avril 2020

Archive mensuelle

Covid-19 : Point sur l’épidémie dans la Région Occitanie le 30/04/2020

Créé par le 30 avr 2020 | Dans : Santé

L’Agence régionale de santé confirme ce soir 74 nouveaux cas de coronavirus en Occitanie. A cette heure, la région compte 6 814 cas confirmés, répartis dans 13 départements, et 401 décès (dont 33 dans les Pyrénées-Orientales). 636 hospitalisations sont en cours dont 139 en réanimation (16 hospitalisations dans les Pyrénées-Orientales, dont 8 en réanimation).
 
L’Agence régionale de santé Occitanie rappelle que :

- Toutes les recommandations sanitaires sont diffusées et réactualisées en temps réel sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

- Pour toute information générale sur le coronavirus, le numéro vert national est accessible 24h/24 au 0800 130 000 (appel gratuit).

- Chacun est invité rester chez soi et à adopter en particulier les gestes barrières qui permettent de se protéger et de protéger les autres.

Coronavirus

Covid-19 : Point sur l’épidémie dans la Région Occitanie le 29/04/2020

Créé par le 29 avr 2020 | Dans : Santé

L’Agence régionale de santé confirme ce soir 111 nouveaux cas de coronavirus en Occitanie. A cette heure, la région compte 6 740 cas confirmés, répartis dans 13 départements, et 390 décès (dont 31 dans les Pyrénées-Orientales). 665 hospitalisations sont en cours dont 144 en réanimation (19 hospitalisations dans les Pyrénées-Orientales, dont 8 en réanimation).
 
L’Agence régionale de santé Occitanie rappelle que :

- Toutes les recommandations sanitaires sont diffusées et réactualisées en temps réel sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

- Pour toute information générale sur le coronavirus, le numéro vert national est accessible 24h/24 au 0800 130 000 (appel gratuit).

- Chacun est invité rester chez soi et à adopter en particulier les gestes barrières qui permettent de se protéger et de protéger les autres.

Coronavirus

Réponse à l’Inspection Académique quant au positionnement de la municipalité de Tordères au sujet de la réouverture des écoles

Créé par le 29 avr 2020 | Dans : Ecole

   Bonjour M. Billès,

  Pour rappel, l’école de Tordères dépend d’un RPI, ce qui fait que la position de notre municipalité ne correspond qu’à une voix sur celles des quatre conseils qui sont en charge du RPI. 

  Nous avons d’ores et déjà fait connaître aux élus des trois autres communes la position majoritaire qui se dessine dans le conseil municipal actuellement en place à Tordères (celui de 2014-2020 donc, dont la majorité est opposée à la réouverture de l’école) mais nous leur avons aussi expliqué que nous nous plierions à la volonté générale et au consensus trouvé avec eux, les délégués de parents d’élèves, les services de l’Education Nationale et les services préfectoraux.

  Nous aurons une sorte de conseil d’école extraordinaire en visio jeudi matin et je pourrai donc vous en dire plus sur la position globale des élus dès jeudi après-midi. Par ailleurs, nous avons envoyé un questionnaire aux parents d’élèves afin de savoir qui souhaite ou pas faire réintégrer l’école à son enfant, et à quelles conditions. Nous vous en transmettrons le résultat définitif dès que nous le connaîtrons.

  Je vous livre tout de même la position du conseil municipal de Tordères dont la majorité des conseillers, comme moi-même, est opposée à la reprise de l’école, pour plusieurs raisons très claires :
- Cette réouverture nous paraît prématurée et hasardeuse compte tenu des incertitudes scientifiques qui planent quant à la façon dont se propage l’épidémie et quant au rôle des enfants dans cette propagation (la découverte du syndrome inflammatoire touchant particulièrement les enfants vient renforcer ce sentiment),
- Nous manquons d’informations sur les obligations qu’entraînent pour les maires les recommandations sanitaires du Conseil Scientifique et du Haut Comité de Santé Publique, particulièrement en ce qui concerne la désinfection des locaux pour lesquels la notion de « bionettoyage » ne paraît pas facile à mettre en œuvre (par ailleurs, qui assumera le surcoût du matériel et des heures dédiés à ce nettoyage supplémentaire?)
- A ce jour, nous n’avons pas de masques pour équiper l’enseignante, les dames de service et le chauffeur de bus : seront-ils au rendez-vous dans les temps ?
- La salle de classe de l’école de Tordères étant de taille modeste, nous n’aurons pas la possibilité d’accueillir beaucoup d’élèves (moins de 10 tout au mieux), comment trierons-nous sur le volet les volontaires souhaitant réintégrer l’école? Sur la base de quels critères?
-  Beaucoup d’écoliers prennent le bus pour venir à l’école, comment ferons-nous pour que les gestes barrières y soient respectés, notamment la règle de distanciation ? En cas de manque de places dans le bus, devra-t-on se tourner vers les parents pour qu’ils assument eux-mêmes le transport des enfants ?
- Notre service de cantine étant assuré par le restaurant de l’ESAT local, actuellement fermé (et qui le restera sans doute encore un certain temps), nous ne serons pas en mesure d’assurer ce service, à moins de faire déjeuner les enfants sur leur table de travail, ce qui ne paraît pas très heureux… A moins de ne faire classe que le matin ?
- Il est indispensable de clarifier la question de la prise en charge financière par l’Etat des surcoûts liés au déconfinement et à la fourniture du matériel nécessaire, ainsi bien évidemment que la responsabilité pénale des collectivités en tant qu’employeurs et en tant que structures accueillantes.

