4 octobre 2019

Créé par le 27 sept 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Transports

En raison de travaux de rénovation des enrobés de la route départementale 615, la circulation entre le carrefour RD 615/ RD 23 et la commune de Llauro sera fortement perturbée entre le 1er et le 4 octobre, de 8h30 à 16h30.

Par arrêté du département des Pyrénées-Orientales, la circulation sera soumise aux prescriptions suivantes :

- la circulation de tous les véhicules sera interdite dans les deux sens de circulation dans la traversée de Llauro, sur la RD 615, à partir du carrefour des RD 615 et RD 23;

- la déviation pour les véhicules légers empruntera la traverse des écureuils, dans les deux sens de circulation;

- la déviation pour les poids-lourds se fera par les RD 2 / 37A / 900 / 115 / 615 dans les deux sens de circulation;

- les poids lourds de plus de 4 mètres de hauteur empruntant la RD 615 au niveau de Céret, devront emprunter le chemin de Sainte-Marguerite afin d’éviter le pont;

- l’entreprise Colas sera chargée du passage et de l’accès à leur domicile des riverains de la zone de chantier.

Il est précisé dans l’arrêté départemental que la traverse des écureuils est communale, cependant la municipalité rappelle que de nombreuses portions de cette voie sont en réalité privées.

Merci à tous de votre compréhension pour la gêne que vont occasionner ces travaux (la RD 23 et la traverse des écureuils n’étant pas conçues pour accueillir le flot de véhicules circulant habituellement par la RD 615).

Le risque incendie reste élevé dans le département des Pyrénées-Orientales

Créé par le 13 août 2019 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques, Transports

Le risque incendie reste très élevé en cette mi-août dans le département des Pyrénées-Orientales et pèse particulièrement sur la plaine du Roussillon, les Albères et les Corbières. Le niveau de sécheresse et la tramontane qui soufflera en rafales jusqu’à 65 km/h en journée accroissent le risque.

Le SDIS et la préfecture des Pyrénées-Orientales appellent à la plus grande vigilance et à la responsabilité des citoyens pour éviter des départs de feu qui pourraient avoir de graves conséquences.

Il est rappelé aux usagers des massifs qu’il est strictement interdit d’utiliser du feu (cigarette, feu de camps, brûlage de végétaux…) dans tous les espaces naturels du département.

Il est également rappelé qu’en cas de risque élevé, la circulation des véhicules à moteur est interdite sur l’ensemble du réseau de pistes non revêtues à l’intérieur des massifs concernés (excepté pour les propriétaires et ayants droit).

Prime à la conversion des véhicules : quels changements au 1er août 2019 ?

Créé par le 30 juil 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Transports

Vous avez une voiture diesel ou essence assez ancienne et vous souhaitez en changer pour un véhicule moins polluant vous permettant de bénéficier de la prime à la conversion ? Attention, les conditions d’attribution de cette prime évoluent à partir du 1er août 2019. C’est ce qu’indique en effet un décret publié au Journal officiel du 17 juillet 2019.

Ce décret prévoit notamment de recentrer le dispositif sur des véhicules plus propres :

  • abaissement du niveau maximum d’émission autorisée pour les véhicules achetés (de 122 à 116 grammes de CO2/km) ;
  • prime à 2 500 € sur les véhicules électriques et hybrides rechargeables à autonomie suffisante, neufs ou d’occasion (cette prime peut être doublée à 5 000 € pour les ménages très modestes mais aussi pour les ménages modestes habitant à plus de 30 kilomètres de leur lieu de travail ou effectuant plus de 12 000 kilomètres par an avec leur véhicule personnel pour leur travail) ;
  • prime de 1 500 € sur les véhicules Crit’Air 1 (sauf pour les ménages les plus aisés), cette prime pouvant être doublée à 3 000 € pour les ménages très modestes ainsi que pour les ménages modestes habitant à plus de 30 kilomètres de leur lieu de travail ou effectuant plus de 12 000 kilomètres par an avec leur véhicule personnel pour leur travail.
  • prime de 1 500 € sur les véhicules Crit’Air 2 immatriculés après le 1er septembre 2019 pour la moitié des Français les moins aisés, cette prime pouvant être doublée à 3 000 € pour les ménages très modestes (ainsi que pour les ménages modestes habitant à plus de 30 kilomètres de leur lieu de travail ou effectuant plus de 12 000 kilomètres par an avec leur véhicule personnel pour leur travail).

