décembre 2021

Archive mensuelle

Joyeux Noël !

Créé par le 24 déc 2021 | Dans : Fêtes et animations

Le conseil municipal et le personnel communal de Tordères vous souhaitent un joyeux Noël, plein de partage et de douceur.

Père Noël Tordères

Adrienne Cazeilles, grande défenseuse des Aspres, s’en est allée

Créé par le 20 déc 2021 | Dans : Carnet de deuil

  Adrienne Cazeilles s’en est allée à pas tranquilles, à 98 ans, dans le bel hiver des Aspres, son petit pays libre et sauvage qu’elle chérissait par-dessus tout, depuis sa plus tendre enfance, et qu’elle défendait sans relâche.
Adrienne
  C’était une vieille amie de notre commune dont elle affectionnait particulièrement les écoliers.
*
  C’est à Tordères qu’en avril 2010, elle avait rencontré Danielle Mitterrand, une autre militante de haute lutte avec laquelle elle partageait de nombreuses valeurs et notamment la volonté de défendre l’eau et de ne pas la laisser aux mains des spéculateurs.
Adrienne Danielle et Maya
  Quelle émotion d’assister alors à leurs échanges, de sentir la force et l’enthousiasme qui les animaient, tout ce jaillissement d’intelligence, de poésie et de révolte qui émanaient de leur beau et profond dialogue.
  Tordères n’oubliera jamais cet instant suspendu où se rencontrèrent ces drôles d’oiselles, pleines de grâce et de délicatesse, pleines de gravité et de gaieté, ces éternelles jeunes révoltées, éternelles promeneuses, pourvoyeuses d’humanité et de solidarité, passeuses de rêves et d’espoir.
*
  Lors d’un Printemps des Poètes au cours duquel elle nous avait fait l’honneur d’être jury, Adrienne Cazeilles nous avait fait cadeau du poème et de la lettre suivante précieusement affichés dans notre mairie:
  « J’ai beaucoup lu de poètes, j’ai beaucoup récité, et fait réciter de sonnets, odes et odelettes, fables et ballades, et poésies en tous genres, épiques ou rustiques, mais je n’avais jamais écrit de poèmes!
  Celui-ci est venu sous ma plume, à l’aube de mes 88 ans, au lendemain d’une « traversée du désert », il y a une quinzaine de jours. Des amis m’avaient amenée à Cabestany, et pour éviter Perpignan, nous sommes passés par un « no man’s land » à l’abandon, interminable banlieue-terrain-vague – friche ou lande, sillonné à l’infini de voies de communication.
  Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un chef d’œuvre car, sauf les tout premiers vers qui ont coulé presque de source, au cours d’une nuit où réflexion et insomnie se succèdent comme souvent à mon âge, la suite a été très laborieuse.
  Cent fois sur le métier, j’ai remis mon ouvrage (cf Boileau).
  J’ai quand même décidé d’adresser une copie à quelques-uns de mes amis qui y retrouveront l’essentiel de ce que furent les idées-force de ma vie, ceux qui m’ont côtoyée et accompagnée plus ou moins longtemps.
  Mais le temps ne fait rien à l’affaire.
  Dans ce monde troublé (ô combien), il est réconfortant de sentir autour de soi ce réseau de gens qui partagent les mêmes valeurs, de celles qui ne se négocient pas en Bourse !…
*
**
SI, EN ROUSSILLON, TE BALADES,
ELLE EST POUR TOI, CETTE BALLADE…
*
Qu’est mon Roussillon devenu ?
Qu’en ma jeunesse parcourus
Sur un vélo humble et fidèle.
Vignes et jardins ont disparu
Au printemps, sans feuilles nouvelles,
Comme si les eut occis la grêle !
*
Qu’est mon Roussillon devenu ?
L’œil cherche en vain champs et cultures.
En tous sens y tournent voitures,
De çà, de là, à toute allure…
Mais son chemin aura perdu
Le pauvre voyageur fourbu !
*
Qu’est mon Roussillon devenu ?
Enigmatique labyrinthe
De cistes et de térébinthes.
Pourtant, maint jardinier chenu
Y cultiva, pour leurs vertus,
Fruits et légumes, sans contraintes !
*
Passant, à route, que veux-tu,
Vois-tu du Canigou les teintes
Quand le soleil est descendu
Sur l’horizon, ou reparu
Au matin, quand la cloche tinte,
Restera-t-il hors des atteintes ?
*
Qu’est mon Roussillon devenu… »
*
Adrienne Cazeilles,
Le 21 janvier 2011.
*
Reposez en paix, chère Adrienne, en pau descansi.

