Transports

Articles archivés

Démarrage des travaux du nouvel abribus

Créé par le 28 avr 2015 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Transports

Un abribus en pierres verra le jour en mai à l’intersection de la D23 et du chemin du Mas Cap Blanc. C’est une association d’insertion qui a été retenue pour mener les travaux qui démarreront le mardi 5 mai et qui devraient durer une vingtaine de jours. Afin de préparer les lieux, les containers à verre ont été déplacés. Dans la foulée, pour plus de commodité, le container à verre qui était sur le parking de l’école a été déplacé un peu plus haut, au point de ramassage des ordures ménagères de la rue des écureuils.

Des travaux de goudronnage sur la D23

Créé par le 19 avr 2015 | Dans : A retenir, Infos pratiques, Transports

A partir du mardi 21 avril, le service routier du Conseil Général des Pyrénées-Orientales se chargera de reprofiler et de regoudronner certains pans de la départementale D23. A cette occasion, une circulation alternée sera mise en place.

Le Conseil Général remercie par avance les usagers de la route pour leur compréhension.

Au volant, soyez courtois!

Créé par le 08 mar 2015 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Transports

L’association de Prévention des comportements sur la route lance la 16ème édition de la semaine de courtoisie au volant, du 14 au 22 mars.

Parce que rester poli sur la route est plus qu’une affaire d’amabilité. La courtoisie et la non agressivité contribuent pleinement à une conduite apaisée, en bonne intelligence, qui relèvent simplement du respect des autres et peuvent sauver des vies.

http://courtoisiesurlaroute.com

La courtoisie, ça peut sauver des vies !

Le train à 1€ est lancé!

Créé par le 09 jan 2015 | Dans : A retenir, Infos pratiques, Transports

Depuis ce lundi 5 janvier, toutes les lignes de train régionales bénéficient de la tarification à 1 €. Une première étape dans la généralisation, avant l’adaptation des offres d’abonnement dès septembre.

« Engagement tenu ! » Depuis ce lundi 5 janvier, toutes les lignes de train régionales bénéficient de la tarification à un euro. Quel que soit le trajet, quelle que soit la distance. Seule contrainte : réserver son billet sur Internet à l’adresse www.train1euro.fr (¹) et l’imprimer soi-même.

Le Train à 1 euro est initiative unique en France et un sérieux coup de pouce au pouvoir d’achat des usagers. Cette mesure innovante devrait également encourager l’usage des transports en communs aux dépens de l’automobile. Attention cependant, aux heures de pointe, les abonnés restent favorisés puisque plus les trains sont remplis, moins de places à un euro sont disponibles sur ces trajets. Quant aux cinq premières lignes qui avaient fait l’objet d’une expérimentation du dispositif entre 2011 et 2013 (²), elles restent ouvertes aux mêmes conditions d’accès, vente en gare, sur les distributeurs régionaux et à bord des trains, mais ne sont pas disponibles à la vente sur le site Internet dédié. Étape suivante, l’adaptation de l’offre pour les abonnés, salariés et étudiants. Dès septembre 2015, ces usagers devraient bénéficier d’une offre leur permettant de voyager sans limite dans les trains régionaux du Languedoc-Roussillon.

1 – Suite au succès de ce premier jour de commercialisation, un trop grand nombre de connexions simultanées ne permettait pas de satisfaire toutes les demandes. Une nouvelle version du site est depuis en ligne et permet désormais un plus grand nombre de connexions simultanées.

2 – Les cinq lignes à un euro expérimentales sont les suivantes : Perpignan – Villefranche Vernet les Bains; Carcassonne – Limoux – Quillan; Béziers – Ceilhes – Roquerodonde; Marvejols – Mende – La Bastide Saint Laurent; Nîmes – Le Grau du Roi.

