Formation complémentaire «postpermis»

Créé par le 01 juin 2019 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Transports

Depuis le 11 mai 2019, les titulaires d’un premier permis de conduire peuvent suivre un stage postpermis dans les écoles de conduite labellisées « École conduite qualité » qui souhaiteront participer au dispositif.

Les conducteurs volontaires qui s’inscriront à la formation postpermis pourront accéder plus rapidement au capital de 12 points sur leur permis : en 2 ans au lieu de 3 pour les formations traditionnelles, en 18 mois au lieu de 2 ans pour ceux ayant bénéficié de la conduite accompagnée (voir infographies ci-dessous), sous réserve qu’ils n’ont pas été condamnés pour une infraction ayant retiré des points sur leur permis de conduire.

Cette nouvelle formation vise à renforcer les compétences acquises par les conducteurs novices entre le sixième mois et le douzième après l’obtention du permis de conduire. En effet, au cours de cette période, un pic d’accidentalité est observé chez ces nouveaux conducteurs.

Liste de toutes les écoles de conduite labellisées consultable sur le site de la Sécurité routière, en cliquant sur ce lien.

Les écoles de conduite labellisées seront également identifiables par ce macaron jaune à leur devanture. Il indique que l’établissement est détenteur du nouveau label de la Sécurité routière qui garantit un enseignement de qualité et une information transparente aux candidats au permis de conduire. Le texte du logo – École conduite qualité – placé au-dessus de la Marianne résume cet objectif. Déjà 3 000 écoles de conduite ont obtenu, auprès des préfectures, le label.

L’objectif de la formation postpermis est de susciter chez les conducteurs novices un processus de réflexion sur leurs comportements au volant et leur perception des risques au moment où ils acquièrent davantage d’assurance.

Cette formation complémentaire s’adresse donc exclusivement aux titulaires d’un premier permis de conduire (A1, A2, B1 ou B) entre les sixième et douzième mois qui suivent son obtention, ni avant, ni après.

Les bénéficiaires de cette formation, qui relève du volontariat, verront en contrepartie leur période probatoire réduite, sous réserve de n’avoir commis aucune infraction donnant lieu à retrait de points (voir infographies ci-dessous).

Le contenu de la formation, a été élaboré par des spécialistes de la sécurité routière, afin de garantir un programme de formation homogène sur tout le territoire. Un arrêté publié le 10 mai 2019* précise le contenu, l’organisation et les modalités de délivrance de l’attestation de suivi de la formation complémentaire.

Un enseignant de la conduite spécialement formé sera responsable de l’animation de chacune de ces journées, pendant toute la durée de la formation.

La formation est collective (six à douze élèves par stage) afin de permettre un maximum d’échanges sur les expériences de conduite entre les conducteurs d’une même génération. Sa durée est limitée à une seule journée (7 heures).

L’attestation de suivi de la formation n’est délivrée à l’issue de la formation sous réserve de l’avoir suivie dans son intégralité.

Quelques faits et chiffres :

En 2016, les conducteurs novices  sont impliqués dans un quart des accidents de la route ayant entraîné des blessures ou la mort. 144 d’entre eux y ont perdu la vie.
Le décret paru au Journal officiel du 3 août 2018 introduit dans le code de la route la possibilité d’une formation postpermis exclusivement réservée aux conducteurs novices. En proposant l’opportunité d’une telle formation complémentaire, la Sécurité routière s’attaque au phénomène bien connu de sur-confiance qui survient entre six mois et un an après l’obtention du permis de conduire et qui est la cause d’une mauvaise appréciation des risques et donc d’une accidentalité particulièrement élevée.

Plusieurs expériences similaires menées dans plusieurs pays de l’Union européenne, notamment en Autriche, en Finlande et au Luxembourg, ont démontré l’efficacité de la formation postpermis, notamment sur la réduction de l’accidentalité. Sa mise en place dans notre pays le 1er janvier 2019 répond à la décision du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 2 octobre 2015 (mesure D17).

Laurence Carrère nous a quittés

Créé par le 30 mai 2019 | Dans : Carnet de deuil

Les membres de la Chorale Populaire de Tordères et son chef de choeur, Virgile Goller, ont l’immense tristesse de vous annoncer la disparition de Laurence Carrère, choriste du pupitre des alti, brusquement emportée à l’âge de 53 ans. Chacun se joint à la peine de sa famille et de ses proches.