   Jusqu’ici, même si ça n’a pas toujours été simple pour des raisons essentiellement techniques (la fracture numérique existe bel et bien et la connexion internet pour notre commune est parfois très mauvaise), et aussi parce que les parents ne sauraient bien sûr pas se substituer à un enseignant, les écoliers se sont tout de même plutôt bien accommodé des consignes envoyées par leur professeur. Aussi nous nous interrogeons sur la pertinence de cette rentrée scolaire. Cela vaut-il vraiment la peine, pour moins de deux mois de cours, de mettre en route une « usine à gaz » en termes de moyens à mettre en œuvre et du peu de moyens financiers que nous avons pour le faire ?

  Enfin, la question du « volontariat » des parents, nous apparaît comme une vaste plaisanterie si, comme il est dit, les règles d’attribution du chômage partiel pour les parents d’élèves venaient à être changées et que, au 1er juin, les parents qui n’enverraient pas leurs enfants à l’école alors que celle-ci pourrait les accueillir ne pourraient plus bénéficier du dispositif de chômage partiel, tandis qu’à défaut, les parents dont les enfants ne pourraient pas retourner à l’école, devraient fournir à leur employeur une attestation de l’école précisant que l’établissement ne peut pas accueillir l’enfant. C’est donc cela qu’on appelle « volontariat » ?

  Compte tenu de l’évolution rapide de la situation, nous vous tiendrons au courant de notre position définitive en fonction de l’avis des autres élus du RPI, de la volonté des parents, de nos capacités à déployer les moyens humains et matériels nécessaires, etc. Comme vous, nous « naviguons à vue ».

  Cordialement,

  Maya Lesné, maire de Tordères

Une cérémonie du 8 mai sans public

Créé par le 29 avr 2020 | Dans : Equipe municipale et commissions

Compte tenu de la situation exceptionnelle liée à l’état d’urgence sanitaire et aux mesures de confinement, la cérémonie de commémoration du 8 mai 1945 se déroulera dans un format restreint et suivant les recommandations de la secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, ainsi que de la Préfecture.

Exceptionnellement, la cérémonie ne sera pas ouverte au public. Seront présents Mme le maire et ses adjoints qui déposeront une gerbe en souvenir des femmes et des hommes qui ont combattu la barbarie nazie.

Les mesures de distanciation et gestes barrière seront évidemment pris par les participants honorant ce devoir de mémoire.

Afin de manifester leur participation à cette journée nationale, le Président de la République invite les Françaises et Français qui le souhaitent à pavoiser leur balcon ou fenêtre aux couleurs nationales.

8 mai

Covid-19 : Point sur l’épidémie dans la Région Occitanie le 28/04/2020

Créé par le 28 avr 2020 | Dans : Santé

L’Agence régionale de santé confirme ce soir 84 nouveaux cas de coronavirus en Occitanie. A cette heure, la région compte 6 629 cas confirmés, répartis dans 13 départements, et 383 décès (dont 30 dans les Pyrénées-Orientales). 691 hospitalisations sont en cours dont 153 en réanimation (19 hospitalisations dans les Pyrénées-Orientales, dont 8 en réanimation).
 
L’Agence régionale de santé Occitanie rappelle que :

- Toutes les recommandations sanitaires sont diffusées et réactualisées en temps réel sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

- Pour toute information générale sur le coronavirus, le numéro vert national est accessible 24h/24 au 0800 130 000 (appel gratuit).