Alerte orange aux orages et aux inondations dans les Pyrénées-Orientales

Créé par le 29 sept 2014 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Transports

Le département des Pyrénées-Orientales a été placé en vigilance orange jusqu’à mardi matin pour risques d’orages et d’inondation. Dans la nuit de dimanche à lundi, il est tombé de 60 à 140 mm de pluie sur l’est du département et de nouvelle chutes de pluies pouvant représenter jusqu’à 50/70 mm supplémentaires sont attendues en fin de journée du lundi et dans la nuit de lundi à mardi.

Merci de rester prudents en évitant les abords des rivières (une crue rapide et violente peut avoir lieu en quelques minutes à peine), en limitant vos trajets et surtout en n’empruntant pas les passages à gué dont la traversée est extrêmement dangereuse.

Les rivières en vigilance orange

Créé par le 03 avr 2014 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Transports

Le département essuiera cette nuit un épisode météorologique assez agité. Ce gros temps a débuté ce jeudi après-midi avec de fortes précipitations qui ont fait monter le niveau des cours d’eau.

Il est demandé à chacun d’exercer une vigilance toute particulière à l’égard de cet événement météorologique :

- Limitez vos déplacements et n’empruntez pas les passages inondés

- Renseignez vous avant d’entreprendre un déplacement

- Ne vous engagez en aucun cas à pied ou en voiture sur une voie immergée ou à proximité d’un cours d’eau

- Evitez les abords des cours d’eau et bords de mer

- Si vous habitez en zone habituellement inondable, prenez les précautions d’usage.

Train à 1 € mode d’emploi

Créé par le 07 mar 2014 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Environnement, Infos pratiques, Transports

La Région a présenté les modalités de généralisation du train à 1 € dans tout le Languedoc-Roussillon. Dès le 5 janvier 2015, prendre le train dans la région ne coûtera pas plus cher qu’une baguette de pain.

C’est une initiative unique en France. À partir du 5 janvier 2015, les habitants du Languedoc-Roussillon pourront prendre le train pour un euro seulement, quelle que soit la distance. Un sérieux coup de pouce pour le pouvoir d’achat, que le voyageur relie Nîmes à Béziers (actuellement 20,80 € en tarif plein), Sète à Cerbère (actuellement 28,30 € en tarif plein), Perpignan à Nîmes (actuellement 32,30 € en tarif plein) ou même Narbonne à Carcassonne (actuellement 11,20 € en tarif plein).

Pour bénéficier d’un tel tarif, il suffira d’acheter son voyage sur Internet et d’imprimer son billet pour accéder au train. C’est une des modalités du dispositif que le Président de la Région a présenté, vendredi 28 février, au côté d’Alain Le Vern, directeur général de la branche Régions et Intercités de la SNCF. « Nous souhaitons remplir les trains, a précisé le Président de la Région,pas les bonder. » Concrètement, en fonction de leur fréquentation, dont la SNCF a une connaissance très fine, les trains n’offriront pas le même nombre de places à un euro. Aux horaires de pointe, sur les liaisons les plus demandées, priorité sera donnée aux abonnés, notamment.

Étape suivante, dès septembre 2015, de nouvelles formules d’abonnement seront proposées aux étudiants et aux salariés, pour prendre en compte le tarif à un euro. « Car un des objectifs pour la Région comme pour la SNCF, précise Alain Le Vern, c’est également de faire venir une nouvelle clientèle sur le train, de manière régulière. » Et désengorger, par la même occasion, certaines routes et autoroutes tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, notamment.