C’est une belle personne qui nous quitte, une altruiste pleine de douceur et de gentillesse, dont la gaieté et la voix lumineuse vont nous manquer cruellement.

La cérémonie religieuse aura lieu le mardi 4 juin 2019, à 11h, en l’église de Passa.

Laurence repose à la chambre funéraire Maison Fenoy à Saint-Estève.

Laurence

Une réunion pour mieux connaître les chauves-souris

Créé par le 28 mai 2019 | Dans : A retenir, Environnement, Infos pratiques

En partenariat avec la FDGDON 66, La Mésange Verte vous invite à une réunion sur les chauves-souris, le vendredi 14 juin 2019, de 9h30 à 12h00. Cette réunion a pour but de faire mieux connaissance avec ce mammifère, qui peut être particulièrement utile dans la lutte alternative et écologique contre de nombreux nuisibles. Vous découvrirez notamment comment les favoriser, les protéger et quelle est leur utilité.

La réunion se tiendra dans les locaux de la FDGDON 66, 2 avenue Paul Lafargue, à Toulouges (04.68.87.16.19).

Chauve souris

C’est bientôt la Fête de la Musique à Tordères !

Créé par le 27 mai 2019 | Dans : Fêtes et animations

Ne manquez pour rien au monde la fantastique Fête de la Musique de Tordères, le dimanche 16 juin, à partir de 17h !
Avec les enfants et ados de la commune et des villages alentours, la Chorale Populaire de Tordères, l’orchestre des débutants du Conservatoire à Rayonnement Régional Perpignan Méditerranée, et tous ceux qui ont envie de faire découvrir leur talent et leur instrument.
A partir de 19h, place à la traditionnelle auberge espagnole suivie du bœuf acoustique.
Le dimanche 16 juin, emmenez vos enfants et emportez vos instruments et de quoi partager à la table de l’auberge espagnole, et venez jouer, chanter et guincher !

Résultats des élections européennes 2019 pour Tordères

Créé par le 26 mai 2019 | Dans : A retenir

A l’occasion des élections européennes 2019, sur les 148 électeurs inscrits sur les listes électorales de Tordères, 106 ont participé au vote. Le taux d’abstention s’élève à 28,38%. Deux électeurs ont voté blanc, et deux bulletins ont été considérés comme nuls, ce qui porte la participation totale à 68,91%

Pour Tordères, les résultats sont les suivants :

- Europe Ecologie (Yannick Jadot) : 16 voix, soit 15,69% à égalité avec Prenez le Pouvoir (Jordan Bardella) : 16 voix, soit 15,69%

- Envie d’Europe Ecologique et Sociale (Raphaël Glucksmann) : 14 voix, soit 13,73%

- Renaissance (Nathalie Loiseau) : 12 voix, soit 11,76%

La France Insoumise (Manon Aubry) : 11 voix, soit 10,78%

- Liste Citoyenne du Printemps Européen (Benoît Hamon) : 7 voix, soit 6,86%

- Pour l’Europe des gens Contre l’Europe de l’Argent (Ian Brossat) : 6 voix, soit 5,88% à égalité avec le Parti Animaliste (Hélène Thouy) : 6 voix, soit 5,88%

- Urgence Ecologie (Dominique Bourg) : 5 voix, soit 4,90%

- Ensemble pour le Frexit (François Asselineau) : 3 voix, soit 2,94%

- Les Européens (Jean-Christophe Lagarde) : 2 voix, soit 1,96% à égalité avec l’Union de la Droite et du Centre (François-Xavier Bellamy) : 2 voix, soit 1,96%

- Espéranto, langue commune équitable pour l’Europe (Pierre Dieumegard) : 1 voix, soit 0,98% à égalité avec Le Courage de Défendre les Français (Nicolas Dupont-Aignan) : 1 voix, soit 0,98%

Toutes les autres listes n’ont eu aucune voix :