- Chacun est invité rester chez soi et à adopter en particulier les gestes barrières qui permettent de se protéger et de protéger les autres.

Coronavirus

La Communauté de Communes des Aspres reste mobilisée auprès des familles de ses 19 communes

Créé par le 27 avr 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Communauté de Communes des Aspres, Infos pratiques

La Communauté de Communes des Aspres reste mobilisée auprès des familles de ses 19 communes, parents, enfants et adolescents.

Les actions Parentalité, Petite Enfance et Jeunesse s’adaptent aux mesures sanitaires indispensables, et les structures d’accueil sont donc fermées pour la durée du confinement.

Toutefois, la continuité des services et le maintien du lien avec vous et vos familles restent une priorité, pour les élus, les directions et les équipes.

Au-delà de l’accueil exceptionnel des enfants de soignants ou des équipes de secours assuré depuis le début du confinement, la Communauté garantit d’autres actions et adapte ses services. Plusieurs accompagnements sont assurés, par le PEPS (Petite Enfance Parentalité Service) , le multi-accueil Claudine Touxagas, ou encore le service Jeunesse de la Communauté de Communes des Aspres.

A votre disposition, sont mobilisés :

Le GUICHET UNIQUE :
– suivi des familles par mail ou appels téléphoniques ;
– ligne d’écoute en soutien à la relation parent/enfant, tel : 06.16.43.79.25 de 9h à 17h, Courriel : coordo@cc-aspres.fr, en continu, page Facebook : « Parentalité des Aspres », en continu.

Le LIEU D’ACCUEIL ENFANTS PARENTS (LAEP) :
– Page Facebook « Histoire d’eux » pour relayer des informations aux parents et réponse aux messages instantanés, tel : 06.16.43.79.25 de 9h à 17h, courriel : coordo@cc-aspres.fr, en continu, page Facebook : «Histoire d’eux», en continu.

Le RELAIS ASSISTANT(E)S MATERNEL(LE)S (RAM) :
– Liste des assistantes maternelles susceptibles d’accueillir des enfants de parents «Prioritaires» ;
– Veille juridique et renvoi par mail des informations officielles à tous les assistants(s) maternels(les) du territoire ;
– Ligne d’écoute téléphonique pour être soutenu et informé dans le Rôle de « Parent Particulier Employeur », droits et démarches à effectuer ;
– Accompagnement à la déclaration de fin de mois sur le site Pajemploi, tel : 06.03.91.36.51 de 9h à 17h, courriel : ram@cc-aspres.fr, en continu.

Le MULTIACCUEIL Claudine Touxagas (Crèche) :
– Création d’un groupe Facebook : maintien du lien entre les tous petits et leurs référents, soutien des familles, continuité pédagogique avec la mise à disposition de ressources permettant à l’enfant de créer, imaginer, réaliser (défi, astuces, activité);
– Par mail : échanges entre familles et professionnelles de la structure, envoi de photos des défis pour publication sur page Facebook, informations des évènements du quotidien (anniversaire, naissance, création, etc.), et espace de questions-réponses ouvert aux parents, courriel : creche@cc-aspres.fr, en continu, page Facebook : «Multiaccueil Thuir», en continu.

Le SERVICE JEUNESSE :
– Accompagnement numérique par le promeneur du net et par le réseau social du service ;
– Blog et Facebook : espace d’échanges sur les besoins et les questionnements des familles, mises à disposition de ressources sur la gestion du confinement ; tél : 04.68.53.04.14, de 9h à 17h, et en continu: courriel : pij@cc-aspres.fr ou m.alonso@cc-aspres.fr, Blog : http://servicejeunesseccaspres.unblog.fr, page facebook : “pijdesaspres”.

Covid-19 : Point sur l’épidémie dans la Région Occitanie le 27/04/2020

Créé par le 27 avr 2020 | Dans : Santé

L’Agence régionale de santé confirme ce soir 16 nouveaux cas de coronavirus en Occitanie. A cette heure, la région compte 6 545 cas confirmés, répartis dans 13 départements, et 373 décès (dont 29 dans les Pyrénées-Orientales). 729 hospitalisations sont en cours dont 164 en réanimation (21 hospitalisations dans les Pyrénées-Orientales, dont 10 en réanimation).
 