Pour parvenir à cette généralisation, la Région a testé le dispositif dès 2011, sur certaines lignes régionales. Après Nîmes – Le Grau-du-Roi à l’été 2011, Perpignan – Villefranche-de-Conflent / Vernet-les-Bains six mois plus tard, Carcassonne – Limoux – Quillan en mars 2012, La Bastide – Mende – Marvejols en juin 2012, c’est la liaison Béziers – Ceilhes / Roqueredonde qui a été lancée en décembre 2012. « Une expérimentation sur des territoires variés, avec des problématiques différentes, reprend le Président de la Région. Des bilans ont été tirés, des calages effectués, il reste des étapes et des discussions. Mais le train restera toujours à un euro. »

Campagne de rebouchage des nids de poule

Créé par le 06 déc 2013 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Transports

La campagne 2013 de rebouchage des nids de poule (et autres déformations des voies municipales) par l’Entreprise Colas (menée sous l’égide du SIVU et de la commune) démarrera le lundi 9 décembre. Seront concernés le chemin du Mona, celui du Mas Cap Blanc, la traverse de Passa et celle du Lieutenant Gourbault. Merci de votre compréhension pour la gêne que cela pourrait occasionner en matière de circulation.

Cantine scolaire

Créé par le 25 nov 2013 | Dans : A retenir, Ecole, Infos pratiques, Transports

A partir du lundi 2 décembre, les écoliers de Llauro mangeront à la cantine du Bistrot de Pays de Llauro, à moins de 5 mètres de leur école.

Les petits habitants de Tordères qui vont à l’école de Llauro (Maternelle, CP, CE2) et qui rentraient chez eux par le bus de midi devront désormais être pris en charge par les parents directement à la sortie de l’école de Llauro car le Conseil Général, qui tolérait cet usage, ne peut pas assumer cette charge pour les externes. D’avance merci de votre compréhension.

 

Les transports du Conseil Général adaptés aux personnes à mobilité réduite

Créé par le 20 juil 2013 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Transports

Conformément au principe général d’accessibilité édicté dans la loi pour l’égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005, le Conseil Général s’engage à apporter le même service de transport public, aux mêmes horaires, aux personnes à mobilité réduite. Le Conseil Général des Pyrénées Orientales est ainsi le premier département de France à afficher 100 % d’accessibilité sur son réseau de transport public.

Comment s’y prendre pour faire appel au service ? Vous pouvez joindre la Centrale de réservation au 04.68.80.80.80. Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h30 à 16h, les opérateurs du Conseil Général prennent les réservations. Au maximum, il faut effectuer la réservation la veille du déplacement avant 11h du matin. En cas de force majeure, il est possible d’annuler sa réservation au même numéro d’appel.

Est-il possible de se déplacer dans tout le département ? Oui, 100% du territoire départemental est accessible par le transport adapté comme c’est d’ailleurs aussi le cas pour l’ensemble des habitants du département via les lignes régulières ou à défaut par le Transport à la demande (TAD).

J’habite dans un hameau isolé, quelle distance devrai-je parcourir pour rejoindre le service de transport ? M’aidera-t-on pour monter et descendre de la voiture ? Le service s’adapte aux besoins des usagers, les personnes sont prises en charge à leur domicile, devant leur porte, et aidées par le conducteur qui est formé pour assister les personnes dans leurs déplacements. Les véhicules utilisés par les transporteurs sont spécifiquement aménagés de type minibus, VSL, ambulance, etc.

J’habite dans l’agglomération et je souhaite me rendre à Perpignan… Le Conseil Général n’est pas compétent pour faire du transport de voyageurs à l’intérieur du périmètre de la communauté d’agglomération de Perpignan. Il faut se rapprocher de la direction des transports de Perpignan Méditerranée Communauté d’Agglomération.

Combien me coûtera un trajet ? Le trajet coûte 1 €, il s’agit d’un tarif unique pour tout le département. Un accompagnant est accepté, le trajet lui sera facturé également au prix de 1 euro.

Peut-on prendre un bagage et/ou un animal de compagnie ? Oui, un bagage est pris en charge par le véhicule. S’il s’agit d’un chien d’assistance aux personnes handicapées, il sera accueilli aux côtés de son maître. Pour les animaux de compagnie, ils seront acceptés à bord s’ils sont dans un contenant adapté, type panier de transport.

 

12345

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...