- Une France Royale au coeur de l’Europe (Robert de Prévoisin) : 0 voix

- La Ligne Claire (Renaud Camus) : 0 voix

- Parti Pirate (Florie Marie) : 0 voix

- Démocratie Représentative (Adama Traoré) : 0 voix

- Ensemble Patriotes et Gilets Jaunes (Florian Philippot) : 0 voix

- Parti des Citoyens Européens (Audric Alexandre) : 0 voix

- Liste de la Reconquête (Vincent Vauclin) : 0 voix

- Parti Fédéraliste Européen (Yves Gernigon) : 0 voix

- Mouvement pour l’Initiative Citoyenne (Gilles Helgen) : 0 voix

- Allons enfants (Sophie Caillaud) : 0 voix

- Décroissance 2019 (Thérèse Delfel) : 0 voix

- Lutte Ouvrière (Nathalie Arthaud) : 0 voix

- A voix égales (Nathalie Tomasini) : 0 voix

- Neutre et actif (Cathy Corbet) : 0 voix

- Parti Révolutionnaire Communiste (Antonio Sanchez) : 0 voix

- Evolution Citoyenne (Christophe Chalençon) : 0 voix

- Alliance jaune, la révolte par le vote (Francis Lalanne) : 0 voix

- Les Oubliés de l’Europe (Olivier Bidou) : 0 voix

- Union Démocratique pour la Liberté, Egalité, Fraternité (Christian Luc Person) : 0 voix

- Une Europe au service des Peuples (Nagib Azergui) : 0 voix

Les élections européennes 2019, c’est demain !

Créé par le 25 mai 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques

Pour les élections européennes 2019 qui auront lieu demain, le bureau de vote de Tordères sera ouvert de 8h00 à 18h00.

Nous rappelons que pour les résidents de communes de moins de 1000 habitants, il est possible de se munir seulement de sa carte électorale sans avoir à présenter une pièce d’identité.

Les personnes n’ayant pas reçu leur carte d’électeur pourront la récupérer auprès du président du bureau de vote le jour du scrutin.

Les électeurs français pourront choisir parmi les 34 listes en lice. Les programmes des listes candidat(e)s sont consultables sur https://programme-candidats.interieur.gouv.fr

Voter est un droit fondamental que nous devons préserver. Les élections sont le moment où chacun de nous a la possibilité de décider de l’avenir qu’il souhaite bâtir. Voter le 26 mai 2019 aux élections européennes, c’est préparer l’avenir de l’Europe.

Concert de vielle à roue par Françoise Bois Poteur, le dimanche 9 juin, à Tordères

Créé par le 24 mai 2019 | Dans : A retenir, Eglise, Fêtes et animations

Le dimanche 9 juin, à 17h, en l’église de Tordères, ne manquez pas le concert de Françoise Bois Poteur, à la vielle à roue et au chant.

Titulaire de la première médaille d’or de vielle décernée en France par une École Nationale de Musique (Châteauroux – Indre) et du diplôme d’enseignement de « musiques traditionnelles », Fondatrice et directrice artistique du groupe Francescafé et du Duo Estamine, référente du Centre de Musique Baroque de Versailles, Françoise Bois Poteur est également musicologue spécialiste des instruments à bourdon à travers les âges.
Lors de ce concert, initié par son élève Béatrice Fageot (qui fut longtemps habitante de Tordères), Françoise Bois Poteur interprètera des airs et des chants à danser du Moyen-Âge à nos jours.
Le concert, produit par le Centre Patrimoine Immatériel en Roussillon (Association « La vielle dans tous ses états »), et organisé par l’ASET, est accessible à toutes et tous, en participation libre.

Mise en garde : gare au faux billets de 20€ !

Créé par le 23 mai 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques

La cellule de prévention technique de la malveillance (CPTM) du groupement de gendarmerie départementale des Pyrénées-Orientales tient à vous mettre en garde contre un phénomène d’escroqueries réalisées au préjudice de commerçants (notamment les bars-tabacs) au moyen de faux billets de 20 Euros (première édition mise en circulation par la Banque Centrale Européenne – BCE).

Les faux billets, en vente libre sur des sites marchands référencés sur Internet, sont à l’origine destinés pour les jeux, le cinéma, le théâtre ou encore les spectacles (magie, etc..). Les coupures présentent, à quelques exceptions près, toutes les apparences de la monnaie ayant cours légal actuellement.

Conduite à tenir :
Faites preuve d’une vigilance accrue, notamment auprès de vos clients de passage :
– Veillez à ne pas perdre le ou les billets de vue pendant la transaction. Ne vous laissez pas distraire par un éventuel complice.
– N’encaissez surtout pas l’argent avant d’avoir contrôlé la conformité de la coupure avec la monnaie Euros et l’existence de l’ensemble des signes de sécurité selon la méthode « TRI », méthode simple, rapide et efficace qui associe trois gestes : Toucher, Regarder, Incliner.