« Mon rappel vaccin Covid », un nouveau téléservice de la CPAM

Créé par le 04 déc 2021 | Dans : Santé

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Pyrénées-Orientales communique :

Depuis le 25 novembre et l’élargissement à tous les adultes de la campagne de rappel contre le Covid-19, il est important d’accompagner ceux qui s‘interrogent sur la date à partir de laquelle ils peuvent recevoir leur dose de rappel ainsi que sur la fin de validité de leur passe sanitaire. Cette date dépend en effet de plusieurs paramètres : type de vaccin déjà reçu, date de la dernière injection, infection passée au Covid-19, etc. Sans oublier qu’il est désormais aujourd’hui recommandé de réaliser son rappel 5 mois après son dernier vaccin (et non plus 6 mois) en raison du contexte épidémique.
Pour renseigner les personnes éligibles au rappel, l’Assurance Maladie ouvre aujourd’hui un nouveau service en ligne : « Mon rappel Vaccin Covid ».

Fermeture exceptionnelle de la déchetterie de Trouillas le jeudi 9 décembre matin

Créé par le 03 déc 2021 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Environnement

La déchetterie de Trouillas sera exceptionnellement fermée ce jeudi 9 décembre 2021 matin pour cause de maintenance.
Elle rouvrira normalement le même jour dès 14h.
La déchetterie de Thuir vous accueillera normalement pour que vous puissiez évacuer vos déchets.

Vente de calendriers, gare aux arnaques !

Créé par le 02 déc 2021 | Dans : Affaires sociales, Infos pratiques

En cette fin d’année, comme tous les ans, les facteurs, éboueurs ou pompiers débutent leur campagne de vente de calendriers aux particuliers. Cette période est aussi propice aux tentatives d’arnaques dont il convient de se prémunir.

Parmi la liste, limitée, des professionnels autorisés à vendre des calendriers en porte-à-porte, figure d’abord les facteurs. Les sommes ainsi récoltées serviront à leurs étrennes.
Ils sont les seuls à pouvoir en proposer aux particuliers sans autorisation spécifique de leurs services ou de la mairie.

Les pompiers sont également autorisés depuis 1946 à vendre des calendriers aux particuliers, à condition que les services de la préfecture les y autorisent.

Là encore, des conditions sont requises pour une vente dans les règles: les sapeurs-pompiers doivent se présenter en porte-à-porte en tenue, ils doivent être en mesure de présenter la carte de leur amicale et la somme versée doit faire l’objet d’un reçu

Cette dernière condition est importante, car contrairement aux facteurs, les sommes récoltées doivent être reversées à des associations ou à des Amicales de pompiers.

Mis à part ces deux professions, dont la vente d’almanach est réglementée, peu de professionnels ont le droit d’en vendre.

Par exemple, les policiers, gendarmes, agents de l’eau, de l’électricité ou du gaz ne vendent jamais de calendriers, en revanche les éboueurs le peuvent s’ils ont l’accord de la collectivité territoriale dont ils dépendent.

A savoir : les vendeurs de calendriers en porte-à-porte ne peuvent vous demander un montant précis pour leur almanach. Vous devez rester libre de décider combien vous souhaitez donner.

Enfin, pour ne pas vous faire escroquer par de faux facteurs, pompiers ou autres, pensez à :

  • ne jamais laisser entrer un inconnu chez vous et ne pas laisser la porte ouverte pour aller chercher de la monnaie  ;
  • demander au démarcheur sa carte de professionnel ;
  • vous assurer que le logo officiel de l’institution (« La Poste » par exemple) figure bien sur le calendrier ;
  • répondre seulement à votre facteur habituel ;
  • sensibiliser les personnes âgées ou isolées de votre entourage ;
  • signaler tout comportement suspect (notamment insistant) aux forces de l’ordre en composant le 17 ou le 112.

 

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...