Par ailleurs, à partir du 1er août 2019, le montant de la prime est défini en fonction du revenu fiscal de référence par part (et non plus en fonction du caractère imposable ou non du ménage).

Enfin, c’est aussi à cette date que les véhicules dont le prix d’acquisition est supérieur à 60 000 € ne sont plus éligibles à la prime à la conversion.

Chaleur et tramontane : les Aspres placées en risque élevé d’incendie ce dimanche 14 juillet

Créé par le 14 juil 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement, Infos pratiques, Transports

Les services de la DDTM, en charge de la prévention du risque incendie dans les Pyrénées-Orientales, relèvent le niveau de vigilance pour la journée de ce dimanche 14 juillet dans le département. Quatre des neuf zones du territoire sont placées en risque élevé à cause de la chaleur et de la tramontane qui va souffler en rafales à plus de 50 kilomètres/heure. Il s’agit de la plaine du Roussillon, des Aspres, des Albères, des Fenouillèdes et des Corbières.

En conséquence, selon les préconisations de la DDTM, la circulation des véhicules à moteur y est interdite sur l’ensemble du réseau de pistes non revêtues à l’intérieur des massifs concernés (excepté pour les propriétaires et ayants droit).

C’est également l’occasion pour la DDTM de préciser qu’un nouvel arrêté préfectoral réglementant l’emploi du feu dans le département des Pyrénées-Orientales a été pris le 25 juin.

Ce dernier abroge la partie relative à l’emploi du feu contenu dans l’arrêté du 26 août 2013. Il précise que toute l’année, il est interdit à tout usager autre que les propriétaires et ayants droit d’allumer ou de porter du feu dans les espaces naturels du département (cigarettes, barbecues, etc.) en dehors des places à feux spécialement aménagées.

Les brûlages sont interdits pendant toute la période estivale, soit du 1er juin au 30 septembre.

SOYEZ PARTICULIEREMENT VIGILANTS !

Feux interdits

Service de transport scolaire : pensez à inscrire votre enfant

Créé par le 14 juin 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Ecole, Infos pratiques, Transports

Du 11 juin au 15 juillet, pour vous inscrire aux transports scolaires pour l’année 2019-2020, rendez-vous sur la plateforme d’inscription en ligne de votre département. C’est simple et rapide en cliquant sur le lien suivant :

https://www.laregion.fr/transports-pyrenees-orientales-scolaire

La Région transporte 180 000 élèves chaque jour. Dans les Pyrénées-Orientales les élèves, de la maternelle à la terminale, peuvent bénéficier des transports scolaires organisés par la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée sur son périmètre de compétence.

Conditions générales d’attribution :

Peuvent bénéficier du service de transport scolaire les élèves domiciliés dans les Pyrénées-Orientales et inscrits dans l’enseignement du premier ou du second degré jusqu’au baccalauréat ou fréquentant un établissement d’enseignement et de formation professionnelle agricole.

Votre enfant est en situation de handicap :

Le transport des élèves en situation de handicap est une compétence qui relève du Département des Pyrénées-Orientales :http://www.ledepartement66.fr/

Utilisation de la carte de transport scolaire :

Pour utiliser les transports scolaires par autocar ou par train régional, l’élève doit être inscrit. Il doit toujours être en possession de sa carte liO délivrée pour l’année scolaire en cours. Les enfants peuvent voyager avec cette carte en période scolaire uniquement.

Tarifs :

Le tarif scolaire applicable pour l’année scolaire 2019-2020 sur le territoire des Pyrénées-Orientales est de 80€.

Le transport scolaire est gratuit pour les élèves de maternelle et de primaire.

Horaires et itinéraires :

Attention, les horaires actuellement en ligne sont ceux de l’année scolaire 2018-2019. Les horaires 2019/2020 seront en ligne début août.