Remarques importantes : Ces fausses coupures comportent, en dessous des écritures de la BCE rédigées en plusieurs langues, la mention « this is not légal. It is to be used for motion props only » et sous la bannière de l’Europe la mention « Movie Money ».
– Signalez sans délai à la gendarmerie en cas de victimisation (escroquerie ou tentative d’escroquerie) en composant le 17.

Détruire des nids d’oiseaux est un délit

Créé par le 22 mai 2019 | Dans : Environnement

Vous êtes chanceux. Votre maison a vu s’installer un couple d’oiseaux migrateurs, comme des hirondelles. A partir de mi-septembre, elles sont retournées vers des contrées plus chaudes pour passer l’hiver, laissant leur nid vide.

Si vous décidez d’enlever le nid, sachez que cela peut vous coûter jusqu’à 15 000 € d’amende et/ou une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à un an.

En effet, ces oiseaux sont juridiquement protégés au niveau européen et national, notamment par la loi du 10 juillet 1976 sur la protection de la nature, par les articles L411-1 et suivants du code de l’environnement et par l’arrêté ministériel du 29/10/2009 fixant la liste des oiseaux protégés sur l’ensemble du territoire.

Ainsi, il est interdit en tout temps la destruction intentionnelle ou l’enlèvement des œufs et des nids (même vides, donc) ; la perturbation intentionnelle notamment en période de reproduction et de dépendance ; la destruction, mutilation intentionnelle, capture ou enlèvement des oiseaux dans le milieu naturel et tout ce qui en découle (détention, transport, naturalisation, mise en vente, vente, achat, etc., des spécimens prélevés, morts ou vivants).

En cas d’infraction, le délit peut être puni, par la police de l’environnement, d’une amende pouvant aller jusqu’à 15 000 € et/ou jusqu’à un an d’emprisonnement (article 415-3 du Code de l’environnement).

L’interdiction de destruction ne concerne pas que les nids puisque la destruction, l’altération ou la dégradation des sites de reproduction et des aires de repos des oiseaux peuvent également être sanctionnées de 15 000 € d’amende et/ou un an d’emprisonnement (article 3-II de l’arrêté ministériel du 29/10/2009).

Si on comprend bien que porter atteinte à des animaux, d’autant plus protégés, est interdit, pourquoi leurs nids bénéficient-ils aussi d’une protection ? L’une des principales raisons est que l’hirondelle retourne dans son nid initial après avoir traversé la Méditerranée puis le Sahara pour hiverner en Afrique.

Le nid est protégé même si le bâtiment sur lequel il est situé doit être détruit. En cas de danger ou de « force majeure » (comme un chantier obligatoire), on peut protéger le nid le temps des travaux, voire le déplacer au lieu de le détruire. S’il n’y a pas d’autre possibilité que la destruction, une demande de dérogation à la destruction ou au dérangement d’espèce protégée doit être émise auprès de la Préfecture.

Généralisation de la déclaration d’impôts en ligne

Créé par le 21 mai 2019 | Dans : A retenir, Infos pratiques

En 2019, tous les contribuables disposant d’un accès internet doivent réaliser leur déclaration de revenus par internet, quel que soit leur revenu fiscal de référence.

Néanmoins les contribuables n’ayant pas accès à Internet pour des raisons techniques ou qui ne savent pas s’en servir sont dispensés de l’obligation de déclarer en ligne. Ils peuvent continuer à utiliser le formulaire papier pour souscrire leur déclaration d’impôt sur le revenu. Sont notamment concernés les habitants des zones dites blanches, les primo-déclarants n’ayant pas encore reçu leurs identifiants de connexion.

La Direction générale des Finances publiques (DGFiP) a toutefois mis en place plusieurs dispositifs d’accompagnements pour aider à faire sa déclaration en ligne pour la première fois :

- Des postes informatiques en libre-service dans les services des impôts des particuliers pour permettre aux usagers d’accéder à leur espace particulier, puis de déclarer en ligne leurs revenus.

- Des « pas à pas » pour présenter de façon didactique toutes les démarches possibles depuis le site impots.gouv.fr.

- Un dispositif d’accompagnement des usagers dans l’accomplissement de leurs démarches par des agents des Finances publiques et des volontaires du service civique.

- Des partenariats afin de faire mieux connaître l’offre de services de la DGFiP.

1...34567...198

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...