L’Agence régionale de santé Occitanie rappelle que :

- Toutes les recommandations sanitaires sont diffusées et réactualisées en temps réel sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

- Pour toute information générale sur le coronavirus, le numéro vert national est accessible 24h/24 au 0800 130 000 (appel gratuit).

- Chacun est invité rester chez soi et à adopter en particulier les gestes barrières qui permettent de se protéger et de protéger les autres.

Coronavirus

« Allo Covid », un nouveau service pour aider et repérer les malades et prévoir les endroits où le virus pourrait repartir

Créé par le 27 avr 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) lance aujourd’hui un nouveau service téléphonique, « AlloCovid », pour aider et repérer les malades du Covid-19 et prévoir les endroits où le virus pourrait repartir. Ce service est destiné aux malades qui ressentent des symptômes, comme de la fièvre ou de la toux.

Au 0 806 800 540 (prix d’un appel normal), c’est un robot qui répond pour aider les malades. Grâce à un questionnaire, le robot leur donne des conseils, leur dit s’ils doivent appeler le 15, simplement un généraliste, ou rester confinés chez eux. Grâce à ce système d’intelligence artificielle, ces appels de trois minutes permettent ensuite de repérer les endroits où le virus pourrait repartir.

L’intérêt principal sera de pouvoir dire en direct quelles sont les communes ou apparaissent des cas. Cette localisation permettra, notamment lors du déconfinement, d’identifier des foyers de résurgence et de pouvoir régler immédiatement les problèmes au niveau de la commune pour éviter d’avoir à reconfiner tout le monde. Pour localiser les malades, les personnes donnent lors de l’appel leur code postal, qui sera ensuite détruit. Le service est complètement anonyme mais il permet d’enregistrer les lieux où se trouvent des personnes symptomatiques en France.

Mille agents vocaux virtuels sont déjà prêts. Ils peuvent répondre dès ce lundi matin à mille appels simultanés de particuliers. Si besoin, l’équipe de l’Inserm est prête à doubler ou à tripler le nombre de robots pour répondre à plus d’appels et avoir une photo plus fine de l’évolution du virus.

« AlloCovid » se présente comme une alternative à « Stop Covid », l’application de traçage numérique qui doit être mise en débat à l’Assemblée Nationale le mardi 28 avril 2020.

Covid-19 : Point sur l’épidémie dans la Région Occitanie le 26/04/2020

Créé par le 26 avr 2020 | Dans : Santé

L’Agence régionale de santé confirme ce soir 106 nouveaux cas de coronavirus en Occitanie. A cette heure, la région compte 6 529 cas confirmés, répartis dans 13 départements, et 362 décès (dont 28 dans les Pyrénées-Orientales). 729 hospitalisations sont en cours dont 165 en réanimation (23 hospitalisations dans les Pyrénées-Orientales, dont 11 en réanimation).
 
L’Agence régionale de santé Occitanie rappelle que :

- Toutes les recommandations sanitaires sont diffusées et réactualisées en temps réel sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

- Pour toute information générale sur le coronavirus, le numéro vert national est accessible 24h/24 au 0800 130 000 (appel gratuit).

- Chacun est invité rester chez soi et à adopter en particulier les gestes barrières qui permettent de se protéger et de protéger les autres.

Coronavirus

Covid-19 : dès demain, des masques en tissu homologués seront vendus en pharmacie

Créé par le 26 avr 2020 | Dans : A retenir, Affaires sociales, Infos pratiques, Santé

Dès demain, des masques en tissu, dits « alternatifs » ou « grand public », jetables et lavables, seront vendus dans l’une des 22 000 pharmacies de l’Hexagone et d’Outre-mer. Un arrêté du ministère de la Santé publié dans la nuit de samedi à dimanche a réintroduit dans la liste des produits autorisés à la vente en officines les masques qui en avaient été exclus par arrêté le 3 mars pour cause de réquisition générale par l’Etat.
Il existe deux types de masques en tissu, jetables ou lavables. Ceux de type 1, équivalents aux masques chirurgicaux, filtrent les particules à 90% et sont destinés aux professionnels, caissières de supermarché, plombiers, ouvriers, etc. Les masques de type 2 filtrent à 70 % et sont destinés au grand public. Tous ceux qui seront vendus en pharmacie répondront aux normes qualitatives de l’Afnor et de l’Agence nationale de sécurité du médicament.
Notez que les FFP2 et les masques chirurgicaux resteront réservés aux personnels de santé.
12345...7

citoyenprogressiste |
goeland |
Gratte-Ciel Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...