Accéder à la plateforme de recherche des horaires de passage à mon point d’arrêt

Inscriptions et paiement :

Inscription au transport scolaire pour l’année 2019-2020

Cette année, l’inscription de votre enfant pour un trajet en autocar ou par le train régional (uniquement les TER en Occitanie) est centralisée auprès de votre service régional des mobilités.

- Pour une inscription par autocar, favorisez l’inscription en ligne

- Pour une inscription par train régional, téléchargez le formulaire papier à retourner à votre service régional des mobilités.

Transport scolaire par autocar : choisissez l’inscription en ligne

- Si votre enfant était déjà inscrit l’année dernière, cliquez sur l’onglet « renouvellement » et accédez à votre dossier en utilisant l’identifiant qui vous a été communiqué par courrier. Le mot de passe est le même que celui des années précédentes sinon cliquez sur « mot de passe oublié ».

- Si votre enfant emprunte le transport pour la première fois, créez votre dossier dans l’onglet « nouvel inscrit » et laissez-vous guider en complétant les informations demandées.

Avant de procéder à l’inscription en ligne, veillez à bien lire le mode d’emploi sur la page des transports scolaires de votre département. Vérifiez que vous répondez bien aux critères d’attribution du service régional de transports scolaires avant de démarrer votre inscription en ligne.
Si ce n’est pas le cas, téléchargez le formulaire papier qui se trouve sur la page « transport scolaire » de votre département.

Le Fichier des Véhicules Assurés est entré en vigueur

Créé par le 05 juin 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Transports

En France, selon l’observatoire national interministériel de la sécurité routière, 800 000 conducteurs circulent sans assurance et sont impliqués dans 7 % de la mortalité routière. En 2017, plus de 80 000 défauts d’assurance ont été relevés par le Police et la Gendarmerie.

Le Fichier des Véhicules Assurés (FVA) est entré en vigueur le 4 juin 2019. Sa création fait suite à une décision du comité interministériel de la sécurité routière afin de faciliter le contrôle des véhicules par les forces de l’ordre. Ce fichier intègre l’immatriculation du véhicule assuré, le nom de l’assureur et la période de validité.

Les effectifs policiers de terrain gagneront en autonomie. Ils pourront, depuis le même terminal NEO, constater le défaut d’assurance et délivrer l’amende forfaitaire délictuelle correspondante, à hauteur de 750 €. De même, la consultation du FVA permettra de lever le doute sur l’authenticité d’un certificat d’assurance.

A terme, il est prévu que le centre de traitement des amendes de Rennes puisse relever le défaut d’assurance en plus de l’excès de vitesse constaté par un radar automatique.

Les risques de la conduite sans assurances :

En France, tout propriétaire d’un véhicule terrestre à moteur doit être assuré pour couvrir sa responsabilité civile (c’est-à-dire les dommages qu’il pourrait causer à autrui du fait de sa conduite).

La non-assurance a un coût important pour le FGAO qui doit indemniser les personnes victimes d’accidents de la route lorsque le responsable n’a pas pu être identifié ou qu’il est non-assuré.

Rouler sans assurance peut coûter cher. En effet, le FGAO qui va indemniser la victime pourra ensuite se retourner contre le responsable de l’accident en remboursement des sommes engagées.

L’indemnisation des dommages corporels, notamment lorsqu’il y a un handicap, peut coûter plusieurs millions d’euros.

De plus, le responsable ne sera pas indemnisé par le FGAO en cas de dommages corporels ou matériels qu’il aura lui-même subis.

La conduite sans assurance est constitutive d’un délit.

La peine encourue est une amende de 3 750 euros (7 500 euros en cas de récidive) pouvant être assortie de peines complémentaires (suspension ou annulation du permis, interdiction de le repasser, confiscation du véhicule).

Il peut également être encouru une amende forfaitaire de 500 euros lors de la première constatation de l’infraction.

A vélo, soyez bien équipé !

Créé par le 02 juin 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé, Transports

À vélo, le casque c’est :

- obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient au guidon ou passager, afin de limiter les blessures graves à la tête.
– recommandé au-delà.

En cas de non-respect de cette obligation, sachez que l’amende est de 135 euros.

Tous les détails sur Service-Public.fr : http://bit.ly/2rhyyCy

Service-Public.fr Ministère de l’Intérieur

Vélo

12345...7

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...